5-11-2012 : Un inventeur tunisien met au point une éolienne révolutionnaire, la moins chère au monde

Une invention tunisienne vient d’être annoncée, qui produit de l’énergie éolienne grâce à une technologie inspirée des voiliers. Elle a l’avantage d’être moins chère et énergétiquement plus efficace.

C’est l’éolienne sans lame, le Saphonian, baptisée d’après la divinité du vent qui était adorée par les Carthaginois .Elle est également plus respectueuse de l’environnement que les éoliennes existantes qui produisent du bruit et qui tuent les oiseaux à cause de la rotation de la lame.

Au lieu de tourner les lames, le Saphonian, en forme de voile, capte l’énergie cinétique du vent, a déclaré son inventeur, Anis Aouini, au SciDev.Net. SciDev.Net – le Réseau Sciences et Développement, une organisation à but non lucratif dont l’objectif est la diffusion d’une information scientifique et technologique fiable et faisant autorité dans le monde en développement.

Il a expliqué que l’énergie mécanique obtenue déplace les pistons générateurs de pression hydraulique qui peut être stockée dans un accumulateur hydraulique ou convertie en électricité.

« Ce n’est pas la première éolienne sans lame, mais l’idée initiale est venue de voiles – le seul système humain qui peut capturer et convertir la majeure partie de la puissance du vent en énergie mécanique », a-t- il précisé.

Une éolienne moyenne ne capte que 30 à 40 pour cent de l’énergie cinétique du vent, tandis que le Saphonian peut capturer jusqu’à 80 pour cent, selon l’inventeur.

Hassine Labaied, directeur général de Saphon Energy, la start-up qui va commercialiser cette invention, a déclaré que le Saphonian réduit les pertes d’énergie aérodynamiques et mécaniques associées aux turbines à lame tournante .

«Notre prototype de seconde génération est de 2,3 fois plus efficace, et les coûts sont près de la moitié moins chers que ceux de ses prédécesseurs [éoliennes conventionnelles]. Il supprime les composants les plus coûteux dans une éolienne traditionnelle, qui sont les lames, le hub et la boîte de vitesse », a-t-il ajouté.

Aouini et Labaied ont breveté la technologie en Tunisie, en septembre 2010, et reçu un brevet international, en mars 2012. Saphon Energy est maintenant à la recherche d’un partenariat avec un fabricant pour promouvoir la technologie dans le monde entier.

«Nous sommes en négociation avec un certain nombre de sociétés internationales qui produisent des technologies d’énergies renouvelables, et, nous finaliserons le processus, d’ici la fin de cette année », a déclaré Labaied. Il a estimé qu’il faudrait jusqu’à deux ans avant que le produit n’arrive sur le marché commercial.

Ali Kanzari, un expert en énergie renouvelable et directeur général de systèmes d’énergie solaire, a déclaré à SciDev.Net que le Saphonian « semble une alternative radicale et économiquement viable aux turbines à pales ». Toutefois, il a ajouté que « l’étape de fabrication est importante, car elle permettra de déterminer comment le marché va l’accepter. »

« L’électricité produite par le vent en Tunisie représente cinq pour cent de la production totale d’électricité dans le pays, » a déclaré, pour sa part, Ayadi Ben Aissa, ancien directeur général à la société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG), à SciDev.Net .

Il a dit que l’utilisation de la technologie Saphonian pourrait produire jusqu’à 20 pour cent de l’électricité éolienne de la Tunisie sur le moyen terme.

Source: africanmanager.com

Trouvé sur S.O.S planète

28 commentaires

  • Harry

    Rêvasse

    Cherche des potes pour un emplacement pour expérimenter…

    Et toc

  • supermouton supermouton

    Il reste donc encore des gens avec les neurones ouverts :-)

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Les éoliennes traditionnelles à pales ont un bilan énergétique mitigé et des coûts de maintenance importants.

    Les éoliennes verticales ont de nombreux avantages, meilleur rendement, moteur au sol et non en l’air (maintenance coûteuse…), moins de bruit et moins de dégâts environnementaux, et pourtant on n’en entend jamais parler.

    Les éoliennes régulièrement implantées sont du type à pales, le moins efficace, et comme par hasard ce sont aussi les grands groupes énergétiques qui les gèrent.

    Je les soupçonne de saborder volontairement l’éolien en prenant le système le plus discutable pour justifier le maintien des énergies fossiles.

