Menace de krach obligataire aux Etats-Unis ?

Ils sont foutus et ils le savent! Et comme tout se confirme avec le temps… Maintenant, qui va tomber en premier? Eux ou nous?

La presse financière américaine a expliqué ce week-end que les Européens, étant dans l’incapacité de résoudre leurs problèmes, on peut dès lors craindre une contagion de la situation européenne outre-Atlantique. C’est ainsi que le Standard & Poor’s 500 est à 1.215,65 points et cela cadre parfaitement avec les points de Trader Noé.Si la Grèce et l’Italie font moins la Une des journaux depuis l’arrivée de gouvernements dirigés par des techniciens de Goldman Sachs, bien évidemment adoubés par les marchés, l’Espagne est revenue à l’avant-plan, ainsi que la France, deuxième économie européenne. A la fin de la semaine dernières, Madrid a dû accepter des taux proches de 7% pour emprunter des titres à 10 ans sur le marché, un seuil jugé ingérable dans la durée pour les pays très endettés. On a récemment vu ce qui s’est produit pour l’Italie. Berlusconi a été menacé de dégager et un salarié de la Firme de Wall Street a pris les commandes du pays… sans la moindre élection «démocratique».

Pendant ce temps, Paris continue de bénéficier de sa précieuse note AAA, mais les taux français commencent à grimper dangereusement. A tel point que l’écart des taux obligataires entre la France et l’Allemagne vient de dépasser les 200 points de base.

Le conseil des financiers américains

Pour de nombreux analystes américains, la BCE ne peut plus s’obstiner à suivre la ligne allemande de non-intervention. Elle doit agir énergiquement comme le fait aux Etats-Unis la Réserve fédérale (Fed). Incroyable déclaration de Frederick Dickson, stratège en chef chez DA Davidson : « Il est probable de voir une panne générale du système financier européen qui affecterait durement les économies européenne et mondiale ». Il a exhorté les Européens à permettre à la BCE d’acheter massivement de la dette des pays en difficulté.

Les économistes américains ont été subitement «éclairé»! Ils commencent à dénoncer les politiques d’austérités unilatérales. Ils s’en prennent vertement à l’ancienne leader de la jeunesse communiste Angela Merkel (qui aurait changé de casquette), l’accusant « de ne rien (avoir) compris ». Comment appliquer des politiques d’austérité dans des pays qui ont 15% de chômage et où la croissance est en berne ? Solution de ces grands génies de Wall Street : faire tourner la planche à billet, comme chez eux.

En tout cas, les Américains ont tout à redouter d’un gros problème sur leur marché obligataire. Cette inquiétude est d’autant plus grande que la « super-commission » bipartite du Congrès américain, chargée d’identifier 1.500 milliards de dollars d’économies d’ici au 23 novembre, semble pour l’heure incapable de s’entendre. Il y a urgence, insiste Candi Wolff, analyste chez Citigroup: « Le Congrès a dû remarquer ce qui se passe avec la crise de la dette en Europe, en particulier en Grèce et en Italie. Nous devons agir énergiquement pour éviter une crise similaire ici ». La vérité est que le Congrès n’a aucun pouvoir face au cartel bancaire. Les politiciens sont à la solde de la Haute finance comme avait si bien décrit Jean Gabin dans ce film qu’il faut revoir… Le Président. Donc, tout est question de timing dans le scénario de ces individus qui ont tant réclamé cette « bonne crise majeure », nécessaire pour introduire leur Nouvel Ordre Mondial.

Source: Liesi

57 commentaires

  • viking

    le remplacement des gouvernants élus par des agents des USA et a leur ordre en Gréce, en Italie, a Bruxelles, a la banque Européenne….

    n’est ce pas une preuve que voter ne sert a rien, les USA dirigent. 

    Notre liberté, la fin des mythes obligatoire passe par la faillite des USA, et une guerres civil chez eux 

    Les USA ont 1200 oui mille deux cent…. bases militaires ou dépôt dans le monde…..donc il font leur Pax Américana

    C’est si on fait 80 % d’abstention la vérité éclate….. si avec 20 % de GOGO ayant voté le ou la futur Président(e) s’estime légitimement élu ; quand pensez vous ???

