Plus que 31 services de chirurgie ouverts la nuit en Ile-de-France

Une information qui est un autre mauvais signe pour les mois à venir, la réduction du nombre de services de chirurgie ouverts en Ile de France ne sera bientôt plus que de 31, 56 ne seront donc plus ouverts la nuit, vous imaginez l’économie réalisée? Car il faut bien payer les équipes de garde, le chirurgien qui lui aussi est payé même s’il n’y a aucune intervention… Grave!

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/ema/afghanistan/medcap/intervention-chirurgicale-au-role-2/277992-1-fre-FR/intervention-chirurgicale-au-role-2.jpg

C’est un document inédit que nous publions (voir la fenêtre Scribd ci-dessous) : les services de chirurgie ouverts la nuit en Ile-de-France, seront au nombre de 31 et non plus… 87 comme aujourd’hui.

Cette liste était très attendue. Annonçant une réorganisation de la prise en charge des patients, le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), Claude Evin, avait mis en avant le faible nombre d’opérations chirurgicales, soit une trentaine en moyenne par nuit. «Cela ne justifie pas que les 87 établissements de la région soient mobilisés».

D’autant que certains de ces hôpitaux ne sont pas toujours prêts à pratiquer des interventions, ne disposant pas d’équipes chirurgicales complètes pour accueillir les patients. «Il s’en suit parfois des pertes de chances», a analysé alors Claude Evin. Ajoutant : «La situation actuelle n’est pas satisfaisante parce qu’elle n’est pas assez lisible, elle est trop dispersée. L’absence de lisibilité conduit, parfois, à ne pas faire le bon choix et à avoir des patients qui tournent entre plusieurs établissements». Et il annoncait pour décembre le choix des lieux retenus.

C’est donc chose faite. «31 dossiers ont été retenus. Près de 45 établissements concernés, dont près de 10 établissements privés et 2 établissements militaires».

A Paris, par exemple, 7 établissements ont été sélectionnés. 6 Groupements hospitaliers (GH) de l’AP-HP (l’Hôpital Universitaire Paris Nord Val-de-Seine, le GH Saint-Louis/Lariboisière, le GH Pitié/Salpétrière, le GH St-Antoine/Tenon, le GH HEGP-GH Cochin/Hotel Dieu/Broca). Et enfin,le GH semi-privé de St Joseph.

On attend maintenant la réaction des services qui n’ont pas été retenus.

Source: Liberation.fr

2 commentaires

  • olivier

    31 au lieu de 87 ! Ca c’est de l’économie et de la saine gestion ! Bonne chance aux malades, moi je quitte ce pays de cinglés pour les states, même là-bas c’est mieux maintenant la santé…

  • rezamilh josiane

    je crois qu’ils sont décidés à aller jusqu’au bout pour tout retirer les services publics, la protection sociale il est temps que le peuple se réveille au lieu de se taper dessus.