Le vendeur de moto a tiré lors du 54ème cambriolage de son magasin

Un autre fait divers qui lui se fait plus discret puisqu’il n’y a aucune personne décédée dans l’histoire, pourtant celui-ci démontre bien quel peut être le problème de certains face à la délinquance. Non il n’y a pas que ce bijoutier qui tire sur les malfrats, 54ème cambriolage alors qu’il travaille de son mieux pour faire vivre sa famille, normal? Maintenant, sur qui aurait-on pleurer au travers des médias s’il y en avait eu un de décédé?

Le vendeur de moto trouve du réconfort auprès de son comité de soutien. Hélène l'aide à recenser et ranger les 14 000 signatures qui lui sont parvenues.Le vendeur de moto trouve du réconfort auprès de son comité de soutien. Hélène l’aide à recenser et ranger les 14 000 signatures qui lui sont parvenues. Nathalie Houdayer

Le dernier casse date de ce week-end. En juin, il a tiré sur des malfaiteurs et la justice lui demande des comptes. Un comité de soutien s’est formé.

Cinquante-quatre cambriolages en 28 ans. À Saint-Julien-sur-Sarthe, 660 habitants dans l’Orne, un magasin de motos de compétition a été la cible d’une nouvelle effraction le week-end dernier. Les malfaiteurs se sont introduits par le toit, ont arraché l’alarme et sont repartis avec quelques centaines d’euros. Pascal Rauber, le propriétaire, s’avoue complètement démuni.

« Ils sont fous ! Ils devraient pourtant avoir peur et me prendre pour un cinglé ! » Le 26 juin, Pascal Rauber a quitté son domicile armé d’un fusil de chasse. Il venait d’être alerté par le système de sécurité de son magasin. Sur place, il voit une voiture foncer sur lui, il tire, pour se protéger, assure-t-il.

« Je passe mon temps à rembourser ce qu’on m’a volé »

Deux hommes sont interpellés le lendemain à l’hôpital de Dreux (Eure-et-Loir), à 90 km de là. L’un d’eux est sérieusement touché à la tête. Le second, plus légèrement atteint, est incarcéré. Le commerçant est placé sous contrôle judiciaire, l’instruction est en cours.

« Tant d’années de travail acharné pour finir comme ça ! se désespère le quinquagénaire. Je suis fiché chez les assureurs. Plus aucun ne veut me garantir. » Il y laisse à chaque fois des plumes. « Je passe mon temps à rembourser ce qu’on m’a volé. » Dont plusieurs motos. Son magasin est pourtant sécurisé avecrambardes de sécurité, système d’alarme satellite, motos enchaînées.

Comité de soutien

Localement très apprécié, Pascal Rauber, mécanicien sur les circuits, est très connu dans le milieu des courses. Un comité de soutien piloté par des élus s’est constitué. « Nous atteignons 14 000 signatures, sourit le vendeur. Certaines viennent de Guadeloupe, de Martinique et même du Canada. » Des amis l’aident à recenser les pétitionnaires. D’anciennes connaissances poussent sa porte pour lui apporter du réconfort.

Mais la situation reste désespérante. « C’est compliqué, admet le lieutenant-colonel Urien, commandant de la gendarmerie dans l’Orne. Le magasin est « trop » bien situé sur la nationale 12 et permet la fuite rapide des malfaiteurs. J’ai demandé d’intensifier la surveillance des lieux. Mais notre secteur est vaste, ce n’est malheureusement pas satisfaisant. »

Source: ouest-france.fr

48 commentaires

  • carlusmagnus carlusmagnus

    C’est que je disais dans l’autre fil.
    Tirer dans le dos est répréhensible dans une société où une justice est présente et efficace. Lorsqu’un citoyen a l’impression (à raison selon moi) que rien n’est fait, exaspéré il tire.
    Le gouvernement va probablement essayer de désarmer tout le monde (donc pas les voyous) plutôt que d’essayer de supprimer les causes. Une façon de casser le thermomètre pour ne pas voir la fièvre.

