Expulsée à 94 ans de sa maison de retraite

Après le SDF, la petite vieille! Âgée de 98 ans, cette petite mamie a été expulsée de sa maison de retraite pour des loyers en retard, pas de trêve hivernale ici, même en hivers, on vire ceux qui ne payent pas! Abominable et respect zéro envers les patients. Elle s’est donc retrouvée à l’hôpital sans être malade, le temps que sa famille la récupère.

La pensionnaire de la résidence médicalisée privée a été accueillie aux urgences de l’hôpital de Châteaudun en attendant que sa famille puisse venir la chercher. - DROGAT Jean-Pierre La pensionnaire de la résidence médicalisée privée a été accueillie aux urgences de l’hôpital de Châteaudun en attendant que sa famille puisse venir la chercher. – DROGAT Jean-Pierre

Une nonagénaire a été recueillie par l’hôpital de Châteaudun, vendredi, après avoir été expulsée de sa maison de retraite des Hauts-de-Seine pour cause de loyers impayés.

C’est une bien étrange malade que les urgences de l’hôpital de Châteaudun ont prise en charge, vendredi après-midi. Car cette femme de 94 ans ne souffrait d’aucun problème médical. Son seul tort : être en retard du paiement de ses loyers de la résidence médicalisée privée dans laquelle elle vivait à Chaville (Hauts-de-Seine). Elle a tout bonnement été mise à la porte, en plein hiver.

La direction de l’établissement (*) a en effet appelé une ambulance et mis la nonagénaire dedans, avec toutes ses affaires personnelles. La maison de retraite a payé le prix du transport jusqu’à Brou, commune d’Eure-et-Loir où le fils de sa pensionnaire était domicilié avant de déménager, avec pour consigne au chauffeur de taxi, si la porte était close, d’aller aux urgences de l’hôpital de Châteaudun.
« C’est la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation », confirmait, hier, un membre du personnel de l’hôpital dunois. Nous avons contacté la maison de retraite en question, mais elle a refusé de reprendre sa pensionnaire. »

« C’est honteux et complètement illégal »

L’hôpital eurélien est scandalisé : « C’est honteux et complètement illégal en pleine trêve hivernale qui interdit les expulsions, y compris des établissements de santé. L’hôpital va d’ailleurs faire un signalement à la gendarmerie. »
L’établissement dunois a réussi à contacter le fils de la pensionnaire, qui est actuellement en vacances dans le sud de la France. Il a promis de venir chercher sa mère, mais il ne pourra pas rejoindre l’Eure-et-Loir avant demain lundi.
La direction a donc décidé, en attendant, de prendre soin de la retraitée. L’assistante sociale de l’hôpital s’occupe d’ailleurs de son dossier. Mais il est probable que l’expulsion d’une dame âgée de 94 ans renvoyée sans savoir où elle échouera, ne restera pas un dossier sans suite pour la maison de retraite de Chaville.

Laurence Franceschina
laurence.franceschina@centrefrance.com

(*) Malgré nos sollicitations, la direction de la résidence médicalisée privée de Chaville n’a pas pu être jointe hier. Les services de l’État n’étaient, de leur côté, pas informés.

Source: La Montagne
C’est donc la crise pour tout le monde, mais certains perdent plus vite le respect d’autrui que l’envie de faire des bénéfices. Les personnes âgées ont des fins de mois de plus en plus difficiles pour certaines, la société n’a semble-t-il que peu de véritable compassion pour eux, nous allons finir avec la méthode chinoise que personnellement, je trouve normale: on s’occupe de nos vieux et on les héberge!
Reste une solution, peut-être pas la meilleure mais elle a le mérite d’avoir été tournée en film:  le retour dans la vie active pour être plus précis, avec un job qui rapporte à première vue… mdr
Allez, vas-y Paulette! Paye toi ta retraite!

10 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    94 ANS ,çà existe ?

    • rouletabille rouletabille

      Comme si c’est vivre hahah la torture c’est mieux.
      Des moutons partout ,tondus et BEEEZ encore plus..
      Des moules parquées hahaha.
      il y en a qui vivent hahah 94 Ans hahaha

  • Bar Llugara

    Putain, c’est abject !!! O.ô

  • goulougoulou

    Je croyais qu’à partir d’un certain âge ( 78 ans ? ) on n’était pas expulsable ???
    Quand je pense que la presque totalité des maisons de retraites privées appartiennent aux médecins et professions médicales …
    > à gerber ! tout cela pour du fric, encore du fric et toujours du fric. Le(a) directeur(trice) de cette maison de retraité privée, non citée d’ailleurs, si la justice existe encore dans ce pays, ce que je doute, devrait prendre le maximum de la peine ad-hoc et sans sursis !!!

  • J’espère que cette maison de retraite aura de Gros emmerdes….

    Sinon, la bande annonce m’a beaucoup fait rire :-)

  • Maverick Maverick

    Pas mal, la bande annonce … Plus amusante que l’histoire de cette vieille dame, en tout cas. J’espère qu’il y aura des sanctions, mais j’en doute. On se permet ce genre de choses quand on est à peu près certain de s’en tirer à bon compte. Surtout si ça achève la vieille (avec tout le respect que je lui dois ;-) )

  • Corinne Corinne

    Article envoyé à tous les députés (liste effectuée pour mes courriers contre le MES) La France : terre d’accueil …..mon oeil. On est bien descendu bas, aucun sentiment…..monde de m…e. Désolée, c’est la colère mais ça fait du bien de le dire.

  • nicko nicko

    Une décision « maladroite ». Forcée de s’expliquer, la direction a assuré de son côté dès dimanche soir que la retraitée serait réintégrée lundi dans la maison de retraite où elle vit depuis presque deux ans. Laurent Boughaba, directeur d’exploitation du groupe propriétaire de la maison de retraite privée de Chaville a lui-même reconnu une décision « maladroite ».Un des fils de la vieille dame ne veut pas que sa mère retourne dans l’établissement de Chaville http://www.rtl.fr/actualites/info/article/la-nonagenaire-mise-a-la-porte-d-une-maison-de-retraite-ne-sera-pas-reintegree-7756650652

  • Bidule

    C’est vrai que c’est l’hiver, que c’est dégueulasse, c’est vrai qu’il n’y a que le fric qui compte, c’est vrai que si son fils est en vacances, il aurait pu payer la pension de sa maman mais je vais me faire l’avocat du diable; si dans une maison de retraite privée, les pensionnaires n’arrivent plus à payer leur pension, (et ça risque d’arriver de plus en plus souvent!) que faut-il faire??

    Ce n’est pas possible de les chauffer, les nourrir, les soigner etc sans revenus!
    A partir d’un certain pourcentage de non payeurs, tout le monde en subit les conséquences, les autres pensionnaires qui paient aussi!

    Une maison de retraite, ce n’est pas une oeuvre caritative c’est un business…
    Et maintenant, même si ce n’est pas normal,faire du business avec la santé et le malheur des gens, c’est monnaie courante, si j’ose dire…

    Faudrait rendre ce genre de business illégal et aussi voir les vrais responsables de la paupérisation du peuple…
    C’est à l’état de créer des maisons de retraite gratuites pour les retraités et payées par la communauté active!