Effondrement de l’économie dans 10 ans, pas avant?

1972-2012 : le Club de Rome confirme la date de la catastrophe

Il y a quelques semaines, le Club de Rome célébrait le quarantième anniversaire de son célèbre rapport (surnommé « Halte à la croissance ? »), dit aussi Rapport Meadows, du nom de son principal rédacteur. Ce rapport avait été présenté au public le 1er mars 1972, à partir d’une commande faite par le même Club de Rome (créé en 1968) au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1970.

Cette célébration a donné lieu à un symposium le 1er mars 2012, dont les conclusions sont présentées sur le site du Club de Rome. Dans le même temps, un des organisme en charge du rapport, le Smithsonian Institution, rend public une version actualisée pour 2012 du rapport de 1972. Il s’agit, en fait d’un second rapport, utilisant la même méthodologie que le premier, avec les mêmes acteurs, le Club de Rome commanditaire et le MIT exécutant. Les instruments d’analyse ont cependant été modernisés, pour tenir compte des importants progrès accomplis dans les méthodes d’observation et de prévision.

Le point essentiel, que tous les gouvernements, que toutes les entreprises, tout les média auraient du noter, est que le rapport de 2012 confirme celui de 1972. Celui-ci donnait soixante ans au système économique mondial pour s’effondrer, confronté à la diminution des ressources et à la dégradation de l’environnement. La situation est confirmée par la formule du Smithsonian Magazine, « The world is on track for disaster… », autrement dit, “tout se déroule comme prévu pour que survienne le désastre”.


Ce désastre, comme le résume le physicien australien Graham Turner, qui a succédé à Dennis Meadows comme rédacteur coordonnateur, découlera du fait que, si l’humanité continue à consommer plus que la nature ne peut produire, un effondrement économique se traduisant pas une baisse massive de la population se produira aux alentours de 2030.

Le désastre n’est donc plus loin de nous, mais tout proche. 2020 est d’ailleurs considéré par certains experts comme une date plus probable. L’effondrement pourrait se produire bien avant 2030. Autrement dit tous les projets envisagés pour le moyen terme de 10 ans seraient impactés, voire rendus inopérants. Les rapporteurs font cependant preuve d’optimisme, en écrivant que si des mesures radicales étaient prises pour réformer le Système, la date buttoir pourrait être repoussée.

Rien ne sera fait

Mais nous devons pour notre part considérer, y compris en ce qui concerne nos propres projets, collectifs ou individuels, qu’aucune de ces mesures radicales ne seront prises. Le système économico-polirique, selon nous, ne peut se réformer. Ce sont en effet les décisions des gouvernements, des entreprises et des médias qui convergent pour que tout continue comme avant, business as usual, ceci jusqu’au désastre. Une petite preuve peut en être fournie par le fait que pratiquement aucune publicité n’a été donnée par aucun des acteurs que nous venons d’énumérer à la publication de cette seconde version du Rapport.

Suite de l’article sur Mediapart

6 commentaires

  • Ecovillage82

    Dennis Meadows s’est éloigné du Club mondialiste de Rome et a refait un rapport en 1992, puis en 2002 et serait en train d’en terminer un dernier d’après mes contacts. Livres disponibles aux USA, je crois que celui de 2002 a été traduit en France.
    Il s’est éloigné du Club de Rome sans doute parcequ’il n’est pas d’accord avec toute la mouvance mondialiste du nouvel ordre mondial !
    Donc c’est pas lui qui a fait la dernière version du Club de Rome !

  • On parle de la diminution des ressources et de la dégradation de l’environnement,mais à aucun moment il n’est question d’un éventuel conflit pouvant accélérer,voir engendrer directement cet effondrement…..!

  • Emy Emy

    ils ne sont même pas capable de dire se qui va se faire sur une année
    de là a faire des prédictions pour 2030 c’est n’importe quoi.

  • nostress nostress

    le club de l’arnaque , car l’éffondrement économique Arrive bien plus Vite , MAIS il est préférable de chanter une autre chanson AUX Moutons , pour pouvoir filer à l’anglaise ni vue ni connue avec les canots de sauvetage , avec des bagages d’or , délocalisation de son lieu de résidence etc etc etc …

  • Lionel

    Le Leap prévoit que le grand jeu va se jouer de Mars à Juin 2013 avec la dévaluation obligatoire du $, la non indexation du pétrole et la révision de la dette étasunienne qui pourrait dépasser tout ce qu’on imagine…

    «Dans le tout récent numéro 71 de sa revue Geab, le Leap, groupe d’anticipation politique, rappelle qu’une des dernières grandes phases de la crise de la « Grande perdition », juste avant l’aube de « l’an 1 du Monde d’Après », est précisément celle d’une « dislocation géopolitique globale ».

    En rédigeant cet ultime numéro, les rédacteurs du Geab ignoraient encore la décision française d’entamer ce qui apparaît bien plus comme une « guerre de l’uranium » que comme une expédition humaniste de libération d’un peuple malien opprimé par des nomades islamistes hystériques.

    Le président Hollande vient de leur révéler tout à trac que cette dislocation géopolitique globale pourrait bien ne pas tenir uniquement aux déséquilibres financiers et à la déroute économique de l’Empire occidental. Mais aussi au zèle guerrier un brin inconsidéré de quelques-uns de ses patauds boutefeux.»

    http://www.leap2020.eu/Le-GEAB-N-71-est-disponible-Mars-juin-2013-Debranchement-de-l-homme-malade-du-monde-et-derniere-phase-d-impact-de-la_a13047.html