Les états-unis et leurs alliés se préparent à envahir la Syrie [New Eastern Outlook]

Alors que Washington prétend avec opiniâtreté lutter contre le terrorisme international représenté par ISIS en Syrie et en Irak, la Maison Blanche est en réalité en train de préparer activement une opération afin de renverser Bachar-al-Assad à Damas. Le président Obama a ordonné l’envoi en Irak de 1500 hommes pour entraîner l’armée irakienne et les Peshmergas kurdes dans le cadre de la guerre contre ISIS. Les 50 premiers soldats sont déjà arrivés dans le Kurdistan irakien.

Une question se pose cependant : les soldats américains ont-ils été envoyés en Irak pour lutter contre ISIS ou pour préparer une base arrière dans le cadre d’une invasion de la Syrie ? Particulièrement si vous prenez en compte le fait qu’une semaine auparavant, le leader des Peshmergas du Kurdistan irakien, M Barzani, s’est rendu dans la ville de Kobané par la Turquie, ville assiégée par les forces d’ISIS sur le sol syrien. Barzani est connu pour être un allié des américains sur lequel ceux-ci ont misé afin de créer un Kurdistan irakien, et éventuellement un Kurdistan syrien. Ainsi, et devant l’insistance de Washington, Ankara a finalement autorisé les combattants kurdes à traverser son territoire. Dans le même temps, une route logistique permanente a été ouverte pour les combattants kurdes à travers la Turquie.

Un autre point important est le basculement du centre de gravité de la lutte contre ISIS dans le secteur syrien. Les combats en Irak sont en effet entrés dans une phase beaucoup moins intense. Avec la participation active des états-unis, Riyad et Ankara ont équipé massivement un segment de l’opposition syrienne armée constitué du groupe islamiste pro-saoudien « Front-Al-Nosra» et des restes de l’Armée Syrienne Libre. La possibilité pour ce groupe d’obtenir un soutien aérien de la part de la Turquie et de l’Arabie Saoudite, est actuellement sérieusement étudiée. Les armées des deux pays effectuent déjà des vols de reconnaissance réguliers sur le territoire syrien.

Selon des rapports récents, le scénario militaire contre Damas serait mis en oeuvre immédiatement après l’achèvement de l’armement et de l’entraînement de la nouvelle « opposition syrienne » et la stabilisation de la situation à Kobané. Tout cela renvoie aux précédentes tentatives des américains, saoudiens et turques, de renverser le régime de Bachar-al-Assad, sous le prétexte de lutter contre ISIS. Ce n’est pas un hasard si les occidentaux ont défendu à l’ONU un nouveau projet de résolution autorisant la lutte contre ISIS en Irak et en Syrie. Les médias étrangers ont déjà commencé un travail actif de préparation de l’opinion publique dans ce sens. Le principal frein à l’adoption de cette résolution est une nouvelle fois la position de Moscou et Pékin. Il y a là une tentative de répéter la « version libyenne » de la légitimation d’une intervention militaire étrangère et d’établir une « zone d’exclusion aérienne » au dessus du territoire syrien sans laquelle la poursuite des plans américains, turques, et saoudites, sera très compliquée en Syrie.

La position de Téhéran, qui a une influence certaine à Damas et est capable de fournir une assistance militaire à Assad, est extrêmement importante. Mais les iraniens manœuvrent de manière à maintenir leur relation privilégiée avec Damas en même temps qu’ils doivent faire des concessions sur leur programme nucléaire durant les négociations qui se tiennent à Oman. Le point positif c’est que l’Iran est en train de créer rapidement un analogue irakien moderne du corps de la Garde Révolutionnaire Iranienne, le noyau de la future résistance anti-américaine, l’armée du Mehdi. Cela montre que l’Iran n’a pas l’intention de laisser tomber les chiites d’Irak et de Syrie face aux états-unis et à l’Arabie Saoudite.

En ce qui concerne ISIS, son potentiel militaire s’élève à 45 000 combattants parmi lesquels 10 à 12 000 étrangers représentant l’ensemble des pays arabes. Parmi ceux-ci, il y a une majorité de djihadistes venant d’Arabie Saoudite. L’élimination d’une telle structure militaire par une opération terrestre nécessitera le déploiement en Irak de 100 à 120 000 soldats américains. Barack Obama souhaite obtenir l’autorisation du congrès pour conduire une opération terrestre, alors qu’il a perdu la majorité après les dernières élections. Maintenant qu’il est devenu un « canard boiteux », le président américain essaie de partager les risques d’une intervention avec ses rivaux aux états-unis, mais les républicains tomberont difficilement dans ce piège.

