10 faits troublants sur la viande qui vous enlèveront l’envie d’en manger

Quitte à choisir, si réellement vous souhaitez manger de la viande, choisissez de réduire les doses en mangeant de meilleure qualité, optez pour de la vraie viande élevée en bio, et évitez l’ensemble des produits transformés.

Dog_Meat

Les enfants américains seront les premiers à vivre moins longtemps que leurs parents, selon ce qu’annoncent les chercheurs dans le documentaire Forks Over Knives.

Disponible sur Netflix, ce film a incité plusieurs personnes à diminuer, voire cesser de manger de la viande. En attendant de le visionner, voici 10 faits qui vous feront peut-être revoir votre alimentation.

1. La consommation de viande est intimement liée aux cancers et aux maladies cardio-vasculaires.

Le Dr T. Colin Campbell, l’un des plus grands scientifiques spécialisés en épidémiologie, a dirigé «l’étude la plus complète jamais entreprise sur la relation entre l’alimentation et le risque de développer une maladie», rapporte le New York Times. Ses observations faites en Chine pendant des années ont confirmé qu’un régime alimentaire carnivore accroît les risques de souffrir de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète, de cancers et de maladies auto-immunes. (Cliquez ici pour lire toutes ses conclusions, publiées sous le titre The China Study.)

2. Les super-bactéries plus présentes que jamais dans la viande. 

Une récente étude américaine publiée par la Food and Drug Administration a constaté que 81% de la dinde hachée sur le marché était contaminée par des super-bactéries, soient celles résistantes aux antibiotiques.

Ces bactéries ont été retrouvées dans 69% des côtelettes de porc, 55% du bœuf haché et 39% du poulet. Un germe appelé Enterococcus faecalis, se trouvant normalement dans les intestins des êtres humains et des animaux, a aussi été retrouvé dans une grande variété de viandes, signifiant qu’elle a déjà été en contact avec des matières fécales.

3. Certaines maladies pourraient être renversées en adoptant une alimentation végétalienne.

Une étude a démontré qu’une alimentation à base de plantes et pauvre en gras peut influencer positivement le rétablissement des personnes atteintes du cancer du sein, du côlon, de la prostate et de la peau. Certains individus ont en effet réussi à guérir leur maladie en éliminant la viande, le poisson, la volaille, les œufs, les produits laitiers et les huiles végétales de leur assiette.

L’American Cancer Society a publié ses recommandations quant au régime à suivre pour les gens touchés par une tumeur, en février dernier. Le rapport indique que les survivants devraient privilégier les repas à base de plantes, riches en fruits, en légumes et en céréales non raffinées, et se tenir loin des viandes, des aliments transformés, des céréales raffinées et du sucre. Ce tournant dans la réflexion sur l’importance de la nourriture est particulièrement intéressant, puisque les statistiques les plus récentes (2015) de la société américaine démontrent peu d’amélioration dans les taux de survie des patients qui luttent contre leur maladie avec la médecine traditionnelle au cours des 40 dernières années.

4. Les antibiotiques utilisés dans l’élevage des animaux.

En moyenne chaque année, 62 millions d’antibiotiques sont vendus pour la santé du bétail, contre 16 millions pour la consommation humaine, selon le Pew Charitable Trusts. La vétérinaire et dirigeante de la campagne Pew, dédiée à la santé animale et l’agriculture industrielle, estime que l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux est hors de contrôle. Elle déplore entre autre le fait que nous utilisons des antibiotiques sur les animaux alors qu’ils ne sont pas malades simplement pour les faire grossir et pour compenser les mauvaises conditions d’hygiène dans lesquelles ils vivent.

5. Le gouvernement américain est derrière plusieurs campagnes encourageant la consommation de viande et de produits laitiers.

Nos voisins du Sud sont bombardés de messages publicitaires valorisant une alimentation riche en viande, bien que les Américains mangent déjà plus que la quantité de protéines d’origine animale recommandée par personne selon l’âge. Ces publicités rapporteraient des milliards de dollars supplémentaires aux entreprises soutenues par le gouvernement.

L’État américain dépense 38 milliards $ par année pour subventionner l’industrie de la viande et des produits laitiers, et seulement 0,04% de ce montant (17 millions $) pour le commerce des fruits et des légumes.

6. Les produits nettoyants toxiques et l’eau chlorée.

Les conseils scolaires et les parents ont été mal informés pendant de nombreuses années concernant les produits nettoyants utilisés dans le lavage de la viande servis dans les cafétérias du monde entier. Ces machines, qui broient la viande et la transforme en pâte, séparent la graisse et la traitent à l’ammoniac ou à l’acide citrique pour éliminer les bactéries. La viande est ensuite finement broyée, pressée en blocs et surgelée pour son utilisation industrielle. D’autres emploient de l’eau chlorée dans le lavage et la transformation de la viande rouge, de la volaille et du poisson.

Source et fin de l’article sur Le journal de Montréal

 

47 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    pourtant le diagnostic sur les souris
    n’a rien démontré du tout.
    plusieurs études le montrent,elles ont été rédiger dans des rapports très sérieux, par des gens qualifiés,donc
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Michele

    oui mais c’est encore et toujours des papiers qui viennent des amères-loques, à quand des infos de notre continent??
    je veux bien qu’il y ait à peu près les mêmes problèmes ici, mais ce n’est pas sûr, déjà on ne lave pas les poulets à l’eau de javel par ici.

    Et quant à dire que les cancers sont dûs à la viande, c’est encore une étude qui ne prend pas en compte tous les aspects de la chose, j’ai une cousine qui vient de décéder d’un cancer du colon alors qu’elle était végétalienne depuis plus de 30 ans!!!!

    Par contre ne mangez plus de cornichons, ils viennent d’inde et sont bourrés de pesticides interdits en europe.

  • vico

    vérifier le code barre > http://cellard.com/ean13fr.htm
    mouais végétarienne bio <> de monsanto http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    J’aime pas ce mot ^^ , chaque organisme fonctionne differament, son groupe sanguin et d’autres j’imagine..

  • kalon kalon

    Quelques chiffres !
    Plus de la moitié de l’eau potable des Etats-Unis va au bétail.
    Il faut 5.000m² (1/2 ha) de terre cultivable pour produire 70 kg de bœuf ou 10.000 kg de pommes de terre.
    De 7 à 16 kg de céréales ou de produits végétaux sont nécessaires pour produire 1 kg de viande.
    Il faut 15.000 litres d’eau pour faire 1 kg de viande de bœuf et 800 litres d’eau pour 1 kg de blé.
    Bon, c’est vrai, les chiffres sont ce que ceux qui les calculent veulent qu’ils soient ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Près de 50% de toutes les récoltes alimentaires dans le monde sont mangées par le bétail.
    64% des terres cultivables du monde servent à la production de viande (pâturage et fourrage).
    http://www.terresacree.org/mediter.htm

    • Michele

      oui cette histoire on la connait, mais d’oú viennent les chiffres, comment c’est calculé, mystère et boule de gomme!
      moi je vois que les vaches ici, elles ne mangent pas de céréales, et tout l’été elles sont dans les alpages, et mi saison dans les prés en basse altitude et en ce qui concerne l’eau, ben elles boivent dans les ruisseaux et je ne vois pas ce qu’il y a de mal à ça et donc pour arriver à 15.000 l d’eau (chiffre qui change suivant les sources d’ailleurs) ça doit venir du calcul à la con de la quantité de céréales mangées. Hors les céréales ne sont pas arosées partout non plus.
      Quant aux terres cultivables, s’il manque de cultures, pourquoi en France on oblige les agriculteurs à faire des jachères, s’il manque de la nourriture, ça ne devrait pas exister avec le tout chimique.
      Et ensuite tout le gaspi fait en production parce que les légumes ne sont pas beaux ou calibrés ça fait une grosse partie des récoltes aussi ça, sans compter les agrocarburants!!!
      tout mettre sur le dos de ceux qui mangent de la viande, c’est de la propagande!!!!!

