Le Bilderberg 2012 devrait se tenir en Israël

On pourrait « presque » trouver cela logique, l’édition 2012 du sommet le plus secret au monde devrait se dérouler en Israël, de quoi bien préparer la suite du planning et des changements prévus. Au programme? Comme d’habitude, le silence total, les médias ne s’y intéressent même pas et pourtant, ce sont les plus puissants et les plus influents qui se réunissent là bas…

La 59ème édition du Club Bilderberg se tiendra prochainement et très probablement à Haïfa au nord d’Israël. Le planning mondialiste étant en cette année 2012 des plus chargés, cette réunion très sélect sera cette fois avancée. Car cette dernière se déroule habituellement au mois de juin. Tel un symbole, les conférences étalées sur trois jours se tiendront dans l’hôtel Rothschild. Une indication qui n’est certainement pas anodine compte tenu des plans de l’oligarchie mondialiste au Moyen-Orient. Nul doute que le menu 2012 sera copieux et qu’il sera toujours aussi compliqué d’être informé sur ce qui se complote dans ces réunions à huis clos.

En effet, cette conférence annuelle est régulièrement passée sous silence, depuis plusieurs décennies, par les médias de masse. Pourtant, à l’instar du Forum de Davos, des G8 et G20, les élites issues du monde financier, politique, industriel et médiatique se retrouvent en milieu fermé alors qu’à l’extérieur, le service de sécurité est imposant.

Dans la droite ligne maçonnique, la force du Bilderberg réside dans le total secret qui l’entoure. Seuls des investigateurs comme Daniel Estulin, Jim Tucker et Thierry Meyssan ont pu percer le mur du silence de ce club atlanto-européen et dont une des vocations est de s’opposer à la Russie. Cette omerta suspecte n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’affirmation du théologien luciférien Adam Weishaupt : « C’est dans l’intimité des sociétés secrètes qu’il faut savoir préparer l’opinion. » Cette célèbre maxime s’applique à merveille au club Bilderberg. Lequel est composé de divers cercles. Comme dans la franc-maçonnerie, les gradés supérieurs donnent les consignes aux inférieurs qu’ils maintiennent dans l’ignorance des plans oligarchiques. Tous sont cooptés selon de leur docilité, leur fonction au sein d’un pouvoir et leur attachement idéologique au libre-échange mondialisé non régulé.

Le Bilderberg n’a aucune légitimité démocratique

Au fil de ces sessions annuelles tenues dans un cadre luxueux, diverses personnalités politiques furent mises sur le devant de la scène après avoir été testées par le Bilderberg ; à savoir Jimmy Carter et Bill Clinton qui furent propulsés à la présidence étasunienne, Margaret Thatcher à la tête de l’Angleterre, Raymond Barre devenu premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing ou encore Herman Van Rompuy à la direction de l’Union Européenne. Inutile d’insister sur le fait que les divers postes et fonctions importantes se décident de manière assez peu démocratique.

Ces réunions privées se tiennent depuis 1954, date de la première conférence dans l’hôtel Bilderberg à Oosterbeek aux Pays-Bas. Le prince Bernhard, Joseph Retinger et David Rockefeller en étaient les instigateurs. Ce dernier dirige les séances depuis de nombreuses années. Il est de surcroît à la tête du complexe militaro-industriel. Comme l’avait affirmé Thierry Meyssan il y a quelques mois, il est fort probable que le Groupe Bilderberg soit un think tank à la solde de l’OTAN comme des cartels. Il suffit pour s’en convaincre de constater qui dirige chaque année ce lobby et ceux qui y participent (Etienne Davignon, Peter Sutherland, Henry Kissinger, Richard Perle, Carl Bildt…).

Chez les Français, Jean-Claude Trichet (ex-BCE), Pascal Lamy (OMC), Nicolas Baverez, Henri de Castries (AXA) ou encore Thierry de Montbrial (IFRI) font partie des oligarques habitués à participer à ce lobby devenu célèbre car entouré d’un certain mystère.

En 2009, les Bilderbergers se réunirent à Vouliagmeni en Grèce alors qu’en 2010, les conférences se tinrent à Sitges en Espagne. De la houleuse édition 2011 à Saint-Moritz en Suisse, on retiendra forcément l’expulsion de Mario Borghezio. D’autres membres du Parlement Européen comme Lukas Reimann et Dominique Baetttig ont aussi protesté contre la tenue du Bilderberg l’année dernière.