Le fait alarmant c’est que lorsqu’elle évoque cette opération terrestre, la Maison Blanche mentionne toujours la Syrie, alors même que le gros des forces d’ISIS se trouve toujours en Irak. Nous pouvons donc y voir une tentative d’Obama pour réaliser les projets US de renverser le régime de Bachar-al-Assad sous le prétexte de lutter contre les islamistes, spécialement parce que dans « l’option syrienne », les américains pourront compter sur le fait qu’une opération terrestre sera majoritairement composée de troupes turques et saoudites, qui se préparent activement pour un tel scénario.

De plus, une analyse de la situation politico-militaire en Syrie montre que les principaux combats entre le gouvernement et l’opposition armée ont eu lieu durant le mois d’octobre et début novembre sur quatre fronts : dans la banlieue de Damas, dans les régions de Quneitra et Deraa au sud du pays, dans la région d’Hama au nord, et dans la région d’Alepp. Les troupes gouvernementales ont beaucoup de difficultés à soutenir des batailles simultanées sur différents fronts. Cela est dû à des pertes humaines importantes durant les trois années de la guerre civile aussi bien qu’à des pertes en matériel importantes. Au début du conflit, l’armée syrienne comptait 320 000 soldats, elle n’en compte plus que 175 000. Les 140 000 personnels perdus comprennent les morts, les blessés, et les déserteurs. De plus, toutes les unités de l’armée n’ont pas été engagées. Une partie significative est utilisée pour garder les frontières avec la Turquie et Israël et pour tenir les zones arrières. Il y a également 120 000 soldats des forces nationales d’auto-défenses engagés aux côtés des troupes régulières, mais leurs capacités militaires sont limitées.

Les troupes régulières ont cependant obtenu des succès significatifs dans la banlieue de Damas mais ont échoué à repousser les islamistes dans la province d’Idlib. En outre, le 27 octobre, les militants de « l’état islamique » ont réussi à s’introduire dans la ville et à s’en assurer le contrôle des deux tiers. Elle est devenue la seconde plus grande ville de Syrie, après Raqqa, à tomber aux mains des djihadistes. La ville a une population de 200 000 habitants et est située entre Alepp et la côte méditerranéenne. De manière générale, ni les forces gouvernementales ni l’opposition armée n’ont les capacités pour faire basculer la situation militaire en leur faveur, ce qui ouvre la voie à des forces ouvertement extrémistes comme ISIS.

Le chef de guerre pro-saoudien Zahran Alloush est actuellement activement promu par ses sponsors comme un candidat islamiste « modéré » afin de prendre la tête de l’opposition armée, et ce en dépit du fait qu’il ne collabore pas uniquement avec le groupe terroriste « Front-Al-Nosra», mais qu’il se distingue aussi par son engagement dans le salafisme radical. Typiquement, dans les batailles contre les troupes gouvernementales, les moudjahidines de la faction dite « modérée » « Harakat al-Hazm », sponsorisée par Washington et qui a reçu au printemps de cette année des missiles anti-char des services secrets américains, ont combattu aux côtés des djihadistes de « Jaish al-Muhajireen » sous le commandement du chef tchétchène Omar al-Shishani, qui a prêté allégeance à Al-Qaïda.

Lorsque le « Front-Al-Nosra » a capturé un certain nombre de régions dans la province d’Idlib et s’est rapproché de la frontière turque, parmi les 5000 hommes de « l’opposition syrienne armée modérée » envoyés pour lui faire face, certains ont rejoint ses rangs et d’autres ont gagné la Turquie, ce qui a constitué un nouvel échec des états-unis au moyen-orient. Six mois auparavant, Washington avait décidé de créer un nouveau mouvement d’opposition armée « laïc » en Syrie, qui était sensé contrer le pouvoir éclatant des islamistes du « Front-Al-Nosra » et de « l’état islamique ». 500 millions de dollars US ont été alloués dans ce but, et la majeur partie de cet argent a été effectivement dépensé. Après la reddition de cette nouvelle faction militaire à Idlib il est devenu clair que toute l’opération était un échec.