      • cocodesbois

        De la « propagande » ?
        Mais dis moi exactement, quel but secret et horrible servirait cette propagande ?

        Et de toute façon, il ne s’agit pas de « mettre sur le dos », mais d’essayer de comprendre les enjeux … Celui qui mange de la viande – si on va dans le sens de cet article – est plus une victime.

        Le fait de voir des vaches dans des prés ne te permet pas de sortir des statistiques plus plausibles que ces chiffres dont tu questionnes l’origine …

        Bref, il ne faut pas t’inquiéter, personne ne va venir te prendre ton steak quotidien :D

      • Michele

        et celui qui mange des légumes non bios est aussi une victime
        c’est toujours pareil

        je n’ai pas parlé de statistiques moi, je dis simplement que ce qu’ils analysent ne reflètent pas tout l’ensemble de l’élevage, mais comme d’hab une partie qui intéresse et surtout, comme ça vient des USA, et bien c’est le reflet de ce qu’il se passe aux US à la base
        C’est le problème actuellement sur TOUT, les études sont faites là bas et on se retrouve a voir les choses de travers
        Et puis par ici on commence à copier ces putains d’amères-loques, mais pourtant il ya encore des animaux nourris normalement et personne n’a l’air de le voir ça!!!

        Et puis pour la propagande, oui ça en est, on stigmatise les mangeurs de viande, et ça vient du new-age alice bailey et cie. lucis trust etc le tout lié au mondialisme!!!!

      • cocodesbois

        Bon, tu n’as pas répondu, à quoi servirait cette propagande ?

        Tu n’as pas parlé de statistiques, tu as remis en cause les chiffres avancés pour les confronter à ton expérience visuelle. Je dis simplement que l’un n’est pas plus pertinent que l’autre.

        Que des animaux soient « nourris normalement » en France ne change pas grand chose aux multiples arguments qui vont convaincre des gens de cesser de manger de la viande.

        Moi perso je m’en tape que la vache soit bien dans son pré et qu’elle ne mange que de la bonne herbe, je ne veux pas qu’elle soit élevée et tuée pour mon confort, et ne pense – pour reprendre l’article que nous commentons – que manger sa viande (même de qualité) ne m’apportera rien de bon.

        La propagande doit servir un but précis, stigmatiser les mangeurs de viande n’en est pas un, et si il est une industrie qui est en plein dans le mondialisme, c’est bien celle de la viande.

        Laisse donc les USA tranquilles, le new-age et autres conneries. Encore une fois, ce n’est pas parce que des gens seront sensibles à ces arguments pour cesser de manger de la viande que ceux qui mangent de la viande sont pointés du doigt.

        Je rajouterais même que si beaucoup plus de gens cessaient de manger de la viande ou en mangeaient dramatiquement moins, il est fort probable que la production serait de bien meilleure qualité.

      • Michele

        faut demander à ceux qui la pondent, je ne suis pas dans leur cerveau, mais les chiffres sur l’eau, c’est du gros n’importe quoi car suivant là où l’on regarde, les chiffrees changent.
        donc soit on gonfle les chiffres pour que ça ait plus d’impact sur le bobo moyen, soit c’est juste pour faire avaler aux gens que la viande est la cause de tous les maux sur terre, et pas les industriels qui sont bien pires
        en gros regarder le doigt au lieu de la lune.
        et si tu veux convaincre les gens de ne pas manger de la viande, ce n’est pas de la propagande ça?????
        ce ne serait pas mieux de dire que la viande industrielle est mauvaise, plutôt que de faire un gros amalgamme qui nuit plus aux producteurs bios qu’aux autres?????

      • cocodesbois

        Ah … ok, donc ça veut dire :

        – Que tu as des chiffres qui contredisent ceux cités dans l’article, mais tu les donnes pas parce que …

        – Que la viande n’est la cause d’aucun mal ? Parce que je n’ai pas lu dans cet article que la viande était la cause de TOUS les maux …

        – Que les enjeux de la « viande » ne sont pas liés à l’industrie et aux multinationales ?

        – Donc cet article aurait pour but de convaincre les gens de ne pas manger de viande, en effet si l’on en croit le titre. Mais l’enjeu est-il pour le rédacteur d’arriver à ce but ou de donner au lecteur des éléments de réflexion ? Mais de toute façon, QUEL EST LE BUT ? Cette propagande, si elle vise à pousser les gens à ne plus manger de viande, POURQUOI ? Pour tuer des petits producteurs gentils ? …. allons

        – Pourquoi parler d’amalgame ? Si une étude explique que la viande d’une manière générale n’est pas bonne pour la santé – et que ce soit vrai ou non n’est pas la question – pourquoi devrait-on nuancer le propos de l’étude pour en arriver à dire que « oui mais non mais comprenez vous les élevages gentils et bio c’est super et quand même ma brave dame le petit éleveur il aime ses animaux qui ne boivent pas tant de flotte que ça … » Désolé je ne comprends pas la logique.

        D’une manière générale, prenons un exemple, si je suis contre le commerce des armes, que puis-je avoir à faire d’un argumentaire qui viendrait me dire qu’en France on produit de belles armes bien de chez nous dans des gentilles PME ? Si je considère que les armes sont néfastes – et c’est mon droit – et si certaines études vont dans ce sens, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas en parler sans pour autant être suspecté de stigmatiser untel ou untel ou de faire de la propagande.

      • Michele

        je ne suis pas scientifique et je ne fais pas dans les statistiques
        je dis que les chiffres ne sont pas les mêmes suivant qu’on regarde à un endroit ou un autre c’est tout, et ne vient pas dire ce que je n’ai pas dit!!!!!!!
        en plus leurs calcul c’est basé sur « l’eau virtuelle » c’est à dire que ce n’est pas réelement ce qui est consommé par l’animal, mais tout un ensemble de facteurs qui utilisent ou pourraient utiliser de l’eau, comme l’irrigation des cultures de céréales, le lavage des étables, le transport et même la pluie qui tombe dans les paturages!!!!!!!
        Hors l’eau qui sert au lavage par exemple, ce n’est pas une eau perdue, elle ne disparait pas une fois qu’on a lavé!!!
        Alors il faudrait aussi tenir en compte l’eau de lavage à domicile pour une simple salade par exemple, ce qui multiplierait par 2 ou par 3 la quantité d’eau utilisée, à moins que vous ne laviez pas vos salades???
        Cette histoire d’eau est un faux problème c’est ce que j’essaie de dire en réponse au commentaire de Kalon, c’est tout!!!!!!
        maintenant mangez des légumes, des fruits, des céréales et même du soja je m’en contrefiche, et tant mieux si ça vous fait du bien!!!!