    • romulus

      Ben oui, c’est ce que je pense: il sera plus facile de délégitimer le futur dirigeant avec peu de gens ayant voté pour lui: de toutes façons il aura pieds et poings liés…..c’est un des leviers possibles. Malheureusement il faut se sortir auparavant des médias dominants pour pouvoir s’autoriser à penser cela (comme dirait Coluche!)

  • bottle4

    la réponse est…nous!!

    l’europe coulera avant les us, c’est lindsey william qui l’a dit
    quand l’europe s’effondrera, il restera 3 semaine au USA ca sera leur tour

  • Fracassage

    je pense qu’il est temps qu’un parti islamique americain prenne le pouvoir

    • Et ça changerait quoi? Ils vivent déjà en plein totalitarisme, tu veux leur imposer la charia? C’est ça ta solution? C’est pas la religion qui sauvera le monde, laisse des hommes qui se disent porteurs de la pensée divine même si ce sont des psychopathes n’est pas une solution, bien au contraire! Tu veux aimer Dieu? Fais-le directement sans passer par un de ses représentants, ce ne sont que des hommes, avec leurs défauts, leurs folies, leurs délires, ils ne sont pas mieux que nous.

    • Texcaltex

      AAAhahahaaaa Fracassage … toujours le mot pour rire celui-là!!! Mais quel comique!

    • Texcaltex

      Fracassage… faut rester sérieux quand même!!!

    • chafy

      Monsieur Fracassage,
      on peut pas imposer de gouverner par l’islam une nation dont certains ou partie de sa composante ne le perçois pas pour ensuite le concevoir.

      • chafy

        pose une question si tu n’a pas saisie ce que je voulais dire, tu deviens un peut difficile ses derniers temps pour me comprendre 
        :-)

      • Texcaltex

        OUi sorry la fatigue peut-être….
        « … une nation dont certains ou partie de sa composante ne le perçois pas pour ensuite le concevoir. »
        … « ne le perçois pas pour ensuite le concevoir. »…. comprends pas….

      • chafy

        bah toi par exemple on peut pas t’imposer l’islam, donc tu ne le perçois pas et ce, selon ta culture, ton passé, ta foi ou pas… pour ensuite le concevoir comme une voix dans ta vie.
        on viens pas dans une conversation qui n’a aucun lien avec l’islam et dire qu’il faudra un gouvernement islamique, il pouvait peut être expliquer comment l’islam perçoit les questions économiques et financières par exemple, puisque le sujet de l’article de la finance aux states qui parts en caca-ouete

      • chafy

        décompresse Tex, t’a qu’une vie, te prends pas la tête avec les élections, Marine ou un autre, crois moi ce sera du pareil au même.

      • Texcaltex

        J’avais bien compris Chafy!! Lol!

  • Jean Gabin dans « Le Président »

    http://www.youtube.com/watch?v=axmDPVsJbqA

    Excellente diatribe contre l’Europe dans ce film de Henri Verneuil réalisé en 1961.

    • chafy

      ce qui est remarquable dans ce passage, c’est à quel point ça ressemble aux évènements actuels.
      le scénariste du film était visionnaire.

      • N° 6

        Chafy, tu m’a coupé l’herbe sous le pied !!!

        Je voulais dire à peu près la même chose que tu viens de dire !!!

        Oui, visionnaire, tout comme cet extrait de la série TV « Le prisonnier » (1968) – avec, comme héros le N°6 = d’ou mon pseudo –  sur les élections pseudo-démocratiques ou nominations pas démocratiques du tout, dont il est question dans cet article… :
        http://www.youtube.com/watch?v=acau2MyfbPA

      • chafy

        j’ai dégainé plus rapide :-)

      • chafy

        et le pompon l’oeil qui clignote, pas mal

      • N° 6

        Il était une fois dans l’Ouest, Le bon la brute et le truand …

        tout ça pour dire que je vais continuer mon entrainement pour dégainer mon pistolet plus rapidement …!!!!  lol !!!

