La NRA décidé de ne plus appliquer l’évaluation INES à la centrale de Fukushima

UN-atomic-agency-releases-report-of-new-Japan-nuclear-safety-measures_NGArticleFull

Le 10 décembre 2014, la NRA (Nuclear Regulation Authority Autorité de Régulation Nucléaire) a annoncé qu’ils n’allaient plus appliquer INES (International Nuclear Estimation System) aux futurs accidents qui pourront se produire dans la centrale de Fukushima.

Des fuites extrêmement radioactives continuent de se produire dans la centrale de Fukushima.
La fuite qui a eu lieu en août 2013 était évaluée comme un INES niveau 3, une autre fuite ayant eu lieu en février dernier était également supposée être évaluée comme un INES niveau 3.
(cf. [Niveau 7 Plus] La Nuclear Regulation Authority a classé la zone de la fuite de la citerne H4 au niveau INES 3)
(cf. [débordement des 100 m³] L’échelle INES pourrait être de 3 : Des dégâts estimés à plusieurs millions d’ USD)

Littéralement, l’accident de Fukushima est actuellement évalué comme de niveaux 7 + 3 + 3.

La raison avancée pour laquelle la NRA abandonne INES est qu’ils ne peuvent plus appliquer de grandes mesures de précaution dans la centrale dévastée, néanmoins aucune augmentation significative de la radioactivité n’a été observée au large de Fukushima.

Au lieu d’en donner un niveau INES, la NRA ne va plus expliquer que qualitativement les grandes lignes des accidents à venir et leurs effets sur l’environnement.

http://www.nsr.go.jp/committee/kisei/h26fy/data/0045_04.pdf
http://www.nsr.go.jp/committee/kisei/h26fy/20141210.html

Source: Fukushima-diary.com

Il y a plusieurs niveaux dans l’échelle internationale des événements nucléaires, nouveau que l’on peut découvrir sur la page Wikipedia dédiée au sujet:

Définition des niveaux de gravité

Les événements de niveaux 1 à 3, sans conséquence significative sur les populations et l’environnement, sont qualifiés d’incidents, ceux des niveaux supérieurs (4 à 7), d’accidents.

Les événements signalés sont analysés en fonction de leurs conséquences, selon trois « zones d’incidences » : incidences hors du site sur les personnes ou les biens, incidences sur le site, et incidences sur la défense en profondeur. Un événement qui a des conséquences sur plusieurs zones est classé au niveau le plus haut identifié. Le septième et dernier niveau, correspondant aux accidents de gravité majeure n’a été attribué que deux fois : en 1986 pour la catastrophe de Tchernobyl et en 2011 pour l’accident nucléaire de Fukushima.

Type INES Incidence hors site Incidence sur site Dégradation de la défense en profondeur
Accident majeur 7 Rejet majeur : effet étendu sur la santé et l’environnement.
Accident grave 6 Rejet important susceptible d’exiger l’application intégrale des contre-mesures prévues.
Accident (entraînant un risque hors du site) 5 Rejet limité susceptible d’exiger l’application partielle des contre-mesures prévues. Endommagement grave du réacteur ou des barrières radiologiques.
Accident (n’entraînant pas de risque important à l’extérieur du site) 4 Rejet mineur : exposition du public de l’ordre des limites prescrites. Endommagement important du réacteur ou des barrières radiologiques, ou exposition létale d’un travailleur. Perte des défenses et contamination
Incident grave 3 Très faible rejet : exposition du public représentant une fraction des limites prescrites. Contamination grave ou effets aigus sur la santé d’un travailleur. Accident évité de peu. Perte des lignes de défense.
Incident 2 pas de conséquence Contamination importante ou surexposition d’un travailleur. Incident assorti de défaillance importante des dispositions de sûreté.
Anomalie 1 pas de conséquence Anomalie sortant du régime de fonctionnement autorisé.
Écart 0 Anomalie sans importance du point de vue de la sûreté.

 

20 commentaires

  • Planete bleu Planete bleu

    Ils veulent surtout qu’on oublie l’accident de Fukushima et qu’on oublit aussi les fuites d’eau radioactive qui vont dans l’océan. Je pense qu’on a pas fini avec Fukushima. Autre sujet d’inquiétude les centrales d’ukraine, voici un article très intéressant.

