Si vous êtes harcelé par un huissier ou un cabinet de recouvrement, envoyez leur cette lettre. Elle a un pouvoir… apaisant.

À l’heure actuelle, nous sommes tous confronté à ce qui est plus un racket qu’autre chose! Nous photo_recouvrementpayons pour:

  • Une dette que nous n’avons pas contracté
  • Une Union Européenne dont nous ne voulons pas
  • Sauver des banques qui nous ont escroqué (Dexia, Libor/Euribor, assurances sur les prêts, actifs toxiques, frais de comptes et prélèvement divers, pertes sur les marchés, etc…)
  • Des conflits qui ne nous concernaient pas
  • Des pays africains que nous pillons
  • Des politiques qui ne travaillent ni dans notre intérêt ni dans celui de leur pays mais pour le transatlantisme
  • D’autres politiques payés à frauder ou à jouer/dormir durant les séances de l’assemblée nationale (entre autre…)
  • Etc…

Nous sommes étouffés par les impôts et les taxes, entre le début du mandat Sarkozy et maintenant, avec le mandat de Hollande, 84 nouveaux impôts sont apparus, (ceux de Sarkozy sont détaillés ici), et concrètement, il y en a marre de payer pour tout cela, tout n’étant qu’une vaste escroquerie dont nous sommes les vaches à lait!!!

Et si nous pouvions commencer à ne plus payer? Au moins certaines choses? Bien sur il y a le boycotte de certaines marques, ou de l’origine de certains pays, mais tout peut être étudier dans le domaine pour payer moins…

D’où l’importance de ce sujet. Et comme il faut bien commencer quelque part, pourquoi ne pas commencer par vos créances directes?

Un organisme, une banque, une maison de crédit, un opérateur, une assurance ou autre, estime que vous leur devez de l’argent. Vous n’êtes pas d’accord et vous contestez.

Votre créancier mandate un cabinet de recouvrement. Et le harcèlement commence. Appels téléphoniques et correspondances quotidiennes avec menaces, chantage et intimidation.

Ils vont demander votre condamnation au tribunal, ils vont venir saisir vos meubles en votre absence, ils vont bloquer vos comptes, ponctionner votre salaire et même s’en prendre à votre entourage, parents, enfants, etc.

Cet enfer est une réalité pour des millions de nos concitoyens. Pourtant, il y a plusieurs choses qu’il faut savoir. D’abord, ces démarches sont illégales.

Si vous devez réellement de l’argent, votre créancier n’a qu’une possibilité : mandater un huissier pour qu’il fasse valider la créance auprès du tribunal d’instance. Le cas échéant, il obtient une ordonnance portant injonction de payer. Ensuite, il vous présente ce document. Vous avez un mois pour faire opposition. Ce que vous faites. Puis le juge vous convoque et vous pourrez lui exposer vos arguments.

Pour obtenir une telle ordonnance, l’huissier doit avoir un dossier en béton, sans vice de forme. En réalité, il est très rare qu’un créancier puisse fournir un tel dossier.

Comme il est sûr de se faire débouter par le juge, alors il utilise des moyens illégaux comme ceux que je viens d’exposer.

Si vous êtes la cible d’un de ces organismes, je vous conseille de lui faire adresser la lettre suivante en recommandé avec accusé de réception.

Messieurs,

Vous m’avez prévenu que l’organisme XXX vous a mandaté pour recouvrir une certaine créance.

Cette somme étant l’objet d’une contestation de ma part, j’use de mon droit de demander l’arbitrage de l’autorité judiciaire.

Il appartient donc à cet organisme de solliciter le juge d’instance aux fins d’obtenir une « ordonnance portant injonction de payer ».

Le cas échéant, dès que celle-ci me sera signifiée par voie d’huissier, et en fonction des éléments présentés, je me réserve le droit, soit de payer, soit d’y faire opposition dans le délai d’un mois.

Le juge d’instance ou de proximité me convoquera en audience et je pourrais alors lui exposer mon point de vue, documents à l’appui.

Le juge pourra alors valablement trancher sur la validité de ladite créance ou non.

Il n’y a pas d’autres procédures. Je vous demande donc expressément de cesser vos relances et d’informer l’organisme qui vous a mandaté de ma position.

