Rothschild va lancer un fonds pour le financement des PME

Une petite information qui ne va pas vraiment interpeler le « commun des mortels » et qui pourtant à toute son importance, la banque Rothschild va financer les PME, à l’heure actuelle ou les scandales se multiplient et les liquidités viennent à manquer, à un moment ou les crédits deviennent rares, une banque décide de se mettre à prêter de l’argent, et généralement, ce type de banque ne fais pas grand chose au hasard… Mais voyons l’information brute d’abord:

La banque d’affaires Rothschild va lancer à la rentrée un fonds dédié au financement des petites et moyennes entreprises (PME) européennes dans un contexte de raréfaction du crédit bancaire classique, a indiqué vendredi un dirigeant de la banque.

Le fonds de 400 à 500 millions d’euros sera spécialisé sur la dette à haut rendement (high yield) et sur la dette mezzanine.

Ces derniers mois, plusieurs sociétés de gestion d’actifs, compagnies d’assurance et fonds d’investissement ont créé des fonds consacrés au financement des entreprises, comblant ainsi un vide laissé par les banques européennes contraintes de durcir ou réduire l’octroi de prêts du fait de la crise et de normes prudentielles plus restrictives sur les fonds propres.

En Europe, le financement des entreprises était traditionnellement assuré à hauteur de 80% par le crédit bancaire.

Pour Rothschild, le lancement de ce fonds, prévu pour septembre, est aussi l’occasion pour la banque d’accélérer le développement de ses activités de banque commerciale dans un contexte où les revenus tirés du conseil en fusions et acquisitions se contractent.

« Du fait de Bâle III, les banques se retrouvent avec des coûts de liquidités et de capital tout à fait prohibitifs. Elles vont continuer à réduire leur exposition à cette clientèle », explique à Reuters Marc-Olivier Laurent, le directeur de la banque commerciale de Rothschild.

« C’est ce qui nous a amenés et attirés sur ce secteur. Il va y avoir des besoins très importants », poursuit le dirigeant.

En mai dernier, la Société générale et Axa se sont associés dans le financement des entreprises pour aider ces dernières à diversifier leurs sources de financement.

Des fonds comme Tikehau Capital ont de leur côté aussi commencé cette année à prêter presque directement à des entreprises confrontées à un assèchement du crédit bancaire.

Source: Reuters

Un article qui se veut technique et pas vraiment intéressant pour la plupart des personnes qui ne comprennent pas en grand chose à la finance, dont moi, ce n’est pas ma formation, mais on peut se rendre compte en grattant un peu que quelque chose n’est pas normale ici: la banque Rothschild est prête à faire dans le « high yeld » et la dette mezzanine, c’est à dire des placements à haut rendement mais également à haut-risque, cela peut fonctionner comme foirer complètement. Pour comprendre cela, il faut savoir de quoi nous parlons:

Définition High yield

Les High yield sont des émissions obligataires qui proposent un fort rendement en contrepartie d’un haut niveau de risque. Les émetteurs concernés sont souvent des sociétés en difficultés ou qui ont un niveau d’endettement élevés associé à un faible montant de fonds propres.

Cela donne un caractère fortement spéculatif aux High yield. Le taux d’intérêt de ces obligations peut atteindre 7 % à 8 % et parfois davantage. La rémunération de ces obligations est donc extrêmement conséquente. On les appelait autrefois junk bonds.

Définition Dette mezzanine

La dette mezzanine est une dette subordonnée qui, dans un montage de rachat d’une entreprise par endettement, s’interpose entre la dette senior et les capitaux propres.

L’investisseur en dette mezzanine n’est remboursé qu’après le remboursement complet de toutes les tranches de la dette senior.

La dette mezzanine est donc un outil de financement couramment mis en place lors de montages financiers de LBO (Leveraged Buy Out). La rémunération de la dette mezzanine est plus élevée que celle de la dette senior, puisque le risque est plus important.

Ces deux définitions sont issues du lexique du blog trader-finance.fr, vous pourrez également avoir des explications bien plus détaillées ici pour les high yields et ici pour les dettes mezzanines.
Quelle leçon pouvons en tirer sans être spécialisé dans la finance? Que la-dite banque est financièrement dans l’embarra et prête à tout pour arriver à faire un peu d’argent? Ou bien qu’elle tente tout pour rapporter un maximum de monnaie avant un krach total? Quelle que soit la réponse, cela sent très mauvais…

La banque d’affaires Rothschild va lancer à la rentrée un fonds dédié au financement des petites et moyennes entreprises (PME) européennes dans un contexte de raréfaction du crédit bancaire classique, a indiqué vendredi un dirigeant de la banque.

Le fonds de 400 à 500 millions d’euros sera spécialisé sur la dette à haut rendement (high yield) et sur la dette mezzanine.

Ces derniers mois, plusieurs sociétés de gestion d’actifs, compagnies d’assurance et fonds d’investissement ont créé des fonds consacrés au financement des entreprises, comblant ainsi un vide laissé par les banques européennes contraintes de durcir ou réduire l’octroi de prêts du fait de la crise et de normes prudentielles plus restrictives sur les fonds propres.

En Europe, le financement des entreprises était traditionnellement assuré à hauteur de 80% par le crédit bancaire.

Pour Rothschild, le lancement de ce fonds, prévu pour septembre, est aussi l’occasion pour la banque d’accélérer le développement de ses activités de banque commerciale dans un contexte où les revenus tirés du conseil en fusions et acquisitions se contractent.

« Du fait de Bâle III, les banques se retrouvent avec des coûts de liquidités et de capital tout à fait prohibitifs. Elles vont continuer à réduire leur exposition à cette clientèle », explique à Reuters Marc-Olivier Laurent, le directeur de la banque commerciale de Rothschild.

« C’est ce qui nous a amenés et attirés sur ce secteur. Il va y avoir des besoins très importants », poursuit le dirigeant.

En mai dernier, la Société générale et Axa se sont associés dans le financement des entreprises pour aider ces dernières à diversifier leurs sources de financement.

Des fonds comme Tikehau Capital ont de leur côté aussi commencé cette année à prêter presque directement à des entreprises confrontées à un assèchement du crédit bancaire.

11 commentaires

  • Mustapha Meunier

    Le fonds de 400 à 500 millions d’euros

    LoL une peccadille, tonton Rothschild se mouille pas trop
    pour l’entrepreneur dans le désarroi.

  • Mustapha Meunier

    LCF Rothschild
    La Compagnie Financière Rothschild

    Problème le L de La étant une particule il n’est pas utilisé lors d’une abréviation !!!

    Donc pkoi LCF ?

    non en fait c’est plutôt LCF-R soit LuCiFeR

    vous êtes d’accord !?

    • stereo4

      Judicieux, mais ça reste à prouver même si l’on sait ce que représnte cette  » famille  » et le  » dieu  » qu’elle adore !

  • ratgana

    Rothschild a toujours été un acteur majeur de haut rang (à hauteur des pires) et ils sont très fort pour créer des fonds, dommage que l’article n’en dise plus sur la nature du fond surtout qu’à hauteur de 500 millions d’euros, ça ne représente pas grand chose (dans leur monde). Rien non plus sur les modalités (le grand danger d ce genre de chose)
    Ici la liste des fonds (seulement pour Edmond de Rothschild) :

    http://www.edmond-de-rothschild.fr/Fr/edr/Pages/FundsList_EDR.aspx

    Après que Rothschild se place en junior, et bien oui, c’est là que ça rapporte le plus .

  • fotoulavé fotoulavé

    Il ne l’a pas écrit dans son journal, « Libération ».

  • Boono Boono

    Dabord on permet à notre économie nauséabonde de lévité un peu plus puis quand le retour de ballet arrive, de balayé d´un coup sévére et de s´accaparer tout facilement de tout leurs biens. Ils sont mis en ésclavage par la dette puis anéantis… Ils sera dit à ces PME que nous vous avons donné toute les chances mais que vous n´avez pas su la prendre, d´où votre mahleure…

  • rouletabille rouletabille

    Depuis que ceux pour qui on vote (je vote pas) permettent de vendre cette idiotie avec intérêts,les autoroutes de l’illusion sont un quotidien sans raclures dispersés dans les bouchons de ce qui reste d’exploitable ..