La tombe d’un enfant vandalisée dans un cimetière de la Côte d’Azur, mais peu de chance que cela soit une profanation…

Peu de chance que cela soit une profanation, cela n’en est jamais! Ces actes hautement dégueulasses n’en sont que rarement lorsqu’il s’agit de tombes chrétiennes. Sans vouloir provoquer de polémique, si l’on se réfère aux faits ainsi qu’aux discours de nos politiques, s’il s’agit de lieux liés à la religion hébraïque ou musulmane, ce sont des profanations, sinon, ce sont de simples dégradations, point! On a encore pu le vérifier dans le cimetière de Viliers-le-sec (aucun rapport avec un ex-politique), ce cimetière a été profané pour la sixième fois en 18 mois, 14 crucifix ont été retrouvés jetés au sol, dont sept plantés à l’envers dans le sol. Il a été déclaré à ce sujet: « Il ne s’agit pas de profanations de tombes. Nous n’avons pas constaté de casse non plus« . Même chose dans le cimetière de Labry (Meurthe-et-Moselle), une quarantaine de tombes chrétiennes a été profanée avec des « crucifix retournés ou brisés et une plaque funéraire dégradée », le procureur a préféré parler de « dégradations » plutôt que de profanations. Et que dire du cimetière Saint-Roch de Castres, 216 tombes dégradées « sans profanation ni inscription« !

Les chiffres données par le Ministère de l’Intérieur ne trompent pas, au niveau des profanations, ce sont majoritairement des lieux chrétiens qui sont généralement visés, et cette nouvelle profanation est ignoble!

vandalisme-tombe-cannes-151211

« C’est une horreur, un acte de barbarie, pour lequel je n’ai aucune explication. Mais c’est dégueulasse de salir ainsi la mémoire d’un enfant ».

René Molines est scandalisé après la découverte, mardi, d’actes de vandalisme sur la tombe de son fils Adrien au cimetière L’Abadie de Cannes.

Les dalles du caveau ont été descellées, et des angelots de porcelaine ont été brisés, qui rendaient hommage à l’enfant décédé le 24 octobre 2003 à 2 ans et demi, des suites d’une maladie artérielle et respiratoire.

Source et marche organisée sur Nicematin.com

S’attaquer aux morts est un acte minable d’une grande lâcheté, aucun courage, et aucun respect pour leurs auteurs.

9 commentaires