Thierry Meyssan sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie et sur l’élection présidentielle française

Je reconnais que cet homme est des plus contesté, mais ses analyses sont bien plus proche de la réalité que nous pouvons constater avec le temps que de ce que nous rapportent la plupart des médias dit traditionnels. Donc, pour en savoir plus sur la Syrie, sur les prochaines présidentielles comme sur le reste, une lecture s’impose…

En 10 ans, Thierry Meysan s’est imposé comme le chef de file naturel et incontestable du courant contre-mondialiste.  En ces temps pour le moins troublés – proche d’un basculement irréversible – ses analyses sur la situation au Moyen-Orient et l’impérialisme étasunien, d’une rigueur implacable, telle une dialectique agissante, sont appelées à donner un nouveau visage à l’avenir déjà, secrètement, en marche : un avenir débarrassé de l’ennemi ontologique, de ses agences de contrôle et de ses subalternes. Dans cet entretien, réalisé la nuit dernière, Thierry Meyssan nous livre son éclairage sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie par l’OTAN et l’élection présidentielle en France.

Mecanopolis

Mecanopolis : Thierry Meyssan, vous observez la situation en Syrie depuis plusieurs mois pour le Réseau Voltaire. Que pouvez-vous nous dire des dernières évolutions sur le terrain ?

Thierry Meyssan : Durant un an, la Syrie a affronté une « guerre de basse intensité ». Des milliers de mercenaires, venant de toute la région et ayant une expérience du combat en Irak et en Libye, ont saboté les infrastructures énergétiques et de télécommunication. Puissamment armés par l’OTAN, disposant de renseignements satellitaires, encadrés par des instructeurs occidentaux, ils ont tenté de semer la terreur et le chaos en perpétrant des crimes d’une violence inouïe. Simultanément, les médias occidentaux ont inventé une histoire de révolution/répression que leurs lecteurs et spectateurs ont gobée par assimilation : le schéma tunisien se reproduirait dans tous les pays où les gens parlent arabe.

Il n’y a pas à ce jour de bilan clair des victimes. La seule source indépendante crédible à laquelle on peut se référer est la Mission d’observation de la Ligue arabe. Elle était majoritairement composée d’experts de haut niveau (officiers supérieurs et diplomates), de nationalités différentes, et a pu librement se déployer dans tout le pays. Selon elle, il n’y a jamais eu de manifestations de masse contre le régime et, partant de là, jamais de répression. Surtout, les groupes armés ont fait autant de victimes parmi les civils que parmi les forces de sécurité (armée et police). Ce constat, qui contredit les assertions des puissances occidentales et du Golfe, a été rejeté par elles, alors mêmes que ce sont elles qui avaient voulu et composé cette Mission d’observation.

La « guerre de basse intensité » a pris fin avec le retrait états-unien consécutif au double veto russo-chinois et au déploiement des armes anti-aériennes russes. L’OTAN, ayant été contrainte d’abandonner son projet de bombardement de la Syrie, n’avait plus de raison de poursuivre sa stratégie préparatoire au sol. Les derniers combattants se sont retranchés dans un quartier de Homs, où ils ont proclamé l’Emirat islamique de Baba Amr. Durant un mois, ils ont organisé un show télévisé mondial pour faire accroire que leur bastion était « pilloné » par les forces syriennes ; ce qui n’a jamais eu lieu et ne pouvait pas avoir lieu puisqu’un détachement syrien était lui-même prisonnier à l’intérieur de l’Emirat islamique. En définitive, à la suite d’un accord conclu entre Claude Guéant et le général Assef Chawkat, les instructeurs français ont quitté Baba Amr et la plupart des mercenaires se sont rendus.

Comme toujours lorsqu’une guerre est finie, il reste des individus et des groupuscules isolés, animés par un esprit de vengeance, qui causent encore des dommages à la population. Quoi qu’il en soit, progressivement tout revient à la normale. Dans quelques jours se tiendront des élections législatives pluralistes, les premières que le pays aura connues depuis un demi-siècle. Les nouveaux partis politiques découvrent la possibilité de s’exprimer à la télévision et d’animer des débats publics. En définitive, la Syrie sort de cette épreuve appauvrie, mais renforcée.

La Fédération de Russie a mis fin à la dominance aérienne des Etats-Unis et d’Israël au Proche-Orient.

Les efforts de l’OTAN pour faire tomber le régime de Bachar el-Assad ont jusqu’ici été mis en échec. Nous imaginons toutefois que cette coalition occidentale ne va pas abandonner ses projets. Quelles seront, selon vous, les prochaines actions de déstabilisation de la Syrie ?

