Témoignage! « Il fallait garder 40% de la viande avariée »

Pratiques inqualifiables!, et ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il y a des scandales à propos de la viande avariée , qui se souvient du scandale de la remballe?  Ce témoignage a été « nettoyé » pour ne pas que la société « coupable » soit reconnue.

note de la rédaction rue89:

Sous le papier Minerai de viande : « Avant on n’osait pas en faire de la bouffe pour chat », un intérimaire a témoigné sous le pseudo de Kelval. Ses commentaires sous l’article ont été effacés, parce qu’il y donnait trop d’information et la société qu’il dénonçait pouvait être reconnue. Mais son expérience est si intéressante que nous avons décidé de la publier nettoyée des infos permettant de reconnaître l’employeur. N.L.B

J’ai travaillé dans une usine de « transformation de viande », et je suis dégoûté définitivement de toutes les viandes hachées surgelées et des plats préparés.

C’était tellement « fou » pour des gens normaux que ma famille m’a conseillé de l’écrire quelque part, ce que je n’ai jamais eu le courage de faire. Rue89 me donne l’occasion de témoigner, donc voici quelques souvenirs.

Dans ces usines, on transforme effectivement des bas morceaux tout à fait corrects en merde. La recette était simple : on recevait des palettes de bas morceaux de marques de boucheries industrielles connues comme Bigard, qu’on décongelait dans des barattes (des sortes de monstrueuses bétonnières de deux mètres de diamètre dans lesquelles on envoie de l’eau bouillante sous pression pour décongeler tout ça en vitesse), et on y ajoutait au cours de trois malaxages successifs entre 30 et 40% du poids en graisse, plèvre, cartilages et autres collagènes.

On obtenait des quantités phénoménales de purée de viande qu’on mettait dans des bacs de 10 kg et qu’on tassait à coups de poings, puis qu’on renvoyait au surgélateur par palettes de 70 caisses. Oui, car on l’ignore souvent, mais on peut surgeler de la viande plusieurs fois de suite, au contraire de la congélation classique.

Azote liquide pour agglomérer la viande  

Il y avait aussi la ligne des « cubes de viande ». Vous êtes vous déjà demandé comment ils font pour vous servir des cubes de viande si magnifiquement cubiques ?

Voilà la recette : en sortie de baratte, les ouvriers au nombre de deux ou trois piochent à la main d’énormes brassées de viande sanguinolente, qui sont transférées dans une sorte d’énorme presse avec de nombreuses « étagères ».

On fait descendre les mâchoires qui compressent cette viande, et pour mieux l’agglomérer, on fait circuler entre les plaques (mais, je suppose, pas en contact direct avec la viande, enfin je l’espère) de l’azote liquide.

Quand cette machine était en route ça puait tellement la chimie qu’on avait l’impression d’être près des raffineries de l’Etang de Berre… L’azote étant un des composés de l’air, je suppose qu’il s’évaporait au sortir de la presse s’il y avait eu contact avec la viande. Mais quand même…

Des petites quantités de viande dans la boucle depuis plusieurs mois

Après ce traitement, qui je suppose servait à « saisir » la viande pour l’agglomérer, les plaques allaient au congélateur. Le lendemain, ces plaques étaient sorties et on les passait dans un énorme emporte-pièce hydraulique qui découpait les plaques congelées en cubes de 3 cm de côté.

Ces cubes se déversaient alors sur un tapis roulant, et 2 ou 3 ouvriers dont je faisais partie éliminaient tous les ratés, les formes bizarres, les morceaux trop petits ou trop gros. Ça demandait une grosse concentration, et la cadence était très soutenue. Les cubes passaient dans un autre surgélateur à l’azote, avant de se déverser dans des sacs d’environ 20 kg.

Les « non conformes » étaient conservés, passaient dans la baratte suivante, puis sur les plaques suivantes, etc. Virtuellement, il est tout à fait possible que des petites quantités de viande faisaient la boucle baratte – plaque – surgélation – cubes – non conforme – baratte – plaque, etc. depuis des mois…

Vous pouvez vous en douter, les cadences étaient très dures à suivre, les heures supplémentaires fréquentes et le travail éreintant. Les conditions « humaines » me semblaient particulièrement inhumaines, justement.

Cette viande a été mélangée à de la viande saine

Les conditions d’hygiène n’étaient guère meilleures. Je passe sur l’odeur de viande écœurante. Le matin quand on arrivait, c’était propre ; mais très rapidement, vu nos activités, on pataugeait dans une boue grasse et sanglante qui recouvrait le sol.

Celle-ci était particulièrement glissante, donc très dangereuse. Pour ne pas avoir à la nettoyer, et donc ralentir la cadence, on aspergeait régulièrement le sol de sel, ce qui augmentait la quantité de boue au fil des heures. Malgré ce sel, je suis tombé plusieurs fois.

Lorsqu’on mettait la viande destinée aux cubes de viande sur les plaques, on avait très rapidement du sang sur tout le haut du corps et jusqu’aux épaules, malgré nos gants qui remontaient jusqu’aux coudes. Ambiance, ambiance…

Enfin, il y a eu cette fois, lors un arrivage manifestement avarié (la viande était violette, verte, jaune, et puait, bien que surgelée), où le patron nous a imposé de trier et d’en garder impérativement 40%. Qu’on se débrouille ! Cette viande a été mélangée à de la viande saine. Et hop ! Ni vu, ni connu, je t’embrouille.

Une main dans le hachoir

Nous manions des feuilles de boucher sans avoir été formés, nous étions en contact permanent avec des hachoirs, des machines rotatives… Stress, fatigue, objets dangereux ; avec ce cocktail, vous devinez sans doute où je veux en venir. J’ai assisté à plusieurs accidents du travail, plus ou moins graves.

Lors du dernier en date, et celui qui m’a décidé à partir, un de mes collègues (en CDI, moi j’étais intérimaire) a passé la main dans un des monstrueux hachoirs à viande hachée. Il poussait régulièrement la viande à la main quand elle se bloquait. Bien sûr, à chaque remarque, il objectait qu’il « faisait gaffe ».

Cette fois ci, c’était celle de trop. Doigts tout juste reliés à la main par des restes de peau, tendons arrachés et j’en passe. Une catastrophe et des promesses de handicap à vie…

Alors qu’il montait dans le fourgon des pompiers, le patron est venu le voir, et lui a dit « qu’il aurait dû lui dire s’il voulait des congés, c’était pas la peine de faire ça ». Quel connard ! J’en ai encore la gorge nouée à y repenser. C’était un des ouvriers les plus productifs de l’usine, et il avait la trentaine, donc encore bien trente ans de boulot devant lui…

Je ne mange que la viande du boucher

Inutile d’en rajouter je crois, j’ai déjà fait bien assez long. Inutile aussi de vous dire que je suis dégoûté à vie de la viande hachée industrielle. Le seul hachis que je mange, c’est celui que le boucher du coin de la rue sort de sa machine devant mes yeux. J’ai toujours évité les plats préparés et préféré la bonne cuisine et le partage. Cette expérience n’a fait que me conforter dans mes opinions.

Je n’ai jamais su qui étaient les clients de « notre » viande, et sous quelle marque elle était commercialisée. Les conditionnements sous lesquels elle sortait (10, 20 kg ou plus) me font penser qu’elle était destinée à l’industrie agro-alimentaire (plats préparés), et certainement pas aux commerces ou supermarchés.

Je ne suis pas resté suffisamment longtemps pour en savoir plus non plus. Dès que j’ai pu, j’ai sauté sur la première mission d’intérim qui me permettait de sortir de là, en me promettant de ne jamais y retourner.

Source Rue89

Image: blog.itnservice.net

Voir aussi: (note: rien que le nom!!, on imagine sans peine  la rentabilité …)

 

Minerai de viande : « Avant, on n’osait pas en faire de la bouffe pour chat »

Olivier Andrault: «La complexité du système agroalimentaire est un secret de Polichinelle»

 

46 commentaires

  • kanarlakais

    De toute façon ce n’est que la partie visible de l’iceberg, si on savait tout,comme le surimi, ou les merguez par exemple,vaut mieux pas y penser on ne mangerait pas grand chose à part pour ceux qui le peuvent une production personnelle lol

  • deussabaoth deussabaoth

    c’est tout a fait vrai un pote m’a raconté ce que certaines grosse enseigne font pour rentabiliser leur boucherie dans le style reutilisation de la viande avarié pour des merguez un peu d’epices et hop plus de gout marinades de viandes pour eviter qu’elle n’empeste le gout est caché par des produit chimique,tout çà vendu sous le couvert de super promo… bref ne faites confiance qu’a des enseignes qui ont bonne reput c’est deja utile .
    de toutes façon si vous voulez mangez sain ,faites vos marinades et tout vous meme c’est utile .
    tout pret de mon boulot y a une grosse usine de bidoche et les ouvriers de là mon deja expliqué que c’est comme une mafia t’as le patron apparament qui supporte pas les syndicats il fait tout pour qu’il n’y rentre pas style menace ou carrement un type devient delegué et se fait virer instantanément et les infos venant de là filtre peu on dirait qu’ils ont meme peur…

  • gnafron

    au moins le « soleil vert », c’est super frais!

