Un coup d’Etat européen en catimini…

Il n’y a qu’à la télé que tout va bien!

Image/sos.crise.overblog

Une petite incursion dans le monde de la dualité. Il y a quelques temps déjà qu’il est difficile de ne pas sourire aux frasques de moins en moins dissimulées des gouvernants du monde. Mieux vaut avoir il est vrai une vision de leur indécence sans bornes qui incline à penser qu’ils jouent parfaitement leur rôle pour que grandisse la nouvelle conscience déjà née chez les peuples. C’est pourquoi pour ma part je n’entre pas dans les colères très compréhensibles que je vois se manifester un peu partout sur la Toile mondiale.

La dernière en date pourrait bien être le coup de Trafalgar qui marquerait l’entrée en lice désormais sans masque des cartels bancaires sur le trône de la dictature européenne. Ainsi sera présenté ces jours-ci aux députés des pays de la zone euro le projet de traité du MES (Mécanisme Européen de Stabilité), que les députés européens ratifieront à Bruxelles le 31 décembre 2011 si nos députés et sénateurs nationaux s’inclinent en silence.


Pour faire court et simple, une organisation non élue par les peuples, au-dessus des 17 Etats de la zone euro, aura le droit de vider les caisses de ces derniers en sept jours, en toute légalité et immunité juridique, avec le droit de s’en prendre à tout Etat qui refuserait. Le capital social du MES s’élèvera à … 700 milliards d’euros (chap.III, arti.8-1 du projet de traité) et les trois plus gros contributeurs de la pompe seront l’Allemagne, la France et l’Italie.

Quand on sait l’état réel de banqueroute de plusieurs états de la zone et le déclassement progressif de gros états européens comme l’Italie et la France par les agences de notation, qui, quoi qu’elles valent, sont dans ce jeu le reflet exact de la confiance des investisseurs dans la solvabilité d’un pays, on imagine vite où veulent en venir les cartels bancaires qui ne manqueront pas de diriger le MES lorsqu’ils auront placé leurs hommes aux postes adéquats : la récupération rapide de tout l’argent en circulation dans les états avant l’effondrement complet du système. Pour le dire autrement, tout le monde à poil avant l’hiver le plus rude qu’on ait vu de mémoire de capitaliste.

Par souci de transparence je suppose, le traité rédigé en anglais n’est à ma connaissance officiellement pas traduit en français. Certains s’en sont heureusement chargés. Vous pouvez donc trouver ci-dessous les liens pour télécharger les documents original et traduit et vous rendre compte par vous même.

Texte officiel du projet de traité du MES (pdf en anglais)

Traduction non officielle du dit projet (pdf en français)

Et pour ceux qui préfèrent un résumé vidéo de 3mn 52″ :

Pour finir, si certains souhaitent envoyer un mail histoire de gratter l’oreille de leur député qui est supposé siéger devant le projet ce mois-ci, ils le trouveront via ces liens :

Trouver votre député

Trouver votre sénateur

Ce n’est pas que j’incite à entrer dans la lutte, ni à essayer de préserver un système heureusement voué à finir, je me suis suffisamment exprimé dans mes articles sur la nécessité à présent de faire autrement. Mais coincer le processus de prise totale de pouvoir des marionnettistes, ne serait-ce que pour les obliger à nous la jouer à la hussarde comme pour le hold-up du Traité de Lisbonne qui a tout simplement expédié aux oubliettes le référendum des citoyens, participe d’une certaine manière, par ce levier, à pousser au bout le processus qui rendra visible les coulisses et conduira au réveil des plus endormis. A vous de voir.

Fraternellement,
Le Passeur..

PS : pour info, au vu de ce qui se passe parfois sur d’autres sites lorsque ces sujets sont abordés, je ne publierai aucun commentaire de nature injurieuse pour qui que ce soit ou de nature défoulante. Grâce à la qualité des intervenants, je n’ai jamais eu à intervenir en ce sens mais je sais que ces sujets, rarement abordés ici, sont agaçants et que certains peu habitués au lieu pourraient penser verser ici comme ailleurs leur colère. C’est pourquoi je préviens.

© Le Passeur – 6 Décembre 2011 – http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Partagé avec l’Eveil2011

9 commentaires

  • Bouffon

    6 mois qu’on le sais et pas encore d’action du peuple…
    Finalement, on a ce qu’on mérite.
     

  • pokefric pokefric

    C’est encore plus étonnant du côté des grecs, italien, espagnols (ah non, ils sont content eux), seul les portugais résiste un peu, c’est effrayant…

  • colibri

    ouaiiiiii, elle est la fin, d’un monde, les mayas avaient peut’etre raison !!!!!!!!!!!!!!

  • les seul problème

    chouette, un monde de merde qui s’effondre!!
    le seul souci c’est que les 1% auront tout le pognon nécessaire pour le reconstruire en pire, et nous on aura plus rien. Ceci dit, que faire …  j’vois pô.
     
    1)  la guillotine ( testé en 1789, on  voit le résultat )
    2) se changer soi même ( testé en inde, on voit le résultat )
    3) voter pour le candidat qui va enfin tout changer ( oui, des fois j’aime m’enfouir la tête dans tout ce qui passe )

  • vincenzo

    A la décision de sa création, il devait être en fonction pour juillet 2013.
    « il » a été décidé d’anticiper à 2012 sa mise en fonction.
    Pas plus de précision. 1er ou 2ème semestre ?
    La date doit être déjà prévue, il faut aller vérifier sur le site (labyrinthe) du parlement européen.
    Cette date coïncidera avec la naissance de la dictature européenne.
    « Ils » accélèrent le mouvement.

  • delphine

    Bonjour à tous,
     
    Bonjour le seul problème
     
    analyse rapide mais efficace en ce qui concerne la guillotine, et qui prouve que les solutions tranchantes ne résolvent rien
    pour l’Inde leur problème n’est pas de changer, puisqu’il s’agit d’une société traditionnelle, qui est juste en recherche d’adaptation par rapport aux mutations du monde. et changer soi-même ça peut toujours servir :-))))
    voter pour le candidat parfait je ne demande que ça,
    mais je crois qu’il n’a jamais existé et que de toute façon il serait soluble dans la haute finance lui aussi
    reste la question de se barrer du système, ça demande un certain courage notamment manuel et un vrai questionnement sur le sens de notre vie et les choix qui en découlent. it’s my way
    je crains que si les choses continuent à ce rythme, il n’y aura pas grand chose à sauver même si on nous bassine avec la croissance des pays émergents…une gigantesque escroquerie intellectuelle pour nous faire gober l’accélération des processus destructifs de la vie. et être surs qu’un grand nombre n’en réchappera pas. il y a d’autres moyens que la guerre pour régler les problèmes de démographie, puisque une fois encore ce n’est pas l’intelligence qui a prévalut en la matière. si la guerre n’y suffit pas, l’hyper consommation y pourvoira.
    en moins de 100 ans, nous aurons détruit des millions d’années d’évolution,(pétrole, espéces rares, cultures et peuples éteints…)
    on doit être renommés dans le cosmos! :alien: