Les USA « nettoient » le marché de l’UE pour y vendre leur gaz de schiste

Les Etats-Unis cherchent à affaiblir l’Europe et à « nettoyer » le marché européen pour y vendre du gaz de schiste américain, a déclaré mardi à Moscou le conseiller du président russe Sergueï Glaziev.

 

« Les Américains ont pour but d’affaiblir l’Union européenne, de provoquer la faillite de toute une série de banques européennes pour obtenir l’annulation de leurs dettes envers la Russie et l’Europe. Ils souhaitent affaiblir l’Europe et nettoyer le marché du gaz pour y vendre du gaz de schiste américain », a indiqué M.Glaziev lors d’une conférence de presse à RIA Novosti.

Selon le conseiller, les sanctions économiques que les Etats-Unis cherchent à faire adopter contre la Russie, serviront à affaiblir l’Europe ce qui permettra aux Etats-Unis d’imposer des conditions économiques désavantageuses à l’UE.

Fin mars dernier, le président américain Barack Obama a déclaré à Bruxelles que les Etats-Unis pourraient fournir plus de gaz à l’Europe qu’il ne lui en faut pour remplacer le gaz russe. En juin, les importations de gaz de schiste américain en Europe ont été évoquées lors du sommet du G7. Washington commencera à fournir du gaz de schiste à l’Europe à la fin de 2015, mais cela implique des investissements de plusieurs milliards de dollars.

« Les Etats-Unis incitent le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk et le président Piotr Porochenko à cesser d’importer du gaz russe, à rompre le contrat, à arrêter le transit de gaz russe vers l’Europe. L’Ukraine pose des exigences irréalisables et refuse de payer sa dette gazière. Elle provoque la rupture des fournitures de gaz russe vers l’Europe », a ajouté M.Glaziev.

Le président Obama a appelé M.Porochenko à diversifier les importations ukrainiennes de produits énergétiques pour réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie. Kiev recherche des sources de gaz alternatives, mais M.Iatseniouk a déjà reconnu que l’Ukraine ne pouvait pas encore renoncer au gaz russe. A l’heure actuelle, Kiev mène des négociations avec Moscou sur la réduction du prix du gaz.

Source : RIA Novosti

34 commentaires

  • Lilith Lilith

    rien de nouveau sous le soleil, cela était clair l’ors de la visite de Obama le 26/03 quand il a tenu sont discours au conseil EU

    le point 9 du discours http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/en/ec/141920.pdf

    • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

      LA FIN DE L’ARTICLE:

      Nous restons engagés pour fermer la coopération sur la recherche d’énergie et l’innovation dans des zones(domaines) incluant le rendement énergétique, des grilles(réseaux) d’énergie intelligentes(chic) et résistantes et le stockage, la natte avancée(promue) erials incluant des matériels(matières) critiques pour le coffre-fort et l’approvisionnement en énergie durable, nuc l’énergie de Lear et l’interopérabilité de normes(standards) pour le véhicule électrique et la grille(le réseau) intelligente(chic) te chnologies.
      Cet engagement s’étend à la promotion des politiques liées qui encouragent le déploiement commercial d’énergie renouvelable et des technologies de rendement énergétique, la génération notamment(notablement) au pouvoir et le transport. Nous consentons à renforcer le partage de connaissance sur la capture carbonique et le stockage et sur le développement durable de ressources énergétiques non conventionnelles

      http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

      • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

        16. L’UE et les États-Unis ont significativement renforcé et intensifie d leur coopération sur étranger et la politique de sécurité.
        Nous continuerons conjointement à supporter(soutenir) la promotion, la protection et l’observance de droits de l’homme et l’État de droit,
        la transition démocratique?
        des processus y compris politiques?
        , la modernisation économique?
        et l’intégration sociale autour du globe?

        EN CLAIR,CONTINUER A FOUTRE LE BORDEL!

      • kalon kalon

        Grand Marabout, ton texte est incompréhensible ! :-)

  • ErJiEff

    Mais il semble de plus en plus certain qu’ils n’ont pas la moitié du quart de ce qu’ils pensaient, en gaz de schistes.
    Et nos crétins (est-ce le mot juste ? On hésite avec salopards) de Bruxelles qui bloquent South Stream quitte à ruiner un peu plus l’Italie, il faut le faire !

    Quand une autorité politique sacrifie le devenir des 28 pays qui lui font confiance au bénéfice d’une nation extérieure on appelle ça comment : connerie ? trahison ?

    L’effarant aujourd’hui, c’est l’extrême toxicité de l’alliance de l’UE avec les USA, qui se révèlent enfin pour ce qu’ils sont : nos meilleurs ennemis. Et depuis longtemps.

    De Gaulle le savait déjà à Londres, c’est pour ça qu’en 68, un certain Dany qui se présentait « rouge » (ça ose tout) a fait en sorte que nous puissions réintégrer l’OTAN.

    Cerise sur le gâteau François le « rose » vient de se choisir pour conseil la chef économiste de Bank of America : ce sont eux qui nous gouvernent ?
    Là plus de doute : pour la connerie on savait déjà depuis 1996, il restait plus qu’à ajouter la haute trahison.
    C’est clairement fait.

  • Ils veulent nous vendre du gaz de schiste qu’il n’ont pas. C’est sympa ça !

    Un peu comme des sub-primes, mais en version énergétique ! On mise tout sur des importations US, et au final, dans deux ans, en pleine crise, pouf, plus rien; là, du coup, les Russes voudront nous vendre leurs réserves, mais bien entendu, à prix d’or… On s’y dirige vers cette putain de WWIII

  • kris de kerg. kris de kerg.

    cela; fait froid dans le dos; mais c’est la vérité, l Europe risque de tomber de haut, pour reprendre les écrits de quelque,un, nous sommes en guerre, une guerre silencieuse, sans morts,mais en guerre……
    

  • Maverick Maverick

    Parce que vous croyez vraiment que les USA ont les moyens logistiques de nous transporter leur gaz de schiste ? Réveillez-vous, bande de marmottes !!!
    Si on n’achète pas le gaz russe, ce sera soit du gaz de schiste extrait chez nous, soit le gaz du Qatar (via la Syrie), celui qu’Israel compte extraire en Méditerranée, ou le gaz algérien (voir comment Washington et Alger sont copain-copain en ce moment, on dirait le mariage pour tous) ?

  • kalon kalon

    Moi, je me pose la question de savoir si il existe encore au moins un politicien européen qui n’a pas retourné sa veste ?
    Rien qu’un !
    C’est vraiment affolant, cette traitrise systématique vis à vis des citoyens européens !
    Combien de politicien de « haut niveau » en Europe ?
    3 à 4000 ? et ils sont tous passé dans le camp de l’ennemi ?
    Incompréhensible !!!!!!

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Ils viennent tous des écoles US … non!
      Bien conditionnés qu’ils sont.
      C’est vrai que c’est équerrant ,si les anciens voyaient ce qui se passent aujourd’hui, eux qui se sont sacrifiés pour la France.
      Ils se vautrent dans la luxure à tous les niveaux.

      Il parait que l’on revoit toute sa vie avant de passer à trépas.

      • quidam31

        « citoyens européens » n’a aucun sens. le mot citoyen n’a déjà à l’heure actuelle aucun sens au niveau national, il devient oxymore lorsque l’on parle du machin européen.

      • quidam31

        C’est incompréhensible Kalon, si vous pensez la création de l’Union Européenne autrement que comme une étape du mondialisme. Sinon ça s’explique très bien.
        Pas de « retournement de veste ». La même en couleur… à rayures et étoiles ;-)

      • kalon kalon

        Sauf qu’on ne nous en a jamais parlé, ni demandé notre avis !
        Ben que veux tu écrire à la place de « citoyen européen » ?
        Vrai qu’au départ, un citoyen est l’habitant d’une cité !

      • quidam31

        ah non ! un citoyen est quelqu’un qui participe au projet de la cité et pas seulement un habitant (ou un électeur).
        Comme tu dis, on ne nous a pas demandé notre avis:
        Je propose « esclave de l’UE » ;-)