  • Musashi Musashi

    On ne le dira jamais assez, il y a aussi la possibilité de ne pas manger d’animaux, au moins une fois de temps en temps .

  • .Mario-Bros.

    ce sont des pourritures , ce monde n’a plus rien d’humain . moi fini quasiment la viande et je vais à partir de maintenant aller chez le boucher ! mêmes si j’en est pas les moyen , je fais des petites économie : par exemple l’excellent forfait free à 2 euros . le coupage de mon compteur edf , de mon compteur d’eau , en plus vu l’augmentation annoncé d’edf que du bonheur , le Linky ne changera rien messieurs de l’edf je suis un excellent plombier .

    honte à ces gens qui bossent la dedans sous prétexte de nourrir sa famille ! (la famille a bon dos en France)

    jamais on me fera bosser dans une usine de mort , je préfère encore bosser chez coca cola .

    je bosse pas comme ça au moins c’est réglé .

  • Neodarkside

    La magie de la bouffe industrielle quoi ! Ça fait maintenant des années que ça existent et vous faites encore semblant de découvrir ! À quand l’arrêt des sirènes pour enfin vous lancer dans de vrais actions ?

    • Musashi Musashi

      Des années pour toi mais des personnes naissent et meurent chaque jour et la première action n’est elle pas de transmettre ?

      • Neodarkside

        On est sur lme ici… Penses tu vraiment que les gens d’ici necsontvpas au courant ??? Maintenant bien sur qu’il faut avertir les plus jeunes qui ne seraient pas au courant ! Sauf que les plus jeunes c pas sur lme qu’on les trouve…

      • Musashi Musashi

        Là je ne m’avance pas. Je ne sais pas qui va lire LME, je vois juste qui laisse des coms et certains mangent encore ces produits industriels alors après la transmission il y a l’acceptation.

  • regul7

    De ma vie je n’ai jamais acheté du surgelé ou des plats préparés c’est tellement évident.Je ne comprends pas les gens qui achètenet de tels produits.

  • regul7

    De ma vie je n’ai jamais mangé un de ces plats même aucun surgelé. C’est tellement évident vu les prix cela ne peut qu’ être du chenis. Comment les gens peuvent acheter de tels produits ?

  • Neodarkside

    Par exemple cet ex employé aurait pu alerter les services d’hygiène et sécurité voire la répression des fraudes… Pourquoi ne pas l’avoir fait ? Pourquoi rester complice finalement ! Le gars sait que des millions gens sont empoisonnés par cette entreprise et il laisse faire ???? Écrire un article pour se faire remarquer c bien mais l’écrire pour dénoncer des pratiques et les utilisateurs de ces pratiques Afin de protéger le consommateur cela serait BCP mieux…

    • engel

      Mais aussi,
      Les termes enveloppes, compromissions, bakchich, pot de vin ne t’es surement pas inconnus ….

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        la crainte tout simplement. J’y ai bossé dans la distri,l’arme ultilme est la pression psycho.
        Quand au services d’ hygiennes ils ont très peux de pouvoir fasse à la grande distri tout comme l’inspection du travail.
        La grandes distri arrose à tous va que se soit au niveau local ou nationnal.
        C’est une mafia très bien organisé sans concurrence et ou chacun se partage un territoire

      • Bidule

        A boycotter donc!

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        perso ça fait des années

      • nostress nostress

        c’est le royaumes des arnaques …

      • voltigeur voltigeur

        Reçu ce matin!!il y a des rapides ….

        -On ne dit plus Avoir l’estomac dans les talons mais Avoir l’étalon dans l’estomac
        -à ceux qui ont mangé de la lasagne Findus: Pour éliminer la viande de cheval, il suffit d’aller à selle.
        -à ceux qui ont pris du poids en mangeant trop de lasagnes Findus, il y a l’hipposuccion
        -Concours Findus: collectionnez les points sur l’emballage et gagnez un cheval
        -le nouveau slogan de Findus: « Les lasagnes c’est mon dada ».

      • Bidule

        Mdrr
        Excellent!!
        Tu vois que certains gardent le moral en toutes situations!

