Décontamination bâclée : le ministère de l’environnement japonais a négligé les nombreuses plaintes reçues

Un fonctionnaire de ce ministère expliquait sans vergogne : « comme nous avions de nombreux coups de fil, nous ne pouvions pas tout enregistrer… »
Un ouvrier qui a prévenu le bureau local a expliqué que rien n’avait changé pendant un mois. Il a donc envoyé un document écrit, sans plus d’effet.
Voir l’article du journal « Asahi Shimbum » en anglais

Les travailleurs interrogés par le journal « Mainichi » confirment que le rejet dans la nature de végétaux, de terre, d’eau contaminés, est une pratique ordinaire. L’herbe coupée n’est, parfois, même par ramassée et laissée sur place. En conséquence, la ‘décontamination’ ne sert à rien et ne fait pas baisser les niveaux de débit de dose.

Débris entassés au bas d'un talus

Débris entassés au bas d’un talus
photo Asahi Simbum

Même en travaillant correctement, il n’y a pas de place pour entreposer puis stocker toute les déchets générés.
Telle est la triste réalité des zones contaminées. Il serait temps que les gouvernements acceptent de constater la réalité: il est impossible de décontaminer valablement d’immenses territoires. Et qu’ils en tirent les conséquences avec les populations concernées.
Détails sur le site de l’Acro

PS
En fait, depuis le début les gouvernements successifs ont décidé que les populations peuvent très bien retourner vivre dans les zones contaminées, manger des produits locaux plus ou moins contaminés. Ils ont fait des campagnes télévisées pour persuader les gens qu’on vit bien avec la radioactivité.

A ce sujet on peut se référer aux constatations des médecins  de Tchernobyl que ont 26 ans de recul maintenant: l’état de santé des populations qui vivent en territoire contaminé et consomment des produits locaux est mauvaise et cela ne fait qu’empirer.

Au Belarus (anciennement Biélorussie) 30 % des enfants seulement sont en bonne santé
Voir la présentation du dr G. Bandajevskaia au forum de Genève en Mai 2012

– Outre les cancers les populations sont atteintes de maladies chroniques non cancéreuses
Voir la présentation du Dr Bandajeveski à  ce sujet

– Voir aussi l’ouvrage publié par l’Académie des Sciences de New York du Pr A.V. Yablokov et collaborateurs:
« Tchernobyl, conséquences de la catastrophe pour l’homme et la nature« 
(traduction partielle en français)

Dr Helen Caldicot

Dr Helen CALDICOTT

– Je cite ici les premières des 14 mesures que préconise le dr Caldicott, une pédiatre Australienne en conclusion de son article
« Le sacrifice nucléaire de nos enfants: 14 recommandations pour aider le Japon contaminé par la radiation« .

1. Toutes les régions du Japon doivent faire l’objet d’une évaluation de la radioactivité du sol et de l’eau car les vents peuvent déplacer la pollution radioactive à des centaines de kilomètres du point d’origine à Fukushima.
2. Les déchets et les débris radioactifs ne doivent en aucun cas être incinérés pour éviter que les isotopes ne se reconcentrent dans les aliments et le poisson, se répandant ainsi davantage.
3. Tous les lots d’aliments doivent être adéquatement analysés au moyen de spectromètres afin de déceler les éléments radioactifs précis qu’ils renferment.
4. Aucun aliment radioactif ne doit être vendu ou consommé, ni dilué dans de la nourriture non-radioactive pour les besoins de la vente car les composants radioactifs ont cette faculté de pouvoir se reconcentrer dans divers organes du corps.
5. Toute l’eau destinée à la consommation humaine doit faire l’objet d’une analyse hebdomadaire.
6. Tout le poisson capturé au large de la côte est doit être analysé pendant plusieurs années à venir.
7. Toutes les personnes, surtout les enfants, les femmes enceintes et celles qui sont en âge de procréer qui continuent à vivre dans les zones de haute irradiation doivent immédiatement être évacuées vers les zones non-radioactives du Japon.
8. Toute la population qui a été exposée à l’irradiation de Fukushima – notamment les bébés, les enfants, les immunosuppressifs, les personnes âgées et autres – doivent faire l’objet de visites médicales régulières afin de détecter tout/e malignité, dépression médullaire osseuse, diabète, anomalie thyroïdienne, maladie cardiovasculaire, vieillissement prématuré et cataractes. Ils doivent aussi bénéficier de traitements adaptés pour le restant de leur vie. La leucémie commencera à se manifester dans les deux prochaines années et atteindra son pic dans cinq ans. Les cancers solides commenceront à faire leur apparition 10 à 15 ans après l’accident avec une fréquence croissante pour cette génération au cours des 70 à 90 années à venir.
9. Tous les médecins et prestataires de soins médicaux au Japon se doivent de lire et d’approfondir leur examen de « Tchernobyl – Conséquences de la Catastrophe pour l’homme et la nature », rédigé par l’Académie de Sciences de New York, afin de bien saisir la gravité de la situation qui les confronte.

