Athènes veut privatiser les biens de l’Église, le Qatar intéressé (article ajouté)

Il faut des sous, il faut dessous, pour que l’arnaque puisse continuer et que le pays soit totalement vidé de toute possession, de toute richesse! C’est ça aussi la mondialisation, un pays mondialisé, une économie détruite, et pratiquement tout de possédé par l’étranger…

grece faillite

Après l’annonce du report de la mission de la troïka, la Grèce est à nouveau en quête de liquidités.

Le vote d’un budget de rigueur en Grèce, samedi, n’a pas suffi à calmer la troïka, composée des créanciers internationaux du pays (UE, BCE, FMI). Exaspérée par la lenteur des réformes, elle a annoncé qu’elle reportait sa décision sur Athènes en janvier, lorsque la Grèce aura entamé la présidence de l’UE.

Faute d’accord avec la troïka, le versement d’une tranche d’aide d’un milliard d’euros est en suspens. Le gouvernement Samaras affirme pouvoir financer la prochaine «tombée» de dette, le 15 janvier prochain, par l’émission de bons du Trésor à court terme. Il refuse de céder à la panique et assure que le pays prépare un retour sur les marchés au second semestre 2014.

En attendant, pour résoudre ses problèmes récurrents de liquidités, Athènes a décidé d’exploiter les précieux biens de l’Église, deuxième propriétaire foncier du pays. Une «société anonyme pour la valorisation des biens de l’Église» a, en effet, été créée. Détenue par moitié par la puissante Église de Grèce et pour l’autre moitié par l’État grec, cette SA va gérer les terres des archevêchés afin de les exploiter commercialement. Il s’agit notamment de terrains situés dans la banlieue balnéaire de Vouliagmeni, au sud d’Athènes, et sur le front de mer près du temple de Poséidon ainsi que de nombreuses propriétés au nord d’Athènes.

Preuve de transparence

Si l’Église accepte de jouer le jeu de la privatisation, c’est parce qu’elle n’a pas été épargnée par la crise. Et qu’elle a, elle aussi, besoin d’argent. Depuis 2009, ses recettes ont diminué de près de 40 %. «Les mécènes sont de plus en plus sollicités avec la crise économique», regrette le père Thomas, de la paroisse de Saint-André. Et les dépenses, elles, se sont envolées. «L’Église se substituant à l’État en matière sociale, nous assurons les soupes populaires, nous entretenons des orphelinats, des maisons de retraite dans tout le pays, ce qui entraîne un coût de près de 95 millions d’euros par an!», poursuit le père Thomas.

Longtemps critiquée pour l’opacité de sa fortune, l’Église de Grèce veut faire preuve de transparence. Pour enregistrer ses propriétés, l’archevêque d’Athènes, Mgr Ieronymos, a fait appel à la société PricewaterhouseCoopers et se fait conseiller par un grand cabinet d’avocats. «À cause des obstacles juridiques dus à la non-séparation de l’Église et de l’État, du difficile partage de propriété, il fallait agir. En outre, il n’existe pas de cadastre en Grèce: il faudra un certain temps pour éplucher tous les registres!», précise Notis Bernistas, avocat en charge du dossier.

Malgré toutes ces difficultés, il y aurait déjà des candidats à l’achat de baux emphytéotiques des propriétés de l’Église, selon les médias grecs. En tête de liste, la famille royale du Qatar se verrait bien posséder les quelque 50 hectares très prisés de la côte de Vouliagmeni. Sur chaque exploitation d’un de ses biens, la moitié renforcera l’action philanthropique du clergé et l’autre alimentera les caisses de l’État en attendant que les négociations avec la troïka aboutissent.

Source: Le Figaro

Et il n’y a pas que les biens des églises qui vont y passer…

Grèce : la Commission européenne exige la saisie des logements des particuliers

POI
lun., 09 déc. 2013 03:55 CST
Carte Imprimer

Au parlement d’Athènes, par 153 voix sur 300, les députés conservateurs et ceux du parti socialiste grec ont voté ce week-end la loi de finances qui prévoit notamment une hausse de 2,1 milliards d’impôts et une baisse de 3,1 milliards des dépenses publiques, par des coupes dans les budgets de la santé, de la sécurité sociale et de l’éducation.

La troïka (UE, FMI et Banque Centrale Européenne) ne se satisfait pas de ces coupes et, faute d’avoir obtenu la mise en oeuvre des réformes demandées, elle annonce le report de sa mission à Athènes au mois de janvier et le gel du prêt d’un milliard d’euros en discussion depuis septembre.

« Il faut faire plus sur le plan budgétaire ainsi qu’en ce qui concerne les réformes de la fiscalité et de l’administration publique, les privatisations« , a expliqué le 4 décembre M.Barroso, président de la Commission européenne. La troïka exige en particulier la fin d’un moratoire sur les saisies immobilières en vigueur depuis plusieurs années et qui protège les familles. Selon le journal I Kathimerini, la levée du moratoire pourrait entraîner la mise au enchère immédiate de 110.000 habitations. La troïka demande de plus la privatisation de trois entreprises publiques et de plus amples coupes dans le budget de l’Etat dont la diminution des salaires des fonctionnaires.

