Gerald Celente vs Israël/USA : le vol des terres palestiniennes par des psychopathes et sociopathes

On peut au moins reconnaître le courage de ses propos!

Gerald Celente commentait les attaques d’Israël sur Gaza le mois dernier. Il n’y va pas de main morte en s’attaquant « au leadership des psychopathes et sociopathes qui sont au pouvoir des deux pays » (USA, Israël).

« …pour un seul putain de missile qui a été tiré à Jérusalem, ça fait la Une des manchettes !
Avez-vous vu les photos de la destruction de Gaza ? »

« Israël continue le vol des terres palestiniennes et ils asservissent le peuple de Gaza. Ils violent le droit international et les résolutions de l’ONU. »

Celente termine en précisant que ses propos ne sont pas dirigés contre les juifs : il s’attaque « au leadership des psychopathes et sociopathes qui gouvernent ces deux pays (USA, Israël). »

Depuis ce coup de gueule de Celente, la Palestine a tout de même obtenu le statut d’État observateur non membre aux Nations Unies :

http://fr.euronews.com/ Mahmoud Abbas a des raisons d’être heureux : la Palestine vient d’obtenir le statut d’État observateur non membre aux Nations Unies. La résolution a obtenu 138 voix pour et 9 contre, dont celle attendue d’Israël. 41 pays se sont par ailleurs abstenus.

Auparavant, le président de l’Autorité palestinienne avait été vivement applaudi par l’Assemblée générale de l’ONU. Dans son discours, il a vivement critiqué la politique agressive de l’État hébreu à l’égard des Palestiniens. « La récente agression israélienne à Gaza montre à quel point nous avons besoin de liberté, et à quel point Israël s’accroche à sa politique belliqueuse. La communauté internationale doit chercher la paix, en accordant le statut d’État observateur à la Palestine »

Plusieurs pays européens dont la France ou encore l’Espagne se sont prononcés pour la résolution. Ce nouveau statut, que possède aussi le Vatican, ne permet pas de voter à l’assemblée générale, mais il donne accès aux agences de l’ONU dont la Cour pénale internationale.

Article complet: Agoravox.tv

Un commentaire