      • Quelques faits troublants sur les fruits et légumes :

        Pommes – Fraises – Céleri – Épinards – Nectarines – Concombres – Myrtilles – Laitue – Pèches – Petits pois – Pommes de terre – Piments – Poivrons – Raisin – Tomates cerises.

        C’est la liste de ceux qui contiennent le plus de pesticides. Parfois même dans des proportions dépassant le maximum autorisé. Mais dans la majorité des cas, les fruits et légumes contiennent des pesticides hautement toxiques qui s’accumulent dans l’organisme et vous empoisonnent à petit feux.

        ——————————————————–

        Les légumes à feuilles vertes, comme les épinards, la laitue ou le chou, contiennent de nombreux virus capables de tuer, comme la salmonelle ou des norovirus.

        ———————————————————

        La rhubarbe, mal cuite, contient de l’oxalate, une toxine. On en trouve aussi dans le thé (de 20 à 1200mg pour 100g suivant les variétés), épinards, asperges, céleri, betterave, fraises, son, aubergine…

        ———————————————————

        Les champignons. Ils absorbent facilement toutes les saletés qui trainent, des pesticides jusqu’à la radioactivité, la plupart des pollutions se retrouvent en 1er lieu dans les champignons.

        ———————————————————

        Les intoxications alimentaires :

        après analyse pendant dix ans de plus de 13 350 rapports américains de toxi-infections alimentaires transmises au Centers for Disease Control and Prevention (CDC) :

        les produits végétaux (fruits, noix et légumes) sont responsables de 46 % des cas rapportés, dont 22 % pour les légumes feuilles (salade notamment) ;
        la viande et la volaile de 22 % des cas ;
        les produits de la mer de 6,1 des cas
        les œufs de 6 % des cas.

        ———————————————————

        Moralité, cessez de manger des fruits et légumes, nourrissez vous exclusivement de viande. Le régime carnivore présente bien moins de risques !

        C’est ce qu’on appelle une démonstration par l’absurde. Mais je doute que les végétariens-liens aient assez de neurones pour comprendre le message…

      • cocodesbois

        Ah … c’est encourageant, une petite insulte pour boucler une démonstration et tout de suite ton auditoire sera plus réceptif …

        Crois-tu réellement que les végétariens ne sont pas concernés par les pesticides ?

        Ta démonstration est mignonne, mais l’article cité parle de cancers, entre autres, pas d’intoxications alimentaires …

        Et il y a un paramètre qui peut toucher tout le monde, c’est celui de l’exploitation animale. Que l’on ne soit pas sensible à ça, admettons.

        Je ne vois pas pourquoi un tel article suscite une telle hostilité … Qu’est-ce que ça peut vous faire que certaines personnes choisissent – en lisant ce type d’article ou autre – de ne plus consommer de viande ???
        Après tout, il me semble que vous ne risquez rien, non ?
        Et pour certains mangeurs de viande, un tel article peut même le pousser à – justement – consommer de la viande bio de petite exploitation, comme a l’air d’affectionner Michèle. Donc au final il n’y a rien qui devrait vous heurter, si ?

      • Je n’ai pas développé autant que le font la bande de trolls décérébrés que sont les végans, mais le même genre d’article partial et malhonnête pourrait être fait dans l’autre sens. Ta réponse en est d’ailleurs un exemple flagrant « parle de cancers, entre autres, pas d’intoxications alimentaires ». Comme si les pesticides ne causaient pas aussi des cancers… Vivre est intimement lié à la mort. Tous les gens qui vivent finissent par mourir. Horreur, arrêtons de vivre pour empêcher les gens de mourir !

        Pourquoi ce genre d’articles suscite mon hostilité ? La stupidité de la conclusion, il faut devenir végétarien/lien/vegan. On en revient toujours à ce point. Diaboliser la consommation de viande pour vendre une idéologie de merde camouflée sous l’appellation « hygiène de vie ».

        Au passage, pour le diabète. Celui de type 1 est une affection auto-immune. Rien à voir donc avec l’alimentation. Pour le type 2, il est causé par une résistance à l’action de l’insuline. Ça peut venir de nombreuses causes, en particulier l’obésité. Mais aussi l’âge, les taux de glycémie ou de cholestérol, certains antécédent, l’apnée obstructive du sommeil, l’usage de certains médicaments, la descendance de familles originaires des Premières nations ou d’origine hispanique, sud-asiatique, asiatique ou africaine…

        La corrélation n’implique pas la causalité. En cela, l’article est malhonnête et trompeur. C’est de la propagande pro-vég*, rien de plus. Dans le même genre, le réchauffement climatique est corrélé au nombre de pirates :

        Peut-on alors parler de causalité entre le nombre de pirates et le réchauffement climatique ?

        http://www.contact.ulaval.ca/article_blogue/correlation-cause-erreur/

      • cocodesbois

        C’est complètement dingue, tu ne lis même pas ce que j’écris …

        Je te cite : « Ta réponse en est d’ailleurs un exemple flagrant « parle de cancers, entre autres, pas d’intoxications alimentaires ». Comme si les pesticides ne causaient pas aussi des cancers… »

        Donc je serais quoi ? un fervent défenseur des pesticides ? C’est quoi l’idée, on a le choix entre manger de la viande et manger des légumes avec pesticides ?

        La stupidité de la conclusion ????????
        Mais quelle conclusion ??????
        http://www.journaldemontreal.com/2015/08/24/10-faits-troublants-qui-vous-enleveront-lenvie-de-manger-de-la-viande
        Tu vois où une conclusion qui dirait qu’il « FAUT » devenir vegan/végétarien ??????

        Il y a des éléments soumis à la réflexion des gens, c’est quand même pas si horrible que ça …

        Pour le diabète, je n’ai pas lu les même choses que toi, et beaucoup de gens pensent que c’est intimement lié à l’alimentation, c’est pas comme si ni toi ni moi n’étions experts du diabète et encore moins des méthodes efficaces pour s’en prévenir ou en guérir si ? Donc encore une fois c’est un sujet de discussion, sauf si tu considères que … non.

        Allez, je pose encore une fois la question, pour voir :

        Quel est le but de cette soit-disant propagande ?
        Je suis le premier à voir des complots partout, j’ai aucun soucis avec ça, mais dans ce cas précis, j’aimerais comprendre l’objectif profond …

      • 1°/ Ces journalistes sont végétariens, vrai ou faux ?

        2°/ « ce film a incité plusieurs personnes à diminuer, voire cesser de manger de la viande. » Le Saint-Graal de l’abruti de végan borné persuadé de valoir mieux que les autres et d’avoir raison.

        3°/ « 10 faits qui vous feront peut-être revoir votre alimentation. ». Par revoir votre alimentation, comprennez arrêter de manger de la viande et devenir végétarien en utilisant sans vergogne des sophismes pour tenter de convaincre.

        4°/ « Dr T. Colin Campbell, l’un des plus grands scientifiques spécialisés en épidémiologie », mon cul, il est connu en biochimie et nutrition, et aussi pour être un des plus grands avocats de la cause vég*

        5°/ « L’industrie de la viande est responsable des changements climatiques. ». Ah ben merci. Fini les études sur les effets de la pollution, sur la possibilité que ce soit dû au soleil, ou autres. On à trouvé LA réponse, c’est parce qu’on mange de la viande. Si ça c’est pas typiquement un argument d’une mauvaise foi la plus totale pour culpabiliser ceux qui mangent de la viande comme tu as joliment essayé de le faire en venant parler de la souffrance animale… D’autant que c’est précisé plus loin « ce qui serait aussi efficace que de diviser par deux le parc automobile mondial ». Oh bah merde alors, si c’est LE responsable des changements climatiques, pourquoi ça ne correspond qu’a diviser par 2 le nombre de voitures ? Et pour les avions, les bateaux, et toutes les autres sources ? Au final ne serait-ce qu’une petite part d’un grand tout présenté malgré tout comme LA raison ?

        6°/ « l’élevage bovin était responsable à 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. ». Un petit détail à prendre en compte, il ne s’agit pas la que de consommation de viande, mais aussi de production de cuir. Cesser de manger de la viande ne règlerait qu’une petite part du problème. On est à 100% dans une propagande végan qui tourne les chiffres comme ça l’arrange pour essayer de convaincre.

        7°/ « Les animaux d’élevage mangent mieux que plusieurs personnes dans le monde. ». Comme précédemment, une belle propagande végan pour culpabiliser le « carniste ». Les carnistes sont responsables de la faim dans le monde. C’est connu, si on ne mangeait plus de viande, nos dirigeants philanthropes se serviraient de tout ça pour nourrir gracieusement tous les affamés du monde…

        8°/ « Le bœuf américain serait également très lourd en hormones ». Et la solution n’est pas de faire en sorte d’interdire l’utilisation d’hormones, mais bien de totalement cesser de manger de la viande. Pareil pour les conditions d’élevage. Elles sont inéluctables, inutile de perdre son temps à essayer de les changer, mieux vaut ne plus manger de viande du tout…

        9°/ La vidéo de fin dont le titre est assez explicite : Vegucated 2010.

        Conclusion. Une bande de gros cons de végans utilisent des arguments foireux pour vendre leur propagande de merde en essayant de culpabiliser ceux qui ne pensent pas comme eux, de les convaincre qu’ils sont responsables de la faim dans le monde, de la souffrance animale, du réchauffement climatique. En sous-entendant que la solution à tout ça est de cesser de manger de la viande. Et en hésitant pas à faire l’amalgame entre corrélation et causalité pour vendre leurs bobards.

        Si vraiment tu ne vois pas où est la propagande, demande toi si le fait de ne pas manger de viande ne t’a pas un peu ramolli le cerveau…

      • cocodesbois

        Juste une chose, crois tu que les incessantes insultes apportent à tes arguments un supplément de crédibilité ? J’en doute mais bon.

        – Les journalistes sont végétariens … ok, admettons, je pense que ce n’est pas spécifiquement un problème. Il n’y a à mon avis pas de conflit d’interêt.

        – Le film a incité des gens à changer de comportement, vrai ou faux, et sur n’importe quel sujet, les informations que nous recevons nous font changer, évoluer. Pourquoi ce changement porterait une « valeur » en soi ? Si on me dit que cesser de manger trop sucré est intéressant, je vais le faire si je suis réceptif, mais pour autant je ne suis pas « meilleur » que les gens qui en consomment.

        – Revoir son alimentation, oui comme le font sans arrêt des gens partout dans le monde …

        – Le CV de Campbell, ok, admettons, chacun le qualifie comme il le souhaite, les avis sont partagés.

        – Les changements climatiques, perso j’ai beaucoup de distance avec ça, donc dès qu’on aborde le sujet, je suis très prudent. T’as pas tort sur ce point.

        – La destruction de la forêt amazonienne, d’après ce que j’ai lu, est liée assez massivement à l’élevage en général, car on y défriche pour y faire pousser des plantes fouragères. Mais pas seulement, il est probable qu’une partie du soja que mangent certains végétariens en provienne, c’est un vaste sujet l’amazonie. Mais bon, toi tu es dans la nuance, 100% propagande … c’est torché.

        – Je ne pense pas que parler de la faim dans le monde soit fait pour culpabiliser… On peut parler de ce sujet sans même aborder la viande. Un reportage sur la suisse expliquait que la ville de Berne jetait je sais plus combien de tonnes de pain par jour, et qu’on pourrait nourrir plein de monde avec, c’est juste un point de comparaison, un ordre de grandeur. En tout cas c’est comme ça que je le vois.

        – Si un américain mange de la viande et qu’on lui explique que la très vaste majorité de celle-ci est bourrée de merde, oui la solution pour sa santé est d’arrêter !!! Il va faire quoi ? Aller voir Obama et lui demander de voter une loi en urgence en espérant que les lobbys soient d’accord et mettent en application le lendemain ??? Essayer de faire changer ??? hmm c’est toi qui parlait de dirigeants philanthropes ???

        – Conclusion : beaucoup de choses qui te choquent et qui te poussent à lancer plein d’insultes … pour découvrir une propagande dont l’objectif très très méchant et subversif, et sans doute au service du grand capital est de : culpabiliser !!! C’est un peu comme de dire que la bagnole pollue l’air, juste pour culpabiliser les automobilistes et leur faire croire que LA solution c’est d’arrêter de prendre leur caisse …….

        Ne pas manger de la viande m’a peut-être ramolli le cerveau, c’est pas impossible, mais l’inverse t’a peut-être rendu un brin tendu.

  • Jacques B

    Bon film sur ce sujet : « Notre pain quotidien ».
    (En DVD.)

  • Nanker

    « j’ai une cousine qui vient de décéder d’un cancer du colon alors qu’elle était végétalienne depuis plus de 30 ans!!!! »

    C’est ce que dit le biologiste/thérapeute Martial Gitenet quand il passe sur le 95.2 :
    aucun animal sur Terre (même les ruminants) n’est 100% végétarien. Une vache qui broute de l’herbe va aussi avaler des escargots des insectes etc.

    L’homme est le seul sur la planète à s’astreindre à un régime aussi drastique et aussi anti-naturel.

    Gitenet ajoute qu’au bout de 8-10 ans de régime strictement végé il les « ramasse » dans son cabinet avec des maladies graves (dont le cancer).

    Je ne dis pas qu’il faut se gaver de barbaque surtout si la viande en question est du porc breton dégueulasse gorgé d’antibios ou de la vache laitière de reforme épuisée d’avoir « pissé » 100 000 litres durant son existence misérable.

    • Guerrier Timide

      Oui j’ai aussi écouté cette émission, et le dr à dit quand même pas mal de conneries à ce sujet. Il en faut vraiment peut pour faire gober n’importe quoi aux gens, un diplôme de dr / biolo ou je ne sais quoi, un passage à la radio et hop !! Un tel à dis ceci un autre cela, ouais ok…
      Doc dit qu’il reçoit les « veget » au bout de dix ans, et où sont donc ceux qu’ils ne reçoit pas, six pied sous terre peut-être !??
      Avant, peut-être que oui, c’était indispensable à certains moments pour l’européen de manger carné, mais aujourd’hui force est de constater que ce n’est plus du tout nécessaire. Vous devriez d’avantage vous renseigner sur des produits tel que le chanvre, ou encore la spiruline…
      Quand au cancer il faut se calmer vite, très vite. Si on mange (comme tu dis) des végétaux (uniquement) et que ceux-ci viennent de cultures complètement toxiques ou de cultures bio a côté de champs toxiques, c’est pareille. Et les végétaux ça se mange local, de saison et surtout varié !! Les causes de cancers peuvent êtres multiples, et ne sont pas forcément due à l’alimentation. Quand ont « poivrotte » un peu trop le « bon vin du pays » on peut se le chopper sans problème le cancer, pareille pour le tabac, pareille pour la pollution (la campagne est presque aussi pollué que les villes à cause des produits toxiques, les abeilles fuient le campagne par ex), pareille pour les ondes (téléphones, télé, internet etc..) et il en est de même pour les émotions, colère ou/et tristesse à long terme provoque (vous pouvez rire mais ça n’en reste pas moins réel) aussi des cancers. Nous vivons dans un monde cancérigène. Donc bon c’est un peut (trop) facile d’accuser le « végétalisme »…

      • Michele

        oui comme il est trop facile d’accuser les mangeurs de viande, c’est pareil.
        Car celui qui mange de la viande ne mange pas que ça quoiqu’on en dise, et donc pourquoi ce ne serait que ça qui rende les gens malades et pas tout ce que tu as cité dans ton texte
        Le problème c’est que beaucoup de végés mangent beaucoup de céréales pour compenser le manque de protéines, et c’est plutôt de ce côté là qu’on devrait regarder et surtout avec le soja, ceux qui arrivent à ne manger que des légumes et des fruits n’ont pas ces problèmes

      • cocodesbois

        mais qui accuse les mangeurs de viande ???
        sérieux

      • Guerrier Timide

        Je n’est pas critiqué les carnistes…

  • Assurnarzirpal

    Chaque organisme est différent aussi.
    Si tu donne à 30 personne un régime identique, ils ne vont pas tous mourir en meme temps. Certains vivront vieux et d’autres partiront très tot.

    Quoi qu’il en soit, on nous ressort souvent « aujourd’hui, on vit vieux ou plus vieux qu’avant en tout cas » Mais dans quel état ? si j’ai mal partout en me levant le matin en immaginant que j’arrive à me lever tout seul…. personnellement je préfère me tirer de ce corps qui devient un véritable fardeau. Surtout que les souffrances arrivent de bonne heure aujourd’hui, certains ont déjà des maladies graves à 30-35 ans.
    La bouffe d’aujourd’hui quoi qu’on en dise et malsaine, personne ne peut échapper à des produits toxiques, pesticides, ogm…. j’ai du mal à croire que quelqu’un peut tout éviter comme ça… le mieux que l’on puisse faire c’est de limiter la casse… d’ailleurs des métaux lourds par exemple, on s’en prend sur la tronche avec les foutues chemtrails… le corps est attaqué de toute part aujourd’hui, puis tu à les ondes, la pollution… c’est de la survie… et ne parlons pas des médocs… la société actuelle est néfaste pour le corps humain et il est évident que tout celà ne vient pas du hasard… parait que les vetements aussi sont toxiques, pour certains mais la franchement je sature, pour les vetements je ne calcule pas car penser à tout chaque jours devient très fatiguant moralement…. y’a le train train de la vie et tout les bazar toxiques à éviter… je limite la casse, ça me réussit bien car ma santé est nickel depuis 3,4 ans hormis quelques rhumes et aphtes de temps en temps…. mais c’est une illusion, suffit de faire une prise de sang, nous avons tous énormément de métaux lourds dans le sang… puis de toute façon, je me suis promis de ne plus avaler de médocs…. les aphtes et les rhumes j’attends qu’ils passent… après si c’est un truc qui ne peut guérir seul, on avisera les solutions possibles à entreprendre.

    De toute façon, ce corps charnel n’est qu’un pantin éphèmere… alors ne inutile de vouloir se battre à fond dans l’optique de vivre plus longtemps.. nous sommes juste de passage…. nous reviendrons peut t’etre par la suite sous une nouvelle forme, un autre visage mais ce corps est condamné à redevenir poussière alors bon, ne focalisons pas trop sur ce corps.

  • Heirani

    Bonsoir les moutons!
    Voilà ça fait 5ans que je suis un troll décérébré et apparemment il ne me reste plus que 3ans avant d’être placé en soin intensif. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif
    Ben c’était pour vous dire que jusqu’ici tout allait bien. Je me suis même quasiment débarrassé de ma vilaine allergie aux graminées. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • cocodesbois

      ouais pareil …
      je parle pas de ma fille, faudrait la voir, chétive, toujours malade, amorphe … aaahh misèèère que ne suis-je assez intelligent pour lui donner de la bonne viande !

      :D

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • Nanker

     » Donc bon c’est un peut (trop) facile d’accuser le « végétalisme »

    Je vois que Monsieur se sent visé…

    Gitenet travaille avec des cancérologues, il connaît très bien les mécanismes d’apparition de cette maladie. Ce n’est pas un gugusse qui fait mumuse avec des éprouvettes. Nous étions des chasseurs cueilleurs ce qui fait que notre chimie interne fonctionne AVEC de la viande ou du poisson.

    Et j’ai connu une vegan pure (toujours entre deux épisodes de dépression et d’hyper-activité) elle était contente quand elle voyait que son bilan indiquait qu’elle n’avait aucune carence. Mais en la regardant on voyait qu’elle était dans un état physique pitoyable.
    Elle a fait deux gosses… tous deux prématurés et nés dans un état de chétivité effrayant.

    Beau bilan, non? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    Perso je pense que la mode « vegan » est un retour de la mortification du corps catholique allié à une culpabilité (également catholique?) qui fait que certains pensent qu’un animal vaut autant qu’eux.
    Moi je reste humaniste (pas post-humaniste) et je crois que le dernier des hommes est au-dessus du plus noble des animaux.

    Et parfois les vegans sont vraiment cons : je souviens avoir lu le blog d’une fille qui traquait toute élément animal dans son alimentation… mais qui se gavait de merdes industrielles genre bonbons de toutes les couleurs.
    Aspartame et colorants oui, lait non!!! Vraiment très con….

    • Guerrier Timide

      On pourra toujours trouver des exemples/contre exemples et étudier au cas par cas mais là nous n’en finirons jamais…

      Moi tout ce que je dis c’est que mangé carné n’est pas (plus) une nécessité avec le mode de vie que nous avons et les techniques d’agricultures. Nous sommes assis toute la journée, au travail, dans les transports ou dans sa voiture, quand on va « boire un coup » avec ses amis et bien sur chez soi. Le français moyen ne pratique presque plus « d’activités physiques », et quand il le fait c’est la plupart du temps un joggeur ou cycliste du Dimanche, donc bon ne me fais pas rire avec tes « chasseurs-cueilleurs » (qui le sont d’ailleurs devenus en Europe au passage).
      Tu peux d’ailleurs sur Internet trouver des listes et des listes de sportifs dit « vegans » de toutes disciplines confondus ( coureurs, athlètes, combattants boxes/arts martiaux et même bodybuilders ) et tu pourras jugés par toi même si ils ont un « physique pitoyable » ;-)

      Lol, non ce n’est pas pour ça. Mais la consommation de viandes tel qu’elle est aujourd’hui dévaste la planète PLUS QUE TOUT, que tu le veuilles ou non. N’oublies ( quand même ! ) pas que la mort de nos beaux paysages et due en très grande partie pour les cultures animale et non pas pour notre consommation direct. Dans ce cas là tu prends ta maison à la campagne et t’égorges tes vaches toi même ( bonne chance ), car oui, ça aussi il faudrait en en parler. Vous tous qui vous proclamez carnivores (et fier de l’être en plus haha ), combien d’entre vous seraient capables du tuer une bête (déjà techniquement) ? Eh bien c’est plus dure qu’il n’y parait et je sais de quoi je parle. Tuer un poulet ou lapin peut-être, mais j’aimerais vraiment vous voir vous y prendre avec votre cochon ou vache haha… Perso moi je pense que vous êtes de très grands hypocrites. Je pense aussi que les carnistes sont parfois (vraiment) cons (c’est réciproque ne t’en fait point), surtout quand on rapplique à ce qui à la base n’était même pas une « attaque », alors je ne sais pas lequel de nous deux se sent visé :-)

      PS : Je ne suis pas « catho » ;)

      PS2 : ici et maintenant 95.2 est une excellente radio ;-)

      • « Mais la consommation de viandes tel qu’elle est aujourd’hui dévaste la planète PLUS QUE TOUT, que tu le veuilles ou non. »

        Ah ouais ?
        Plus que Tchernobyl et Fukushima, et le nucléaire dans son ensemble ?
        Plus que les voitures alors que ton article dit expressément que ne plus manger de viande reviendrait au même que de diviser par 2 le nombre de voitures ? (faudrait peut-être arrêter 2 fois de manger de la viande alors…)
        Plus que l’industrie pétrolière et ses dérivés (genre le plastique) ?
        Pire que l’industrie des déchets, et toutes ses décharges ?
        Pire que les OGM et leur contamination rampante dont on ne connait pas encore les conséquences ?
        Pire que l’industrie des pesticides utilisée pour faire pousser tes légumes ?

        Et toi qui te proclame vég-truc (et fier de l’être en plus haha), pourquoi tu ne prends pas ta maison à la campagne et tu ne fais pas pousser toi même ce que tu manges ?

        Tu ne te rends vraiment pas compte du concentré de mauvaise foi de ton message ? Tu crois vraiment à ce que tu racontes ?

      • Guerrier Timide

        Réaction plutôt immature je trouve de quelqu’un qui n’a apparemment pas pris la peine de tout lire m’enfin bon, je vais quand même répondre.

        « Ah ouais? » = ouais

        « Plus que Tchernobyl et Fukushima, et le nucléaire dans son ensemble ? » =
        Oui, les effets sont locales et dérisoires et les armées l’ont compris depuis bien longtemps.
        https://www.youtube.com/watch?v=Vi7z89rfwcE

        « Plus que l’industrie pétrolière et ses dérivés (genre le plastique) ? » =
        Tu n’y vois donc aucun lien ? Non parce que pour ton information l’industrie pétrolière est directement lié au sujet.

        « Pire que les OGM et leur contamination rampante dont on ne connait pas encore les conséquences ? » = Tu es lents toi hein dis moi ? :) Pourquoi les OGM sont-ils principalement cultivés d’après toi ? Ne prends pas la peine de répondre, je vais le faire à ta place : Pour la bouffe qu’on donnent ensuite aux bêtes.

        « Pire que l’industrie des pesticides utilisée pour faire pousser tes légumes ? » = MES légumes, les TIENS peut-être mais pas (plus) les MIENS. Les pesticides sont déversés partout, y compris sur ce que l’on donne aux animaux.

        « Et toi qui te proclame vég-truc (et fier de l’être en plus haha), pourquoi tu ne prends pas ta maison à la campagne et tu ne fais pas pousser toi même ce que tu manges ? » =
        Je ne me proclame pas « vég-truc » et me vante encore moins de l’être (c’est pourquoi je met ce terme entre guillemets) et je te mets au défis de me trouver ne serait-ce qu’une phrase où je le fait.
        Mais qui te dis que je ne le fais pas ?

        « Tu ne te rends vraiment pas compte du concentré de mauvaise foi de ton message ? Tu crois vraiment à ce que tu racontes ? » =
        Non, je ne m’en rend pas compte. Non, je le sais.

        Et je veux être bien clair une bonne fois pour toutes.
        Ce n’est pas les carnistes en tant que tel que je dénigre, mais le système actuel; élevage, « nutrition » des animaux, abattoirs, redistribution des produits et bien sur tous les effets néfastes que ça engraine et l’énergie gaspillée pour. Parce que je pense (et je pense Hector que pour ce coup là tu seras d’accord avec moi) qu’il est quand même plus facile de planter des arbres et des plantes sur son terrain(ou de cueillir bien sur) que de devoir tuer la bête (surtout si elle est grosse), la vider de son sang, la dépecer etc etc… De la chasser alors là j’imagine même pas. Donc comme j’y ai fais allusion tout à l’heure, la plupart d’entre vous sont (j’imagine) citadins ou ont un style de vie citadin et n’ont jamais vus une bête se faire tuer et encore moins tout le « taff » qui y a faire après.
        C’est une question de flemme aussi surement, c’est vrai j’avoue que je suis un peu flemmard sur les bords… :)

        Bref. En espérant avoir répondu à tes questions.

      • Michele

        tiens pour ta gouverne, je vis en appart et au milieu des animaux, des biches, des renards, des aigles, des lapins, une chouette l’autre jour à deux mètres de moi et j’ai déjà tué des animaux pour me nourir et même j’avais environ 15 ans quand je l’ai fait pour la première fois!!!!!!
        j’ai vécu toute ma jeunesse au milieu des animaux de ferme, et aidé à mettre bas des poulains et des veaux
        J’ai même dû achever un animal pour ne pas qu’il souffre trop.
        Ça ne m’a jamais empêché de manger de la viande, vous êtes des petites natures je trouve
        Faut arrêter de prendre les autres pour ce qu’ils ne sont pas

      • rouletabille rouletabille

        TUER pour vivre ,on est vraiment une bestiole bizarre,il y en a qui disent qu’on est créer à l’image de DIEU,ca fout les boules non ??