En déployant en Syrie le système de défense anti-aérien le plus sophistiqué du monde, la Fédération de Russie a mis fin à la dominance aérienne des Etats-Unis et d’Israël au Proche-Orient. Or, la puissance des forces armées US repose principalement sur sa capacité de destruction aérienne, les forces au sol ayant montré leur incapacité à occuper un terrain. Washington n’a donc plus les moyens de sa politique.

La présence russe est massive. Il y a aujourd’hui plus de 100 000 ressortissants russes stationnés en Syrie et ce sont des militaires russes qui servent leur matériel de défense anti-aérienne.

L’équilibre stratégique s’est inversé en quelques années. Washington, qui n’avait pas réussi à entrer en guerre au Liban en 2005, y a livré une guerre par procuration en 2006, laquelle s’est soldée par la cuisante défaite d’Israël face au Hezbollah. Puis, le Pentagone a été contraint d’évacuer en 2011 les gigantesques bases militaires qu’il avait construites pour un siècle en Irak. L’OTAN vient de reculer en Syrie, et il n’est plus question d’attaquer l’Iran.

Bien plus que les Etats-Unis et Israël, ce sont les régimes arabes sionistes qui sont les grands perdants de cette nouvelle donne. Je pense particulièrement aux dictatures wahhabites d’Arabie saoudite et du Qatar. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent survivre longtemps à leur défaite

L’OTAN n’a d’alliance défensive que le nom. En réalité, c’est une organisation de supplétifs des Etats-Unis, au service de leurs ambitions impériales.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots quels sont les intérêts que servent l’OTAN dans la déstabilisation de la Syrie, et quel est leur but final ?

L’OTAN n’a d’alliance défensive que le nom. En réalité, c’est une organisation de supplétifs des Etats-Unis, au service de leurs ambitions impériales. La décision d’attaquer la Syrie a été prise lors d’une réunion au Camp David, le 15 septembre 2001, juste après les attentats de New York et Washington. Elle faisait partie d’une liste de 7 objectifs, après l’Afghanistan et l’Irak, il était prévu d’attaquer la Libye et la Syrie, puis la Somalie et le Soudan, et enfin l’Iran. Les préparatifs de la guerre contre la Syrie ont débuté après la chute de Bagdad, avec le vote du Syria Accountability Act, le 15 octobre 2003.

Source et article complet: Mecanopolis

21 commentaires

  • Belquis

    Bonjour tout le monde,
    Meyssan, il habite ou ? Est protege par qui ?
    Meyssan travaille avec parcimonie sur nombreux dossiers mais parfaitement incompetent ici car On ne peut pas etre juge et parti.
    Son temoignage est entache de nullite parce qu’il n ‘est pas impartial.
     

    • Et toi, tu habites où, tu es protégé par qui ?
      Où se trouve ta partialité, et ton commentaire n’est-il pas emprunt de jugement et de prise de parti ?

      Renseigne toi sur Meyssan. Souvent qualifié d’antisémite, c’est un antisioniste. Il a toujours argumenté sur le 11 septembre, et étaye généralement plutôt bien ses propos par des faits, et non des spéculations.

      Libre à toi de vérifier ses affirmations et de venir nous éclairer de tes recherches, nous serons tous preneurs.

      Je t’invite à visiter le Réseau Voltaire; tu auras de quoi crisser des dents et critiquer :)

      • engel

        Et je rajouterais.

        En tant que journaliste français, travaillant en France, et bien…… il habitait en France, jusqu’au jour où les menaces de mort se précisèrent !!!

        Le choix était simple : Mourir en France pour des idées, ou survivre à l’étranger en continuant sa mission journalistique.
         
        Des lors, qui peut critiquer son choix. Si se n’est les mêmes qui l’ont forcé à partir, ou les ignorants. 
         
         

      • Mémé

        Bien dit John!!!! Une voix dissidente se fait entendre et de suite il est mis en doute et pourtant!!! Pour ajouter à ta réponse j’inviterai les lecteurs à lire ça http://www.voltairenet.org/Operation-Sarkozy-comment-la-CIA-a pour un aperçu de qui est vraiment Sarkozy….

      • engel

        Et pourtant !
        Ses dossiers sont superbement étaillés, avec plein de références permettant de vérifier ses allégations.
        Et c’est bien pour cela qu’il dérange autant de monde.

