Un commentaire

  • Lionel

    Areva utilise sans doute la perspective d’une nouvelle campagne électorale pour faire pression sur le Niger, la valeur de l’U ne peut que remonter, les 450 centrales du monde ne peuvent s’en passer.
    Au Mali, peu de gens s’intéressent à la future exploitation de Faléa qui a déclassé le gisement d’Imouranen en seconde position et si la perspective d’exploitation par Areva a été prononcée, pour le moment l’assurance viendra certainement du résultat de la guerre…