FLASH BOB – La police britannique à l’assaut de nouvelles armes antiémeutes

Les techniques de répression sont intéressantes à connaître puisqu’elles risquent d’être utilisées contre nous d’ici quelques mois, et dans le domaine, les « Géo Trouvetout » ne manquent pas d’imagination: laser aveuglant, canon sonore, boules puantes….. Reste à savoir QUAND y serons-nous confrontés en France?

Comment faire face aux émeutiers, s’interrogent les forces de l’ordre britanniques. Crédit : AFP

Plus efficaces que les balles en plastique… Les produits chimiques. The Guardian révèle qu’une équipe d’ingénieurs du Centre pour les sciences et technologies appliquées du ministère de l’intérieur britannique œuvre au développement d’une nouvelle forme d’arme antiémeute, axée sur des projectiles irritants (DIP, « Discrimitating Irritant Projectile »).

Selon des documents obtenus par le quotidien, en vertu de la loi sur la liberté de l’information (« Freedom of Information Act »), les violences urbaines de l’été dernier ont donné un élan aux recherches sur ces technologies alternatives de contrôle des mouvements de foule. Une réunion a ainsi été organisée en octobre, avec pour participants la police de Londres et d’Irlande du Nord, la Fédération de police, l’Agence spécialisée dans le crime organisé (Serious Organised Crime Agency) et les responsables du laboratoire technique et scientifique du ministère de la défense.

Lors d’un second rendez-vous, en novembre, axé sur le développement de « technologies moins létales », il a été suggéré que les DIP soient chargés dans les armes à la place des projectiles en plastique, qualifiés d' »incapacitants » (AEP, « Attenuating Energy Projectile »). Les projectiles chimiques, qui avaient, semble-t-il, été introduits dès 2010, devraient renfermer des gaz lacrymogènes, des sprays au poivre ou tout autre irritant.

Les émeutes de l’été dernier ont impulsé le développement d’armes alternatives. Crédits : REUTERS

Au rayon des « technologies moins létales », il serait aussi question d’armes reposant sur des rayons de chaleur et d’armes sonores. Ces dernières font depuis plusieurs années l’objet de débat en Europe.

 

> Lire le post de blog « Armes sonores, le silence gênant de la France »

Par ailleurs, ajoute The Guardian, au-delà des DIP, une autre arme chimique serait sur le point de voir le jour : une sorte de boule puante que les ingénieurs rattachés au ministère de l’intérieur surnomment « huile à canailles » (« skunk oil »). Des pastilles contenant des liquides nauséabonds seraient tirées à l’aide d’armes semblables à celles utilisées dans les parties de paintball. « L’odeur qui s’en échapperait une fois les individus touchés serait telle que ces derniers rentreraient chez eux pour se changer et leurs complices seraient réticents à rester près d’eux », détaille The Guardian.

De l’attaque à la défense, le quotidien britannique précise également que les forces de l’ordre travaillent au développement d’un système les protégeant des lasers aveuglants. Une des armes préférées des émeutiers !

Source: bigbrowser.blog.lemonde.fr

10 commentaires

  • Ouais, super !
    On va finir sourds (armes soniques), aveugles (lasers aveuglants), puants (gaz puant), électrisés (taser), avec l’odorat ruiné par les gaz au poivre…

    Mais bon, de toute façon, on nous achèvera aux munitions classique, parce que notre patriot act arrive à grand pas, non ?

    • homme des bois

      ouais ^^ terrons nous dans les coins sombres, serrons les fesses et les dents, et laissons passer l’orage, comme tout bon citoyen.
       
      Faut pas avoir trop peur du bâton, sinon ils ont gagné. Toute ces infos publiés là dessus, on ferait pas mieux pour décourager les timides d’aller dans les manif.

      • Hommes des Bois.
        Belle appellation. C’est là que j’irai, quand tout ira mal. Une petite baraque en bois, et basta la société !

        Et moi, j’éviterai leur bâton. Pr peur, sans doute. Par prudence, évidemment. Par envie d’avoir un avenir, exact.

        La révolution ne se fera pas par les armes, pas cette fois: nous ne pourrions jamais être « armés » suffisamment en comparaison de leurs moyens.

        C’est à l’Armée de faire un putsh, il ne reste plus que ça.

      • homme des bois

        jolies perspectives ^^ … mais en attendant je préfère penser à la grève générale et aux émeutes de banlieues… Je dis pas que c’est très joyeux non plus, mais j’ai pas trop confiance dans les généraux (du point de vue de l’humanisme)…

  • Maverick

    Ces « balles lacrymogènes » sont déjà utilisées par Israel contre les Palestiniens, ainsi que le « Scream » (le « Cri »). 
    Par contre, je me demande dans quelle mesure le papier alu (ou la projection de poussières métallisées, genre des vieux CD rapés finement et de la limaille de fer) serait efficace contre les « canons » à micro-ondes et autres champs magnétiques ? Toute technologie peut être hackée :evilgrin:

    • Pourquoi raper finement des surface réfléchissantes ?

      Un bon mirroir serait la parade toute trouvée pour les lasers et autres ondes projetées. Sinon, des boucliers faits de certains matériaux qui absorbent les sons, etc. (voir les revêtements des studios d’enregistrement).

      Pour le reste, les masques à gaz, c’est bien…

      La pire des armes non-létales reste le canon à eau je pense.

      • Maverick

        C’étaient juste des idées en l’air, inspirées par des trucs que j’ai pu voir à droite, à gauche … ;) Rien de bien méchant, Sarkozy est déjà en train de mettre les bouchées doubles sur le flicage d’Internet (voir le conseil des sinistres de ce matin)  :(
        En ce qui concerne une question plus « fondamentale », je pense que ces armes « non-létales » sont une énorme ânerie. En faisant appel aux réflexes les plus primitifs des individus déclenchés par la douleur et la peur « animale », on risque d’avoir une foule absolument incontrôlable et extrêmement violente. ?:-) Ou qui acceptera de jouer le jeu de l’escalade, et viendra déjà équipée pour l’affrontement violent (les boucliers dont tu parlais). On n’est plus dans une logique de contestation contrôlée (la manif’), mais d’affrontement (insurrection/émeute) …

      • Et c’est exactement à ce moment là que l’on bascule dans une dictature.

        Personnellement, je pète dans des sacs plastiques pour garder du méthane et me fabriquer un lance-flammes. . . LaWl

  • jacques

    Tristesse, bon au lieu d’une grosse manif il y  en aura des centaines au même moment partout sans autorisation.