8 mai: 75e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale sans public

Partagez ! Volti

*****

Source: Observateur-Continental

Le vendredi 8 mai 2020 la France célèbre le 75 anniversaire de la Victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en 1945. Mais, c’est en comité très restreint que les commémorations se déroulent. 

Une cérémonie, présidée par le Président de la République, a eu lieu ce matin à Paris, à l’Arc de triomphe, en présence d’un nombre restreint d’autorités civiles et militaires. Cette cérémonie nationale n’a pas été ouverte au public mais a été retransmise en direct à la télévision. 

«C’était il y a 75 ans» 

Dans son discours du 8 mai, le président français appelle à se «souvenir ensemble de notre histoire». Le chef de l’Etat a rappelé que «c’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres, que nous convoquons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme et reconquérir notre liberté» en soulignant que «notre continent refermait grâce à eux le chapitre le plus sombre de son histoire: cinq années d’horreur, de douleur, de terreur». 

Alors que la France vit sous les lois du confinement, Emmanuel Macron a déclaré que «la dignité maintenue, l’adversité surmontée, la liberté reconquise, le bonheur retrouvé nous «les devons à tous ces combattants, à tous ces Résistants» en présentant le général de Gaulle qui a réalisé la «grande alliance» pour permettre d’asseoir la France à la table des vainqueurs. 

«Rien, plus jamais, ne fut comme avant» 

Le chef de l’Etat, parle «de l’union nationale», qu’il avait déjà évoqué avec la crise du Covid-19 en évoquant aujourd’hui la fin de la Seconde Guerre mondiale: «La fragilité révélée de nos vies et de nos civilisations nous les rendit plus précieuses encore. Au bout de cette longue nuit qu’avait traversée le monde, il fallait que l’humanité relevât la tête. Elle venait de découvrir horrifiée qu’elle pouvait s’anéantir elle-même et il lui fallait désormais refaire le monde, de fond en comble, ou à tout le moins «empêcher que le monde ne se défasse», selon le mot de Camus. 

Ce fut l’heure, en France, de l’union nationale pour fonder «les beaux jours» annoncés par le Conseil National de la Résistance et bientôt retrouvés». 

Dans l’ensemble des départements ainsi que dans les territoires d’outre-mer, les Préfets et Hauts-Commissaires ont organisé une cérémonie au monument aux morts de la commune chef-lieu dans un format restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation. Cette cérémonie n’a pas été ouverte au public. 

Afin de manifester leur participation à cette journée nationale, le Président de la République a demandé aux Françaises et aux Français qui le souhaitent de pavoiser leur balcon aux couleurs nationales. 

A l’étranger 

Aux Etats-Unis, le ministère de la Défense organise, avec une émission en direct diffusée sur son site et les réseaux sociaux, un «Jour de la Victoire en Europe» virtuel. Le ministre américain de la Défense, Mark Esper, a assuré que «bien que nous soyons confrontés à des défis importants avec le Covid-19, notre engagement à nous souvenir de la bravoure et des sacrifices de nos anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale ne changera pas». 

Au Royaume-Uni, la reine Elisabeth II s’adressera, pour la deuxième fois depuis le début de la pandémie de Covid-19, vendredi soir aux Britanniques. Le gouvernement a enjoint la population à festoyer à domicile en lui proposant des idées de jeux ou de recettes de cuisine au lieu de vivre dans la joie des fêtes de rue et des défilés de vétérans car tout cela a été annulé. 

Le président russe, Vladimir Poutine, a félicité Boris Johnson, Emmanuel Macron et Donald Trump pour l’anniversaire de la Victoire. Dans une allocution au président français Emmanuel Macron, Vladimir Poutine a noté que «le cœur des Russes restera à jamais lié à l’exploit des pilotes de l’escadron Normandie-Niémen qui ont combattu sur le front germano-soviétique» et rajouté que «des milliers de patriotes soviétiques, qui ont rejoint les rangs de la résistance française, ont apporté une contribution significative à la victoire», soulignant la demande de coopération entre la Russie et la France dans la situation internationale difficile actuelle. 

En Russie, cette cérémonie a lieu le 9 mai. La Russie va célébrer la Victoire sur l’Allemagne nazie en 1945. Le grand défilé militaire sur la Place Rouge où des dizaines de dignitaires étrangers, dont le président français Emmanuel Macron, étaient invités a été reporté au nom de la sécurité sanitaire, seule la partie aérienne est maintenue.

Observateur-Continental

Voir :

2 commentaires