Une question toute simple se pose naturellement : quelle légitimité démocratique a le Groupe Bilderberg ? Aucune. L’oligarchie mondialiste est prise à son propre piège tant ce lobby est contraire aux principes qu’elle affiche sans cesse. Le vote ne donnant que l’illusion du pouvoir aux peuples asservis.

Certains observateurs (Estulin, Tucker) accordent peut-être plus d’importance au Bilderberg qu’il n’en a réellement. Ce n’est en effet pas sur trois jours que se décide la politique mondiale d’une année. Non, les décideurs mondialistes ne complotent pas uniquement une fois par an. Et non, les maîtres de la gouvernance mondiale ne se réunissent pas au Bilderberg. On y trouve en revanche la couche inférieure des familles oligarchiques ; leurs relais, leurs agents dévoués dans le but avoué de la gouvernance mondiale.

Johan Livernette le 22 mars 2012

Source: johanlivernette via Realnews

 

Qui sont dont les Bilderberg? Une enquête de Canal Historia Québec..

Les droits de cette émission sont la propriété du Canal Historia
Bilderberg
Groupe Bilderberg
Bilderberg Group
Bilderberger
Société secrète
Série «Le signe secret», épisode «Le groupe Bilderberg»
Production : Canal Historia (Québec, Canada)
Première diffusion : février 2012, canal Historia, Québec.

Animation : Jici Lauzon

Intervenants :

– François Dupuis-Déri, Professeur de science politique, université du Québec à Montréal (UQÀM)
– Benoît Perron, conférencier sur les réseaux d’affaire
– Charles Moumouni, Professeur de communication, université Laval (Québec)
– Jim Tucker, journaliste de l’agence American Free Press (AFP)
– Andrew Marshall, associé de recherche, Centre de recherche sur la mondialisation
– Gilles Vandal, Professeur, École de politique appliquée, université de Sherbrooke
– Pierre Hillard, Docteur en science politique, Paris
– Mireille Tremblay, Professeur en communication sociale et publique, université du Québec à Montréal (UQÀM)

48 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Pourquoi Poutine ne sera jamais invité.

    Quand Poutine mate des dirigeants d’ industries voraces

    http://www.dailymotion.com/video/xpbv99_quand-poutine-mate-des-dirigeants-d-industries-voraces_news

    • voltigeur voltigeur

      Ahhhhhh, les grands esprits se rejoignent j’étais entrain de visionner pour mettre en
      ligne une vidéo sur le sujet, Benji m’a devancée :)

    • ouai je l’avais filé, avec une de sarko, c’est clair que y’a pas photo entre les deux :D

    • Nevenoe Nevenoe

      Une autre sur Poutine qui mérite qu’on s’intéresse à lui.
      Vu le traitement qu’il subit par la presse française je me dis qu’il est peut être pas si mal   ;)

      la bataille de Poutine contre les oligarques

    • MouteMoute

      Haha énorme, tout ce qu’il y a à savoir sur la Russie est que Poutine a une fierté de gouverner au nom du peuple et qu’il sait encore ce que veut dire « intérêt général », tout le contraire de nous autres occidentaux… peu importe qu’il soit tsar sur les bords tant que la grande majorité du peuple y trouve son compte c’est que ça reste démocratique au sens premier du terme ! Contrairement à nos fausses démocraties qui ont depuis longtemps fourvoyé leur idéaux aux profits d’intérêts particuliers !
      Tout le reste n’est que propagande et baliverne des médias soumis…

      • MouteMoute

        je vais me faire mon propre contradicteur avant que les trolls le fassent…
        « mais tout ça n’est qu’une mise en scène pour ce faire valoir auprès du russe moyen, mais tout le monde sait qu’il est de mèche avec les oligarques »
        ok ben prouvez le !
        (huhu je deviens complétement schizophrène, sarko attrape moi si tu peux…)

