Vatican: le conclave pour élire le nouveau pape s’ouvrira mardi

Nous n’avons plus longtemps à attendre pour savoir si la prophétie de Saint Malachie va se réaliser, si une fumée blanche (ou rose?) va sortir de la cheminée, ou si c’est un ancien de la Goldman Sachs qui s’assiéra sur le saint siège (au point où nous en sommes…). Cela commence mardi, quand à l’annonce… Dieu seul le sait! ;)

Cette info tombe quand même divinement bien puisque du coup, les médias en oublient de parler de la nouvelle dégradation par Fitch de la note italienne… De A- à BBB+ avec perspective négative, une arnaque de plus puisque la note des USA reste pratiquement immaculée…

Vatican: le conclave pour élire le nouveau pape s'ouvrira mardi_1Des cardinaux au Vatican, le 6 mars 2013

Le conclave qui élira le successeur de Benoît XVI après sa démission historique s’ouvrira mardi après-midi, a annoncé le Vatican vendredi, au cinquième jour de réunions préparatoires secrètes des cardinaux au chevet d’une Eglise en pleine tourmente.

« La huitième congrégation générale du collège des cardinaux a décidé que le conclave pour l’élection du pape débutera mardi 12 mars », selon un communiqué du Vatican. Le matin, sera célébrée dans la Basilique Saint-Pierre la messe « pro eligendo pontifice » puis « dans l’après-midi l’entrée des cardinaux en conclave », a précisé le Vatican.

Avant de démissionner le 28 février, Benoît XVI avait émis un décret (« motu proprio ») autorisant les cardinaux à « anticiper le conclave » par rapport au délai habituel de 15 jours à partir du moment où le trône de Saint Pierre est vide, « une fois constaté que tous les cardinaux électeurs sont présents ».

Or, depuis jeudi soir, c’était le cas: les 115 cardinaux électeurs (jusqu’à 80 ans) appelés à choisir le nouveau chef d’une Eglise de plus d’un milliard de fidèles, sont tous arrivés à Rome.

Malgré le suspense et les pressions de certains pour ne pas laisser trop longtemps « vacant » le fauteuil du pape, plusieurs princes de l’Eglise avaient souhaité prendre tout le temps nécessaire pour réfléchir aux problèmes de l’Eglise, à la gouvernance du Vatican, objet de vives critiques, et pour choisir le successeur de Joseph Ratzinger.

Une nouvelle congrégation générale est prévue samedi matin, a indiqué le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, estimant que de nouvelles sessions pourraient avoir lieu lundi.

« Il faudra, a-t-il souligné, que pendant une congrégation, (les cardinaux) tirent au sort leurs chambres dans la résidence Sainte Marthe », dans l’enceinte du Vatican, où ils seront mis au secret et isolés du reste du monde pendant tout le conclave.

Jusqu’à présent, une centaine de cardinaux électeurs et non, ont pris la parole aux réunions de pré-conclave. Parmi les sujets abordés vendredi, le père Lombardi a cité le rôle des femmes dans l’Eglise, le dialogue interreligieux, les questions de bioéthique, venus s’ajouter aux thèmes des jours précédents (évangélisation, oecuménisme). L’exigence d' »une plus grande collégialité » dans la gouvernance de l’Eglise a en outre été discutée une nouvelle fois, selon le père Lombardi.

Source: paris-normandie.fr

20 commentaires