    Ukraine : Westinghouse pourrait exposer le monde à un risque nucléaire majeur pour damer le pion à la Russie

    http://www.leblogfinance.com/2014/12/ukraine-westinghouse-pourrait-exposer-le-monde-a-un-risque-nucleaire-majeur-pour-damer-le-pion-a-la-russie.html

  • rouletabille rouletabille

    Qui crois encore à leur évaluations ?
    Ca change quoi?
    Bouffer OGM ou Radio Actif ca rapporte avant de crever.
    C’est le principal
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Planete bleu Planete bleu

      Bonsoir roultabille,

      Je te conseille de lire cette article que je vient de trouver, c’est de pire en pire, je me demande ci certain ont une conscience et pense au conséquence de leurs actes

      À Tchernobyl, on prépare un nouveau Tchernobyl

      http://french.ruvr.ru/2014_08_28/A-Tchernobyl-on-prepare-un-nouveau-Tchernobyl-3343/

      • rouletabille rouletabille

        J’y vais
        mercihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • rouletabille rouletabille

        Bof,vite fait,recycler la Radioactivité CA N’EXISTE PAS,la dispersé OUI.
        Ca rapporte encore plus que les cigarettes pleines de produits chimiques comme tout ce qu’ils font pour nous supprimer.
        SI VOUS CONNAISSEZ UNE SEULE CENTRALE ARRÊTÉE sans RISQUES ?hahahahah.
        Les ET n’ont pas besoin de venir nous envahir,haha,sont pas FOUS EUX .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Planete bleu Planete bleu

        Mais là on risque un nouveau Tchernobyl en Ukraine, avec ce qui se passe dans ce pays et ces centrales, en plus ils sont obligé de poussé au maximum leur centrale et voir plus pour pouvoir fournir d’électricité car les autres moyens de production sont sous le contrôle des pro-russes et là on risque le pire.
        Plus personne ne voudra se sacrifié comme à Tchernobyl, pour sauver l’Europe car tout le monde ces les conséquence d’un accident nucléaire

      • rouletabille rouletabille

        Mon petit fils retourne en UKRAINE voir son amie.
        Ils CROIENT à l’Europe ,l’intox est à FOND (je parle de la partie W,)j’ai des détails sur ces sorties ou des SS surveillent les boittes de nuits,ILS SONT ARMES .
        Etre Pro Russe est suicidaire,vous pensez que j’invente?alors que souvent les parents sont Russes,les enfants Ukrainiens rêvent de notre Europe pourrie,ca existe l’intox à ce niveau est dingue.
        Je cherche pas à polémiquer ok.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • eructite eructite

    En gros : l’incident de Fukushima à pulvérisé nos échelles d’évaluation des dégâts alors on ne va plus les quantifier.

    Bon ok. Partons tous vivre à 2000 m d’altitude.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Balou

      40 ONG demandent la révision du rapport de l’UNSCEAR sur Fukushima
      4 novembre 2014

      L’organisation “Human Rights Now” et 40 organisations de la société civile issues du Japon et de 7 autres pays viennent de publier une déclaration demandant la révision du rapport du Comité Scientifique des Nations Unies sur Fukushima. Ce texte démontre que personne n’est dupe – même au sein de l’UNSCEAR – et confirme une critique internationale à l’encontre du déni général sur les conséquences sanitaires de la catastrophe nucléaire orchestré par les grandes organisations onusiennes. Le blog de Fukushima s’était déjà indigné des conclusions de l’UNSCEAR à l’occasion de la communication du pré-rapport sur Fukushima en juin 2013. Voici à présent la traduction française de cette déclaration adressée à l’ONU en langue anglaise.

      Suite : http://www.fukushima-blog.com/2014/11/40-ong-demandent-la-revision-du-rapport-de-l-unscear-sur-fukushima.html

  • Balou

    La radio-protection internationale à Tchernobyl… et après

    Des faits et témoignages réunis pour la première fois révèlent la responsabilité première, pleine et entière des dirigeants de la Commission Internationale de Protection Radiologique dans le désastre sanitaire qui a suivi la catastrophe atomique de Tchernobyl en avril 1986.

    http://www.fukushima-blog.com/2014/10/la-radio-protection-internationale-a-tchernobyl-et-apres.html

    • Planete bleu Planete bleu

      J’ai lu se livre qui nous apprend beaucoup de chose:

      Le Crime de Tchernobyl, ou le goulag nucléaire

      http://www.actes-sud.fr/catalogue/essais-litteraires/le-crime-de-tchernobyl-ou-le-goulag-nucleaire

      • Balou

        Sur le même sujet des conséquences pour ceux qui y vivent toujours :

        Malformations congénitales et accident de Tchernobyl.
        Publié le 6 mai 2014

        Cette vidéo nous montre comment une équipe internationale libre a réalisé une étude sérieuse sur la fréquence de malformations congénitales dans une région d’Ukraine touchée par Tchernobyl.

        Il s’agit ici des Spina bifida et des microcéphalies.
        Le dr Wladimir Wertelecki, pédiatre et généticien, nous montre comment s’est organisée une telle étude, comment elle tient compte de multiples facteurs, comment l’équipe a découvert et confirmé des choses inattendues.

        Il nous en montre les limites, les questions qu’elle soulève tant pour l’Ukraine que pour le Japon et nous tous.

        Surtout cette étude est utile: il en tire des conclusions pratiques, à même d’améliorer l’état de santé des populations.