      • CLASH

        non schizo, non juste un peu mon n’veu!! tu es à peine de mauvaise foi… Nevanoe émet au moins un « peut-être », toi tu es convaincu que Poutine gouverne pour l’intérêt général…!!! c’est une killing JOKE, trop fun !! Poutine ancien chef du KGB, 12 ans aux manettes et reélu façon Moubarak, et qui va changer la constitution pour rester le Tsar 18ans de +!!! et la Tchétchénie, personne ne se rappelle? et lui aussi a fait son 11/9 avec l’affaire du theatre et de l’école (2 false flag, 2 carnages…);  et Gazprom, c’est quoi? 30% de l’approvisionnement du gaz de l’europe. Poutine est devenu lui-même oligarque après avoir combattu et viré, emprisonné ou tué les oligarques russes des secteurs clefs : énergies, mines, armement. il a mis à leur place des anciens du kgb, et le tour est joué! 
        -Convaincu qu’il faut être bien candide pour croire que  » les oligarques ont disparu en tant que classe « , selon la phrase fameuse de Vladimir Poutine, Mikhaïl Deliagine (Cadre du parti nationaliste d’opposition Rodina) juge qu’il s’est agi «  simplement du remplacement d’un groupe d’oligarques par un autre, dans l’ombre « .
        -Les ex-KGB jouent les oligarques :
        http://archives.lesechos.fr/archives/2006/lesechos.fr/11/03/300112329.htm

        le débat est lancé les amis, toujours dans le respect, la joie et la bonne humeur!! (au moins ça on nous le fait pas encore raquer!! quoi que…) clein d’oeil à Nevanoe

      • Nevenoe Nevenoe

        J’ai commencé à faire des recherches sur le règne de Poutine et si c’est quelqu’un dont les méthodes sont souvent très autoritaires il n’en reste pas moins que la situation s’améliore pour les citoyens russes après qu’Eltsine ai lamentablement donné les fleurons de l’industrie russe à quelques oligarques.
        Eltsine aurait dut être pendu pour haute trahison.
        Il a mis au pas les oligarques et ceux qui sont dans ses bonnes grâces sont ceux qui jouent en suivant ses règles. 
        Pour ce qui est de la Tchétchénie c’est Eltsine qui a lancé les troupes Russes.
        Si la première guerre de Tchétchénie était une vraie guerre d’indépendance la seconde tient plus du Jihad qui a d’ailleurs débordé sur le Dagestan.

        Le cas Poutine mérite en tout cas d’être creusé

        Il y a des moments où la démocratie est un luxe qu’on ne peut plus se permettre.

      • Lyliberté

        Si Poutine est attaqué de tout bord c’est bien pour une raison! Il a relevé son pays et à dit merde aux pays qui tenteraient de vouloir faire rentrer le NOM! Pourquoi il ya t’il eu Propagande dans nos journaux, du genre, manifestation anti Poutine, quand on voit la photo sur LE Parisien avec des soit disant Manifestant, et si on s’ait lire le russe (pas comme les journalistes) on peut alors lire sur les banderolles : VIVE NOTRE PRESIDENT POUTINE!! Chercher l’erreur! Marine Le Pen,n s’est fait lyncher par nos merdias parce qu’elle est allée voir Poutine en Russie et qu’elle a dit qu’elle avait un grand respect pour lui!

        Une élection incompréhensible à travers le prisme médiatique français

        Le résultat de cette élection est simplement une confirmation de ce que tous les analystes lucides et sincères avaient prévu, à savoir un Vladimir Poutine obtenant entre 50 et 65% au premier tour. En effet, tous les instituts de sondages le donnaient gagnant au 1er tour. Ce vote est aussi un événement géopolitique d’une portée qui échappe encore sans doute à la très grande majorité des commentateurs. L’élection de Vladimir Poutine pour un troisième mandat, qui est incompréhensible à travers le prisme médiatique français, s’inscrit pourtant dans une séquence historique russe parfaitement cohérente.

        En mars 2000 lorsque Vladimir Poutine est élu avec un peu plus de 50% des voix, le pays est ravagé par une décennie postsoviétique « eltsinienne », et il sort d’une crise économique majeure. Propulsée par le système Eltsine, l’élection de Vladimir Poutine par la population russe se fait principalement par défaut. Inconnu, ce dernier apparaît cependant très rapidement comme un homme à poigne et son style sec et autoritaire est perçu positivement par la population russe. Vladimir Poutine apparaît dès le début des années 2000 comme une sorte de sauveur, qui restaure l’ordre public. Sa seconde élection en 2004 avec près de 70% des voix au premier tour sera un plébiscite. Le deuxième mandat de Vladimir Poutine sera une période de redressement économique incontestable pour la Russie.

