Brétigny : la justice choisit un expert en automobile

C’est vraiment nous prendre pour des cons! Pas des imbéciles, juste des cons! Déjà que les médias ne relaient pas ou à peine le fait qu’un autre train ait déraillé le même jour et avec en cause la même pièce, prendre en plus pour l’enquête un expert indépendant EN AUTOMOBILE et non un de ceux de la SNCF, c’est bien qu’il y a quelque chose! Surtout que la scène « du crime » n’a pas été respectée en vue d’une enquête dans les règles de l’art, tout à été nettoyé fissa-fissa avec en plus, des directs de BFMtv pour expliquer que des trains arrivaient de nouveau en quai, images aussi passionnantes que celles de TF1 sur les pâtés de sables dans son JT!

train02

INFO LE FIGARO – La désignation de Robert Hazan, spécialisé dans la sécurité routière, pour enquêter sur le déraillement du train Paris-Limoges, suscite les critiques.

La semaine dernière, le parquet d’Évry a nommé un expert judiciaire pour enquêter sur le déraillement du train Paris-Limoges survenu à 17 h 14 le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge. Selon nos informations, il s’agit de Robert Hazan, expert automobile, consultant en accidentologie, agréé par la Cour de cas­sation.

Cet ingénieur, qui a cofondé l’Institut technique d’accidentologie et qui a réalisé près de 2000 expertises dans le cadre des accidents graves de la circulation routière (carambolages, accidents mortels en compétition, affaires criminelles, faux accidents, vols et trafics de véhicules), en France comme à l’étranger, est un expert très connu dans les tribunaux. Questionné sur ce choix, le parquet d’Évry répond au Figaro : «Si nous avions choisi un expert 100 % ferroviaire, il se serait agi d’un expert de la SNCF. Or nous voulions quelqu’un d’indépendant.»

C’est donc confronté à ce dilemme que le parquet a fait le choix de cet expert. Robert Hazan avait notamment été mandaté par la justice pour l’affaire de Villiers-le-Bel.

Il s’agissait de l’accident entre le policier qui conduisait une voiture et une moto conduite par deux adolescents qui avaient trouvé la mort. Deux jours d’émeutes avaient suivi à Villiers-le-Bel. Contacté par nos soins et interrogé sur sa qualification ferroviaire, Robert Hazan répond: «Les trains, je n’en fais pas énormément mais j’en ai fait quelques-uns.»

Chez les cheminots, le choix d’un expert spécialisé en automobile surprend. «Les automobiles sont des ensembles assez légers, qui plus est, il ne s’agit pas de transport guidé, à la différence du train. Il aurait mieux valu un métallurgiste ou un expert en génie civil», estime un syndicaliste. «Pourquoi ne pas avoir nommé un expert judiciaire étranger, spécialiste du ferroviaire?», ajoute un autre. (…)

Lire la suite sur Figaro.fr

Via fr.news.yahoo.com

7 commentaires

  • Bigoody

    ahahah (rire jaune) ! En ce qui me concerne, je suis tellement dépassée par le nombre de conneries que l’on nous distille à longueur de temps que j’en ai la nausée ! Franchement, nous vivons un bien triste monde avec de bien tristes sires ! Le mensonge est absolument partout et depuis longtemps ! Le poids de tous ces mensonges nous affaibli et nous déstabilise et permet ainsi à une poignée d’individus, de nous manipuler en toute impunité ! Une fois de plus…seules la prise de conscience et l’action nous permettront de rétablir l’équilibre dans nos vies et par là, de retrouver le sens réel de toute existence ici bas. Réveillons-nous, il est grand temps !

  • Nevenoe Nevenoe

    D’accord pour l’intention de choisir quelqu’un d’indépendant de la SNCF mais qui va lui expliquer le fonctionnement de tout ça si ce n’est un spécialiste de la chose ferroviaire?

  • Personnellement cela me rappelle un peu trop le 11 septembre 2001… Le ménage vite fait et les preuves détruites, des experts ou une commission d’experts qui n’avaient rien de bien sérieux par rapport à l’ampleur de la tâche, de l’intox à tout va…
    Bien sur, cela n’a pas la même ampleur, mais il y a des points communs qui se multiplient et cela me dérange…

    • Nevenoe Nevenoe

      Oui je trouve aussi.
      C’est qu’il ne faudrait pas incriminer les écologistes qui sont déjà à l’origine du déraillement du train d’Areva.
      Les victimes n’auront donc pas le droit à la justice ce qui est de plus en plus habituel avec ce gouvernement qui protège les coupables de la racaille au terroriste de gauche.

    • Spike636

      A 200 % d’accord avec toi Benji.

  • TheKerenco TheKerenco

    je suggère d’y envoyer le NCIS … :(

  • les experts amis amis ! °/ … c’est temps danse :)