Comme vous le savez, en août de cette année, les états-unis, la Turquie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, ont mis en place plusieurs camps d’entraînement en Turquie destinés à la formation de nouveaux groupes armés. Les grandes lignes de la stratégie poursuivie sont claires : donner un nouvel élan militaire à l’opposition syrienne avec des milices contrôlées par Riyad et Ankara.

Si la Turquie était à la manœuvre derrière l’ancienne « armée syrienne libre » maintenant disparue, les saoudiens disposent toujours du « Front-Al-Nosra » qu’ils ont créé. La prise de contrôle de la frontière dans la région d’Idlib s’inscrit dans ce schéma en permettant la création d’un corridor destiné à la reconstitution logistique de ces unités de l’opposition. Elles peuvent agir avec le soutien aérien de plusieurs hélicoptères pris à l’armée régulière syrienne. En réalité ces hélicoptères serviront de plus en plus de couverture aux avions de combat de l’Arabie Saoudite de la Turquie et des Emirats Arabes Unis qui coordonnent les opérations aériennes depuis une de leur base en Turquie.

Il n’y a donc rien d’inattendu dans la capture de cette région frontalière par les islamistes. Les saoudiens poursuivent leurs objectifs. La CIA, avec l’aide des services secrets jordaniens, prépare activement la renaissance du groupe islamique « Junud al-Sham », en le convertissant en force militaire indépendante, qui est maintenant composé de volontaires jordaniens dont la plupart sont d’anciens soldats de l’armée nationale jordanienne.

Washington, malgré sa rhétorique anti-islamique, travaille activement dans le même sens que les saoudiens. La phase préparatoire de l’agression contre Assad par les saoudiens et les turques, sous le couvert d’une « nouvelle » opposition syrienne, a bel et bien commencé.

Source : New Eastern Outlook

Traduction Ender pour les moutons enragés

24 commentaires

  • Pelerin

    Les Etats Unis y trouveront aussi la Russie…c’est de la pure folie

  • Zeitgeist Zeitgeist

    JUSTE POUR DIRE QUE TOUS LES MEDIAS CE MATIN NOUS BASSINENT AVEC LE « PLUS GROS ATTENTAT, LA PLUS GRANDE ATTAQUE TERRORISTE » COMMIS DEPUIS DES ANNEES A JERUSALEM ?!?!?

    BILAN: 4 MORTS ISRAELIEN FAIT AVEC HACHE, COUTEAU ET ARME A FEU PAR 2 PALESTINIENS…

    ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE ?!?
    ON NOUS PREND POUR QUI ?!?

    MOBILISER TOUS LES MEDIAS POUR CETTE RIDICULE INFO QUI NE NOUS CONCERNE MEME PAS ?!?

    CHAQUE JOUR DES FEMMES ET ENFANTS « MEURENT » SOUS LES COUPS DE LEUR MARI, DE LEUR PARENT !!!!

    HONTE A L INFO MANIPULATEUR DE NOS MERDIAS !!!

    HONTE A VOUS CITOYENS COMPLICE………..

  • rmusic

    Et les hommes battus, la violence conjugale est à part égale du fait des hommes ou des femmes (dixit Élisabeth Badinter).

    • voltigeur voltigeur

      Le titre est bien affirmatif, même pas le
      conditionnel ou un point d’interrogation….
      Mais comme c’est un expert qui nous le dit, il a
      forcément une analyse objective de la situation, et
      des renseignements de première main, que nous n’avons pas!
      Depuis combien de temps, on l’entend cette « ritournelle »?
      Notre « cher » locataire de l’Elysée, était prêt en 2013
      pour aller faire comprendre à Assad « la politesse », ce sont bien
      les USA qui ont reculés au dernier moment, laissant le caniche
      à sa mémère sur la touche et dans l’embarras. Alors un revirement de cet ordre,
      va encore nous mettre dans une situation qui ne va pas arranger
      les affaires de la France, si le va t’en guerre de service suit son maître….
      Les actes pour son pays et son peuple, il les ignore, mais pour servir
      les intérêts d’autrui ça il connaît.
      http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-pret-engager-france-en-syrie-mais-pas-mener-reformes-indispensables-pour-pays-michel-garibal-829319.html

    • Zeitgeist Zeitgeist

      DE QUOI TU PARLES RMUSIC ???!!!!!!??

      TU ES SERIEUX ??

      BENJI !! VOLTI !!! ON EST SUR LE BLOG DES MOUTONS ENRAGES OU SUR LE BLOG DES MOUTONS MOUTONNER ????