  • jeannot jeannot

    le fond du problème c’est la pauvreté. Et ses causes : le vol des ressources par le système financier et notre impuissance politique.

    Forcément plus il y a de gens au chômage, sans ressources, démunis, écoeurés (à tort ou à raison), plus il y a de chance que certains participent à des vols, braquages…
    Des types qui n’auraient jamais participés à un braquage se retrouvent tentés par un plan, pour soit faire semblant d’avoir un niveau de vie ou pire, juste pour bouffer.

    Alors c’est sur que ça ne va aller en s’améliorant.
    Dans mon petit village (1500 hab dans le maine et Loire), la boulangerie, le tabac, le bar, le fleuriste, la supérette, se sont faire braqués ces 2 dernières années.
    Et par chez moi, il n’y a pas de noirs et d’arabes(ou si peu).
    Bar tabac braqués avec coup de crosse sur la tenancière recalcitrante, D.A.B arraché en plein jour,…

    • article 35

      « le fond du problème c’est la pauvreté »
      Oui tant que le voleur part avec une baguette de pain , de la nourriture, des vêtements ou quelques litre d’essence. Mais des pièces de moto ou des appareils hifi, ne sont pas des produits de première nécessité. Simplement c’est plus rapide et moins fatiguant de le faucher à un pauvre type qui s’est crevé pour les obtenir . Si tous les chômeurs, les démunis et les dégoutés viraient au braquage ça serait un vrai cirque . Simplement et tout en étant objectif il faut aussi faire le rapprochement entre immigration et délinquance et c’est pas la peine de hurler à la stigmatisation , c’est un état de fait.
      « Et par chez moi, il n’y a pas de noirs et d’arabes(ou si peu) » loin de moi l’idée de leur faire porter le chapeau , mais il y aussi des européens blancs qui volent et vous savez aussi bien que moi que tous ces gens qui viennent chercher « fortune » en France ne viennent pas tous ici dans l’intention de gagner honnêtement leur vie .IL vaut mieux se faire attraper en France qu’ailleurs et ils le savent . Regardez simplement les mouvements de migration de la délinquance en été pour suivre les flux touristiques et vous comprendrez que la distance n’est pas un soucis pour eux, ils ne payent ni la voiture ni le carburant pour aller piller à des km de chez eux .Que les pourritures de politichiens jettent de l’essence sur le feu ne fait de doute pour personne et les parasites ne font que profiter du système, mais de là à leur trouver des excuses …

      • supermouton supermouton

        On ne peut pas accuser la pauvreté d’être la seule cause de ceci. Nombre de pauvres probablement plus démunis et portant leur fardeau ne braquent pas les commerçants a tout bout de champs, alors qu’ils en auraient probablement grand besoin. Les malfrats se cachent derrière cette excuse pour commettre leurs méfaits.
        Par contre la question de fond est posée : les impôts prélevés par l’Etat le sont, notamment, en contre-partie de notre sécurité.
        Si chacun est ramené a une civilisation moyenâgeuse et doit a nouveau gérer sa sécurité personnellement, alors l’Etat n’accomplit plus cette mission fondamentale justifiant son existence même, et on peut se poser sérieusement la question de son utilité, et par conséquent du bien fondé de l’impôt qu’il collecte…

    • carlusmagnus carlusmagnus

      C’est complétement erroné. Les zones de délinquance ne sont pas les zones les plus pauvres, c’est même l’inverse, les zones les plus pauvres ont moins de délinquance. Et un pays qui devient pauvre voit baisser sa délinquance. C’est possible que les personnes se mettent justement à partager et à se retrouver dans la pauvreté.

      L’intolérance à la frustration de certaines catégories : je veux je prends est responsable. Et les causes de cette intolérance à la frustration sont légions.

  • Taram

    La situation de cet homme est triste mais cela ne lui donne en aucun cas le droit de tirer sur les malfrats.
    La légitime défense c’est de la foutaise, il est sorti armé d’un fusil et c’est substitué à la police ou à des professionnels de sécurité.