«Voter pour le budget signifie que le désastre va continuer», a déclaré Alexis Tsipras, le dirigeant de Syriza devant les députés.

8 commentaires

  • mouton 664656 mouton 664656

    Ils ont qu’a vendre leur panthéon a qui le voudra bien !

  • Lilith Lilith

    sauf que ce qui appartiens a l’église en Grece n’appatiens pas a l’état alors a moins d’une expropriation du plus grand propriétaire foncier en Grece qui est l’église Orthodoxe je ne vois pas comment comment ce mème état peu vendre des teraains au Qattar.

    il y a qq jours la nouvelle circulait que la bancque centrale grec allait supprimé les billets de 500€…. je ne connais pas beaucoup de grec qui savent a quoi ressemble un billet de 500 pour la simple et bonne raison que peu en eu entre les mains vous penser aujourd’hui….
    Il faut faire attention avec les nouvelles qui vienne de grece car il y a vraiment beaucoup d’intox certainement diriger par certain partis pour creer encore plus d’incertitude.

    • nomdemon

      Ca devient vraiment indécent cette course au fric. J’ai quelques billets de 50 euros que je me propose de leur enfiler par le derrière jusqu’à ce qu’ils remontent dans leur bouche et les étouffent doucement mais sûrement. Marre de tous ces vampires. Ils sont vraiment trop moches beurk…

    • Maverick Maverick

      Le billet de 500 Euros, aussi appellé « Ben Laden » : Tout le monde sait qu’il existe, mais personne ne l’a jamais vu :-)

  • robertespierre

    Le Pouvoir de l’Argent
    et l’argent du Pouvoir

    Le Pouvoir de l’Argent sévit en Grèce
    nous le relayons ,les uns et les autres depuis le début
    La première année + ou – rien ne filtrait
    avoir des échos des grèves c’était IMPOSSIBLE
    c’est lui ce pouvoir
    mais progressivement le comportement de la population Grecque nous est parvenu
    on est arrivé à la fin de Papandréou
    des magouilles avant…des magouilles après
    Des leaders d’Aube dorée assassinés
    Des flics privés étrangers pour museler la population
    tout ça c’est le Pouvoir de l’Argent
    Mais de l’autre côté de la balance
    L’Argent du Pouvoir
    d’un pays aussi mal en point
    avec des caisses vides ,des dettes à ne plus en voir le bout
    et un gouvernement qui vient d’en rajouter une couche
    L’Europe ordonne de virer plus de 100 000 familles et de mettre leurs maisons en vente
    L’Argent n’existe pas…le pouvoir n’existe pas
    SAUF CELUI DE NUIRE A SA POPULATION
    Je vous demanderais de vous pencher sur le cas de la FRANCE
    à part la propagande et le négationnisme concernant les faits qui caractérise nos « responsables » et bientôt …pas coupables » …(tiens on a déjà eu droit à cette petite musique)
    Notre situation réelle :casse dans tous les domaines
    Un Français:croyez-vous qu’un Français,qu’un groupe de Français en soit capable de cette destruction en règle?
    ou n’aurait-on pas à faire à des étrangers malveillants
    ayant fait un truc du genre Vrai-Faux passeport de Marc Challier

    LE FAIT INDISCUTABLE

    C’EST QU’ILS NUISENT AUX Français

    ILS NUISENT A LA FRANCE

    c’est leur seule contribution devant l’HISTOIRE

    Nous somme les prochains Grecs
    à moins que TOUS LES RETRAITES SE FACHENT
    POUR DE BON
    Et JE VOUS LE DIS

    ON NE SERA PAS LES PROCHAINS GRECS

    ON NE SE LAISSERA PAS FAIRE
    et Je vous mets au défi
    essayez de venir m’emmerder!

  • nomdemon

    C’est de cette façon aussi qu’on nous retire toute identité, toute histoire. Le nouvel ordre mondial a ce but de supprimer les frontières, les cultures, les cultes pour arriver à une gouvernance mondiale. Nous allons devenir des esclaves au service d’une poignée de malfrats.

  • jld73

    Vous êtes tous bien gentils mais vous semblez oublier le principal motif des problèmes grecs ?
    C’est la gabegie généralisée et la corruption qui règnent depuis des lustres dans ce beau et attachant pays.
    On construit ce que l’on veut, où l’on veut; on s’approprie n’importe quel terrain, on ne paie pas d’impôts _pauvre, riche, commerçant …_
    De séjours multiples là-bas je n’ai JAMAIS rien pu payer avec ma CB, il faut du liquide pour échapper à tout impôt.
    Ce pays a vécu au-dessus de ses moyens et ses citoyens aussi malgré les subsides européennes payées par vous; maintenant il faut passer à la caisse.