A partir de la date de réception de cette lettre, toutes relances de votre part, tant par courrier que par téléphone, seront considérées comme du harcèlement et de l’intimidation. Je n’hésiterai pas à porter plainte pour ce motif, ce qui hypothèquera sérieusement vos chances d’obtenir la validation de la dette par les voies judiciaires.

Je vous prie de croire, messieurs, en l’expression de mes sentiments respectueux.

www.aplombfrance.fr

Source: Antibanque.blogspot.fr

Maintenant, laçons une petite réflexion: Comment agir à notre niveau pour qu’un impact puisse être ressenti, et que le mouvement soit suivit? Que même les plus mougeons d’entre tous se décident à suivre? De quels moyens disposons-nous à part de ne plus rien payer (méthode dite « Thévenoud ») ou avec un grand retard?

19 commentaires

  • lolita3

    un membre de ma famille proche ayant une dette (qui en fait n’en était pas une), j’ai été la cible de coups de téléphone sans arrêt, jusqu’à ce que je dise que j’enregistrais et porterais plainte au prochain appel;

    je n’en ai plus jamais reçu, la personne qui soit disant devait cet argent non plus….

  • .Mario-Bros.

    déjà comme beaucoup d’entre nous j’ai été confronté aux huissier ma méthode a fais ces preuves , en gros je lui dit si tu revient me faire chier tu repart les pieds devant !

    il me répond je revient avec les forces de l’ordre ! je répond je serais doux comme un mouton MAIS car il y’a toujours un MAIS je te retrouverais seul sans les flics et tu partira les pieds devant !

    et bien ça marche ! jamais rien payer et jamais revu ces ordures de la république ! car un ils sont psychologue et savent flairé le danger réel et deux j’était sérieux , qu’en on a plus rien on a plus rien à perdre …

    méthode réserver aux loups et pas aux mougeons car l’huissier n’est contrairement pas à se qu’ils dit un être humain , c’est une pute de la république !

    je doit beaucoup beaucoup (300 000 euros au moins avec les intérêts sur un passé de merde) de puis ma méthode il y’a 15 ans plus aucune nouvelle http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif.

    de toute façon j’ai aussi un argument de poids : R.S.A ça aide pas mal et si un jours je gagne aux loto ou a Euro Millions : Suisse compte en banque dans les 2 jours qui suivent … pas un rond et si l’huissier y’arrivent par principe même si je suis devenu riche : tueur à gage http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    une lettre ??? sur 300 000 euros elle est trop légère http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    ça doit bien se trouver des tueurs non ? surtout si on donne 1 millions d’euros … à prendre avec humour ou pas …

    • engel

      Et que penses-tu des gens qui t’ont prêté?

    • nuronuro nuronuro

      ET LA BELLE AUX BOIS DORMANT ? ELLE RENTRE A QUELLE HEURE CHEZ VOUS CE SOIR?

      allons allons , un peu de sérieux !!! qui renoncerait a une somme de 300 000 euros? même en francs ?
      sous la menace d’une mort prématurée non naturelle? avec l’arsenal prévu pour pomper l’endetté , vous on vous aurait lâché suite a menaces??? la vache je m’en étrangle.
      je ris devant mon écran et une telle ineptie…

      pour étayer mon propos (le votre ne s’appuie sur rien) j’ai une dette de 13000 euros sur le cul depuis 2009 et en surendettemment , (ce qui fait de moi un excellent mougeon) , j’en convient et je peux vous assurer que la banque m’a enterré , vivant , avec les enfants pour les recuperer . mais je pense qu’elle l’aurait fait pour moins que ça ! alors 300 000 , nan nan vraiment …

      comme dirait la trieweilleur : merci pour ce moment

      ahah j’ai relu et en effet je me suis fait eu ! bravo !!!
      je laisse mon mot tel quel pour vous faire doucement marrer mario

      merci
      nuronuro

      • rouletabille rouletabille

        Sans désirer prendre parti,j’assure que les huissiers aidés par la police vous laissent un lit,de quoi cuisiner,une table et des chaises(si vous avez un enfant ?un lit de +)
        Si vous travaillez,un saisi salaire,la Banque vous compte des suppléments (pharaoniques) pour la saisie de ce que vous avez )
        Si le loyer n’est pas payé la rue attend .
        Les huissiers poursuivent pendant 10 Ans et relancent l’affaire tout les 9 Ans pour pourrir la vie.

