Un militant écologiste interné de force en psychiatrie

Ben voilàààààà! En France pour la répression, il y a l’intimidation, l’arrestation, et l’internement psychiatrique! Fallait oser! C’est vraiment tomber très basque d’utiliser ce genre de techniques, surtout que la plupart des dingues, ils sont en libertés, ils travaillent soit en politique soit dans la finance!!!

Jean-Pascal [1], militant écologiste, ne s’attendait certainement pas à se retrouver en hôpital psychiatrique pour avoir mené une action non-violente. Tout commence, rappelle la Ligue des droits de l’homme en Languedoc-Roussillon, lorsque Jean-Pascal apprend que le maire de la commune de Loupian (Hérault) demande le déclassement de l’unique zone Natura 2000 du village. Pour protester contre la fin annoncée d’une zone protégée, le militant s’enchaîne le 26 mars à un puits, dans les locaux de l’hôtel de ville. La gendarmerie intervient, et là, la machine administrative s’emballe. À l’appel du parquet, un médecin des pompiers soutenu par le maire décide de l’hospitalisation psychiatrique d’office. Résultat, Jean-Pascal se trouve à l’isolement à l’hôpital de la Colombière à Montpellier, depuis plus d’une semaine.

En cause, la loi du 5 juillet 2011 relative « aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et à leurs modalités de prise en charge ». Avec cette loi portée par l’équipe Sarkozy, « tous les « troubles à l’ordre public » peuvent être dorénavant psychiatrisés, solution de facilité qui entraîne une privation de liberté pendant au moins 48 heures », souligne la LDH. En l’occurrence, la gendarmerie indique que l’action de Jean-Pascal troublait l’ordre public et que le militant présentait, selon le maire de Loupian, « un danger pour lui-même ». « C’est faux, c’est un militant qui fait des actions un peu radicales, mais qui est totalement sain d’esprit », ont rappelé le 30 mars une cinquantaine de personnes, venues manifester leur indignation devant la mairie de Loupian.

Pour que le militant puisse être libéré, il faut maintenant que les médecins de l’hôpital psychiatrique et le préfet s’entendent pour le décider. Face à une situation digne d’un roman de Kafka, une pétition et un groupe de soutien à Jean-Pascal ont été mis en place.

Sophie Chapelle

Lire aussi : Les maux du quinquennat : « victimes » et « fou »

Source: Bastamag

17 commentaires

  • dudul

    « un médecin des pompiers […] décide de l’hospitalisation psychiatrique d’office »
    tout est dit…

  • EGO

    UN HOMME PEUX DÉPLACER D’EST MONTAGNE DANS UN CENS OU L’AUTRE .
    CERTAINE IMAGE CHOC SON UTILISER COMME DES ARMES , OU DE RÉVÉLATEUR D’UNE CERTAINE RÉALITÉ.
    MAIS NOUS DEVONS CHOISIR INDIVIDUELLEMENT LE CHEMIN A SUIVRE POUR TROUVE L’AMOUR ET LA SAGESSE . :heart:
     

  • Delaude

    Introduction à l’article : « C’est tomber très basque d’utiliser… »
    Ben qu’est ce qu’ils t’ont fait les basques ???? :lol:

    • Je me gausse, j’ai pensé pareil quand je l’ai lu :) J’ai été doublé ^^

      Néanmoins, sympa rappel de cette loi semblable aux mesures du Patriot Act…
      On te prend dans la masse, on te fait disparaître, et rien ni personne n’a son mot à dire. Ni les proches, ni d’autres personnes du corps médical.
      On te bourre de cachets, tu perds pied à la réalité, et finalement, « dingue » tu le deviens pour de bon.

      Putain de pays. Putain de Société.

