L’Intelligence Artificielle fait encore le buzz !..

On est encore loin de la machine douée du pouvoir de raisonnement. Partagez ! Volti

******

Sylvain Devaux alias Nono le Robot pour La Robolution

L’Intelligence Artificielle fait encore le buzz ! Le buzz, toujours le buzz… Cette fois une Intelligence Artificielle a explosé le record du monde de rapidité à la résolution du Rubik’s Cube. Un record détenu par un humain, bien entendu, du nom de Feliks Zemdegs, qui avait réussit à résoudre le puzzle en seulement 4,22 secondes. Le record datait de 2018 mais l’Intelligence Artificielle DeepCube A, développée par les chercheurs de l’Université de Californie, l’a fait en…moins d’une seconde ! Eh oui, ça vous en bouche un coin, je m’en doutais un peu. Mais après l’IA qui bat les champions aux échecs, au jeu de go ou dans les jeux vidéos, ce n’est guère qu’un exploit de plus…limité à un jeu.

Mais ces chercheurs nous racontent une toute autre histoire. D’abord, leur IA n’a pas été directement programmée pour cela mais s’est « formée » seule grâce au Machine Learning. Une question d’apprentissage même si ce système plafonne rapidement et n’apprend plus grand chose ensuite, contrairement au Deep Learning qui s’améliore en continu. Alors les chercheurs passent un cap en annonçant, selon Pierre Baldi (Computer Scientist) de cette même université de Californie, que cela pourrait donner naissance à une nouvelle génération de systèmes plus performants, capables de raisonner comme les humains…

Patatras, le château de cartes s’effondre une nouvelle fois. L’exploit est ici remarquable, pas de doute. Qu’une machine calcule plus vite qu’un humain, cela ne surprend plus personne depuis longtemps. Qu’elle apprenne toute seule à faire ces calculs, c’est intéressant mais cela ne lui donne en aucun cas un « raisonnement humain ». Sans conscience, cette machine reste une machine. Bien conçu, cet algorithme est le meilleur au Rubik’s Cube mais n’est pas foutu de se faire cuire des pâtes, de converser avec des collègues et de prendre des décisions non logiques mais tellement « humaines ». La sensibilité, l’expression de sa nature et de sa culture, en toute conscience, ce n’est pas dans DeepCube A.

Oui, les chercheurs s’emballent mais entre leurs effets d’annonce et leurs délires, il y a une sacrée marge, un gouffre même…Alors de là à dire une bêtise comme croire que cette IA est proche de la façon dont les humains raisonnent, pensent, comprennent, planifient et prennent des décisions, il n’y a qu’un pas bien trop vite franchi.

Sylvain DEVAUX

Voir :

Les GAFA menacés de démantèlement !


Protection des données, les amendes arrivent…en 2020 !

15 commentaires

  • On en est loin en effet, et il faudrait arrêter d’appeler ces machines « intelligence artificielle ». Même si les deux mots sont indissociables dans le cas de machine.
    C’est malheureux d’être payé pour inventer ces records. Mais en même temps, on joue aux apprentis sorciers pour des causes ultérieures plus dangereuses…

  • l’Intelligence Artificielle a été créée par des informaticiens pour pallier a ce qui leur manquait naturellement.

  • rouletabille rouletabille

    ils créent ce qui n’existe pas,c’est un leurre,
    L’IA créé par des bestiolles sans intelligence ,sauf pour sa destruction est vraiment le signe que cette évolution (surement accidentelle)est handicapée de conception en laboratoire par un savant FOU,(certain pense à Dieu) hahah

  • C’est bien ce qui transpirait des articles précédents, Robolution ne saisit abs-olu-ment pas les enjeux du développement HiTek…

    C’est sur que résoudre un Rubikub en soi , c’est rien.

    En terme de machine learning et de dissension des probabilité , c’est ENORME!

    Encore faut il aller au fond des choses, s’empiffrer de savoirs indigestes et rencontrer des étudiants et chercheurs….

    Résoudre rapidemment un tel problème en auto apprentissage c’est rien pour un philosophe, c’est crucial pour un marchand!

    Sans parler des indications manifestes sur cette fonction inconnue reconnue par les inventeurs eux même du deep learning.

    La première machine qui transformait de la vapeur en force mécanique ne servait à rien. Depuis on alimente des centaines de millions de gens avec…

  • Avatar engel

    Dixit: « On est encore loin de la machine douée du pouvoir de raisonnement. »

    Erreur!…On y est à un rien, si ce n’est déjà fait.

    • Avatar Balou

      Bien sûr, n’importe quel ordinateur est capable de raisonner. Tout dépend des programmes qui le font tourner. Sans le programme, l’ordinateur est comme une voiture sans chauffeur. Une voiture automatique, autonome, est pilotée par un programme(s). Ça fait style d’appeler ça de l’intelligence.
      Le cerveau humain calcule moins vite que la machine, et alors ? Il ne se limite pas au calcul, à la logique binaire.

      • Avatar engel

        – Raisonner est un processus bien au-delà du simple calcul.

        – La fameuse(et prétentieuse) conscience humaine n’est autre qu’un programme évolutif,. Où les premières lignes de codes furent écrites il y a des millions d’années.
        Et depuis, des couches et des couches de programmes s’y rajoutent, interagissent, se complètent, rentrent en conflit et parfois…..bug grave!

        • Avatar Balou

          La raison est logique. La logique est programmable, c’est d’ailleurs par la logique qu’on peut développer un programme. Tu peux jouer avec les mots, mais ça ne change rien dans le concret.

  • Avatar Balou

    Testez vos chances face à l’IAhaha

    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    https://fr.sputniknews.com/insolite/201907231041751235-ce-test-de-qi-na-que-trois-questions-mais-la-plupart-des-gens-echouent-a-y-repondre/