Philippe Poutou: au bonheur des fainéants?

Le candidat qui n’a aucune chance d’arriver au second tour serait-il le candidat des fainéants? Car dans le domaine des promesses « très personnelles », il y a sa dernière trouvaille: « Travailler encore moins pour gagner plus ». Une bonne idée sur le fond mais pas vraiment applicable dans la conjoncture actuelle…

<p>Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), plaide pour une réduction radicale du temps de travail en France avec pour objectif les 32 heures. /Photo prise le 27 janvier 2012/REUTERS/Jean-Paul Pélissier</p> PARIS (Reuters) – Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), plaide pour une réduction radicale du temps de travail en France avec pour objectif ultime de « bosser le moins possible » et de « gagner le plus possible ».

« On nous dit que les 35 heures c’est du luxe, eh bien nous, on pense qu’il faut réduire », a-t-il déclaré mercredi sur RTL.

Le candidat du NPA, qui est ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort (Gironde), veut « aller vers les 32 heures et aller au-delà ».

« L’idée, l’idée toute simple, c’est que tant qu’il y a du chômage, (c’est) 30 heures, et s’il faut moins, parce que nous, on est pour bosser le moins possible et gagner le plus possible », a-t-il dit.

« Si on pouvait ne pas travailler du tout, on ne serait pas contre, parce qu’on n’est pas non plus des forcenés à dire ‘il faut bosser’ parce que ça fait bien de dire ça », a poursuivi Philippe Poutou.

« Le problème, c’est qu’il y a du chômage et de la précarité, donc il faut répartir le travail entre tous, et tant qu’il y a du chômage, il faut diminuer le temps de travail ».

Source: Reuters

19 commentaires

  • Tekool

    Bosser le moins possible est un lieu commun. On ne bosse de toutes manières que parce qu’on y est obligés, rarement par plaisir, après change uniquement le plaisir qu’on y éprouve et à qui s’adresse le fruit direct ou indirect de notre travail. De véritables œuvres d’arts, du quotidien ou de l’exceptionnel on été crées par amour du travail bien fait. Le combat à mener n’est pas la simple réduction de la durée du travail, mais la réappropriation la plus immédiate possible du fruit de son travail !

    Après pour un communiste le simple fait de dire «gagner le plus possible» même dans ce contexte me semble être une énormité. Le gain est du capital, un communiste qui acclame le capital se passe de tous commentaires.

  • pokefric pokefric

    Je l’ai écouté ce matin à la radio.
    La chose qui me rebute le plus dans toutes ces interviews, c’est cette fameuse question qui tue « Pour qui allait vous voter au second tour ? »
    C’est d’une délicatesse……….
     

    • homme des bois

      les sondages disent que c’est déjà plié… c’est hollande le président. on se demande pourquoi il commence pas tout de suite.

  • Kuing Yamang

    Voilà, Poutou et sa clique, c’est ça « Gagner encore plus en travaillant encore moins » :
    –>
    http://www.youtube.com/watch?v=PmB8eu3_WBo

  • homme des bois

    parler de conjectures qui rendent les propositions pas applicables… on peut aussi parler de démagogie ou de populisme etc etc… faudrait quand même faire le tour des programmes complètement avant de dire ce genre de truc. ou croirais entendre les experts de la télé, parce que là, ça ressemble vachement a de la TINAite aigüe. (pour ceux qui connaissent pas, miss tatcher a été l’une des première atteinte par ce mal très spécial) ce mal qui voudrait qu’il n’y ai qu’un choix raisonnable, l’UMPS.
     
    Et pour en remettre une couche : http://www.youtube.com/watch?v=HH5fVD-1_I4
     
     
     

  • OrdoAbKaos

    tout petit poutou..

  • hopix

    La question n’est pas de bosser plus ou moins, ni même (et des études l’ont montré, paraît-il) le salaire, dans la mesure où la subsistance est assurée. 

    Contrairement à ce qu’on aimerait nous renvoyer comme écho de nous-mêmes, relativement à nos motivations au travail, ce n’est pas l’argent la première motivation en général (à moins que les salaires n’aient été artificiellement dévaloirisés, ce qui est souvent le cas. 

    Le peuple veut surtout bosser autrement, dans une perspective également d’utilité publique et de reconnaissance personnelle, au lieu de ces aberrantes méthodes actuelles, aliénantes, castratrices, démotivantes, liées d’ailleurs absurdement à la recherche obsessionnelle du profit facile/rapide pour l’actionnaire. 
    Tout cela étant une perversion très intentionnelle de dévalorisation spéculative. 