Je vous invite à lire l’article du Dr CALDICOTT en entier (en français)
L’article original du dr CALDICOTT (en anglais)

Source: vivre-apres-fukushima.fr

13 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    Faut être sérieux.
    Décontaminer une zone aussi vaste est mission impossible.

    C’est avant qu’il faut réfléchir. Maintenant, ça me semble irrémédiable.

    • renaudgi

      Réagir avant c’est s’exposer à être étiqueté de parano. Aucune solution devant un « système d’infernalisation organisée ».

      AMEN

      • Maverick Maverick

        En France (et je soupçonne qu’ailleurs aussi), on a des politiques incompétents qui sont trop heureux de laisser faire la Nomenklatura du Nucléaire. Sans compter les pots-de-vin pour les chantiers des centrales …

      • Shamanniac

        C’est dingue de voir comme des types jouent au poker avec nos vies ^^ Dans un système comme l’actuel on ne devrait rien tenter d’un peu dangereux tant les margoulins qu’on laisse aux commandes sont prêt à nous condamner pour quelques euros…

      • Shamanniac

        Et l’incorruptible, c’est juste celui qui coûtera un peu plus cher ^^

      • Maverick Maverick

        Adage de la CIA : « people are M.I.C.E. » (« les gens sont des souris »)
        Money
        Ideology
        Coercion (Coercition/Pression/Chantage/Menace)
        Ego

        Ce sont les 4 façons de recruter un « correspondant », les quatre faiblesses. Un incorruptible est un mort.

    • deussabaoth deussabaoth

      ouais parano quand on previens avant et traité de salaud quand on n’as pas prevenu…

      centrale belge les « expert » autorise le relancement des centrales…ouais les fissures ont disparue ?? si on a une c…. qui se declare dans les centrales en belgique ou france on vas le payer grave.

      • Maverick Maverick

        Outre les cuves numéro 4 et 2 de Fukushima, il y a quelques petites broutilles dont l’OTAN ne s’est pas vantée … On a retrouvé des traces d’uranium en Grande-Bretagne au moment des Guerres du Golfe (armes à uranium appauvri ?). Voir le documentaire « Killing our own ». Et la catastrophe de Maïak (Mayak ?) en ex-URSS, dont rien n’a filtré jusqu’à récemment …

        http://www.youtube.com/watch?v=lHIWqPCdXD4

      • Chegoku Chegoku

        Ils ont utilisé l’UA en Yougoslavie, en Irak récemment et en Libye lors de la dernière libération humanitaire!
        Ainsi, dans des régions en ex-yougoslavie (Kosovo) ou à Fallujah en Irak on constate des taux totalement anormaux de naissances d’enfants handicapés.
        Pendant qu’ils en balançaient sur la Libye, le Sirocco nous le ramenait par les airs. Mais il y a d’abord les civils libyens qui en payeront le prix.
        Tout les essais nucléaires en plein air ont contaminé l’atmosphère et continuent de la contaminer actuellement.
        On a balancé des tonnes de déchets dans nos mers dont la mer du Nord, sous nos parking, sous nos résidences…
        Sans savoir combien de réacteurs militaires ont été coulés par le fond.

        Cette saloperie est partout et pour longtemps. Nous sommes déjà allé très loin.

      • Maverick Maverick

        Y compris en faisant péter des mégatonnes en haute altitude pour voir ce que ça faisait dans l’ionosphère :(

      • rouletabille rouletabille

        ouais ,mais c’est la cigarette .

      • Chegoku Chegoku

        Elle a toujours bon dos la cigarette.
        Mon grand père a été mineur à 14 ans, puis a travaillé toute se vie dans un haut fourneau. A 57 ans il meurt d’un cancer du poumon qui se généralise.
        Verdict médical: Il fume donc c’est la cigarette!

      • rouletabille rouletabille

        il y a un bon article aujourd’hui sur (heu les autres jours aussi)

        http://bistrobarblog.blogspot.be/

        au sujet du tabac et du prll entre cancer et pollution,le tabac sert de CAMOUFLAGE à mon avis.