    • MouteMoute

      Et alors serait-il partial que ça ne balancerait qu’un peu l’équilibre entre lui et nos merdias officiels complétement lobotomisés par le parti pris permanent…

  • pokefric pokefric

    Bonjour tlm
    Syrie/droits de l’homme: l’Onu reconnaît des violations par l’opposition  18/04/2012
     

    La Commission d’enquête sur la Syrie, mise en place par le Conseil des droits de l’homme de l’Onu, a reconnu que de graves atteintes aux droits de l’homme ont été commises par des opposants, a écrit mercredi sur son compte Twitter Guennadi Gatilov, chef adjoint de la diplomatie russe.

    « Le président de la Commission d’enquête onusienne sur les violations des droits de l’homme en Syrie (Paulo Sérgio Pinheiro, ndlr) a reconnu que l’opposition était également responsable de graves violations », a noté le vice-ministre russe.

    Bien évidemment,pas un mot à la radio et je voulais rajouter, que thiérry Meysan à quand même eu le mérite d’aller plusieurs fois en Syrie,c’est un homme de terrain qui met sa vie en danger contrairement à ces journalistes Parisiens qui se permettent, tel des perroquets bien dressés, de répéter inlassablement les ordres du haut sans vérifications!
    Rappelez vous le mal qu’il à eu pour rentrer de Libye,c’est clair qu’ils voulaient l’assassiner..
    On dira ce qu’on voudra sur,lui a au moins le courage de se dresser contre l’élite occidentale..

  • Au fait, c’est une info au niveau de l’Iran, pour l’instant je n’ai pas trouvé d’autres sources mais si cela s’avère vrai, c’est chaud bouillant pour l’avenir pour eux: http://french.irib.ir/info/iran-actualite/item/182636-iran-d%C3%A9couverte-de-lun-des-plus-grands-champs-p%C3%A9troliers-du-monde

  • delaude

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/04/19/l-inde-a-effectue-un-tir-d-essai-de-missile-a-longue-portee_1687381_3216.html#ens_id=1682674&xtor=RSS-3208
    Lisez l’article… Comme par hasard, ils « rénovent » leur armée, juste maintenant !
    C’est curieux ce constat général que les équipements militaires sont obsolètes un peu partout dans le monde au même moment…. N’oublions pas que c’était annoncé aussi pour le Canada il n’y a que quelques mois… Bref ! C’est le printemps ! On ré-no-ve !

  • pokefric pokefric

    Juppé fait marche arrière, il était temps…
    Syrie: pas de reconnaissance du CNS par la France

  • goubert

    Benji, vos source sont pitoyables !! Meyssan une référence, tu PARLE

    • voltigeur voltigeur

      Nous attendons les votre, plus fiables et autrement documentées, avec
      les liens. Merci à vous!

      • pokefric pokefric

        Je pense que sa référence sera celui pour qui il va donner sa voix ……..
        On est mal barrés…..

      • voltigeur voltigeur

        Je suis scandalisée, qu’on ne reconnaisse pas les votes blancs,
        mais il faut croire que c’est trop « démocratique » :reallypissed:

      • voltigeur voltigeur

        Je constate que:
        Aucun parti n’a pris un inconnu pour un éventuel poste! les zélites veulent
        continuer leurs petites magouilles entre eux! et apparemment personne ne s’aperçoit
        de rien. On va se retrouver avec les mêmes pingouins, qui tout les mois se retrouvent
        au Club du Siècle, pour décider des stratégies enfumatoires qui illusionneront les mougeons
        . Bayrou, Hollande, Aubry, Sarkozy, Yade etc…tous ennemis intimes qui se tapent la cloche ensembles

    • Maverick

      @ goubert : Meyssan n’est certes pas un modèle d’objectivité, mais intellectuellement plus stimulant que le JT. Mais c’est vrai que nous, on est les gentils : Nous ne nous abaisserions jamais à encourager des provocations de l’ASL et d’Al-Qaïda afin de pousser El-Assad « à la faute » juste au moment où la résolution 2042 de l’ONU doit entrer en vigueur, ou à bombarder des camps de réfugiés en territoire turc. C’est pas les enfants de choeur qui manquent en Syrie en ce moment, et la circonspection est de rigueur. Enfin, sauf quand on s’appelle BHL. :evilgrin:

  • Arlette

    Paru sur : http://www.alterinfo.net
    Des agissements pareils, INTOLERABLES !
    Annonce : Un frère en SYRIE est enterré VIVANT pour avoir dit « la ilaha illa llah »

    http://youtu.be/395y3WAmYpM