    On veut, on peut faire autrement pour avoir autre chose. Produire et consommer autrement, libérés du paradigme productiviste/capitaliste. 
    Si on part du principe que la subsistance de tous requiert une activité de chacun, ça laisse de la marge à bien des inventions relatives à l’organisation sociale du travail et de la distribution des productions. 

    Ce qu’on veut, c’est que ces activités aient un sens pour nous tous et pour chacun
    On ne veut plus devoir coopérer pour « survivre » à un système destructeur de nos valeurs, de nos enfants, de nous-mêmes et de notre maison Terre (toutes ses beautés et richesses).  

    On ne veut plus de ces dispositifs qui sont autant de fourches caudines sous lesquelles, en usant sa propre estime de soi, on finit par perdre le goût de l’activité (et de l’ouvrage bien fait) quand ce n’est pas de la vie. 

    Mais évidemment, si d’aventure notre pov’condidat lisait ceci, il n’y comprendrait rien, jusqu’à ce qu’un de ses conseillers lui inspire la manière d’en usurper les termes et d’en pervertir le sens. 

    C’est bien le mépris de la Vie (sous toutes ses formes) qui caractérise ces gens,  incapables d’ailleurs d’autres pensées que triviales, monomaniaques obsessionnelles et paranoïdes. 
    Ca commence à se savoir … 

     

  • Kuing Yamang

    La vidéo du programme de Poutou en 30 secondes (c’est suffisant) : la paresse
    –>
    http://www.youtube.com/watch?v=FeJwDEeqZMQ

  • Delaude

    « Il vaut mieux être intelligemment paresseux que paresseusement intelligent« .

  • jacques

    Gagner plus et rapidement, c’est le fléau actuel, l’avidité dans toute sa splendeur.

  • Moi ce que je trouve risible, c’est le fait que dès que Besancenot a commencé à se faire apprécié, il a quitté la scène politique.

    Le reste, c’est bonnet-blanc…

  • engel

    C’est surtout Mr Soral qui a complètement discrédité ce clown !
    Il faut dire, en autre, que ce Trotskyste (Besancenot) du 16° arrondissement est marié à une plus grosse fortune de l’édition française.

    Les casseroles aux culs de ce genre, les fronts de gauche (FDG) et autres NPA, en ont toute une batterie! Sans oublier que les ordres (et le financement) viennent d’outre-atlantique !
    …Mais cela ne les dérangent pas pour faire de la morale et de traiter les autres de fachos, de salauds capitalistes, nazi, exploiteur, etc…

    Pauvre Karl, ils t’ont tous trahi !

  • Cargol

    C’est le peuple qui décide de légiférer ou pas, je trouve que c’est une bonne idée, les moyens techniques ne manque pas, le temps il suffit de le trouver ou de le ralentir.
    Les bonnes pensées du genre « il n’y a qu’a » pourquoi pas.
    Du travail ? ou ? ou peut être faire 100 Km par jour pour le SMIC en ayant fournie auparavant une lettre de motivation, BAC+2 pour tondre la pelouse/tailler…3 heures/jour en CDI bien sur, la panacée quoi.
    Créer sont entreprise ? allez on devient tous patron ! La belle affaire.
    Poutou à raison quand il dit qu’il faut travailler moins, faut pas sortir de l’ENA pour le penser.
    Trois, quatre millions de chômeurs ? surement beaucoup plus suffit de sortir de temps en temps pour réaliser.
    Le système engendre du chômage, des assistés, on fait quoi ? On les abats ?
    Ca vous suffit pas de voir la misère du monde plus celle du voisin ?
    Il faut surement que cela vous touche personnellement pour enfin réagir ?
    Si c’est radioactif vous n’en aurez pas pour longtemps, par contre tout le monde en profite.
    Que certaine personne de pouvoir puisse affirmer qu’une personne qui touche moins de 5000 euros/mois est un raté, me choque énormément.
    Non mais sérieusement 5000 euros ! devrais être le salaire maximum….
    Vous voulez quoi ? rouler en grosse berline, acheter tous un bateau, une piscine, une villa, faire le tour du monde, acheter encore et encore n’importe quel truc inutile, juste parcque ca existe ?
    Dans mon metier, le client parfois me demande d’abattre un ou des arbres, il m’arrive de refuser en invoquant la raison que ces arbres ne dérangent rien ni personnes à part le client qui lui veut de « la vue » ou pour rien, il s’emmerde peut être.
    Le respect commence par soi meme, non ?
    Maintenant je suis au chomage, incroyable.
     

  • antifa

    C’est un des seuls candidats (ou le seul) à avoir un vrai travail en même temps que la campagne. Alors si fainéants il y a, ils se trouvent dans les ministères et les instances de la république. Les commentaires de ce site font peur, vous parlez de manipulation tout en bandant sur Soral, ce blog est un beau portail vers l’extrème droite  :pig: