RSI (Racket Saignée & Infamie): Ce qui arrive quand un entrepreneur veut parler à Manuel Valls

Depuis longtemps maintenant nous relayons le problème du RSI, cette organisme qui étouffe complètement les indépendants français en leur extorquant des fortunes chaque années et en les obligeant littéralement à souscrire à leur service, un monopole injuste qui ne devrait pas exister, mais les lois qui sont votées parfois à la va-vite le sont pour protéger le RSI et ce business très juteux, au détriment de ses victimes. RSI et banques, le combat est le même en France, on protège surtout si c’est en faillite, et le RSI l’est!

Chaque jour, le nombre d’indépendant se suicidant augmente, la colère prend de l’ampleur, et nos politiques restent sourds aux cris pourtant poussés sans retenue.

url

Lors de la dernière manifestation des travailleurs indépendants contre le RSI, le 27 avril dernier, l’Agence Info Libre avait rencontré Franck Gavoux, artisan et membre de l’association « Sauvons Nos Entreprises », qui leur a fait part de ses précédentes altercations avec Manuel Valls en 2013 et 2014 ainsi que de ses démêlées judiciaires qui s’en sont suivis. Un témoignage digne d’intérêt qui illustre, une fois de plus, notre impuissance politique.

Résumé de l’affaire : Franck Gavoux, après avoir essayé en vain durant 3 ans de contacter différents responsables politiques concernant les difficultés rencontrées par les TPE et PME avec le RSI, a profité du passage de Manuel Valls à La Rochelle, ville où il réside, pour l’interpeller et lui faire part de l’insatisfaction grandissante des entrepreneurs. Alors que Frank se plaint de l’intervention policière et afin d’éviter le scandale face aux nombreuses caméras alors présentes, Manuel Valls lui accorde quelques minutes où il lui sera promis une table ronde. Les promesses n’engageant que ceux qui les écoutent, Franck réitère l’opération quand un an plus tard, aucune nouvelle ne lui avait été donnée.

Cette fois-ci, c’est un tout autre accueil qui lui sera réservé, comme vous pourrez le constater dans la vidéo ci-dessous :

Source: Quenelplus.com

Et la colère monte, elle monte réellement:

Tous droits réservés : independenza webtv © – Saint-Denis (France), lundi 27 avril 2015 – Manifestation contre le RSI (régime social des indépendants) : « On est en dictature socialiste ! »
contact : independenzatv@gmail.com
https://www.facebook.com/independenza…
https://www.youtube.com/user/independ…
https://twitter.com/independenzatv
independenza webtv ©

Pour ceux qui souhaitent se battre contre cet organisme, dans l’espoir qu’il y ait un moyen de gagner:

 

12 commentaires

  • Graine de piaf

    C’est ça la liberté en France !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • dek

    Ayant été artisan du bâtiment pendant 15 ans, sérieux et très reconnu sur ma région ( prix francs, honnête, la ponctualité étant ma priorité…), je peux vous dire que je travaillais 12h/j.
    J’ ai gagné de l’ argent et j’ ai payé le RSI ce qui est normal.
    Les particuliers n’ ayant plus de budget, j’ ai cessé l’ activité.
    Maintenant, ceux qui se plaignent beaucoup du RSI, ce sont les faignasses qui vont au café le matin jusque 10h, reprennent à 14h et quittent à 16h. C’ est ceux là qui sont plus à plaindre, après il faut pas s’ étonner.
    Il y a, peut-être, des abus comme dans toutes les administrations mais le RSI n’ est pas là pour vous escroquer.
    Si on est pas capable de payer ses charges en travaillant, il vaut mieux fermer boutique et ne plus se plaindre avant de travailler. ( français râleurs? )
    Dans la vie, il ne faut pas s’ énerver, il faut rire et être joyeux.
    Mes clientes m’ adoraient. ( flatteries )

    • Thierry92 Thierry92

      Ce qui se passe bien pour certains se passe tres mal pour d’autres.
      A l’époque j’ai eu affaire au CRAVIFO.
      En 1986, ouvert depuis une semaine, j’ai eu le bonheur de voir arriver un type dans une Range Rover flambant neuve.

      Il se gare devant ma boutique descend de son carrosse, entre dans ma boutique/atelier et me traite de voleur car je n’avais pas payé les cotisations des 3 mois précédents.

      il est ressortit plus vite qu’il n’était entré. Il a fait une bise vitesse grand V a l’aile de sa voiture, et a eu ma parole que la prochaine fois je le paierai avec du plomb.

      Les époques changent mais la tradition reste.
      Par contre tu raconte des conneries sur les artisans car j’en connais qui commencent a 7h du matin et finissent tard. Et ils sont rackettés par le rsi.

      • dek

        Ils ne te disent pas tout certainement. Comme par exemple se planter sur des prix ou trop de retard sur les cotisations ou rébellion.
        ( français encore râleurs? )

      • PhildeFer

        dek +1000! :-)

        J’ai été à mon compte moi aussi pendant près de 30ans. C’est vrai que ça fait mal au coeur de devoir reverser de grosses sommes à des organismes dont on sait qu’on en reverra jamais la contrepartie, notre tour venu…
        Mais tout à fait d’accord avec toi sur ceux qui se plaignent de ne pas s’en sortir en étant à leur compte.. la solution existe: arrêter! ou alors faire de plus en plus de dettes pour tous ceux qui refusent de voir la réalité en face: 2+2 =4… et qui s’obstinent à prolonger une activité manifestement plus rentable.

