En Italie, la crise devient meurtrière

Tout est dit, chaque jour la situation évolue et aucun pays n’y échappera! Ne penser pas que tout va bien, ce n’est pas en regardant par la fenêtre que vous verrez quelque chose, la situation est bien camouflée pour que cela tienne coute que coute jusqu’aux présidentielles…

Les suicides de chômeurs et de petits patrons se multiplient en Italie. Faillites, déprimes, la crise économique est de plus en plus meurtrière.

Comme en Grèce, les suicides pour cause économique se multiplient en Italie. En Ligurie, un électricien âgé de quarante sept ans à peine s’est tiré une balle dans la tête. Il avait été licencié début janvier. Peu après, en Toscane, un entrepreneur s’est pendu, laissant une lettre pour expliquer son geste de désespoir: il s’est condamné à mort, comme la crise économique l’a fait pour son entreprise. A l’autre bout de la péninsule, en Sicile, un autre petit patron mettait, lui aussi fin à sa vie pour la même raison.

Pour eux, les mesures mises en œuvre par le gouvernement Mario Monti pour favoriser l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises ont été adoptées trop tard.

Depuis le début de l’année, en moyenne, une personne par semaine au moins se serait suicidée après un licenciement ou un dépôt de bilan. Qu’ils soient entrepreneurs, salariés ou petits retraités, comme ce couple qui a choisi de partir main dans la main après avoir avalé une dose fatale de barbituriques, tous ont préféré la mort aux affres de l’angoisse financière.

L’Etat ne paye pas ses dettes

Dans un billet rédigé avant de se suicider, Giovanni Schiavon explique ne pas s’être tué pour ses dettes, mais pour ses créances qu’il n’arrivait pas à percevoir. Les collectivités locales de la région de Padoue lui devaient 300.000 euros. Des impayés énorme qui a eu raison de sa petite entreprise spécialisée dans le bâtiment.

Comme Giovanni Schiavon, des centaines de petits entrepreneurs installés dans le nord de la péninsule, fleuron de la petite industrie du moins avant la crise, sont actuellement pris dans la spirale de la dépression devenue, pour certains, l’antichambre du suicide. Sans parler des salariés brutalement mis à pied pour compression de personnel qui n’arrivent pas à se retourner.

Certains craquent, d’autres survivent, mais à quel prix ? C’est le cas de Mario, un romain âgé d’une cinquantaine d’années qui dort dans sa voiture depuis un an. Autour de lui, personne ne le savait jusqu’à la semaine dernière. Un ami l’a aperçu, a discuté avec lui. Depuis, son entourage se mobilise pour l’aider à s’en sortir.

1150 tentatives de suicide en 2011

Plus de 1150 personnes ont, heureusement, pu être sauvées après une tentative suicide l’an dernier. Face à l’augmentation du nombre de suicides ou de tentatives, les associations professionnelles se mobilisent. En janvier dernier, l’association des entrepreneurs a manifesté dans le silence devant la présidence du Conseil située dans le centre Rome en brandissant les photographies des cinquante petits patrons qui ont choisi la mort durant les trois dernières années. Et d’ici la mi-mars, une marche silencieuse organisée par les syndicats et les associations d’entrepreneurs aura lieu, toujours à Rome.

Source: fr.myeurop.info

25 commentaires

  • Bigoody

    A QUAND LE REVEIL ?
    DOIT-ON LAISSER CEUX QUI NOUS GOUVERNENT NOUS PRENDRE JUSQU’A NOS ÊTRES CHERS ?
    DEVONS-NOUS AUSSI LEUR FOURNIR LA CORDE QUI LEUR SERVIRA A NOUS PENDRE !
    SOMMES-NOUS AUSSI SOUMIS POUR SUPPORTER L’INSUPPORTABLE ?
    NOUS SEULS AVONS LA REPONSE !
    ASSEZ !!! LEVONS LE POING ET RETROUVONS NOTRE DIGNITE, NOTRE FIERTE ! DESCENDONS DANS LES RUES ET MANIFESTONS NOTRE MECONTENTEMENT, NOTRE RAGE D’AVOIR ETE TRAHIS !
     

