Une forêt protégée de Sumatra bientôt vendue à une société minière?

© thinkstock.

Une société minière cotée à Toronto, au Canada, travaille en étroite collaboration avec le gouvernement indonésien afin de faire retirer le statut protégé d’une forêt de quelque 1,6 millions d’hectares sur l’île de Sumatra.

Dans un communiqué publié mardi, East Asia Minerals Corporation affirme être activement impliqué dans l’élaboration d’un nouveau plan d’aménagement dans la province d’Aceh. Les modifications proposées concerneraient de vastes zones de forêts protégées. Près d’un million d’hectares reviendraient ainsi à l’exploitation minière, 416.086 ha à l’exploitation forestière et 256.250 ha aux plantations d’huile de palme.

Et d’ajouter: « Dès que la forêt aura été reclassée, notre société se verra accorder la possibilité de poursuivre son programme de forage ». « La lenteur de la reclassification serait imputable à une coalition de groupes environnementaux et autres ONG ».


En effet, ce reclassement de la zone est contesté par de nombreux groupes environnementaux car il pourrait mettre en péril la biodiversité de renommée mondiale de la province, y compris les orangs-outans, rhinocéros, tigres et éléphants qui peuplent la région et qui sont déjà en voie de disparition. Des préoccupations reprises le mois dernier par un groupe de biologistes et scientifiques qui ont averti que ce nouveau statut pourrait avoir un immense impact écologique, qui joue lui aussi un rôle sur l’économie de la province, mais également sur les habitants de la région.

« Les forêts d’Aceh sont essentielles pour la sécurité alimentaire, la régulation des flux d’eau durant la mousson et les périodes de sécheresse pour irriguer les champs de riz et autres cultures », a déclaré l’Association pour la Conservation de la Biologie Tropicale (ATBC). Une bien triste décision qui ne redore pas l’image de l’Indonésie qui n’hésite pas à dévaster ses richesses naturelles pour de petits profits.

Source: 7sur7.be

7 commentaires

  • FanetteDesLandes

    oh la la quand je lis ça, je me sens ridicule avec mes 2 pauvres pêchers!

  • Natacha Natacha

    Il faudra renommer les orangs-outans alors :(

  • Analogique Analogique

    Quand je vois ce que l’Homme est en train de faire, je me sens vraiment impuissant devant toutes ces horreurs.. Et quand ils auront dénaturé la planète, quand il ne restera plus rien, c’est seulement là qu’ils se rendront compte du mal qu’ils ont fait, mais il sera trop tard.. Tout ça pour l’argent, l’argent et encore l’argent..

  • Wam

    Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas.
    (Proverbe Cree)

  • Eagleeyes Eagleeyes

    J’avoue avoir quelques appréhensions quant une éventuelle exploitation minière dans cette région.

    La situation géologique de cette région est qu’elle est située dans une zone hautement volcanique, sismique et donc très instable. Ces caractéristiques devraient être considérées comme aussi dangereuses que celles qui ont conduit à l’explosion de Deep Water Horizon. Les chambres magmatiques sont si nombreuses et peu profondes par là, que le forage ou le fait d’utiliser un quelconque explosif dans cette profondeur, conduirait inévitablement à l’accentuation des épisodes sismiques et d’ainsi générer un réveil volcanique, mais aussi voir apparaître de nouveaux volcans, donc à la catastrophe.

  • GregoryCernault

    Pourquoi détruire la forêt, c’est sûr que de notre côté du monde on peut se poser la question. Mais si on essaie de comprendre leur situation, on se rend compte que notre position n’est pas non plus parfaite… Les Indonésiens, on leur reproche tout le temps quelque chose. Leur ancien gouverneur a d’ailleurs dit un truc assez clair à ce sujet :  » La communauté internationale pense que notre forêt est une la toilette gratuite de son CO2. jour après jour, ils disent qu’ils veulent protéger nos forêts pour avoir de l’air pur… mais ils veulent respirer notre air pur sans rien payer ».
    http://news.mongabay.com/2012/0411-socp_tripa_battle_call.html