Réaction du CRIIRAD à l’incident sur la centrale nucléaire de Penly…

Il ne faut pas que les élections pestilentielles nous fassent oublier qu’il y a des « incidents graves » qui ont eu lieu dans une de nos super centrales/hyper sécurisées/les plus sures du monde/où il ne peut rien arriver que les « spécialistes » ne soient à même de gérer.

Le responsable du laboratoire de la CRIIRAD parle :

Premier point : avoir un dysfonctionnement aussi grave sur une pompe de circuit primaire de réacteur nucléaire, avec projection d’huile, perte d’huile, incendie, c’est quelque chose qui est potentiellement très important. En effet, il est vital de refroidir en permanence le coeur du réacteur nucléaire, ce sont ces pompes qui le permettent.

S’il y a un dysfonctionnement sur ces pompes, qui en plus a une fuite très importante de liquide radioactif, via cette pompe, c’est potentiellement, évidemment, grave.

Deuxièmement : la question est de savoir comment il est possible, sur un réacteur nucléaire, d’avoir une fuite. Est-ce un problème de maintenance insuffisante, un problème de mauvaise fabrication ? ça pose bien évidemment des questions de sûreté.

Troisièmement : il faut toujours penser aux doses subies par les intervenants (…)

Quatrièmement : en ce qui concerne les conséquences sur l’environnement, (…)
Pour entendre la suite, cliquer ICI puis sur PENLY : incendie et fuite d’eau radioactive : première réaction de la CRIIRAD

Source : www.criirad.org via Sauve-La-Terre

12 commentaires

  • yael

    je suis très contente qu’il y ait un article là dessus… J’en parlais hier dans « Centrale Ukraine » merci voltigeur…  :-*

    • N’oublions pas que normalement, tous ces systèmes sont doublés, justement en cas d’incident (panne, défectuosité, accident…)

      Mais il est évident que la maintenance coûtant cher, notamment à cause des mesures de sécurité à prendre, elle est souvent négligée et bâclée. Profit, toujours profit.

      • Diazen

        Pourquoi les gouvernements successifs (sans doute avec l’obligation de Bruxelles) de privatiser les centrales nucléaires? … Les mettre au privée, c’est tuer la sécurité. Ils ne pensent qu’au trimestre alors qu’une centrale nucléaire c’est des décennies de fonctionnement et donc d’entretien. Privatiser les centrales c’est comme un génocide, comme on le voit au Japon, après Fukushima.

      • hopix

        Ben ça fait « plus moderne ». Faut croire. 
        On privatise tout désormais, jusqu’à ce qu’il ne reste rien.  

      • Delaude

        On privatise parce que ça permet de déresponsabiliser les états d’une part, et d’une autre de satisfaire les puissants lobbies de l’énergie qui y voient une source de profit et de pouvoir.
        Il y avait eu un article il y a quelques temps sur le ME qui expliquait comment les centrales françaises étaient entretenues par des intérimaires de boites privées, mal formés parce que ça coutait moins cher à EDF….

      • hopix

        « ubi solitudinem faciunt pacem appellant »

      • Tex

        Oui, C juste une question de point de vue!!

  • Yfonchier

    « Incident sans conséquence » pour EDF, « incident grave » pour CRIIRAD…
    Visiblement, l’incident est grave mais pas catastrophique. Enfin… je crois.
    L’incendie a pu être maîtrisé par les pompiers; seulement quelques milliers de litres d’eau irradiée ont été libérés dans la nature; et je cite les conclusions d’EDF :
    « L’étude des petites brèches […] montre […] que le réacteur peut être ramené dans un état sûr »
    <a href="http://groupes.sortirdunucleaire.org/Accident-a-la-centrale-de-Penly" title="suivez les liens">suivez les liens</a>
     
    En fait le vrai problème est plutôt dans la transparence, la difficulté qu’on a à avoir des informations fiables.
    C’est la croix et la bannière pour avoir accès aux prélèvements qui ont été réalisé dans la périphérie de la centrale, même les pompiers qui sont intervenus ne savent pas s’ils ont été exposé ou pas à des radiations.
    Ce que démontre cette aventure, c’est qu’on sait pas trop ce que ça démontre.
    C’est clair que c’est pas clair quoi.
    L’impression que j’ai, c’est que la stratégie d’EDF est plutôt orientée bénéfice et productivité que qualité et sécurité.
    Tout le monde aujourd’hui sait ce que cela peut donner et que quand ça arrive c’est trop tard.