        Dans le transport routier, j’ai connu plein de zozos qui s’installaient et se mettaient sur le dos un camion neuf en leasing super haut de gamme et bardé d’accessoires inutiles qui le faisait ressembler à un sapin de Noël… résultat, une fois qu’ils avaient payé la traite du camion, il ne leur restait même pas la moitié d’un smic pour vivre… mais sur le parking du restaurant routier ça frimait à mort… Naturellement, c’est ceux là qui font tout de suite faillite à la 1ere baisse d’activité passagère..

        Et c’est vrai que si l’on est plutôt fainéant, mieux vaut rester salarié… ^^

        C’est comme tous ces alcoolos qui prennent la gérance d’un bar en s’imaginant qu’ils pourront désormais picoler gratis tout en gagnant en plus leur vie… en général au bout de 6 mois maximum, c’est plié…

  • triadeus

    Je paye mes 14% au RSI tous les mois et je ne m’en plains pas
    Même qu’auparavant quand j’oubliais j’avais une amande désormais je n’ai plus qu’un avertissement
    J’aime bien ce système qui me permets de prévoir le montant de mes charges en fonction de mes revenus
    C’est mon expérience. par contre si je devais changer de système j’arrêterai immédiatement,vu ce que j’entends de toute part.

  • utopiste10 utopiste10

    les flics s’est vraiment de la M…. jamais là pour le commun des mortels mais trés zélé pour protéger le pouvoir en place .

  • utoro

    Le RSI est un système qui marche TRES MAL, des reportages ont montrés comment marche ce machin et c’est la cata. Un rapport du sénat a conclu la même chose.

    Ceux qui n »ont pas de problème avec le RSI ont simplement de la chance. Ce n’est pas une histoire de mauvaise foi ou de râleurs. Il faut arrêter de prendre son expérience perso pour une généralité. Et encore que je doute que ces expériences perso soient réelle car vous ne pouvez pas avoir eu un problème avec le RSI en 10 ans d’expérience, statistiquement peu probable. Le problème peut bien se résoudre ou devenir un cauchemar made RSI.

    Ceux qui ont un cabinet comptable doivent être au courant des innombrables histoires sur le RSI et sa gestion catastrophique des dossiers, des remboursements et des cotisations mal calculées. Certaines régions sont d’ailleurs plus touchés que d’autres.

    Encore un truc français foireux dont les politiques se foutent royalement, les indépendants peuvent payer et crever sans problème.

    • Le veilleur

      Depuis la crise des milliers d’entreprises ont déposées le bilan, en parti parce qu’il n’y avait plus de demande mais aussi à cause des charges trop lourdes qui ne sont pas toujours calculées en fonction de votre revenue.

      J’en connais autour de moi qui travaillaient 7j/7, sans possibilité d’avoir une vie normale pour à peine de quoi se gagner un smic, après déduction faite sur les dépenses du mois, ils ne leur restaient rien pour les plaisirs ou les vacances. Aujourd’hui ils sont au RSA et ne veulent plus entendre parler d’entreprise en France, si ils devaient se réinstaller un jour ce serait à l’étranger, c’est triste à dire mais depuis ils ont retrouvé le sommeil.

      De toute façon, à quoi sert de travailler si c’est pour ne plus vivre ? c’est tout simplement de l’esclavage ! or les indépendants veulent travailler pour vivre et non vivre pour travailler, c’est toute la différence et n’est-ce pas légitime de pouvoir profiter de sa vie un minimum ?

      Je trouve dommage que ce système n’encourage pas les gens de bonne volonté qui ont investi de leur temps et de leur argent pour monter une affaire. Je ne suis pas contre payer des charges mais je crois qu’il y a des limites, trop de racket tue le racket, rien d’étonnant que le RSI soit en faillite.

      • dek

        C’ est clair, pour entreprendre en France, vous êtes foutus par avance et perdrez votre capital.
        Les politiques nous ont laissé s’ entredévorer ( auto-entrepreneurs, pays de l’ Est…). Résultat, il n’ y a plus de cohérence dans les prix.
        En fait, ils encouragent tout le monde à se lancer par tous les moyens.
        De ce fait, ils n’ auront plus à charge des personnes, des chômeurs pendant au moins 1 an.
        Résultat et retour du bâton, plus de chômeurs.

      • PhildeFer

        Dek,
        quand tu dis: « Les politiques nous ont laissé s’ entredévorer « … petit bémol, les politiques ont sciemment organisé ce carnage car il a permis de faire baisser les prix des services bien au delà de ce qui aurait été possible dans le cadre d’une concurrence normale.

        Dans le transport routier, l’autorisation donnée aux pays de l’est de pouvoir démarcher la clientèle ouest européenne a eu pour effet (outre de faire disparaître les transporteurs internationaux ouest européens avec tout le chômage et le manque à gagner fiscal…) de faire baisser les prix des transports internationaux de plus de 30%.
        Des transports sous payés permettent de rentabiliser des délocalisations qui ne seraient pas économiquement rentables si le prix du transport était le juste prix.

        Après « ils » viennent nous bassiner avec l’éco-taxe, la pollution et « trop de camions sur les routes…

      • dek

        Tout à fait juste Phildefer.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif