« L’anti-campagne » de Reporters sans frontières par Zeon

RSF a sorti une nouvelle campagne « choc » relativement discutable car utilisant des images de dictateurs pour celle-ci, sachant que ceux dénoncés ne sont pas forcément les plus actifs (ou dangereux ou tout ce que vous voulez…) à l’heure actuelle. Zeon ainsi que d’autres artistes énervés du web ont revisité cette campagne à leur propre sauce, assez savoureux…

Quenelles sans frontière 02

Quenelles sans frontière 03 Quenelles sans frontière 04 Quenelles sans frontière 05 Quenelles sans frontière 01

Source et autres visuels: pensetouseul.unblog.fr

 

5 commentaires

  • confucius

    Salut benji,

    Démarrage sur les chapeaux de roues !
    Ta journée commence bien, démultiplié en faisant honneur au sayanim, placé en tête de liste, mais mal décrit.
    En effet, celui qui met l’arme dans la main de l’assassin porte autant, voir plus, de culpabilité que le tueur.
    Le seul jugement humain, qui en découle est la peine de mort.

  • odin29

    J’aime bien la légende pour Poutine: dernier résistant à l’empire. Si c’est tout ce qu’on lui reproche…c’est presque un honneur! Et l’autre là, le pédo sans frontiere…la honte. J’aime bien aussi la crapule sans frontiere. eh bien voila des reporters lucides, comme quoi il en reste, on va pas se plaindre.

  • odin29

    Ah c’est une initiative de Zeon!!! scusez-moi j’ai cru que nos reporters devenaient honnêtes…autant pour moi.

  • Mundus Mundus

    Alors là, un gros très très gros BIG UP pour le dangereux SAYANIM déclencheur de conflit, apôtre de la bétise..

  • dickeus

    que des sionistes