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille rouletabille

        J’ajoute que tuer pour le plaisir (les chasseurs)ou la GUERRE hahahaha,c’est vraiment une calamité cette bestiole.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Michele

        tu fais partie de ces bestiolles que tu détestes je te signale
        Que tu le veuilles ou non, tout le monde a du sang sur les mains, croire le contraire c’est se voiler la face
        moi j’assume
        Je crois qu’on va bien rigoler quand tout le système va se casser la gueule http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • rouletabille rouletabille

        Tu te trompes quand tu dis,je cite.

        « Je crois qu’on va bien rigoler quand tout le système va se casser la gueule http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif »

        Car en FAIT le système vas CASSER NOTRE GUEULE OK,puces,chemtrails,fluor,ogm etc
        retour sur..

        http://fr.sott.net/article/26258-Le-camp-de-concentration-bancaire-ou-la-disparition-de-l-argent-liquide

        et

        http://fr.sott.net/article/26259-L-etonnante-scene-du-film-My-Dinner-with-Andre-1981

        ok ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Guerrier Timide

        « je vis en appart et au milieu des animaux, des biches, des renards, des aigles, des lapins, une chouette » = Humour…?

        « j’ai déjà tué des animaux pour me nourir et même j’avais environ 15 ans quand je l’ai fait pour la première fois » = Tant mieux pour toi Michele, tu survivras si ça part en vrille bien plus longtemps que certains « fragiles ». Je le ferais également si je n’avais pas le choix, j’ai également connue ça, sauf qu’aujourd’hui pour moi ce ne plus nécessaire, c’est du « luxe »(même si je ne considère pas ça comme un luxe le fait de pouvoir égorger des poulets mais tu m’auras comprises), un luxe dont je peut me passer(et aussi la flemme de le faire :) ), tout simplement.

        « J’ai même dû achever un animal pour ne pas qu’il souffre trop. » = Moi aussi, un pigeon, à Paris, à mains nues… :) D’ailleurs je crois que j’étais dans l’illégalité quand j’ai fais ça :)

        « Faut arrêter de prendre les autres pour ce qu’ils ne sont pas » = Si je pense à ce que je pense que tu penses eh bien ce n’était pas forcément et spécifiquement adressé à toi, mais à la majorité des gens, c’était au pluriel je crois, même si le message lui l’était en partie.

      • Michele

        « « je vis en appart et au milieu des animaux, des biches, des renards, des aigles, des lapins, une chouette » = Humour…? »
        ben non ce n’est pas de l’humour, tout autour de chez moi il y a tous ces animaux qui se baladent, cet aprem j’ai même un rougequeue qui s’est invité chez moi
        c’est comme ça, il n’y a pas un jour sans que je voie une de ces grosses bêtes se balader dans les prés en bas de chez moi et gare au sanglier quand il sort du bois c’est rigolo à voir.
        Mais voilà ce sont des prairies ou paissent les vaches au printemps, et les biches avec leurs faons peuvent s’y balader tranquilou, par contre quand ces mêmes prés sont cultivés, les agriculteurs mettent des clotures électrifiées qui empêchent ces animaux de venir brouter l’herbe fraiche le matin, car dans les bois en montagne il n’y en a pas beaucoup.
        voilà un exemple d’avantage de l’élevage

      • « Oui, les effets sont locales et dérisoires et les armées l’ont compris depuis bien longtemps. »

        Fukushima local et dérisoire ? C’est vrai qu’un océan c’est local et dérisoire. Sans parler des mines d’uranium en France, des stockages de matières radioactives sauvages un peu partout, comme dans la manche ou la mer du nord, ou en somalie, et dans tant d’autres endroits…

        – « l’industrie pétrolière est directement lié au sujet. »

        Donc en fait en arrêtant de manger de la viande, on utilisera plus le pétrole utilisé pour le parc automobile qui représentent le double des dégâts faits au climat, aux dires même de l’article en question. Sans parler des plastiques, qui, c’est bien connu, n’existent qu’a cause de la consommation de viande… Sérieux, arrête la mauvaise foi 30 secondes.

        – « Pourquoi les OGM sont-ils principalement cultivés d’après toi ? Ne prends pas la peine de répondre, je vais le faire à ta place : Pour la bouffe qu’on donnent ensuite aux bêtes. »

        Euh, non. On a créé les ogm pour le rendement, la résistance aux pesticides, à la sécheresse ou aux maladies. Après que les animaux soient nourris avec ne change absolument rien au problème des OGM. Ouvre les yeux bordel.

        – « Je ne me proclame pas « vég-truc » et me vante encore moins de l’être »

        Définir en tant que « carnistes » et parler de régime « carné » pour ceux qui mangent de la viande, c’est assez typique des bouffeurs de gazon. Et si tu ne le dis pas explicitement, tu n’es pas le premier végan que je croise, et qui tiennent toujours le même type de discours, avec les mêmes arguments. Alors non tu ne le dis pas, mais quand un politicien déclare qu’il faut supprimer les aides sociales et libéraliser tout ce qu’on peut, il ne dit pas non plus qu’il est de droite, pourtant il n’y a pas beaucoup de place pour le doute…

        « il est quand même plus facile de planter des arbres et des plantes sur son terrain(ou de cueillir bien sur) que de devoir tuer la bête »

        Ouais, comme il est plus facile de laver son linge à la main que de se fabriquer une machine à laver électrique à tambour. Est-ce que ça veut dire pour autant qu’il faut retourner au lavoir ?

        Juste une chose, une simple chose, un exemple donné dans l’article :

        « ce qui serait aussi efficace que de diviser par deux le parc automobile mondial. »

        C’est si dur que ça d’admettre que de ne plus manger de viande ne serait qu’une goutte d’eau dans l’océan ? C’est l’article lui-même qui le dit. C’est si dur d’admettre que le « la consommation de viandes tel qu’elle est aujourd’hui dévaste la planète PLUS QUE TOUT » que tu as dit est faux ? L’automobile qui ne représente pourtant qu’une petite partie du problème climatique est à elle seule deux fois plus dévastatrice que la consommation de viande, et pourtant, tu refuses de reconnaitre ton erreur, tu t’arc-boutes sur tes positions même devant les faits. C’est quoi le truc ? Du fanatisme ? De l’endoctrinement ?

      • Guerrier Timide

        Rebonjour Hector :)

        Réfléchis longuement à ce que tu vas poster avant de le poster, et vérifies si tu n’as déjà pas loupés la réponse(parfois dissimulée) en te précipitant dans ta hâte de répondre et avoir raison de « l’autre ».

        Il faut regarder de haut pour faire des liens.

        -Pollution :

        Es-tu autiste Hector ?

        Si la pollution est si néfaste c’est majoritairement à cause de la déforestation de nos forêts (car les arbres absorbent la pollution), qui comme je l’ai dis, est, à cause des cultures animales Hector. Ne me fais plus le répéter je te pris.

        -OGM :

        Oui, tu dois définitivement être autiste.