      A PART THIERRY 92 , Y RESTE QUE DES DEBILES ICI ?

      ON VEUT ME FAIRE AVALER QUE LA VIOLENCE FAIT AUX HOMMES PAR « DES FEMMES » EST EQUIVALENTE A LA VIOLENCE FAIT AUX FEMMES ET ENFANTS PAR LES HOMMES ?!?

      PAUVRE MOUTON….

      MA REMARQUE PLUS HAUT ETAIT POUR DENNONNCER LE FOIN FAIT PAR NOS MERDIAS DE SUJET INSIGNIFIANT…

      PS : + DE 4000 ENFANTS MEURENT DE FAIMS PAR JOUR DANS LE MONDE..

      PAR JOUR !!!!!!!

      ALLO LES MOUTONS ! REGARDEZ-VOUS DANS LE MIROIR !!

      + DE 4000 !!

      ET ON NOUS FAIT CHIER PDT DES JOURS AVEC LA LOI TAUBIRA ?!?

      DESOLE MES FRERES MOUTONS, MAIS J AI BESOIN + D’AUTHENTISITE ET DE VERITE DANS L’INFO

      ABE
      A+
      Z.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        Nous ne sommes pas là, pour faire la liste des malheurs du monde, une sorte d’éléction à la française qui est le plus malheureux, ….à la fin c’est Calimero qui est élu, avait -il les compétences, ….je mégare…..Qui est le plus malheureux du monde , grâçe ou à cause d’internet le moindre attentat, volcan, tremblement de terre donne l’impression d’avoir eu lieu a 25 metres du domicile……..restons calmes, ( je suis de plus certains sauf problème technique que tu as l’option « minuscule » sur tous clavier….), Oui, nous sommes révolté, certains comme moi sont même un peu écorchés vif……., plein de conflits sont purement crées afin d’attirer notre attention sur autre chose que notre quotidien, faire en sorte de déplacer le problème à 3 milles kilometres, permet d’évacuer les problèmes de 80% de la population, demain probablement, des troupes américaines pourrait intervenir en Syrie ( je garde le conditionnel futur, l’action n’est pas encore totalement établie, il n’y aurait qu’une 50aine de rangers et autres navy seals et Team , qui doivent être à l’oeuvre en opération terrestre..) ( pour les lecteurs de Liberation, biensur, je n’ai pas de preuves….humour).

      • rmusic

        Mon Dieu, que de majuscules.
        Et oui, ne vous en déplaise, il y a autant d’hommes battus que de femmes battues.
        Tien, pour rire un peu :
        Une femme met une gifle à un homme en pleine rue, les passants rigolent.
        Un homme met une gifle à une femme en pleine rue, le visage des passants est courroucé, quel macho, quel goujat.
        Vous les défenseurs de l’égalité des sexes estimez que la femme doit être protégée et (implicitement) que l’homme est assez fort pour se défendre. Où est votre dogme de l’égalité?
        Il est, bien entendu, d’éviter tout débat à ce sujet en invoquant (preuve de faiblesse) l’assentiment du patron de ce blog, pour (implicitement) user de censure contre de tels esprits (que le miens) non formatés.
        Je suis assis au bord du fleuve et j’attends.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Salut rmusic,
        Excuses-moi si je t’ai blessé et d’avoir mal pris ton com.
        Je suis d’accord avec toi sur ce point de vue, le femme qui gifle, etc, etc.
        Mais si tu prends un peu + de recule, y a pas à se demander qui souffre le+ dans l’histoire….
        Qu’on arrête de parler « d’égalité » !!!
        Y a pas d’égalité à la base, car nous sommes tous différent…
        Par contre du respect, ça y en a besoin !!!!
        Ce qui crée la « confiance » !!!!
        N’est-ce pas ?
        Donc arrêtons de tjs vouloir être égale, car dans le fond personne ne peut l’être.
        Nous avons tous, les 7 milliards, une éducation différente depuis l’âge zéro. Ce qui donne nos personnalités si différentes au final.
        A nous de savoir comment s’adapter ensuite pour vivre sans violence….
        A+
        Z.

        P.S: Pour KRIS, j’étais à l’hosto depuis une semaine, et leur tablette tactile ne m’allait pas en minuscule, ce n’était pas pour vous prendre de haut sur ce plan-là ;-)

      • rmusic

        Pas de problème Zeitgeist, je suis, personnellement, touché par ce problème et je conviens que ma réaction soit un peu trop viscérale et je m’en excuse.
        A bientôt par commentaires interposés.