        Alexandre Latsa RIANOVOSTI 07/03/2012http://www.polemia.com

        Le monde selon Poutine:  Par Vladimir Poutine pour les Nouvelles de Moscou et http://fr.rian.ru

      • Lyliberté

        Désolée pour les fautes et erreurs de frappes!! oupsssssss

    • Tex

      Ben voilà!!!
      C’est  « POUTINE »  qu’il faut écrire sur nos bulletins de vote!!
      Ca les ferait peut-être réfléchir… quoi que….

    • Tex

      Aaaah bon sang, ça fait du bien de voir ces merdeux se faire remonter les bretelles!!!
       
      Rendez-moi mon stylo!!! J’adore!!!
      Il avait certainement vu Sarko  « piquer »  le stylo du président roumain!!:rotfl:
      http://www.dailymotion.com/video/x4lx1q_sarko-pique-le-stylo-du-president-r_news
       

  • CLASH

    pour Bildeberg en israël, ben au moins ils seront pas emmerdé par les manifs, comme à la maison quoi ! la boucle est bouclée… peut-être que c’est pour nous préparer une big surprise, et là-bas, ça risque pas de fuiter ! si la réunion a lieu avant les élections françaises, ils vont jouer notre futur pantin au monopoly ou au risk ?!

  • pokefric pokefric

    C’est eux qui ont choisis Holl ande comme candidat de la région France………….
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bilderberg-a-deja-choisi-hollande-109048

  • lafleur

    bilderberg en israel , une bonne petite météorite qui tombe sur ce petit monde malsain et innutile….j’en rêve…..

  • pokefric pokefric

    Allons visiter les annales akashiques pour voir ce qu’il en résulte…….

  • Maverick Maverick

    Merci pour les liens …

    Pour une fois, Alex Jones prend un ton un peu plus léger :

    http://www.youtube.com/watch?v=yY6ZFYD9sJo&feature=endscreen&NR=1

    ;)

  • pokefric pokefric

    Quand le Time dit « adieu » à Sarkozy 24/03/2012
    « Adieu ? ». A côté d’une photo de Nicolas Sarkozy sur fond noir, c’est la question que pose le magazine américain Time qui fait sa Une sur le président-candidat. Le sous-titre indique que « Nicolas Sarkozy fait face à la perspective d’être le président d’un seul mandat ». En pages intérieures du magazine, le correspondant de Time à Paris, Bruce Crumley, signe un article intitulé « French Toast : comment un chef d’Etat respecté à l’échelle internationale s’est retrouvé au bord de la défaite lors de la présidentielle ». Dans cet article, le journaliste estime que les changements dans l’opinion après les drames de Toulouse et Montauban risquent d' »arriver trop tard dans le match » pour Sarkozy…à moins d’un retour spectaculaire qui confirmerait son statut d’homme politique le plus talentueux de sa génération » ajoute le journaliste.Nicolas Sarkozy n’est décidément plus dans les petits papiers de la presse anglo-saxonne. Emboîtant le pas au Wall Street Journal le 13 mars, le New York Times avait condamné la « pêche aux voix d’extrême-droite » de Nicolas Sarkozy.

    Bidelberg=Hol ande,la,c’est clair

  • pikpuss

    Pour une fois ils vont se réunir « chez eux »….bien que ce soit pas chez eux…

  • Cette année en Israël…
    Cette fois, pas de fuite possible: les manifestants seront tirés comme des lapins.

    Joliment choisi l’Hôtel en effet… Ca parle tout seul.

    Quant à l’article qui dit que les Bilderbergers ne sont pas ceux qui dirigent le monde, c’est faire une extrapolation hâtive. La majorité des personnes présentes là bas font partie des vraies élites qui dirigent le monde et son fonctionnement. Sans doute pas les vraies, celles qui ne s’approcheront jamais d’une source de danger (ce n’est encore pas assez secret), mais leurs plus proches mains droites.

    Tant qu’on laissera les sociétés secrètes propérer, ce sera ainsi.