    • odin29

      Stroumpf. Effectivement on ne parle presque jamais des éoliennes verticales, les verts observent un silence assourdissant sur le sujet. Elles sont pourtant plus interêssantes à tous point de vue.

      • Chegoku Chegoku

        Il en existe de grands format en Belgique sur des sites industriels privés à usage privé de l’industrie. Effectivement, cette solution plus intéressante ne semble pas séduire les grands producteurs.

      • Je viens d’acheter le dernier SIM City, et il y a ces fameuses éoliennes verticales.

        Pourtant, c’est un jeu Electronic Arts !

        :D

      • galouleo

        Non, pas à tout point de vue. Je le sais pour avoir fait mon projet de fin d’études sur la modélisation aérodynamique d’une telle éolienne.

        Le rendement énergétique, ratio entre la puissance circulant dans la veine de vent qui traverse l’éolienne et la puissance captée, est plus intéressant pour une éolienne classique.

        L’avantage essentiel, toujours du point de vue aérodynamique, c’est qu’une éolienne verticale ne dépend pas de la direction du vent. Cela implique qu’il sera intéressant de l’exploiter en milieu urbain car les turbulences causées par l’environnement (bâtiments, mobilier urbain…) sont à l’origine de variations rapides et incontrôlables de la direction du vent. En revanche, dans des zones peu perturbées et avec une orientation dominante du vent assez stable, l’intérêt aérodynamique est faible.

        Toutefois, le fait que la transformateur soit situé au sol est un gros avantage en terme de conception de la structure (économie de matériaux) et d’exploitation (accès pour maintenance).

        Maintenant, le fait que ce concept soit peu exploité par les grands constructeurs d’éolienne. Et bien disons qu’il y a au moins le fait que les concepts d’éoliennes classiques ont été développés il y a plus longtemps, que les industriels ont investi sur ces concepts là, et que ça remettrait en cause leurs choix technologiques et que ça serait couteux.

        Mais si vous voulez subvenir à vos propres besoins en électricité, il existe des entreprises qui commercialisent les éoliennes verticales.

    • vanvoght

      tu soupçonne bien le schtoumf . toutes ces inventions sont mise au placard faute d’autorisation de mise sur le marcher . je ne ferais pas la liste ici , elle serait trop longue .

  • Povtach

    c’est sur qu’intuitivement on a du mal à comprendre que les éoliennes à 3 pales minces soit le meilleur concept possible pour récupérer l’énergie.
    là toute la surface est exploitée.
    un bateau généralement c’est avec un vent arrière que çà tracte le mieux. ce concept c’est le principe du vent arrière d’un bateau avec une astuce pour que le capteur revienne en position initiale.
    Je vois pas trop ce qui fait osciller la coupole, le vent devrait le faire basculer d’un coté et les pistons exercer une force qui tend à le stabiliser. Peut etre la variabilité d’un vent fort le déséquilibre plus facilement.
    Comme pour les tripales plus c’est grand plus les vitesses décuplées par leur dimensions du capteur s’opposent au vent.

    Bref, suffirait simplement de mettre cote à cote une éolienne standard et ce truc et de comparer leur efficacité, ce qui n’est pas fait. En éolien il y a beaucoup de charlatanisme, semble en faire partie.

    • aloamars

      faux, c’est avec un vent de coté ‘largue’ qu’un bateau avant le plus vite…

      ça fait très longtemps qu’il y a eu des calculs pour trouver les meilleurs rendement des éoliennes, au vu du flou de l’article sur le fonctionnement ça fait plutôt penser à un fake.

  • rouletabille rouletabille

    Plus jamais on en parlera,c’est comme les voitures électriques au USA qu’ils ont détruites,rêver c’est tout ce qu’ils nous laissent,demain ce type sera acheter ou mort?
    Toutes les inventions ,brevets (TESLA)sont achetés pour ne pas servir notre indépendance à leur rapacité.

    • Oui… Malheureusement. Comme le moteur qui bouffait 2L au 100 pour une Buick de 2 tonnes. On a retrouvé le pauvre gars qui l’a inventé dans un ravin avec une seringue dans le bras… Encore un sale garagiste drogué illuminé… Hum hum…

      Bref, faut pas croire que les Sept Soeurs et leurs acolytes du nucléaire vont lâcher l’affaire si facilement.

      • rouletabille rouletabille

        j’avais vus cela,merci de le rappeler cher JOHN..

      • aloamars

        de mémoire il a vendu son brevet mais le fabriquant a dit que ça ne fonctionnait pas, si ça fonctionnait il l’aurait commercialisé parce que les fabricants de voiture ne gagnent rien sur le prix de l’essence et que le marché des voitures est très concurrentiel

        d’ailleurs régulièrement les consommations des voitures ont baissées, pourquoi Renault sortirai la ion ou toyota de l’hydrid s’ils veulent faire consommer de l’essence

        et si ça fonctionnait pourquoi y a pas l’astuce sur internet
        et que personne ne l’a expérimenté.
        c’est comme telecharger sur internet quand un truc est simple et efficace les autorités même en interdisant ou en luttant contre n’arrive pas à empecher des gens de l’utiliser

      • rouletabille rouletabille

        on a compris ,merci ALOAMARS hahaha.

      • J’espère que tu es ironique…
        « Les fabricants de voiture ne gagnent rien sur le prix de l’essence et que le marché des voitures est très concurrentiel » C’est très amusant.

        Sérieusement, ils marchent tous main dans la main.
        Quant aux consommations amoindries, elles le sont de façon si infimes que c’est négligeable, alors que certains concours font parcourir des centaines de kilomètres à des véhicules, certes allégés, avec un litre d’essence…

        Regardons la vérité en face… Aucun industriel n’a d’intérêt à se mettre à dos l’industrie des Soeurs. Au contraire. Même les japonais restent timides dans leurs innovations technologiques en matière de véhicules. Et si tu te renseignes – j’avoue que je pensais comme toi il y a encore très peu – ce qu’on appelle l’hybride, ce n’est pas vraiment hybride… puisque la source principale d’alimentation reste le carburant fossile.

        Bref, on pourrait en parler des heures durant. D’ailleurs, c’est comme dire « Ah ben non l’éolien ça marche pas, la preuve, si ça marchait, on n’aurait plus de centrales nucléaires »…

      • rouletabille rouletabille

        merci JOHN ,continuer ,on sais que c’est pas facile ,mais on vous soutient ;
        bisous mon pote..

      • aloamars

        bien évidemment quand les constructeurs japonnais sont arrivés sur le marché européens et dans les années 80 c’est parce qu’ils se sont concertés avec tous les autres producteurs de voiture qui bizarrement avaient organisés une campagne pour dire qu’ils ne payaient pas de charges sociales alors que espérance de vie au japon est aussi longue quand France il faut forcement la financer.
        Ils ont gagné leurs part de marché tout simplement parce qu’ils étaient à l’époque plus fiable, s’ils avaient pu faire des voitures qui consomment moins ils l’auraient fait.

        y en a qui roule au fuel domestique ou à l’huile de friture recyclée ou a l’huile végétal mais pas la fameuse invention qui existe mais que personne n’a jamais vu.

        Peugeot a vendu des voitures et des scooter totalement électrique dans les années 90 et ils ont arrête pas parce qu’ils gagnaient trop d’argent mais parce ça n’était pas rentable.

      • N-Lord N-Lord

        @ aloamars: « d’ailleurs régulièrement les consommations des voitures ont baissées, pourquoi Renault sortirai la ion ou toyota de l’hydrid s’ils veulent faire consommer de l’essence? »

        En vendant de l’Hybride ils ne freinent pas la consommation de carburant, ils aident au développement économique des firmes pétrolières en ralliant des gens (bobos) qui, sans l’illusion du respect à l’écologie, circuleraient en train ou à vélo.
        Avec l’hybride ils ramènent des clients qui consommeront certes peu, mais c’est mieux que pas du tout.

      • galouleo

        « En vendant de l’Hybride ils ne freinent pas la consommation de carburant, ils aident au développement économique des firmes pétrolières en ralliant des gens (bobos) qui, sans l’illusion du respect à l’écologie, circuleraient en train ou à vélo. »

        Je suis curieux de voir des sources pour prouver cela. Tous les gens que je connais qui ont une voiture hybride avaient une voiture thermique avant.

  • Yanne Hamar

    Mais non, Rouletabille, nous arrivons à une époque où tout ce qui est planqué se révèle, dans tous les domaines.

  • Lionel

    Une petite démo du principe…
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=H2IeCJiddQg
    Ça ne ressemble pas à un fake, restent les inconvénients encore inconnus !