Le Belge renonce au coffre-fort

Les Belges renoncent de plus en plus aux coffres qu’ils louent dans une banque, rapporte mercredi « De Tijd ». Au cours des onze premiers mois de 2012, le contrat de location de 26.072 coffres a été résilié auprès des grandes banques BNP Paribas Fortis, KBC et ING. En 2011, il en a été de même pour 52.618 coffres.

L’époque des titres papier matérialisant des actions, obligations et autres bons de caisse touche à sa fin. Les titres au porteur disparaîtront ainsi du droit belge à la fin 2013.

Le gouvernement a instauré au début de l’année une taxe d’1% pour accélérer la conversion de ces titres et en retirer au passage 30 millions d’euros. Des milliers de Belges se sont donc rendus à la fin de l’année dans leur banque pour mettre en ordre leur situation.

Le rendement pour l’Etat s’en ressentira, selon le quotidien: la taxe n’a rapporté que 2,5 millions d’euros au cours des onze premiers mois de l’année.

Source: 7sur7.be