Fukushima: liquéfaction du terrain, Tepco publie une photo

Attention, cet article date du 05 septembre, soit trois mois avant le séisme. Reste à connaître les conséquences de celui-ci sur le terrain déjà endommagé.

Liquéfaction et glissement de terrain suite au séisme publiée le 12/09/2012

Nous évoquions dans un précédent billet les dangers d’une liquéfaction des sols au niveau de la centrale de Fukushima .

Lorsqu’on lui demande pourquoi TEPCO a refusé les images jusqu’à présent, Junichi Matsumoto, directeur général par intérim de l’énergie nucléaire de l’entreprise et de la Division des végétaux implantation, a déclaré que les enregistrements avaient eu besoin de tri….

Ce phénomène de liquéfaction des sols meubles , est décrit comme le fait que le sol se comporte pendant un court instant à la manière d’un fluide visqueux. Ce phénomène est principalement rencontré dans les matériaux sableux saturés, ainsi que les argiles sensibles. Il se produit si le sol est soumis à des sollicitations rapides, telles que les séismes, les raz-de marée, les explosions ( A Fukushima nous avons eu les 3 …)

Voici donc une série de photos qui démontrent qu’une liquéfaction c’est bien produite au niveau de la centrale , ces images sont rares issues de capture sur des vidéos ou du site Houssefout

Disparition d’une portion de terre en bord de mer (recouvert par des planches)

Talus effondré

Fissure entre radier de la cuve et circulation ?

Importante fissure du sol au pied du réacteur N°1 (avec chute des arbres)

Cette dernière image montre qu’une liquéfaction du terrain avec coulée de boue c’est bien produite. c’est une certitude au niveau du réacteur N°1 (qui depuis à été placé sous tente )

Une  » reconstitution de sol  » avec du tout venant à été faite à cet emplacement

Le Journal Le Figaro avait publié cette infographie montrant l’impact du Tsunami sur la centrale

impact tsunami

Comme on le voit sur ce plan de nivellement et d’impact du tsunami l’eau a pénétré en profondeur sur l’ensemble du site , et les sous sol des bâtiment sont tous sous le niveau de la mer , on est en droit de s’interroger sur l’état et la stabilité des sols sous l’ensemble des réacteurs sinistrés , à défaut de savoir où se trouvent les centaines de tonnes de corium.

Source: Fukushima-information.fr

4 commentaires

  • Zangao

    Avec les derniers séismes en date, ça ne va pas s’arranger !

    Si le sol est saturé, le fait de le secouer va transformer le site en un marais….

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Compte tenu de la fréquence des secousses dans la région, et ce depuis septembre, je n’ose imaginer les conséquences depuis mars 2011 !!
    J’admets que la dangerosité de la situation me glace le sang, on a tendance à oublier le corium. Ce dernier peut à tout moment s’enfoncer très rapidement, et que la rencontre ne fusse qu’avec une nappe phréatique, ou une quantité suffisante d’un liquide, c’est l’explosion assurée.

  • rouletabille rouletabille

    Les spermatozoïdes sont vachement atteints en France ?
    Un spermatozoïde irradié est handicapé sans espoir de féconder un ovule,(irradié aussi ?)bref,une chance de pas voir des horreurs en plus de ceux qui nous gouverne..