      • voltigeur voltigeur

        Je te l’envoie, il est plus « décoré », au moins tu riras!! ♥♥

      • marco marco

        le cheval c’est pourtant bon, c’est plein de fer…
        mais surtout sous ses sabots!

        bon, je sors…

  • Bidule

    C’est bien tous ces témoignages et ces problèmes ds la nourriture industrielle…
    Ça va peut-être en convaincre qq-uns d’arrêter de manger ces saloperies avant qu’on n’instaure Soylent Green!

  • nina

    Bonjour benji et voltigeur,
    j’ai absolument besoin de vous contacter par mail directement c’est urgent s’il vous plait !!!!!

  • Murtsoloc

    Attention, Fourest Gump pourrait faire un documenteur… euh documentaire sur votre conspirationnisme !

    En fait ce témoin dit : « Il fallait garder 40% de la viande à varier » et non pas « Il fallait garder 40% de la viande avariée »

    Complotistes !

  • RIO

    Kelval , est un puceau de l’industrie.

    Comment croit-il qu’on nourris les milliards de personnes ?

    Toute l’industrie agro-alimentaire est comme cela.

    Arrêtez la TV! Avec vos publicités où une bonne femme cuisine sont plat chez elle

  • Lilith Lilith

    Mais enfin cela fait des années que la viande retamée existe
    vous n’êtes quand mème pas asser naif pour croire que l’agro-alimentaire est pionier ils ont pris example sur ce qui ce pratique de tout temps chez les boucher peu scrupuleux mais cela a plus grande échelle…….

  • labichedesbois labichedesbois

    vous avez beau expliquer aux jeunes que tout ce qui est transformé c’est de la merde , ils vous regardent comme une folle et disent qu’ils trouvent ça bon !! non seulement ils continuent mais en plus ils en font bouffer à leurs gosses !!
    je ne sais pas ce qu’ils faudrait pour les convaincre !!
    et en plus que ça coute cher pour de la merde !!
    beurk !!

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      y a rien à faire pour ce genre d’individu, ce n’est q’une fois malade qu’ils se poseront des question et sortirons la sacro saint « si on avait su »
      En plus ils vont nous coûté cher dans quelques années, grâces à eux les cotisations mutuelles vont exploser

  • Lilith Lilith

    Ceci mérite d’être visionné
    Nous sommes tous dans un monde de surconsommation ou ces images de toutes beautés nous montrent que l’homme mange trop à sa faim ou à sa fin ! Bref, regardez ces images en HD !
    Cliquez ci dessous

    http://player.vimeo.com/video/57126054#at=0

    Peut-être que Benji peux en faire un sujet

  • Zangao

    Le mec bosse chez Spanghero et sais quelle est la mixtue qui y est préparée, il le dit a ses proches mais ferme sa gueule, parce qu’il faut bien qu’il bosse.
    L’autre bosse chez PIP, il voit qu’on bourre les prothèses au silicone pour lavabo, mais il faut bien qu’il ramène de quoi nourrir ses chiards.
    Lui, bosse pour Areva, mais bon, c’est son taf.
    Elle bosse chez Sanofi, mais elle n’est plus toute jeune et un gigolo ça coute.
    Finalement chacun dans son secteur oeuvre a détruire l’autre, mais chacun protège son clan qui sera décimé par un du clan d’a coté. Ce n’est plus une société, c’est une entreprise de destruction massive.
    Il faudrait que ça ne tarde plus a finir……….

  • geedorah

    mais mdr
    c’est si choquant que ça?

    j’ai travaillé pour une entreprise qui faisait de la compote… quant un rat s’est fait broyer avec les pommes ils ont juste sorti la  » fournée » en cours pour la diluer dans plusieurs tonnes de compotes saines, le laboratoire de l’entreprise était là pour s’assurer que rien ne se verrait…
    j’ai travailé pour une entreprise qui fabriquait la mousse de foie de canard pour noel… j’était le cuistot… sachez que vous mangez principalement de la couenne (du gras quoi XD)
    j’ai travaillé à la conception du saucisson sec… hum le bon blanc fondant qu’on y trouve, ça sort de morceau de barbac qui passe sur des roues dentées pour nettoyer celle ci du surplus de gras (le truc blanc qu’on voit sur les filets mignons par ex), et qd je dis nettoyer, c’est pas forcement pour parler de propreté ^^

    j’ai fait mes études pour travailler dans l’agroalimentaire, bah j’ai changé de voie, pas envie de finir végétalien XD

    ah ouai j’vous parlerais pas des abattoirs, j’ai démissionné direct après être rentré dans l’enceinte du bâtiment
    et y a des mecs c’est un boulot à vie :s

  • Pas de souci. Je suis au boulot, fais moi un article et je le publie. ;)