      • vanvoght

        putain de merde ont le sais depuis longtemps . toutes ces lois pernicieuse  ont etées denoncées sue le net etc ….. et qui reagis ????? personne . et pi tin la , un con viens de se faire enfermer et la ont se reveille ????? pas un peu tard la ?.
        la seul chose que je peu vous dire , c’est informez vous SERIEUSEMENT  et armez vous , car le temps des bisounours est revolus .
        et encore une fois , pour secouer la grande gamelle des enfoirés votez MLP  . sinon vous pouvez commencer a planter vos patates ( OGM ) et attendre de vous faire interner , emprisonner etc ….. sans jugement ni proces .
        la revolution n’arriveras qu’as ce prix . si elle est elue , elle auras un ACCIDENT ;;;; ET LA NOUS ,  ONT PRENDRAS LES ARMES ;

  • Corinne Corinne

    De pire en pire,
    le pire c’est qu’ils ont du le mettre sous médicaments, c’est quand il va sortir qu’il aura besoin d’aide.
    Croyez moi les moutons, nous sommes tous bons pour la camisole.
    J’ai manqué d’être enfermé, je sais de quoi on parle
    tout cela parce-que l’on est différent des autres et qu’on ne pense pas comme tout le monde.
    Pétition signée, bon courage à lui

  • syldeg59

    tapez norbert jacquet sur google est vous saurez de quoi est capable le gouvernement quand ont se dresse contre lui 

     http://jacno.com/za-an-inmo.htm

     Il avait créé à l’époque un syndicat indépendant du Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL), pour rendre plus transparent le déroulement de l’enquête. Il mettra en cause la conception et la certification de l’A3201. Suspendu de vol par l’État un mois après l’accident de Habsheim, il sera déclaré inapte pour raisons psychiatriques par la Direction générale de l’aviation civile deux mois après le crash, en septembre 1988, alors même que tous les psychiatres consultés, y compris ceux qui lui ont été imposés, ont conclu à l’absence de troubles. En avril 1989, Air France, invoquant son inaptitude à exercer sa profession, lui signifiera une rupture du contrat de travail du fait du salarié. Aucune indemnité ne lui a été versée en dépit de deux jours de grève des pilotes d’Air France déclenchés en 1992 par le syndicat majoritaire SNPL à la suite d’un changement d’équipes et de politique à la direction de ce syndicat2.
    Malgré les emprisonnements sans cause (détentions provisoires qui se sont systématiquement conclues par des non-lieux ou des abandons de poursuites), les psychiatres ont confirmé ultérieurement sa bonne santé mentale, soulignant même parfois son équilibre psychique face aux agressions subies3. Il a écrit en 1994 (après l’accident du Mont Saint-Odile) un livre sur son histoire, Airbus, L’assassin habite à l’Élysée4. En 2004, il a créé un site Web pour dénoncer ce qu’il appelle un « mensonge d’État »5.
     

  • delphine

    Et bien histoire de remettre les pendules à l’heure
    à Monsieur le Maire de Loupian,

    pourquoi ne pas éviter sa commune
    quand les gens vont dans en vacances et passent par là.

    en informant la population dont les commerçants,
    que leur maire est le seul responsable,
    si les touristes ne s’arrêtent pas.

    c’est le genre d’argument qui remet vite les idées en place aux zêlus bâtés….

    • Tex

      Ca c vrai Delphine!!!
      Boycotter le village de ce maire….oui, mais malheureusement, ça veut dire qu’on punit les commerçants qui n’y sont pour rien.
      Au lieu de boycotter, ce serait peut-être mieux d’y aller dans ce village et d’y taguer la porte du domicile du maire ou de la mairie….ou sa voiture!
       

  • @benji
    surtout que la plupart des dingues, ils sont en libertés, ils travaillent soit en politique soit dans la finance!!!  :yes: :rotfl: :-D
    :laugh:

  • Karlinski

    «  troubles à l’ordre public peuvent être dorénavant psychiatrisés »
    Des dizaines et dizaines de pages trouvées sur google. Quelqu’un pourrait-il décrypter ?
    C’est vraiment si simple ? où est l’article de loi qui correspond?

    Merci!!!

  • delphine

    il suffit de peu de temps et de fermeté,
    pour que les commerçants fassent pression sur leur maire,
    et la prochaine fois,
    ils réfléchiront avant de le ré-élire.

    on est karmiquement responsables de nos actes
    et VOTER est un ACTE
    (pour ceux qui s’ intéressent au karma  bien sur  :-))

    il me semble logique qu’ils participent d’une manière ou d’une autre
    à la remise en ordre de cette situation déplorable.