      • N° 6

        On est censé être en démocratie : pas d’armes, que des discours pour régler tout les problémes, officiellement !!!

        Je te rassure, j’y crois pas une seconde non plus ! !!

        Plus sérieusement, dans l’extrait de la série, on dirait le député britannique Nigel Farage en train de s’exprimer devant le parlement européen …..

      • Je comprends mieux ton pseudo maintenant N° 6

        Salut à toi Chafy.

      • chafy

        Salut à toi Oxbio,
        tant qu’on y est pour les pseudo, alors le mien c’est le nom d’un des quatre imams ayant forgé la doctrine sunnite, j’ai pris son pseudo parce qu’il a eu un parcours assez particulier dans sa vie, le dévouement de sa mère pour qu’il accède au savoir, issu d’une famille pauvre, natif de GHAZA, ayant migré.
        mon pseudo veut dire aussi le guérisseur.

      • chafy

        carrément, je kif quand il s’adresse a VAN RAMPIR et que celui avec sa bouille le regarde comme un petit écolier.

        il n’y a pas meilleur arme que la persuasion par le bon sens et la raison.

      • N° 6

        @ Chafy et Obïoxoido :
        Un petit extrait qui donne une bonne idée de la teneur de cette série, même si la musique n’est pas d’origine et est un remix :
        http://www.youtube.com/watch?v=omvPDzsHt6A

        et si vous avez l’occasion de trouver l’épisode n°4 (Free for all), je l’avais déja conseillé à Texcaltex, essayez de le regarder : c’est la démonstration parfaite de notre parodie de « démocratie » européenne, et ça date de 1968 !!! Après y’a quasiment plus rien à rajouter sur ce que nous vivons … Ca avait déja été prévu …

      • Le prisonnier fin des années 60, connais tu « Roller Ball » (1975)

        http://www.dailymotion.com/video/xdkaaj_rollerball-1975-trailer_shortfilms

        La culture de cette époque était très visionnaire quant aux excès de notre société.

        A l’heure actuelle pour décrypter la culture dominante notamment dans le cinéma, il faut la regarder sous l’angle du transhumanisme, la culture H+, tous ces films nous préviennent de la société dans laquelle nous allons vivre d’ici une quarantaine d’années comme le cinéma des années 70 prédisaient ce que nous vivons à présent.

      • chafy

        on ne peut que se résigner à l’idée que c’était prévu comme tu le dis si bien.

      • chafy

        je te rejoins Oxbio, c’est ce que je dis à ceux que je connaisse, si vous voulez savoir ce qui se planifie, je leur conseille de regarder le cinéma d’aujourd’hui en ayant une capacité de décrypter le message des images.

      • N° 6

        Obio :
        Oui, oui, je connais Rollerball (1975) = les jeux du cirque pour distraire (dans tous les sens du terme) le bon peuple de ce qui « ne le regarde pas » !

        Ton approche du cinéma sous cet angle est vraiment très intéressante. On peut aussi parler de « prophétie » de « coté visionnaire » ou même d’inconscient collectif.

        Ca me fait penser aussi à « Orange mécanique » : une société ultra-violente ou on essaye de guérir quelques individus avec des procédés « plus ou moins scientifiques » qui les transforment en limaces. Notre société, quoi …

      • Texcaltex

        N°6
        Tu as vu quand tu  vas sur le net et que tu tapes « Free for all » le commentaire où tu me conseillait d’aller voir « Free for all »  apparaît… le troisième en commençant par la fin.
        Ca, c’est tout ce que je déteste avec le net!
         
        Sur cette page :
        http://search.conduit.com/Results.aspx?q=+voir+free+for+all+le+prisonnier&meta=all&hl=fr&gl=fr&gil=fr&SelfSearch=1&SearchType=SearchWeb&SearchSource=13&ctid=CT2405280&octid=CT2405280&FollowOn=True

      • voltigeur voltigeur

        Tu sais que les robots balayent le net et indexent tout!! :(
        Si on les bloque, on devient inconnus et même avec un site bien construit, il
        n’est pas référencé, et les internautes n’ont pas connaissance de l’existence du site,
        même en tapant des mots clés, qui pourraient les aiguiller vers le dit site……..:(

      • Texcaltex

        …tu me conseillaiS …

      • @Chafy et N°6

        Sur le blog des moutons beaucoup parlent du NOM et d’une planification forcé anti-démocratique, contre les peuples… tout est déjà écrit et on trouve beaucoup de réponses dans le transhumanisme, c’est le futur mais c’est déjà le présent.

