Des téléviseurs holographiques pour 2012 ?

Certains doutent encore de la possibilité d’un « projet Bluebean »? Bientôt l’écran plat payé plein pot risque d’être obsolète puisque les télévision holographiques vont débarquer, où comment faire naitre l’image là où il n’y avait rien….

Si la 3D connait un véritable succès auprès des réalisateurs, c’est loin d’être le cas lorsque l’on sonde le grand public. Les raisons sont simples, inconfort des lunettes, effet mitigé et mal de crâne. La solution pour contenter tout le monde passerait par des téléviseurs holographiques, et ils sont plus près qu’on ne le suppose.

Une des plus grosses lacunes des films en 3D, c’est souvent le mal de crâne qui en résulte même si nous ne sommes pas tous égaux face à ce phénomène. Le principe de la 3D est de montrer deux images 2D légèrement décalées pour créer une illusion de profondeur. On trompe ainsi notre cerveau en lui laissant croire qu’il s’agit d’une image unique en trois dimensions. Seulement, ce subterfuge si efficace soit-il, engendre une fatigue oculaire et peut donc occasionner des maux de tête.

Pour supprimer ces effets secondaires, il faudrait mettre en place une technologie capable de générer et de projeter de réelles images en 3D. Nous la connaissons puisqu’il s’agit simplement des hologrammes. D’ailleurs, nos technologies sont efficaces pour générer des hologrammes statiques. Ce qui n’est pas idéal pour un film …

Le cabinet de recherches européen Imec travaille d’arrache-pied sur un écran capable de dynamiser un hologramme. Autant l’appeler directement le Saint Graal. Il s’agit d’un système fonctionnant avec tout un tas de minuscules microsystèmes électromécaniques réfléchissants capables de se déplacer rapidement de haut en bas, comme des pistons.

Chaque pixel sera doté d’un de ces microsystème électromécanique contenant une image. En braquant un laser sur chaque puce et grâce à la réflexion de la lumière et leur proximité, le système projette ce qui sera pour l’œil humain une image holographique traditionnelle. Par la suite, les pistons jouent leur rôle et déplacent les images en alternant les directions. Au final, le système créé un hologramme dynamique grâce à un jeu de miroirs subtilement agencé et savamment calibré.

L’équipe est encore en projet sur un prototype, mais annonce que les premiers résultats probants paraitront mi 2012. Après les téléviseurs cathodiques, LDC, plasma, HD et 3D … faudra-t-il faire une place aux téléviseurs holographiques ? Réponse dans environ 6 mois.

Source: Gizmodo.fr

15 commentaires