    • walter kurtz walter kurtz

      h.s L’homme a la violence physique , la femme la violence psychologique … c’est pas la même violence…mais donne entre l’homme et la femme les mêmes résultats …pourquoi ne pas se séparer avant d’en arriver là , la famille ?
      Fallait y penser avant , mais les gens veulent tout , tout de suite , après les emmerdes viennent toutes seules , comme un effet de boule de neige.

    • voltigeur voltigeur

      C’est bien mieux d’aller gaspiller l’argent des français
      dans des conflits dont nous ne voulons pas.
      S’occuper des français qui l’ont (certains) élus pour ça, ne fait
      pas parti de ses priorités, trop occupé qu’il est, à démolir
      un peu plus nos familles, et notre pays.

      • marco marco

        « + DE 4000 ENFANTS MEURENT DE FAIMS PAR JOUR »

        avec le prochain crack et la prochaine famine mondiale
        ira t’on meme vers 4000 par minute.

        peut etre que là, ça va en réveiller certain!

      • marco marco

        quand vous croisez un journaliste quel qu’il soit, dite lui bien en face ce que vous pensez ^^
        n’ayez pas peur de ces pourris

        la résistance c’est maintenant!

      • walter kurtz walter kurtz

        Nous savons l’histoire , tout ceci se fait au détriment des peuples .La dette inventé de toutes pièces est impayable.
        Comme avant « ils » vont tout faire pour créée de faux conflits ( atentats sous fausses banières , assassinas etc ) pour détruire ce qu’il reste de l’humanité , après « ils » vont reconstruire , le N.O.M II …
        Mais tout cela n’est pas faisable dans les pays ou il y a une connexion entre les gens , de la réelle information … »ils » profitent de la situation dans les pays sous-développé ou en voie de développement , c’est plus facile d’attaquer ses parties là du globe .
        Les gens n’ont pas ce que l’on a ici…malgré la désinformation et propagande des merdias de masses , »ils » vont pas pouvoir réaliser leurs rêves …ou leurs plans.

  • Gorka

    Quand la situation va se retourner?

    Les américano-sionistes (A-S)ne peuvent pas éternellement créer des conflits à tous les niveaux et partout dans le monde!!!
    Il y eu en Irak des morts d’innocents (pour une « guerre propre » selon leurs dires, on est en droit de se demander ce que serait une guerre sale ???), et, les morts différées dues aux polluants sont difficilement estimables.
    En Syrie c’est le même bordel à quelque chose près, et les populations paient elles aussi de leurs vies!
    Partout où les américano-sionistes sont : c’est la misère (ils profitent de tout), en France on voit qui nous gouverne: des traitres à notre pays qui font profiter les A-S …la misère c’est eux qui contribuent à la créer de part le monde, au nom de la « Liberté » ??? De leur liberté !
    Il n’y a pas d’alternative: il faut mettre un terme à la colonisation des A-S, elle est insidieuse et en France elle est déjà bien installée ne serait que dans notre façon de vivre plus à l’américaine qu’à la française.
    Il est temps de renverser le cours des choses afin que les peuples puissent vivre en bonne intelligence et loin très loin des tentacules de la pieuvre A-S (la pieuvre est le symbole de la MAFIA).

    La troisième guerre mondiale risque de se réaliser sur les territoires des américano-sionistes, les guerres qu’ils font, les guerres qu’ils créent (Ukraine notamment) ne peuvent en aucun cas entraîner la paix, bien au contraire c’est évident, à force de jouer avec le feu même Satan peut finir très mal…
    Alors nous de notre côté nous devons démontrer notre refus de la politique actuelle en France qui est celle des américano-sionistes, celle de traitres (il apparaît nécessaire de demander des comptes aux « représentants » de la France pour ses errements qui ne font que plonger notre pays depuis Pompidou dans une dérive extrème).
    Nous devons refuser de consommer des produits américano-sionistes, nous devons vivre et non survivre!