    Comme le note jeannot le problème c’est la pauvreté qui ne fait qu’exploser alors qu’on nous bassine depuis 30ans que le néo capitalisme et la mondialisation miracle a fait reculer la pauvreté…

    Et le problème de pauvreté lié en partie au chômage de masse et aux individus devenus inutiles c’est les gouvernements qui en sont responsables en premier lieu en ayant trahi leurs populations au profit d’une minorité dont ils font partie qui s’en fou plein les poches sur le dos de la population.

    Les petits sont volés de partout, les ouvriers, les employés, les petits commerçant, les petits paysans au profit des très gros, d’une élite financière et d’une aristocratie politique qui n’a que faire de l’avis du peuple ou de la majorité.

    Tant qu’on ne se débarrassera pas de la vermine corrompue qui nous gouverne et qui nous traite comme des cerfs taillable et corvéable à merci on ne s’en sortira pas !
    Il faut un soulèvement populaire pour destituer tout ses individus qui nous gouvernent depuis des décennies dans leur seul intérêt et en dépit du bon sens rendent des comptes devant des vrais tribunaux et pas devant les tribunaux franc maçon dont on connait bien le fonctionnement.

    • Bigpit

      Elle a bon dos la pauvreté ! Je ne dis pas qu’elle n’est pas un facteur aggravant de la situation, mais il ne faut pas pousser ! Si encore ils avaient volé de la nourriture, j’airais pu (presque) comprendre : une moto, ça ne se mange pas !

      Je pense que cet homme a bien fait de défendre son outil de travail, son bien. Il y a toujours des gens pour défendre les voleurs, mais on ne les entend que rarement quand il s’agit de défendre les victimes : c’est le monde à l’envers !
      Actuellement, les cambrioleurs ont la loi pour eux, dans la mesure où un citoyen n’a que peu de moyen de se défendre légalement contre eux (la réponse doit être proportionnelle). Je pense qu’un voleur viole la loi, et que si son expédition tourne mal, il doit être le seul à en assumer la responsabilité, point.

    • Nevenoe Nevenoe

      Et on continue dans la culture de l’excuse.

      Le mec qui se fait braquer aussi souvent et peut être plusieurs fois par les même peut pêter les plombs.
      Un commerçant c’est 12 heures de travail par jours, 6 jours sur 7 avec le risque de tout perdre.

      Là où tu as raison c’est que les différents gouvernements depuis Pompidou sont coupable pour cette immigration massive extra européenne qui ne peut conduire qu’à des situations de conflits, surtout en période chômage et d’insécurité sociale.
      En plus ils font la promotion d’une culture de l’excuse que certains nous sortent benoitement alors que chacun est responsable de ses propres actes sauf maladie mentale.

      Les sociétés multiculturelles ne fonctionnent pas, aucune ne marche, aucune …

    • article 35

      « il est sorti armé d’un fusil et c’est substitué à la police ou à des professionnels de sécurité. »
      Et ils ont fait quoi les pros de la sécurité les 53 fois précédentes ?
      Comme pour Jeannot je suis entierement d’accord pour couper les têtes de tous ces traitres à la nation , mais cela ne fera pas que les prédateurs changerons de style de vie . Voler c’est facile et rapide . La seule chose qui pourra inverser le courant est une riposte qui rend la chose moins attrayante et ça on n’en prend pas le chemin c’est certain . Et puis pour le fun tentez le coup de vous perdre dans un blède comme celui du motociste et faites le 17, vous me direz combien de temps vous attendez les secours .
      Affronter des racailles sans armes ça donne ça :
      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/marignane-un-sexagenaire-mortellement-blesse-par-balles-lors-d-un-braquage_1275272.html

      • Bigpit

        L’autre jours, j’ai fait le 17 pour appeler la police, dans une grande ville : un gars visiblement dérangé, marchait au milieu d’une deux fois deux voies, essayant de se jeter sous les voitures qui passaient (de nuit)… J’ai passé deux ou trois bonnes minutes le téléphone à l’oreille, à écouter le message « urgence de la police, ne quittez pas… votre numéro a été identifié… tout abus sera puni… ». J’ai finalement abandonné !
        Alors je me dis que le jour où je me fais cambrioler, c’est plus sûr de sortir le 12…

  • Nevenoe Nevenoe

    En tout cas on dirait que la chasse aux vautours est ouverte.
    Il serait bon que la peur change de camp.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    il voit une voiture foncer sur lui, il tire, pour se protéger, assure-t-il.

    Déjà quand on sort de chez soit avec un fusil de chasse c’est rarement pour ne pas s’en servir ensuite même si une voiture te fonce dessus c’est pas trop compliqué de l’évité et si trop tendu tu peux toujours tirer dans un pneu ou dans le radiateur mais visé la t^te ça va être dur à placer en légitime défense tout comme tiré dans le dos de quelqu’un ça s’appelle ne pas avoir de couille si tu veux immobilisé un fuyard au pire tu tire dans les jambes.
    Derniers points il se passe quoi si c’est un passant qui se prend un balle perdu. ha désolé je me suis fait braqué c’est pas de mas faute
    vraiment pathétique comme reaction

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      et si j’étais un juge taquin j’irai chercher la premiditation

      • carlusmagnus carlusmagnus

        L’ultra récidiviste y aura toujours un juge qui ira chercher le jour où il aura aidé une grand mère à traverser, ou des causes incroyables (un père absent, une maman ne parlant pas français ouha ma femme a eu chaud alors de pas mal tourner). Pour ce vendeur de moto que dalle. Pas le droit à l’excuse. Il est jugé à l’acte au moment exact.

        Il a quoi comme solution? Fermer boutique? Remarque c’est comme ça que ça se passe dans certains quartiers. Au Mirail (Toulouse), dans certaines rues, à force d’avoir leurs boutiques cramées, ou constamment cambriolé, certains commerçants sont partis. Bien vite remplacés (et pour une bouché de pain devrais-je le préciser) par des locaux de ce quartier. Et là miracle, plus de vol et plus d’incendie. Un miracle vous dis-je.

        Les gens ne sont pas censés faire justice eux même car ils ont délégué ce pouvoir à l’état. C’est un accord. Si l’état ne le fait plus (ou le fait à l’envers), qu’est ce qui se passe?

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        j’ai pas dit qu’il fallait resté immobile mais entre mais entre ne rien faire et tirer dans la tête ou le dos il y a tout de m^me une sacrée marge de manœuvre.
        Sinon on en reviens au far west tout le monde se tire dessus sans raison.
        Il y a un article sur la légitime défense mais pas encore d’article sur le droit au reglement de compte…… à vous de voir si vous voulez vous comporter aussi connement que ces délinquants ou comme des personnes avec un cerveau.
        parceque question vol y a le directeur de tous les supermarché déjà avec leur marge exorbitante et le s bijoutiers parlons en aussi de leur marges. Et les industriels qui pratiquent l’esclavage aux quatre coins du monde pour vous vendre des produits 100 à mille fois leur prix de revient et les banquiers qui vous vendent des chose qui n’existe pas c’est pas du vol?
        Allez les gars à vos fusils de chasse allez faire le ménage

      • supermouton supermouton

        Wolf, je ne crois pas que Carlus souhaite passer dans un mode far-west… Mais il faut simplement que chaque partie respecte son job : le bas peuple paie l’impôt a l’Etat et ne s’arme pas, en contre-partie de sa sécurité. Aujourd’hui, force est de constater que la contre-partie part sérieusement en vrille.
        La réponse que risque l’Etat, c’est l’organisation de milices civiles, de l’armement des individus, et des bavures sur la population inévitables…
        Tout ce a quoi nous avions échappé depuis des décennies…
        Mais monter les gens les uns contre les autres et organiser un chaos chez les gueux n’est-il pas ce que nos (très) chers parasites dirigeants totalement incompétents pour pouvoir continuer a se gaver tranquillement ?

      • engel

        Ce raisonnement n’est point le fruit de « l’esprit d’un loup », mais bien plutôt celui de « l’esprit du veau »… d’abattoir!!!

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        hmmmmmmmm tu sembles être joueur je dirais que ton commentaire viens de quelqu’un qui a peut-être un cerveau, mais qui à du recevoir le mode d’emploie en javanais du sud. Ou un soucis de câblage peut-être ……..

        un petit rappel
        Le loup tue rarement ses congénères lui et se bat à arme égale
        Pour ce qui est de moi j’ai entre autre courser un voleur qui prenais la fuite d’un magasin j’ai fait ce qu’il fallait pour qu’il lâche ce qu’il avait volé pourtant ce dernier avait un couteaux et moi…… non cerveau. J’aurais pu le désarmé et lui planter son couteaux tout en disant il m’a agressé on s’est battu et malencontreusement il s’est retrouvé avec son couteau dans l’oeil. désolé pas fait expret

        Je te passe les fois ou j’ai fait mumuse avec des chasseurs près à tirer sur un renard toujours sans armes sinon c’est trop facile.

        La violence surtout mal utilsé ne résoud jamais rien bien au contraire.
        Après pour ceux qui la prone et bien il y a suffisamment de conflit pour calmer vos hormones

      • engel

        Wolf…

        Propose tes services à ce pauvre homme!

        Les mots sont sans importances, seuls les actes peuvent résoudre son problème.
        Et comme tu nous le dis, tu sembles en connaitre un rayon en maîtrise de délinquants armés et violents.

        Perso, j’ai vu et entendu beaucoup de rouleur de mécanique!
        Mais dans les faits, face à une arme dans la mains d’un mec déterminé, peu de « héros chanceux », mais bien plus de victimes stupides au point d’intervenir à mains nues!

        Ps: Je te remercie, mais mon décodeur neuronale fonctionne très bien…

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        il est nul question de rouler des mécaniques ou de faire le coq. Le language corporel fait 50% du travail (et ça vaut pour les tous les protagonistes)
        après si on est pas capable de gérer la situation on s’abstient mais en aucun cas on tire dans le dos de quelqu’un ou on en assume les conséquences

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Enfin sauf que comme beaucoup, tu assimiles « directeur de grande surface » voir même gros pdg à la Le#lerc au pauvre gars avec sa boutique parfois indépendante qui parfois gagne moi que ses salariés.
        Et le mec qui te cambriole avec un fusil à pompe sous le nez, il parait beaucoup plus réel que le type qui tire les ficelles du futur gouvernement mondial ou du banquier tu ne crois pas?

        Après je n’ai jamais dit qu’il fallait en venir à flinguer tout ce qui bouge. Mais que les juges (complètement hors circuit, y a qu’à voir leur « mur des cons » où il y avait même le père d’une gamine violée et tuée) trouvent des circonstances atténuantes à des sauvages et n’en trouvent pas à des gens qui vivent dans la terreur depuis plusieurs années sans avoir jamais rien demandé à personne, je trouve ça incroyable.
        Et puis légitimer le vol de délinquants par le fait que les bijoutiers se font des marges que tu juges trop importantes. De vrais petits robins des bois ces chenapans.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        j’ai juste mis ça en exemple histoire de montrer que des voleurs il y en a ppartout autour de nous et ils agissent en toute impunité. (Pour la grande distri j’y ai bossé je connais leur magouille ;) )
        ET quand bien m^me ce bijoutier et vendeur de pièce moto s’en sortirai indem où fixerez vous la limite. Le père ou le frère des victimes pourront tout aussi bien descendre ces 2 gus en disant que la justice n’a pas fais son travail et ainsi de suite.
        Perso j’suis pas contre j’me prend un fauteuil confortable et je matte le carnage
        Je crois qu’on a résolu le problème de surpopulation ;)

      • Schtroumpf Schtroumpf

        @Wolf-Spirit
        Je pense une chose : avant de juger quelqu’un qui se fait agresser « d’homme qui n’a pas de couilles » , il faut essayer de s’imaginer à sa place dans LA SITUATION qu’il vient de vivre.

        Dans le cas du vendeur de moto, il se rend dans son magasin parce que l’alarme vient de sonner, il risque de se trouver face à des voyous probablement armés.
        Il y va donc désarmé, c’est logique. Vous en feriez sans doute autant car vous semblez être un grand humaniste : il ne faudrait pas prendre le risque de tirer sur un honnête malfrat qui ne fait que son métier, après tout.
        Mieux vaut prendre un mauvais coup, et eux sont certainement armés.

        Dans le cas du bijoutier qui a été agressé physiquement, donc braqué au fusil à pompe, menacé de mort, frappé, humilié, dépouillé. Il tire, dans le dos quand il n’est plus en face du fusil : avant il n’a pas eu le temps de prendre son arme pour combattre.

        Vous, dans un situation similaire (que je ne vous souhaite surtout pas de vivre) : un braqueur hystérique vous hurle dessus, vous frappe, vous menace de mort avec son fusil, vous êtes donc dans un état de stress intense. Peut-être même qu’il donne également un violent coup de crosse dans la tête de votre épouse histoire qu’elle arrête de crier. Vous avez le visage en sang, vous êtes humilié, dépouillé, vous avez une arme sous la main.
        Comme vous êtes un homme, un vrai, plein de self-control, avec des couilles grosses comme ça, vous vous dites : « encore un pauvre enfant défavorisé, je ne vais pas lui tirer dans le dos, ce ne serait pas fair-play ».

        Votre irréalisme est pathétique.

      • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

        je vous rejoins car si les voleurs peuvent être identifié,ils n’hésiterons pas a faire taire votre témoignage,de peur d’assumer les faits établis.
        on leur cherche des excuses,même les plus saugrenues,ils ont pas eu de chance..un contexte social défavorable..il avait pas de play station,il s’ennuyait..il voulait offrir un bijou a sa maman,elle voulait choisir elle même..

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        avant il n’a pas eu le temps de prendre son arme pour combattre.
        ou savait t-il que s’il la prenait à ce moment là il s’en prenait une directe…. pour le coup c’est du bon sens
        …………
        Désolé mes d’après mes ex mes couilles ne sont pas surdimensionné et à aucun moment je n’ai parlé de la situation sociale des agresseurs ni n’est chercher à leur trouver des excuses.
        Et dans le cas de situation extrême comme se faire agressé voir tabassé comme dans cas de ce bijoutier tu tire dans les jambes ou la moto car m^me dans ses moments là tu as une alarme pendant un très bref instant qui te dis attention si tu fais ça l’autre meurt.
        Et si je le dis n’en déplaise à certain c’est que j’ai eu à faire ce choix car à jouer avec les gens que ce soit physiquement ou psychologiquement on peut partir dans des dérives d’extrême violence voir même pour sauver un tiers mais on a toujours notre libre arbitre m^me dans ce genre de situation.
        Si bien évidemment si on a un esprit guidé par autre chose que l’orgueil, l’argent, le pouvoir…………

        Je ne parle pas d’une baguarre où les coup fusent dans tout les sens où là effectivement un coup « malheureux » peut terrasser l’autre.
        Mais si on reprend la cas du bijoutier.
        L’agression se termine, il prend son arme, sort, vise et tire. Il y a bien intention de tuer on est loin bien loin de la légitime défense.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Vous, dans un situation similaire (que je ne vous souhaite surtout pas de vivre) : un braqueur hystérique vous hurle dessus, vous frappe, vous menace de mort avec son fusil, vous êtes donc dans un état de stress intense. Peut-être même qu’il donne également un violent coup de crosse dans la tête de votre épouse histoire qu’elle arrête de crier. Vous avez le visage en sang, vous êtes humilié, dépouillé, vous avez une arme sous la main.

        Je sais pas toi mais dès qu’il baisse sa vigilance il m’a sur le dos et dans ce genre de situation n’importe quelle objet peut devenir une arme. Après si ce monsieur prend la fuit et que je décide de le coursé et de tirer he bien comme je l’ai déjà dit les jambes voir le cul….