        Voici un lien qui mène vers un site celui de « KURZWEIL », c’est un futurologue.
        http://www.kurzweilai.net/films-we-like/

        Vous y trouverez une liste de films que vous avez peut-être déjà vu et d’autres que vous ne connaissez pas aussi. Des films populaires qui ne parlent que de ce qui va se passer dans les quarante années. Le futur sera ce que nous en ferons et pour l’appréhender c’est mieux de le connaître. 

        Libre à vous de vous promener dans ce site ensuite.   

      • N° 6

        Hello Tex (ou plutot :Klaatu barada Nikto !)

        Oui, oui, t’as raison, je m’en était déja aperçu.

        Tu tape dans internet explorer, par exemple, le pseudo d’un intervenant sur les moutons enragés et pour peu que ce pseudo ne soit pas trop courant tu retrouve les commentaires …

        Exemple :
        http://www.google.fr/#hl=fr&cp=9&gs_id=10&xhr=t&q=texcaltex&pf=p&sclient=psy-ab&rlz=1W1ACEW_fr___FR420&source=hp&pbx=1&oq=texcaltex&aq=f&aqi=&aql=&gs_sm=&gs_upl=&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.,cf.osb&fp=85dce5e129687783&biw=1324&bih=643

        C’est rien, on doit être juste un peu parano ….??!!!!!

  • chafy

    comme disait Dany Boon, ils ont fait de grandes écoles pour faire de grandes conneries.

  • heaventramp

    Les erreurs 500 n’ont pas arrêté aujourd’hui pour moi… Pas loin de 10 fois… et surtout ce matin.

  • viking

    Pour comprendre ceux qui nous gouverne, l’oeuvre de Françoise Sagan (né Françoise Quoirez 1935-2004) est d’un intérêt sociologique

    sa vie instable, sexuellement fantaisiste , en fête permanente agrémenté d’un tabagisme massif, de combinaison de médicament et de drogues, trés extrême gauche, sur le tard ruiné, devenue copine avec Mitterrand, impliquée dans l’affaire Elf

    Ses 20 romans plus ou moins répétitifs offre une large représentation de la classe dominantes de 1944 à nos jours, cette fameuse bourgeoisie de gauche alliant aisance matérielle et mystique prolétarienne – a priori suicidaire- un monde de superficialité, le peuple entrevue est celui, des concierge, chauffeur, cuisinière, femme de ménage

    Tout ce monde vit surtout la nuit, en fête permanente, assez triste, alcool, tabac , drogues diverse & avariés, conversations vides sur le calvaire des femmes mariés, l’horreur de la famille traditionnelle, la connerie d’avoir des enfants….

  • Lyliberté

    http://www.youtube.com/watch?v=kNkLeZUxW9w
    Jacques Sapir, économiste dans l’émission Ce soir ou jamais en 2010

    • chafy

      je me souviens lors des conversations avec mes collègues, quand je leur disait en 2010 la crise qui allait pointer son nez comme le décrivait Sapir, on me prenait pour un illuminé.
      aujourd’hui, il me prête l’écoute volontiers, certains me demande même ce qu’il faut faire.

  • Arrêtez le catastrophisme tenez une petite vidéo documentaire sur les villes du futur.

    Cela plaira aux moutons qui aiment l’écologie, l’optimisation énergétique dans les nouvelles architectures… Il faut être optimiste. Tout ce qui se passe est passager. Il y a demain!

    http://fr.euronews.net/2010/05/11/les-villes-du-futur/

  • chafy

    bonne nuit les Zamis moutons,
    chafy est nase ce soir, peut pas tenir trop sommeil.