    Monsanto, les sociétés de forages (pour récupérer du pétrole) Mac Donald, CocaCola etc etc ce sont des poisons que nous devons rejeter hors de nos frontières, et le moyen le plus radical est de refuser toute consommation de produits américano-sionistes !!!
    Monsieur Hollande (tout comme son prédécesseur qui a déjà bien contribué à faire de notre pays une colonie A-S) est responsable à part entière des malheurs de la France, malheurs qui seront de plus en plus grands par la force des choses, car ces gens là ont tous le même leitmotiv: faire argent de tout, et qu’importe si nous devons payer, et payer encore au risque de crever la bouche ouverte et de se voir encore vivant dépouiller de nos entrailles.
    Quel bel avenir que celui que nous prépare les américano-sionistes si nous ne prenons pas conscience de la gravité du moment.
    La Syrie? mais il est évident que tout est entrepris pour faire basculer le régime actuel, voyez comment ils procèdent en formant des hommes à la guerre, toujours pour la guerre…ils ont du faire du GameBoy durant les premiers jours de leurs vies ces américano-sionistes, une horreur que ces gens là !!!
    Et, à nos portes l’Ukraine est aussi un bel exemple, la guerre sera probablement totale et nous n’en sortirons pas sans en payer les conséquences, la France étant membre de l’OTAN, les A-S provoquent des conflits aux frontières de la Russie et bientôt aux frontières de la Chine (les problèmes entre la Corée du Nord et celle du Sud ne sont pas anodins).
    Et, après la Syrie?
    Après la Bande de Gaza?
    Après l’Ukraine?
    Après l’EBOLA?
    Après???
    Aux territoires dévastés de part et d’autres…une vision apparaît celle de la statue de la Liberté à New-York qui est tombée et brisée dans les flots rouges de sang(comme c’est étrange et prémonitoire probablement), les vents sont forts dans les rêves quelquefois…que ceci ne cache pas la dramatique réalité de chaque jour.
    A chaque mal son remède, et dans la finalité il peut être radical.

  • kalon kalon

    Chaque année, les Grecs commémorent les « bienfaits » de la C.I.A. !
    Eh oui, cela ne date pas d’hier le fait que les américains souhaitent détruire l’Europe !
    Mais bon, ce sont nos « alliés » !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    http://fr.euronews.com/2014/11/18/fortes-tensions-a-athenes-a-loccasion-des-defiles-du-17-novembre/

    • Lilith Lilith

      Quand Papandreaou Père à été élu en 1981 avait sorti son pays de l’otan en 87 et ce malgré les menaces d’une invasion Turc et menacer fermer les bases américaines, au mème moment 1981 la grece entrait dans la CEE avec l’aide Giscard pour son plus grand malheur, lui qui pourtant y était farouchement oposer, il tisse aussi des liens étroits avec les capitales arabes. Le Libyen Kadhafi et le Syrien Assad figurent au nombre de ses amis. Et longtemps la Grèce est demeurée le seul pays européen à refuser la reconnaissance d’Israël. Amitiés orientales, inimitiés européennes…… ce qui explique peut-être la situation actuele cet étrange comme les files de l’histoire s’entrelace non?

      enfin en ce jour de 17 Novembre sur les banderoles, on pouvait lire cette année des slogans comme « il faut écraser les politiques qui dissolvent nos vies » ou « nous luttons pour la démocratie et nos droits ».

      en 1973 les étudiants non pas hésiter de donner leur vie pour s’opposer a la junte il on fini par avoir raison en 1974. pour ceux que cela interesse

      http://www.okeanews.fr/20141117-polytechnique-41-ans-apres-revolte-du-17-novembre

      et pour terminer le groupe 17 novembre (extrème gauche) est considerer comme un une organisation terroriste depuis de nombreuse années suites aux trahisons de la gauche et des promesses non tenues

  • Pelerin

    Le g.ouvernement est une illusion : Témoignage d’une ex-ministre Roselyne Bachelot : « Mais qui sont ces conseillers occultes ? » http://www.chaos-controle.com/archives/2014/03/28/29541361.html
    Elle le dit clairement.
    dans la FMI (comprenez franc maçonnerie internationale dont le fondateur était du reste fondateur du KKK) disent ceci : http://manipulasion.canalblog.com/archives/2014/10/17/30785303.html

    et là
    http://www.ledifice.net/7194-1.html

  • utoro

    Toc Toc Toc C’est qui ? La Démocratie !

    • vaick

      Toc Toc Toc C’est qui ? La Démocratie !
      tu fais parler les morts !!!!!
      en allant a new york allez visiter le tombeau ou la liberté a été enterrée
      facile a trouver il y a une grande statue dessus