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Mais il me semble qu’il ne visait pas le type pour le tuer, mais plutôt la moto pour pas s’enfuir. Tu dis toi même que tu aurais eu la même réaction.
        Mais le « homicide volontaire » !
        C’est ça qui me frappe. Je ne légitime pas le règlement de compte. C’est le deux poids deux mesures. Le type violeur c’est une victime de la société, le braqueur un chouette type voulant gâter son futur enfant, et le bijoutier un fou furieux de la gâchette.
        Sincèrement homicide involontaire, encore, je trouve ça cher payé parce que le type doit surement s’en vouloir tout seul mais c’est la loi je m’incline. Mais homicide volontaire? Comme je l’ai dit dans l’autre post, si la police et surtout la justice fait son travail pas de soucis. Si ce n’est pas le cas, les cas comme ça vont se multiplier, et je suis le premier à m’en désoler.

      • Itsmie

        HAHAAAA!! Exact!

        Se faire cambrioler 54 fois ce n’est plus un hasard, il fait tout pour… il les nargue… il les cherche ces désoeuvrés victimes de la pauvreté!!

        «  »MAIIIS AAAAVOUUUE que tu fais tout pour pouvoir tirer dessus!
        Salopard de vendeur de motos! » »

        Pffff encore un gars qui travaille pour gagner sa vie… suspect ça!

        ;D

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    quand on voit le nombre de politiciens dans des détournements divers et bien d’autres

    quand on voit les merdias,tendre le micro aux guetteurs de deal pour dire qu’ils gagnent 3000€ par mois a rien foutre

    quand les honnêtes citoyens se font dépouiller,la justice les condamnes pour avoir été méchant avec ces gentils voleurs

    quand la police sera vraiment lasser de mettre des coups d’épée dans l’eau,pour faire plouf!

    on leur trouvent toutes les excuses à ses parasites nuisibles!

  • fotoulaver fotoulaver

    Si il a tiré avec une 12 au travers d’un pare-brise ça devais pas être du 8 à 28 grammes…

  • mfj

    Bonjour,

    J’ai entendu à la télé que 80% des 1 million de mails de soutien au bijoutier de Nice venaient de l’étranger.

    Cela me semble cohérent.

    Je poste moi même depuis la hollande pour éviter les censures et autres tracasseries de l’administration française.

    Il ne me parait pas étonnant que ceux qui se sont préoccupés de ne pas poster depuis leur IP française soient le plus sensibilisés (pour parler comme le site, ils ont un peu moins moutons que les autres).

  • jeannot jeannot

    quand je dis « c’est la pauvreté » :

    ça me parait évident que statistiquement, plus il y a de pauvreté, plus il y a de vols. non?

    y’a toujours la même proportion de méchants, mais ils trouvent plus facilement des bras pour monter un coup.

    Dans le cas de mon village, le bar qui s’est fait fracturé par ex, le patron a appelé les gendarmes (il dormait au dessus du bar, donc il a de suite entendu) , ils sont arrivés 30 minutes après.(les gendarmes sont à 9km, avec une belle route nationale très roulante)

    Après l’autre facteur aggravant la situation c’est la TV et Hollywood. Qui conditionne tout le monde a la violence gratuite et à la ringuardisation de l’empathie.

    Perso je suis à mon compte, pour l’instant je travaille de chez moi, et je pense que je suis pas près de prendre une boutique.
    Sauf si au final cela attire des méchants chez moi…

  • jeannot jeannot

    ok je fais progresser mon propos :

    La pauvreté augmente le risque de comportements de voleurs, dans une société où le seul but mis en avant a priori est la croissance de la richesse.

    On est bien d’accord que si on ne glorifiait pas la possession de bien matériels, si on ne jugeait pas la réussite sociale au niveau de consommation de biens matériels, on en serait pas là.

    Malheureusement l’étalon de la réussite étant pour beaucoup l’accumulation de biens matériels, il est clair que la pauvreté encouragent certains a commettre des vols pour satisfaire des besoins inutiles.