        Suite : http://www.vivre-apres-fukushima.fr/malformations-congenitales-et-accident-de-tchernobyl/

      • Balou

        Tchernobyl : Kiev refuse de rendre hommage aux victimes

        MOSCOU, 29 avril – RIA Novosti/La Voix de la Russie La Russie est surprise par le refus de l’Ukraine de participer à une cérémonie en mémoire des victimes de l’accident nucléaire de Tchernobyl organisée à Paris, a déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

        « Nous sommes perplexes devant le refus de l’ambassade d’Ukraine en France de participer à la cérémonie de dépôt des fleurs devant la flamme sous l’Arc de Triomphe de Paris organisée à l’occasion d’un anniversaire de cette tragédie », a indiqué le ministère dans un communiqué.

        « Les autorités de Kiev sont-elles allées jusqu’à sacrifier la mémoire des victimes de l’accident de Tchernobyl au nom d’ambitions politiques ? » s’interroge le ministère russe.

        Une puissante explosion a complètement détruit le 4e réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, provoquant la contamination radioactive d’une zone de 160.000 km² dans le nord de l’Ukraine, l’ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7, soit le plus élevé de l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES).

        Elle était considérée comme le plus grave accident nucléaire de l’histoire jusqu’à ce que la catastrophe de la centrale japonaise de Fukushima obtienne le même niveau de gravité.

        Source : http://french.ruvr.ru/news/2014_04_29/Tchernobyl-Kiev-refuse-de-rendre-hommage-aux-victimes-1271/

      • Balou

        Tchernobyl : l’arche ne garantira pas la sécurité

        MOSCOU, 23 avril – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’arche de confinement de la centrale nucléaire accidentée de Tchernobyl ne garantira pas la sécurité, a déclaré mercredi à Kiev le chef du parti social-écologique ukrainien « Union. Tchernobyl. Ukraine » Iouri Andreïev.

        « Nous savons déjà que les technologies nucléaires françaises ne sont pas trop bonnes, mais nous réalisons tout de même le projet Arche dont personne n’a besoin. Il s’agit d’un édifice temporaire qu’on devra démolir dans seulement 20 ou 30 ans, afin de trouver un moyen plus radical de confiner le sarcophage existant. Cet arche ne règle pas les problèmes du sarcophage, il ne fait que les conserver », a indiqué M.Andreïev lors d’un duplex Moscou-Kiev organisé par RIA Novosti à l’occasion du 28e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

        L’Ukraine construit la nouvelle enceinte de confinement à Tchernobyl depuis le 26 avril 2012. Haute de 105 m, longue de 150 m et large de 260 m, l’enceinte aura la forme d’une arche d’acier. Le maître d’ouvre du projet est la coentreprise NOVARKA, détenue à parts égales par les sociétés françaises VINCI Construction Grands Projets et Bouygues Travaux Publics.

        Selon M.Andreïev, les ouvriers ukrainiens chargés de construire l’arche « touchent un salaire mensuel de 2.000 à 3.000 hrivnias (de 126 à 189 euros) en travaillant dans des conditions dangereuses. Or les contremaîtres turcs, qui n’arrivent que très rarement au chantier, ont un salaire mensuel de 10.000 euros et les Français, qui dirigent les travaux sans jamais mettre les pieds dans les endroits
        dangereux, touchent des salaires de 20.000 à 30.000 euros par mois. C’est un exemple d’apartheid dans la zone d’exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl », a ajouté l’expert.

        M.Andreïev a également critiqué le dépôt pour déchets radioactifs, un autre projet occidental réalisé dans la région de Tchernobyl. « On a dépensé des centaines de millions d’euros pour la construction de ce site. Mais il s’est ensuite avéré qu’il ne permet pas le refroidissement de combustible irradié et que la forme de cet édifice ne permet pas d’y mettre les barres de combustible usé », a-t-il déclaré.

        « Tous ces projets reposent sur des solutions occidentales. Quelle honte, les spécialistes ukrainiens ne participent pas à l’analyse des risques de ces sites », a ajouté l’homme politique ukrainien.

        Source : http://french.ruvr.ru/news/2014_04_23/Tchernobyl-larche-ne-garantira-pas-la-securite-homme-politique-ukrainien-4759/

      • Balou

        Evolution du nuage de Tchernobyl – 26 avril 1986

        L’évolution en video du nuage de Tchernobyl sur l’europe et au délà dans les premiers jours après l’accident. Les images se succèdent quart d’heure par quart d’heure :

        http://www.youtube.com/watch?v=lAS1ST-LNt8

      • Balou

        Corse, le mensonge radioactif

        Vidéo en français concernant la catastrophe de Tchernobyl
        et la contamination qui a touché la Corse une semaine après :
        http://www.dailymotion.com/video/xufmhh_corse-le-mensonge-radioactif-tchernobyl_tech

        Compilé pour le groupe Fukushima informations
        https://www.facebook.com/groups/Fukushima.informations/
        recherchons traducteur japonais
        merci à http://www.youtube.com/user/zuronz

  • Maverick Maverick

    Ils ont raison. Moi, depuis que j »ai jeté mon thermomètre, je n’ai plus de fièvre http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif