Initiative citoyenne européenne : En route pour le million !

Vous l’attendiez depuis plus d’un an… Cette fois, c’est la bonne ! Les efforts produits par des citoyens et organisations de plus de quinze pays différents viennent enfin d’être récompensés : oui, vous pouvez signer officiellement l’initiative citoyenne européenne !

Plus d’un an de préparation, un échec et d’insupportables mois d’attente… Depuis que la Commission européenne a finalement accepté notre proposition d’initiative il y a deux mois, le comité de citoyens a travaillé d’arrache-pied avec la Commission pour mettre en place le système de collecte en ligne des déclarations de soutiens (signatures) ainsi que le site basicincome2013.eu, notre site de campagne officiel en plusieurs langues.

Cette attente a suscité de nombreuses questions. Il y a pourtant une légitime raison à cela : ceci n’est pas une simple pétition telle que vous avez pu en signer sur le site AVAAZ ou change.org, où une simple adresse e-mail vous est demandée.   

Vos données sont sécurisées

La signature est citoyenne, au sens formel, et a valeur officielle, presque comme un vote en ligne. Nous sommes par conséquent soumis aux réglementations légales en vigueur en France sur les initiatives citoyennes, qui nous imposent de demander des informations personnelles (un numéro d’identité notamment), afin de garantir la validité des signatures (notez que ce n’est pas le cas de tous les pays européens, en fonction de la législation nationale en vigueur).

Ainsi, le lourd processus de mise en place du système de signature est le prix à payer pour que vos informations soient sécurisées. Les données sont cryptées et sont hébergées gracieusement sur les serveurs de la Commission européenne. Mais seul un nombre très limité de personnes du comité de citoyens —engageant leur responsabilité pénale— ont accès aux clés de décryptage (elles-mêmes stockées en lieu sûr…) permettant d’extraire les données. Et bien sûr, aucun transfert de données n’est permis.

Objectif million !

Nous avons maintenant jusqu’au 14 janvier 2014 pour récolter un million de signatures, tout en atteignant un quota minimal dans au moins 7 pays de l’UE. En France, ce seuil est fixé à 55.500 signatures. Cependant, il en faudra beaucoup plus pour compenser les pays dans lesquels l’idée du revenu de base n’est pas (encore) populaire.

Des formulaires papier seront bientôt disponibles pour faire signer les personnes peu à l’aise avec les outils informatiques. Nous attirons néanmoins votre attention sur la lourdeur logistique que cela implique, et vous demanderons de vous organiser localement pour stocker les formulaires signés en lieu sûr. Nous ne commencerons à centraliser les documents qu’en milieu de campagne uniquement.

Ouvrir le débat sur le revenu de base

Si l’initiative obtient le succès escompté, la Commission Européenne devra formellement examiner la demande citoyenne et offrir aux organisateurs une audience devant le Parlement Européen.

Mais au-delà de cet hypothétique résultat, “l’idée est avant tout de lancer un vaste débat public autour du revenu de base et toutes les questions que cette idée suscite sur notre rapport au travail, à l’argent, au temps, et à notre citoyenneté.” souligne Stanislas Jourdan, l’un des porteurs de cette initiative.

Selon la formulation de l’initiative citoyenne européenne enregistrée le 14 novembre 2012 (voir le texte ici), intitulée “Revenu de base inconditionnel – Explorer une voie vers des conditions émancipatrices dans l’UE”, notre demande vise essentiellement à obtenir que les institutions européennes mettent à l’ordre du jour la question du revenu de base, et financent des études pilotes pour éclaircir les différentes modalités de mise en place à l’échelle européenne.

Cocorico ! La France prend le maillot jaune

Depuis l’ouverture du système de collecte en ligne, plus de 750 déclarations de soutien ont déjà été récoltées, dont au moins 233 rien que pour la France qui arrive en tête du nombre de signature lors du premier décompte journalier. Un compteur sera prochainement mis en place sur le site officiel de l’initiative pour vous permettre de suivre l’évolution de la campagne.

En France justement, cette campagne sera notamment soutenue et animée par le Mouvement Français pour un revenu de base, association nouvellement créée au début du mois de mars 2013 qui prendra en charge la co-animation du site revenudebase.info. Mais surtout, de nombreux groupes locaux, dont les coordonnées sont disponibles sur le site, se sont formés pour promouvoir l’initiative au plus proche de nos concitoyens.

Alors qu’attendez-vous pour signer et inviter vos amis à faire de même ? ÇA SE PASSE PAR ICI !

 

Un article publié par revenudebase.info et relayé par kannie pour  SOS-planete

5 commentaires

  • Resistant

    Mais à quoi servirait le revenu de base si le système s’écroule ? :)

    • WeAreAnimals WeAreAnimals

      Voilà C’est fait !

      On a plus rien à perdre alors… Même si l’idée que mes infos personnelles pourraient être accessibles par l’UE dans le pire des ça, ce n’est pas le but. J’ai voté telle une citoyenne européenne, donc ces informations sont nécessaires légalement.

  • Nevenoe Nevenoe

    Si c’est comme en FRANCE ça ne servira à rien

    Les opposants au texte de loi légalisant le mariage et l’adoption pour les homosexuels, rassemblés dans le collectif La manif pour tous, ont déposé vendredi 15 février 700 000 signatures au Conseil économique, social et environnemental (CESE), lui demandant d’ouvrir un débat sur le sujet.

    Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a jugé mardi 26 février irrecevable sur le fond la pétition des opposants au texte de loi légalisant le mariage et l’adoption pour les homosexuels

    « Le bureau a constaté que les conditions de nombre et de forme étaient réunies », souligne mardi le CESE dans un communiqué. « Pour autant, et en vertu de l’article 69 de la Constitution et de l’article 2 de l’ordonnance du 29 décembre 1958 portant loi organique relative au Conseil économique social et environnemental, la saisine du CESE pour avis sur un projet de loi relève exclusivement du premier ministre »

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/26/la-petition-des-anti-mariage-gay-jugee-irrecevable_1839173_3224.html

  • mash3

    Faut pas rêver même avec 1,7 millions de personne (selon la DCRI direction centrale des renseignements intérieurs) le 24 mars à Paris « manif pour tous »; le gouvernement reste autiste et démontre que nous sommes maintenant dans une dictature.
    Rappelez vous lors des manif du CPE, Hollande disait à Villepin « il faut savoir écouter la rue… » !!!
    Aujourd’hui plus la rue gronde plus il s’enferme dans sa tour d’ivoire.
    Si bien sans imagination, ni désobéissance civique rien ne se passera et les moutons seront tous tondus (les uns après les autres peut être? mais nous y passerons tous…)
    Alors une pétition de plus ne fera de mal à personne, mais du bien à personne non plus!