    • hopix

      Il paraît qu’on fournit déjà la corde qui nous pendra, outre les petits gadgets répressifs dont sont très friands nos braves politichiens et leurs amis. 
      Derrière les moyens techniques il y a encore des humains : reste donc la question des subalternes de l’appareil répressif, dont il faut maintenir la loyauté, même et surtout « en temps de crise ».  
      Là, ça peut changer la donne.  
      Le mercenariat a les mêmes limites que l’argent : il n’a pas de conviction, mais rien que de l’appétit. Si on ne peut le payer en monnaie de singe, on doit alors le payer en fiefs.

  • willy74150

    purée si j’avais du me suicider parce que j’ai pas de boulot !!! je suis au rsa depuis 15 ans , ceux qui ce suicide sont accrocs du System et adore l’argent autant que leurs maître tout simplement …

    ce suicider pour du papiers …

    http://2.bp.blogspot.com/-cWiAoSD-2ZM/TcFIxKrXe7I/AAAAAAAALSc/khw3vlYrmCI/s1600/obllastdance.jpg

    • delphine

      salut Willy

      tout le monde n’a pas la même force de caractère.
      c’est rassurant de savoir que tu n’as pas l’intention de te suicider.

      cependant certains sont submergés et coulent
      ils perdent  cet espoir
      que tu gardes sans doute encore en toi.

      la vie en Italie est assez différente d’ici et malheureusement
      leur valeurs de vie sont parfois très matérialistes
      dans le sens du « far figura »
      (faire bonne figure) donc en imposer socialement,
      grosse bagnole, vacances, fringues de marque…;
      c’est un excellent  peuple 
      capable lui aussi du meilleur
      mais qui s’est fait piéger
      comme beaucoup d’autres
      dans les filets pourrissants du matérialisme le plus sommaire.

      le jour ou le système craque,
      certains craquent avec avec.
      d’autant plus qu’en ITALIE il n’y a pas de système de protection social équivalent au notre: 

      pas d’allocs logement, retraite de misère pour les ouvriers, employés,
      pas d’alloc familiale…pas de RSA, ni de CMU,
      se faire soigner correctement et surtout VITE
      en ITALIE quand tu es fauché..TU OUBLIES
      alors quand tu perds ton boulot et que tu ne peux plus entretenir tes gosses, et tes parents âgés,

      oui, je peux comprendre que certains craquent.

      et ce ne sont  que des cris de désespoir  de plus
      perdus dans l’indifférence des médias et des pouvoirs.

      soyons fiers de l’EUROPE que nous laissons construire contre NOTRE VOLONTE.
      :-((((

    • As tu des loisirs, passions? sorties, resto, voyage?  Je ne parles pas du ifone innutile, ni d’écran plat…. Mais comment fais tu pour etre heureux avec 400€ /mois?  Chez nous, sur paris, tu ne peux meme pas louer un 15 M2 avec ca…  Parfois, je reve d’une vie simple, sans pression, sans « rentabilité »  mais pas facile quand les factures arrivent..

    • Pikpuss

      Willy je connais une personne qui est au chômage en Belgique depuis plus de 20 ans et qui balise à mort maintenant car l’état belge veut tout réformer… Donc tout est relatif…le fait d’être en situation de survie et non pas de simple précarité, quand elle arrive soudainement, suffit à déstabiliser 99 % des êtres humains…et c’est tout à fait compréhensible.

    • barkayal

      Chaque parcelle, champ, bois, source appartient à quelqu’un. Le truc, c’est que même en ne faisant rien, tu dois payer. Taxes d’habitation, taxes ceci ou cela… Payer pour circuler, payer pour s’arrêter, etc. Bientôt pour respirer pourquoi pas…
      Le truc c’est que quand t’as la tête dans le guidon tu ne prends pas de recul. Les gars en question, ils voient leur logement qu’on va saisir, leur famille qu’ils ne peuvent plus nourrir, leurs employés qu’ils ne peuvent plus payer. Et ils agissent sur le coup, sans avoir pu relativiser.

      • voltigeur voltigeur

        C’est la raison pour laquelle on essaye de se préparer. S’il ne se passe rien :roll:
        tant mieux. Mais il faut savoir, que les denrées disponibles à foison maintenant,
        risquent d’augmenter dans des proportions gigantesques (ça a déjà commencé).
        Pour peu que l’approvisionnement pose problème…
        ça dépend de chacun de savoir anticiper, ceux qui ont vécu des privations
        savent de quoi je parle. Pour la génération bouton!! ça va les changer du « je veux »!!