        Pour ce qui est du rendement c’est faux du début à la fin. Les cultures OGM ne sont plus productives que la première année, ensuite c’est la dégringolade et ça vire au cauchemar. Si tu ne me crois pas tu n’as qu’à te documentés sur ce qui se passe Inde, en Afrique ou en Amérique. Or la technique « permaculturelle » a un rendement 10 fois supérieurs a l’agriculture classique « monoculturelle » bourré de pesticides et autres produits dévastateurs.
        https://www.youtube.com/watch?v=LZVkPsfYKew
        Et pour finir avec le rendement, pourquoi crois-tu qu’on est besoin dans ce cas la de si grand rendements si ce n’est pour nourrir les bêtes. S’est tu au moins combien une bête consomme par rapport à un humain Hector ? Non, apparemment pas…

        -L’article

        Sans vouloir critiquer l’article et juger les gens qui l’ont fait, je me permet quand même de dire qu’il y a des articles et des études/lectures bien plus pertinentes et objectives que cette vidéo(qui montre bien sur aussi des choses intéressantes).

        -Carnistes

        En fait je ne suis pas végétarien, je ne suis pas végétalien, je ne suis pas frugivore, ne suis pas omnivore, ne suis pas crudivore, ne suis pas non plus un bouffeur de gazon Hector, et bien sur ne suis pas carniste. Je ne suis rien de tout ça en fait. Mais comme bien des gens aiment me coller des étiquettes, disons que je le fais aussi. Je savais que ça en ferai réagir certains et apparemment ça à marché, c’était une petite provocation amicale de ma part Hector, rien de bien méchant.

        -Conclusion

        Quand on t’écrit quelque chose, prend Bien le temps de lire ce que l’on t’a écrit. Quand on te laisse un lien tu pourrais au moins avoir la décence de voir de quoi il s’agit à défaut de le regarder ou de le lire, mais à tes réponses je vois que tu ne t’est même pas donner la penne de cliquer sur celui-ci.
        Hector, comment veux-tu que les gens échangent avec toi si tu n’as pas la courtoisie de les lires, franchement ? J’avais pourtant répondu question par question, et n’est omis aucun point, toi, par contre on ne peut pas en dire autant. Après, peut-être ne l’as tu pas fais exprès; ou peut-être que si… je ne sais pas. En tout cas, la mauvaise fois tu ne peux vraiment pas me la reprocher Hector.
        D’autant plus que j’ai lu certains de tes postes avec d’autres internautes et le moins qu’on puis-ce dire est que tu renvois une image de toi assez grossière pour ne pas dire vulgaire, JE n’ai franchement pas envie de « converser » en m’abaissant à ton niveau. En conséquence, je ne t’écrirais plus de messages et ne répondrai donc plus à tes puérils provocations.

        En espérant avoir été clair.

      • Je récapitule :

        Le nucléaire, c’est rien, pas de quoi casser 3 pattes à un canard.

        La pollution, c’est seulement à cause de la production de viande, sans ça les arbres l’absorberaient.

        Les OGM, c’est seulement pour nourrir les animaux, si on ne mangeait pas de viande, ça ne serait pas un problème.

        La permaculture va sauver le monde. ( http://www.faux-derches.com/articles/permaculture/permaculture-arnaque.htm )

        Ok. Comme tu dis, inutile de « converser ». Je vois que tu as trouvé la cause de tous les maux du monde, il suffirait de ne plus manger de viande et se mettre à la permaculture, et hop, la terre redeviendrait le Jardin d’Eden. Magique. Je suis fier d’avoir pu parler à l’homme (ou la femme) qui à trouvé La Solution.

  • Graine de piaf

    Tomber dans des excès est nuisible de toute façon que ce soit dans le végétalisme (végétarisme pur et dur) ou dans les produits carnés ou laitiers.

    j’ai toujours aimé la viande, surtout rouge et saignante, je n’en mange plus pourquoi ? d’abord par respect des animaux qui sont traités d’une façon immonde et nourris avec des aliments qui ne leur conviennent pas et sur-dosés en produits chimiques etc.., ensuite parce que tout cela me dégoûte profondément.
    je mange de moins en moins de poisson à cause des mers de plus en plus polluées.
    Alors légumes, céréales, légumineuses ? oui mais uniquement bio, et céréales sans gluten.
    Pour les produits laitiers : uniquement bio, et assez rarement des yaourts, un peu de fromage, surtout de chèvre ou brebis.
    Des laits végétaux bio,enrichis en calcium avec l’algue lithothame, il y a le choix. Aussi un peu de tofu, mais je ne suis pas vraiment adepte de ce dernier quelle que soit sa préparation.
    Des œufs de poules élevées en liberté et bio.

    Avec cela je suis en parfaite santé, et même si je craque,au restaurant, pour un steak, j’y vais si rarement que cela n’a aucune incidence sur ma santé, j’ai seulement un peu mal au cœur en pensant à la bête sacrifiée pour mes papilles.

  • fautoubenner

    @Guerrier Timide et @Cocodesbois
    En faisant abstraction des petites piques que vous vous envoyez ,je trouve qu’Hector a raison sur toute la ligne ! c’est clair, logique et sensé !
    Il soulève aussi des problèmes qui sont volontairement ou inconsciemment occultés .

    Je ne connais pas le mot « carniste » ,mais ça me parait péjoratif !c’est un mot qui divise .
    c’est pas glop .

  • Vasavoir

    Cet article m’a donné envie de me faire une bonne cote de bœuf ce soir !

     http://i.imgur.com/tParEJG.png

  • domi

    bjr

    personnellement,j’ai réduit ma consommation de viande rouge et de porc depuis le début de l’année ,pour arriver aujourd’hui à ne plus manger de ces 2 viandes et j’ai senti une différence en particulier au niveau des articulations qui sont devenus beaucoup plus souples

  • Avant de se lancer dans un débat sur le fait justifié ou non, de manger de la viande, se pose simplement celui d’avoir quelque chose à manger.

    L’Homo sapiens est un omnivore opportuniste.

    Au delà de la consommation ou non de viande, la question n’est-elle pas plutôt sur les modes de productions alimentaires ?

    Comment comparer des tomates F1 produites sous serres, voire en hydroponie, gavées d’engrais et de produits phytos, et des variétés anciennes semées en pleine terre, sans aucun apport chimique ?

    Comment comparer les vaches laitières gavées d’antibiotiques, nourries de tourteaux de soja et autres ensilages, qui sont commercialisées comme « boeuf », lorsque leur production de lait est trop faible, et les bêtes dites à viande, ayant grandies dans des pâtures et nourries à l’herbe et au foin ?

    Comment comparer les cochons des élevages industriels de Bretagne, où ils ne voient pas le jour, et les porcs de Bigorre élevés en semi-liberté, dans le cadre d’agroforesterie dans des forêts de châtaigniers, chênes et hêtres ?

    Comment comparer des oeufs et volailles issus d’élevages en batteries, et celles se reproduisant en liberté en plein champs ?

    Légumes et/ou viandes, je rejoins Pierre Rahbi, et ne dis plus « Bon appétit » lorsque je passe à table, mais « Bonne chance »…