      • Frane

        Sauf que au bout de 5 ans une somme non réclamée est forcluse.

      • rouletabille rouletabille

        C’est pour en Belgique,pour la France tu connais mieux que moi,merci,les sommes dues par les pauvres sont leur priorité.
        Merci de ta précision Franehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • kalon kalon

        Ben, quand on a envie de pique de l’argent à une banque, on le fait intelligemment.
        Signer la reconnaissance de dette avec de l’encre volatile, par exemple ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • rouletabille rouletabille

        HAhahah
        salut KALON
        les votes et référendum volatils le prouve
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Mehdi

    « Le juge d’instance ou de proximité »

    Le juge de proximité n’existe plus.

  • Bardamu

    Sauf cas exceptionnel ( action en justice dans un délai inférieur à 2 ans ) , le plus simple quand on a une agence de recouvrement aux fesses, c’est de ne pas répondre. Sachant que :

    1 – Les frais annexes facturés par ces agences sont illégaux.
    2 – Un  » mandataire  » ne peut intervenir qu’à condition d’avoir un titre exécutoire, ce qu’il est rarement en mesure de présenter.
    3 – Une véritable action en justice coute cher ( environ 4000€ ).

    Éventuellement comme suggéré plus haut, de menacer de porter plainte pour harcèlement. Car il existe des précédents ou des agences ont étés condamnées.

  • En Belgique ( en France, je ne sais pas ), il est intéressant de savoir que les agences de recouvrement réclament le paiement sur LEUR compte bancaire ( histoire d’être sûrs de toucher leur comm’ ) . Or, il faut savoir que le règlement d’une facture ne peut être légalement transféré QUE si le créancier a fait expressément savoir au débiteur par lettre recommandée qu’il peut le faire. J’ai toujours évité les « frais » en envoyant un courrier aux agences de recouvrement leur signalant que leur lettre contenait au moins une clause illégale et en menaçant de les dénoncer au Ministère des Affaires Economiques ( et en payant directement le débiteur, lui évitant de payer l’agence) . Autre conseil: en cas de contestation de facture: toujours le faire par courrier recommandé dans les délais: on peut ainsi calmer l’agence en lui envoyant copie de la lettre et de son récépissé.

  • leyayasmina

    J’habites en Belgique aussi, mais je viens de France. Tu as l’air de bien connaitre le systeme, j’aurai des questions a te poser mais il n’y a pas moyen ici de parler par mp

  • socoa

    Bonsoir à tous,

    Perso, je suis acculé par RSI. Cet organisme me réclame chaque trimestre 46% de ce que je me suis versé comme salaire, c’est pareil pour tout le monde. C’est « le taux de prélèvement obligatoire ». Je suis artisan en SARL. En gros je paie entre 900 et 1000 euros par mois pour n’avoir le droit à rien. Si je suis malade j’ai droit à 18 euros par jour (après 7 jours de carence). Si je plante ma boite, c’est RSA direct, pas de chômage. Pour la retraite, (78% de la cotisation), j’aurai droit, à 67 ans (y a pas bcp d’ouvriers du bâtiment qui y arrive)à 690 euros par mois, soit le minimum vieillesse.
    Si je plant ma boite, après avoir cotisé 12 ans, la dette de RSI est personnel. On peut planter ses fournisseurs, à la limite l’état (TVA…) mais pas RSI. La dette demeure et c’est prélèvement à la source si on se fait embaucher comme salarier.
    C’est vraiment du pillage, mais nous sommes assez con pour l’accepter et ce système perdure. RSI ne lâche rien, c’est des requins, harcèlement téléphonique, un courrier tous les trois jours, et pénalités de retard qui s’accumulent. Ils m’ont saisi un compte d’épargne il y a 5 ans. Tant qu’il en reste ils en prennent.
    J’en ai plein le c-l de les payer tous les trimestres, c’est 10000 euros par ans pour n’avoir le droit à rien.

    Si nous étions un peu moins cons, nous ferrions la grève de RSI, ça concerne les commerçants, artisans et professions indépendantes, vu que c’est nous qui finançons les retraites des fonctionnaires, le système ne tiendrait pas 3 mois. On pourrai obtenir au moins 5 points de prélèvement.

    Franchement, je le sens autour de moi, tous le monde en a marre d’être ponctionner sans arrêt par l’état, un état qui a de moins en moins de légitimité et qui nous montre tous les jours son vrai visage: l’intérêt de la haute finance qui prime sur celle du peuple qui paie. Tout le monde se rend compte qu’il nous faut payer de plus en plus pour avoir en retour de moins en moins.

    Ras la casquette de ce racket administratif.

    Développons la pathologie de la phobie administrative tous ensemble puisque nous sommes une société malade des mensonges et des vols d’une élite psychopathe.

    • Frane

      Je suis d’accord, cessons leurs jeux ( vu qu’il y en a plusieurs ) et arrêtons de payer en commençant par les impôts de quelques natures que ce soit.

  • claude77

    Ce sujet est un véritable scandale et un fléau pour ceux qui le subissent. Je m’exprime en tant qu’ancien employé du recouvrement dans une banque. Tous les moyens déloyaux sont employés y compris les enquêtes illégales sur les débiteurs avec des officines privées qui ont tout moyen pour révéler votre situation personnelle : autres comptes, travail au noir, autres dettes etc.. Et la pression pour vous harceler est très forte, la plupart des débiteurs se « rendent » et acceptent tout y compris les frais illégaux : le système est bien huilé, le débiteur terrorisé. Et le pire est que parfois, le surendettement est la faute de la banque mais le débiteur n’en a pas conscience ni d’ailleurs l’employé de banque car aujourd’hui tout se traite par ordinateur et les règles de prudence et d’attribution de crédit sont ignorés, l’employé est seulement le « servant » de la machine qui dit oui ou non. J’espère qu’un jour, un pôle de compétence s’emparera du sujet : anciens employés de banque, recouvreurs privés, huissiers. Pour ces derniers, il est inadmissible que leur statut d’officier ministériel leur permettent de mélanger les genres : huissier mandaté par justice et recouvreur usant des prérogatives écrites de cette qualité pour impressionner les débiteurs. Et oui, le grand progrès de notre société est de faire des profits en étranglant les pauvres et ils sont de plus en plus nombreux. Enfin pour terminer, on ne s’étonnera pas que le pouvoir refuse la mise en place d’une centrale du risque pour prévenir le surendettement, auquel les commissions sont une vaste fumisterie. Quand par miracle les dettes d’un débiteur sont effacées, c’est le contribuable qui paie. Elle est pas belle la vie pour les banques ?

    Si un jour un pôle de compétence veut de mettre en place pour faire un état des lieux sur le sujet, à votre disposition.

  • nopaynogain

    Lisez tout !

    Vous râlez mais à part cela, vous faites quoi de concret ?

    En 2010, je me suis retrouvé avec une dette (bancaire) de plus de 400 000€ ! Autant dire que j’étais « mort ». J’ai donc décidé avec ma famille d’émigrer dans un pays lointain dont je tairais le nom! Harcelé en France, je fus tranquille pendant 1 an dans mon nouveau pays. Le temps de recommencer une vie avec de très faibles économies… Au bout de 13 mois, la banque me retrouva et fit une saisie sur mon compte bancaire qui heureusement était presque vide! Il faut vous dire qu’a présent j’aime le cash ;-) Nous sommes fin 2014 et plus de nouvelles ! J’ai eu le temps de remonter un business que j’ai revendu plus de 400 000€. Le temps d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger ou je ferais virer l’argent de la vente, d’y acheter 2 maisons, histoire de prévoir la retraite (dans 15 ans). J’ai bien évidemment remonté de suite une autre affaire qui je l’espère fonctionnera également… Dans ce pays, il n’y a ni RSA, ni RSI, ni Ursaff, ni IR, ni rien ! Cool, non !? Alors rien ne sert de râler, il faut agir a point