Les troupes israéliennes se retirent de Gaza

Cela ne signifie pas la fin du conflit pour autant, les gosses sont toujours morts, les dirigeants psychopathes sont toujours en liberté, bref, rien ne va changer de toute façon…

Les troupes terrestres de l’armée israélienne ont terminé la destruction des tunnels du Hamas dans la bande de Gaza et se retirent en Israël à la veille d’une trêve de 72 heures, a annoncé mardi à RIA Novosti une porte-parole de Tsahal.

« Nous avons terminé la destruction des 32 tunnels. Actuellement, nos forces se retirent du côté israélien de la frontière », a indiqué l’interlocutrice de l’agence.

L’Etat hébreu et le mouvement palestinien Hamas se sont mis d’accord sur une trêve de 72 heures dans la bande de Gaza qui entre en vigueur mardi à 05h00 UTC (08h00 locales). Le cessez-le-feu devrait permettre d’entamer des négociations indirectes au Caire sur un règlement définitif du conflit entre Israël et le Hamas palestinien.

Source: RIA Novosti

4 commentaires

  • Le Gaulois libre

    Si le cesser le feu est accepté par la Hamas, c’est parce que Tsahal, cette armée de combattants en couches culottes, se soumet à la condition de retrait de Gaza, signant par la même occasion l’échec militaire de son intervention !

    Et dire que ce sont ces marioles psychopathes d’israélo-américains qui voulaient attaquer l’Iran, et qui entendent mondialiser leur dictature…

  • Il faut vraiment qu’Israël revoit son arsenal militaire.

    Non mais sérieusement, deux semaines pour détruire 32 tunnels, et leurs missiles et autres armes visent tellement mal qu’ils détruisent des écoles, des bâtiments de vie, et des bâtiments officiels, le tout, bien entendu, rempli de Civils.

    Ouais, franchement, leurs armes sont de mauvaise qualité pour se tromper à ce point.

    Quelle bande de chiens ces militaires. Et merci le Hamas d’avoir placé les points rouges sur les têtes des enfants, histoire de quand même améliorer la visée des armes israéliennes…

    Monde de merde.

    • paprika1

      Qui n’aura pas compris qu’Israël ne veut surtout pas la paix. Cette paix, qu’ils clament partout,mais qui signifie guerre. Il suffit de voir la tête de Enrico Macias.