Peindre les montagnes en blanc….ça fonctionne!!..

Protéger les glaciers, les empêcher de fondre à cause du « réchauffement » climatique, en les peignant en blanc! c’est un projet fou, mais il fonctionne, reste plus qu’à trouver les milliards pour peindre nos montagnes….. Combien de « Co2 » et autres composés chimiques se retrouvent dans l’atmosphère, avec toutes les bombes qui explosent un peu partout, dans les « guerres humanitaires »?

Image/trublione.files

titre initial :
Peindre les montagnes en blanc pour sauver les glaciers… ça fonctionne !

Selon une étude de la Banque Mondiale publiée en 2009, 22% des glaciers avaient disparus au cours des trente dernières années. Une tendance qui a continué sur sa lancée ces deux dernières années et qui impacte particulièrement le Pérou, pays qui abrite plus de 70% des glaciers tropicaux du monde.

Des régions entières ont ainsi été privées d’eau potable ces dernières années, la fonte saisonnière des glaciers apportant jusqu’alors assez d’eau pour remplir les nappes phréatiques et alimenter les puits. Sans eau, plus d’élevage d’alpaca et donc plus de moyens de subsistance pour les populations locales. A Lipaca, un village de plusieurs milliers d’âmes il y a encore quelques années, les neuf cents habitants encore sur place commencent à voir les bénéfices de l’initiative prise par Eduardo Gold l’année dernière.

Son idée consiste à blanchir la montagne afin de réfléchir la lumière du soleil et d’éviter que la roche se réchauffe et empêche la glace de se former. Le principe est connu depuis des millénaires et est utilisé dans l’architecture de nombreuses régions chaudes, telles que l’Andalousie, le Maroc ou encore la Grèce. Malgré le scepticisme de la communauté scientifique et du ministre de l’environnement du Pérou Antonio Brack, M. Gold a reçu un soutien de taille en provenance de la Banque Mondiale. Sa solution ayant en effet été retenue parmi 1 700 propositions au concours des « 100 idées pour sauver la planète » et a à ce titre été financé par la Banque à hauteur de 200 000$ (161 000 euros).

Cette somme a été utilisée pour recouvrir la montagne d’une solution composée d’eau, de sable, de chaux et d’un peu de savon pour rendre l’ensemble imperméable et permettre à la solution d’adhérer à la roche. Sur les quelques dizaines de milliers de mètres carrés du glacier Chalon Sombrero (4.756 mètres d’altitude) déjà recouverts, les résultats sont probants.

La température entre la roche « traitée » et la roche brute est ainsi de douze degrés celsius ! Cet abaissement de la température permet déjà de retrouver de la glace entre les pierres traitées et le niveau d’eau dans les puits dans la vallée est désormais en hausse.

L’ambition d’Eduardo Gold est désormais de recouvrir trois milliards de mètres carrés de montagne pour assurer le retour des glaciers. Maintenant que son expérimentation a prouvé que son idée pouvait apporter des résultats on peut espérer qu’il parvienne à décrocher les financements nécessaires pour arriver à son objectif. Mais la partie est loin d’être gagnée, un milliard et demi de dollars sur les cinq prochaines années sont tout de même nécessaires.

Auteur : Nicolas Depardieu

Source : www.zegreenweb.com

partagé avec Sos-Planète

Un commentaire