  • Yeah

    un petit hors sujet mais regarder cette video http://www.youtube.com/watch?v=zlK5abIJRyM
    須藤元気(Genki Sudo) un ex combattant de mma du groupe 「WORLD ORDER」の « 2012 »
    à 3min 44 il danse  devant la tombe de Leon Trotsky (un franc macon )
    Bref personne a des infos sur cette histoire ?

    • Il s’agit peut-être là d’un  ;-) à la naissance de la bureaucratie

      Trotsky fut le seul à assumer totalement l’héritage d’Octobre en déniant à la bureaucratie le droit d’usurper à son profit ce formidable pas en avant de toute l’humanité, cette Révolution russe, annonciatrice d’une révolution mondiale à venir.

      – La critique du phénomène bureaucratique en URSS:
      Descartes disait qu’une horloge détraquée n’est pas une exception aux lois de l’horloge, mais un mécanisme différent obéissant à ses lois propres ; de même il faut considérer le régime stalinien, non comme un État ouvrier détraqué, mais comme un mécanisme social différent, défini par les rouages qui le composent, et fonctionnant conformément à la nature de ces rouages. Et, alors que les rouages d’un État ouvrier seraient les organisations démocratiques de la classe ouvrière, les rouages du régime stalinien sont exclusivement les pièces d’une administration centralisée dont dépend entièrement toute la vie économique, politique et intellectuelle du pays. Pour un tel régime, le dilemme « s’étendre ou périr » non seulement n’est plus valable, mais n’a même plus de sens ; le régime stalinien, en tant que système d’oppression, est aussi peu contagieux que pouvait l’être l’Empire pour les pays voisins de la France. La vue selon laquelle le régime stalinien constituerait une simple transition, soit vers le socialisme, soit vers le capitalisme, apparaît également comme arbitraire. L’oppression des ouvriers n’est évidemment pas une étape vers le socialisme. La « machine bureaucratique et militaire » qui constituait, aux yeux de Marx, le véritable obstacle à la possibilité d’une marche continue vers le socialisme par la simple accumulation de réformes successives, n’a sans doute pas perdu cette propriété du fait que, contrairement aux prévisions, elle survit à l’économie capitaliste.


      – La critique du fascisme:
      Il ne faut pas non plus oublier que le fascisme met radicalement fin à ce jeu des partis né du régime bourgeois et qu’aucune dictature bourgeoise, même en temps de guerre, n’avait encore supprimé ; et qu’il à installé à la place un régime politique dont la structure est à peu près celle du régime russe tel que l’a défini Trotsky: « Un parti au pouvoir et tous les autres en prison. » Ajoutons que la subordination mécanique du parti au chef est la même dans les deux cas, et assurée, dans les deux cas, par la police. Mais la souveraineté politique n’est rien sans la souveraineté économique ; aussi le fascisme tend-il à se rapprocher du régime russe aussi sur le terrain économique, par la concentration de tous les pouvoirs, aussi bien économiques que politiques, entre les mains du chef de l’État. Mais sur ce terrain, le fascisme se heurte à la propriété capitaliste qu’il ne veut pas détruire. Il y a là une contradiction dont on voit mal à quoi elle peut mener. Mais, de même que le mécanisme de l’État russe ne peut être expliqué par de simples « déformations », de même cette contradiction essentielle du mouvement fasciste ne peut être expliquée par la simple démagogie.


      – Le phénomène technocratique:

      En France, nous avons quelques cercles, comme celui de la revue Plans, où se retrouve une semblable ambiguïté. Mais le mouvement le plus significatif à cet égard, c’est ce mouvement technocratique qui a, dit-on, en un court espace de temps, couvert la surface des États-Unis ; on sait qu’il préconise, dans les limites d’une économie nationale fermée, l’abolition de la concurrence et des marchés et une dictature économique exercée souverainement par les techniciens. Ce mouvement, qu’on a souvent rapproché du stalinisme et du fascisme, a d’autant plus de portée qu’il ne semble pas être sans influence sur le cercle d’intellectuels de Columbia qui sont en ce moment les conseillers de Roosevelt.

      La Technocratie est ce qui advient sur le monde.

      Pour en savoir plus clique sur le lien:
      http://www.youtube.com/watch?v=7xNnRBksvOU