  • Ben mon pote j sais pas comment tu fais avec tes 400€ / mois, perso, c’est mon budget poker pour le mois… J’éspère au moin que ta vie n’est pas trop triste…Après, je respecte ta vie, …

  • Mais franchement… Qu’est-ce qu’ils peuvent bien en avoir à foutre des gens qui se suicident alors qu’ils n’ont cure de ceux qui se font tuer par les armes que l’on commercialise à tout va ???

    Arrêtons d’espérer. C’est noir, c’est mort, c’est terminé. Il faudra attendre un énorme renouveau, une vraie révolution pour espérer voir un monde modifié. Un monde utopique où les fruits aux arbres seront remplacés par les banquiers…

    • vincenzo

      +++++++++++++++++1 !

      • vincenzo

        Game over,
        mais…..tout le monde ne l’a pas vu.
        Quand la prise de conscience sera collective, ça craint !
        Mais ça vient, tout doux, mais dans quelles conditions ?
        Quelle angoisse !
        Les provisions sont faites, bouffe, médic ok.
        Le reste qui est interdit, plus difficile….!

    • Damon

      Je me sens obligé de poster un commentaire après lecture de ces lignes.
      @John et @vincenzo: Le système est mort: OUI!!!! Bonne nouvelle, c’est ce que nous voulons tous!!!
      La sommes des changement en cette période est immense, elle laisse en nous des impressions de « chaos », les personnes s’agitent etc … Avez vous seulement conscience des changements qui s’opèrent au niveau mondial, toutes les structures les plus rigides qui font partie de notre monde sont entrain de céder sous la pression du changement, les populations se réveillent, chacun prend conscience de sa responsabilité dans ce système et cherche des moyens plus humain des voies justes. Ce qui arrive aujourd’hui ne s’est jamais produit!! Quand vous voyez la destruction, voyez le changement!!
      Demain ne sera plus comme avant….. ainsi soit il, que le meilleur soit!!
      Gardons confiance en regardant le monstre mourir, le coup fatal à déjà été porté, quand il tombera la terre va trembler et ce sera alors le signe du renouveau.
      Gardons confiance en nous même, il n y a que des hommes sur cette terre, ce sont nos peurs qui nous ont emmené sur le chemin de la guerre, NE RECOMMENÇONS JAMAIS CA!

      • Damon

        ça vaut +10!
        Arbitre!!!!!!

      • hopix

        oué +1.000 je reconnais avoir été mesquin sur ce coup là :D Mea culpa. 
        Donc, pour la peine, une citation que j’aime bien :
        « Tout le chemin de la vie, c’est de passer de la peur à l’amour »

      • Damon

        Une citation qui me parle tellement!!!!
        Nous n’exprimons que 2 sentiments l’amour et la peur, à nous de transformer la peur en amour.
        Merci Hopix pour cette citation!!! Elle est en accord parfait avec mon message!!

      • delaude

        @ Damon.
        Je vois aussi les choses comme cela. En tout cas c’est ce que je crois voir… Puissions- nous avoir raison !
        Ça fait du bien un post optimiste, même si nous savons que la bête ne mourra pas sans se défendre jusqu’au bout et qu’il risque d’y avoir de la casse… Préparons-nous au pire pour vivre le meilleur.
        Si ce n’est pas moi, ce seront mes filles, mes petites filles…

  • odeline

    15 ans que je suis au RSA plaisanterie ?????????????????????

    Pourtant en Haute-Savoie du boulot y en a encore un peu !
    Problème de santé peut-être ?

    • willy74150

      oui allergie au travail mougeon !!! salaire de merde et patron gras comme des truie 

      smic à 2000 € et je bosse !!! la en tout avec l’apl et divers autre aide ( mairie qui paye edf , eau , internet , resto de coeur cmu ect j’ai 950 € par mois sa me suffit …

  • vanvoght

    faut etre vraiment con pour se fliguer . moi je ne m’en veux pas ! mais les autre je les flinguerais bien .
    donc si au lieu de se zigouiller ils allaient  degommer quelques banquier ou politicard ce serait quant meme plus logique . mais bon , bref , l’homme n’as meme plus le respect de lui meme ; alors pour le reste ……… 

  • Pikpuss

    Ce sera comme à l’époque de la chute de l’empire romain. L’empire est mort mais le monde a continué de tourner. Ce sera la même chose. Il vaudra mieux se trouver à la campagne qu’en ville… près de communautés soudées plutôt que sous la coupe de hordes barbares…