Quelque 15.000 manifestants contre l’austérité à Bruxelles

« Ils » n’auraient pas dû être 15 000, NOUS aurions dû être des millions, et pas que pour râler contre l’austérité mais pour tout ce qui a été fait jusqu’à présent, et tout ce qui va arriver dans l’avenir! Ce ne sont pas les rues qui auraient dû être investies mais un quartier abritant cet espèce de « tour de Babel » qui représente le plus grand danger pour nos libertés à l’heure actuelle!

© belga.

MISE À JOUR Plus de 15.000 personnes, selon les syndicats, étaient réunies jeudi après-midi dans le parc du Cinquantenaire, à Bruxelles, pour participer à une action de protestation contre la politique d’austérité européenne. La police a pour sa part estimé que 10.000 personnes avaient pris part à la manifestation, a indiqué Christian De Coninck, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles.

Organisé par la Confédération européenne des syndicats (CES), ce rassemblement se tenait en marge du sommet européen. Les membres des différents syndicats belges et européens se sont réunis vers 12h00 au croisement du boulevard de la Woluwe et de l’avenue de Tervueren, avant de rejoindre le parc du Cinquantenaire, où des représentants des syndicats ont pris la parole. D’importantes délégations de travailleurs d’ArcelorMittal et de Caterpillar étaient présentes.

« Dans une véritable Europe sociale, il n’y a pas de place pour une politique d’austérité aveugle. Il n’y a pas de place pour la pauvreté. Il n’y a pas de place pour un taux de chômage aussi élevé. Nous voulons plus d’investissement dans les dépenses sociales.

Plus d’investissement dans les emplois verts. Nous voulons une économie durable. Nous voulons des emplois pour les jeunes et pour les travailleurs expérimentés », a notamment déclaré Jan Vercamst, le président de la CGSLB.

Le secrétaire général de la CSC, Claude Rolin, a pour sa part rappelé que plus de 26 millions de personnes sont au chômage en Europe. « Les politiques d’austérité sont une absurdité, ce sont des politiques contre-productives », a-t-il déclaré. La secrétaire générale de la CES, Bernadette Ségol, a également affirmé que les politiques européennes actuelles mènent à la récession et qu’un changement de cap est indispensable.

Source et photos supplémentaires: 7sur7.be

8 commentaires

  • Bidule

    C vrai on aurait dû tous y être!!

  • Clocel Clocel

    Combien de temps encore pour comprendre, qu’aller tapiner dans la rue ne changera rien, pas plus que les urnes, va falloir mettre les mains dans le cambouis!

    • rouletabille rouletabille

      C’est ce que je dis,faire grève intelligemment c’est pas marcher au pas dans les clous encadrés de flic ..
      Faire grève c’est refuser de faire payer les gens partout ou ils sont tondus,SNCF,EDF,amendes,autoroutes,etc etc.

  • Nevenoe Nevenoe

    Manifestez si vous voulez ils s’en foutent.

    Les syndicats sont là pour canaliser les plus énervés et les plus idiots qui pensent que des manif peuvent changer quoi que ce soit : demandez aux Grecs et aux Espagnols …

    • vanvoght

      voilas , tu as tout dit . tant que ces vendus de syndicaliste ne denonceront pas la dete qui est la seul responsable de tout ce gachi , nous resteront a regarder TF1 nous dire que tout vas s’arranger et que sortir de l’euro et de l’europe nous ruinerait encore plus .

  • Jissaoui

    C’est ce que dit la propagande gouvernementale pour éviter que le peuple descende dasn la rue!

    Un peuple uni dans la rue c’est ce qui doit être et ce qui leur fait peur!

  • joe14-40

    J habite a brux et j étais meme pas au courant…