Douze orques prises dans les glaces et en danger de mort

Photo d’illustration. © ap.

vidéo Douze orques épaulards prises dans les glaces de la baie d’Hudson (nord du Québec), sont en danger imminent de mort selon des images diffusées jeudi par la télévision canadienne CBC.

Une vidéo postée sur le site de CBC montre que les mammifères marins, appelés « baleines tueuses » en Amérique du Nord, sont contraints de respirer à la surface de l’eau à tour de rôle par un trou dans la glace.

Mais le trou est en train de se refermer, créant une dangereuse situation pour ces grands dauphins qui vivent sous l’eau mais ont besoin de respirer l’air pour survivre. Mardi, le gouvernement fédéral canadien a dépêché une équipe d’experts pour voir comment les épaulards pouvaient être sauvés.

Peter Inukpuk,le maire du petit village Inuit d’Inukjuak, situé à environ 30 kilomètres de là où sont piégés les cétacés, a fait appel au gouvernement pour qu’un brise-glace vienne créer, pour les orques, un chenal dans la banquise jusqu’aux eaux libres de glace.

« Ce serait possible », a-t-il déclaré à CBC, en expliquant que la baie d’Hudson n’est gelée que depuis deux jours et que « la glace n’est pas épaisse, pas plus épaisse que les années précédentes ». Les orques semblent se rendre compte de leur situation. « Il apparaît au fil du temps qu’elles commencent à paniquer », a-t-ajouté.

« En d’autres circonstances, elles seraient parties depuis longtemps vers un autre espace libre de glace, qu’elles ne sont pas en mesure de trouver », a affirmé le maire d’Inukjuak. A contrario, un responsable du comité des pêches a déclaré que faire venir un brise-glace serait coûteux et compliqué. Ces navires sont intensément utilisés sur des sites éloignés, et même si un est envoyé, il n’arriverait sans doute pas à temps, selon lui.

Source: 7sur7.be

8 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Il y a les bateaux Japonnais pas loin,ceux qui chassent les baleines,pourquoi pas leur indiquer ou se trouvent ces orques?
    Plus d’orques et ainsi plus de problèmes..

  • fotoulaver fotoulaver

    Le seul alcool que je consomme se trouve dans les quelques goutes de teintures mère de crataegus oxyacantha, aubépine, que je mélange à beaucoup d’eau.
    Je ne fume pas.
    je consomme très peut de viande et que de la volaille et un peu de porc.
    Désolé.

  • chamamalo

    Des centaines de millier d’enfants meurent de faim et on va dépenser de l’argent pour sauver quelques orques.

    J’aime les animaux, je les respecte et je déteste les voir souffrir… mais là, c’est n’importe quoi.

    On parle de 12 orques qui sortent la tête de l’eau pour respirer. On va dépêcher un brise glace pour tracer une route à travers la banquise pour leur permettre de survivre.

    Imaginez 12 enfants qui meurent de faim quelque part en Afrique et qui sortent de temps en temps la tête du sable pour respirer l’air chaud. Aucun autobus ne viendra les chercher pour les amener au restaurant le plus proche pour leur donner à manger.

    etc..etc…

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Chamamalo,

      Même raisonnement qu’à la vue d’une personne en train de se noyer, on continue son chemin, sans état d’âme, pour aller toucher son smic.

      Dans la même ligne de réflexion que la votre, pourquoi ne pas les sauver en faisant venir un brise-glace, alors qu’ils aident à acheminer le matériel de forage pétrolier pour une exploitation des fonds nordiques, avec toutes les conséquences qui en découlent.

      Il faudrait vous mettre un temps soit dans la peau des Inuits et autres ethnies amérindiennes du Pacifique et d’Alaska. Ces cétacés sont pour eux et depuis des siècles, vénérés au même titre que les vierges et autres reliques imposées par vos religions occidentales. D’autre part ces animaux font partie de leur nourriture, et leur abattage est régi par un contrôle stricte des quotas, afin d’en préservé l’espèce. Il est dès lors normales qu’ils entreprennent toutes les démarches pour les extirper d’une mort certaine si rien n’est fait.