L’ONU qualifie les rebelles syriens d’Al-Nosra d’organisation terroriste

Les rebelles syriens d'Al-Nosra s'exposent à des sanctions de l'ONU, qui les a placés sur la liste des organisations terroristes.Le Conseil de sécurité de l’ONU a ajouté vendredi 31 mai les rebelles syriens du front djihadiste Al-Nosra à sa liste d’organisations qu’il considère comme terroristes et qui sont sujettes à des sanctions, en raison de leurs liens avec Al-Qaida.

La France et le Royaume-Uni ont poussé à mettre Al-Nosra sur cette liste, après avoir bloqué une demande en ce sens du gouvernement syrien.

Lire : La Syrie veut qu’Al-Nosra soit officiellement « lié à Al-Qaida »

L’organisation islamiste, qui lutte en Syrie contre les forces du président Bachar Al-Assad, va désormais faire l’objet d’un gel de ses avoirs au niveau international et d’un embargo sur ses armes, a précisé le comité de sanctions du Conseil.

Le chef du Front Al-Nosra, Abou Mohammed Al-Joulani, avait annoncé en avril qu’il prêtait allégeance au chef d’Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri, confirmant les liens entre ces rebelles et l’organisation islamiste fondée par Oussama Ben Laden.

Les experts affirment qu’Al-Nosra reçoit de l’aide des affiliés d’Al-Qaida basés en Irak, et le Conseil de sécurité mentionne explicitement les liens d’Al-Nosra avec cette mouvance irakienne d’Al-Qaida.

Le gouvernement américain avait classé l’an dernier Al-Nosra comme « organisation terroriste » et ajouté ce mois-ci Al-Joulani à sa liste noire des personnalités terroristes.

DISTINGUER ENTRE L' »OPPOSITION DÉMOCRATIQUE » ET « LES ÉLÉMENTS TERRORISTES »

Ce groupe, formé de combattants syriens et de volontaires étrangers, a pour ambition d’instaurer une gouvernance islamique dans la Syrie de l’après-Assad, ce que rejette l’Armée syrienne libre (ASL), la principale composante de la rébellion.

Les pays occidentaux essaient de prendre des mesures contre Al-Nosra pour favoriser les rebelles plus modérés.

Lire : Armer les rebelles syriens, un « moindre mal » pour accélérer l’issue du conflit

Cette décision de l’ONU « vient souligner la claire distinction qu’il convient d’opérer entre l’opposition démocratique en Syrie, qui a notre plein soutien et que nous souhaitons renforcer, et les éléments terroristes que nous condamnons sans ambiguïté », a estimé à Paris le porte-parole du ministère français des affaires étrangères, Philippe Lalliot.

La guerre en Syrie, qui fait rage depuis vingt-six mois, a entraîné la mort de plus de 94 000 personnes.+

Source: Le Monde

6 commentaires

  • Fenrir

    Ben voilà la solution européenne dans toute sa splendeur !
    Autoriser lea vente d’armes et classer les éventuels clients en terroristes afin de ne pas vendre.
    L’honneur est sauf.

  • nostress nostress

    « Opération je m’en lave les mains en cours  »

    Sauf ces dits terroristes sont payés Indirectement par l’alliance du nord , j’ai loupé un truc là , et les BRICS depuis leurs somment font préssion, du coup l’alliance essaye de brouiller les cartes …

  • kalon kalon

    Tu as raison, nostress, nos vaillants politiciens commencent a se rendre compte que çà sent le « roussi » alors pourquoi ne pas opposer les « opposants » entre eux.
    Une très judicieuse façon de « s’en laver les mains » et de terminer ces sale guerre en s’arrangeant pour que leurs  » révolutionnaires  » finissent par s’entre-tuer.
    Psychopathes, d’accord, mais à un certain degré de perversité maximale quand même !
    Phase terminale de cette pathologie ?

  • Le Gaulois libre

    Faudrait peut-être que ces tocards d’Onusiens commence à mettre en tête de leur liste des organisations terroristes :

    Les U.S.A. et ses services secrets et ses officines de barbourseries.

    Israël et ses services secrets et sa dispora.

    Mosanto

    L’O.M.S. et ses campagnes de vaccinations.

    Le Qatar, l’Arabie Saoudite, les compagnies pétrolières.

    Le système bancaire et financier internationale.

    Ben Bernanke et sa bande de copains mafieux.

    Les grands laboratoires pharmaceutiques.

    Les multinationales de la chimie et de l’agro alimentaire.

    Liste non exhaustive que chacun pourra compléter… ;-)

  • kalon kalon

    A mon avis, l’ONU devrait également figurer sur la liste des organisations terroristes, mais, bon, on peut rêver ! lol