12/10/2011…Japon, Un niveau de radioactivité anormalement élevé a été décelé dans une rue de Tokyo…[MàJ]

Comment croire que la situation ce soit améliorée, quand des poches radioactives sont découvertes régulièrement à plus de 200 km de ce chaudron du diable qu’est la centrale de Fukushima? Ce qu’on évite de nous dire, c’est que jour et nuit cette centrale diffuse sa mort invisible. Le dernier typhon n’a pas dû arrangé les choses, et la Terre est ronde…. :roll:

Un niveau de radioactivité anormalement élevé a été décelé le long d’une rue de l’arrondissement de Setagaya à Tokyo, a indiqué mercredi la municipalité qui a demandé aux citoyens de ne pas approcher de ce lieu situé à plus de 200 km de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Puisque cet endroit est situé à proximité d’établissements scolaires et de jardins d’enfants et qu’il longe le chemin de l’école, nous allons agir en nous appuyant sur les conseils d’experts afin de rassurer les parents d’enfants légitimement inquiets, a expliqué une responsable municipale.

Un niveau de rayonnement radioactif de 2,7 microsieverts par heure a été confirmé en ce point précis à la suite d’un signalement effectué au début du mois par des habitants.

Selon les calculs effectués à partir des critères du ministère japonais des Sciences, le niveau d’exposition s’y élève ainsi à 14,2 millisieverts par an. 

Il est inférieur à la barre des 20 millisieverts par an pour laquelle est prescrite le départ des populations mais est toutefois plus élevé que celui mesuré dernièrement à Iitate, une des municipalités évacuées de la préfecture de Fukushima.

C’est un résultat très surprenant dans la mesure ou les contrôles aériens effectués par le ministère n’ont pas révélé de lieu de l’arrondissement de Setegaya présentant une radioactivité aussi élevée, a souligné un expert, Shigenobu Nagataki, interrogé par la chaîne NHK.

L’une des hypothèses est une accumulation d’eau de pluie porteuse de particules radioactives mais la cause exacte doit être analysée pour ensuite décontaminer les lieux et s’assurer qu’il n’y pas d’autres endroits dans le même cas, a-t-il ajouté.

La centrale Fukushima Daiichi, victime d’une cascade d’avaries après le tsunami du 11 mars, a dégagé d’importants rejets radioactifs, principalement dans les premières semaines suivant la catastrophe.

©AFP

Source Nature alerte partagé avec l’Eveil2011

20 millisievers c’est la dose que les travailleurs du nucléaire, sont sensés ne pas dépasser à l’année, là ce sont les populations qui sont soumises à un bombardement permanent de radiations, (qui est de 10 millisievers en temps « normal »). Reconnaitre que le Japon est inhabitable est pour les autorités impossible? Où évacuer les millions de Japonais? N’oublions pas l’appel lancé par les Japonais « Aidez nous à sauver nos enfants », ils ne sont pas dupes et savent pertinemment qu’ils sont en danger. On saura dans quelques années, avec l’avalanche de cancer qui va se produire…….si le nucléaire vaut la mort de tant de gens. Mais on nous dira avec des chiffres et des statistiques à l’appuie que c’est normal. Tout part en live, et si on fait la liste…………………

Une mise à jour s’impose suite à l’article du monde,

Merci B for B

Un niveau de rayonnements radioactifs de 2,7 microsieverts par heure a été relevé en un point précis du quartier tokyoïte de Setagaya au début du mois, à la suite d’un signalement effectué par des habitants. Divers contrôles effectués ensuite ont confirmé ces données, voire indiqué des chiffres encore plus élevés, intriguant d’autant plus les experts que la radioactivité apparaissait localisée dans un périmètre très restreint de seulement quelques mètres carrés.

Lors de recherches jeudi, les autorités ont trouvé sous le plancher d’une maison voisine inoccupée une boîte renfermant plusieurs petites bouteilles laissant échapper des niveaux de radiations tels qu’ils dépassent les capacités des instruments de mesure (plus de 30 microsieverts par heure). La mairie de Setagaya soupçonne ces flacons d’être la source du problème et en déduit que la centrale accidentée de Fukushima, à plus de 200 km de Tokyo, n’est probablement pas en cause dans cette affaire.

Initialement avait été émise l’hypothèse d’une accumulation d’eau de pluie porteuse de particules radioactives en provenance du complexe atomique. Les autorités locales ont demandé des investigations plus poussées sur les bouteilles retrouvées au ministère des sciences ainsi qu’à l’Agence de sûreté nucléaire et industrielle. La mairie envisage aussi de suivre les conseils d’experts pour prendre les dispositions requises.

Source Le Monde

Bizarre ces petites bouteilles retrouvées dans une cave…….

9 commentaires

  • Nebulus

    Tchernobyl n´était que le premier accident. C´est un pays détruit pour toujours. Avec ce qu´on sait du nucléaire du premier accident, les « savants » savaient depuis 1970 que la centrale était défectueuse. ils ont eu plus de 40 ans pour prendre les bonnes décisions, mais que vaut une nation face au profit ?
    Aussi longtemps que le nucléaire ne sait pas être gérer à 100 %, il faut cesser. Pour les Japonais c´est trop tard.
    Biensûr qu´il fallait les évacuer immédiatement, mais le faisant c´était reconnaître la gravité et la dangerosité de cette technologie. A vomir.
    Pauvres gens.
    Il y a un truc que je ne comprends pas, mais alors pas du tout : puisque le soleil provoque des centaines d´explosions nucléaire à la seconde, gratuitement et autrement moins dangereux, pourquoi s´épuiser à fabriquer des micro-soleils ?
    Ils sont pas très brillants, ni comptables ceux qui aiment le profit… bêtes et méchants.

  • dupont

    je ne sais plus compter..
    mais il y a bien 24*365 =8760 h par an..
    2,7 uSv/h*8760=23652 uSv/an =23,6 mSv/an
     
    ça me semble depasser les 20mSv par an

    • voltigeur voltigeur

      Tu dois avoir raison, c’est surtout que les autorités Japonaises ont
      augmenté le niveau pour la population, et c’est criminel!
      En plus d’après tes calculs ça dépasse, donc il devrait y avoir évacuation!
      Je suppose qu’il n’est pas facile de déplacer des millions de gens…. :(
      D’ailleurs à mon sens ça ne veut rien dire tel ou tel niveau! nous
      ne savons même pas qu’elle est la dose minimale sans danger.
      Vu l’accumulation ça ne va pas être la joie pour ces gens…..

  • Texcaltex

    Je ne vois pas ce que cette info a d’étonnant!!!

    Ca vous étonne vous qu’il y ait un taux de radioactivité anormalement élevé à Tokyo??



    Non mais …. sans blague?

  • viking

    Bruxelles avait augmenter les doses de radioactivités pour tout les produits justes aprés Fukushima de mémoire  sur le site de la CRIIRAD

    SVP aidez la CRIIAD ! se sont des bénévoles et certain on était ostracisé dans leur profession pour avoir créer la CRIIRAD

    la CRIIRAD a éditer « Atlas France et Europe des contaminations radioactive editions Yves Michel  28 taureaux….

    LA CRIIRAD 471 av Victor Hugo 26 000 Valence
    Tel ; 04 75 41 82 50 F ; 04 75 81 26 48