Faire sécher de la viande

En cas de besoin, d’effondrement économique, de problème ou simplement pour des raisons pratiques, faire sécher de la viande peut s’avérer utile, mais le temps et notre société aidant à perdre certaines connaissances ancestrales, beaucoup ne savent plus faire, certains ne savent même plus planter une graine ou faire chauffer de la nourriture sans le confort actuel… Un petit rappel toujours utile, au cas où.

viande_sechee

Pas facile d’emporter à manger avec soi lorsqu’on part vivre dans la nature, quelques soient les circonstances. Alors oui, c’est classe de pêcher et chasser, de cueillir des fruits sur place. Et c’est ce que les survivalistes qui souhaitent vraiment se débrouiller dans la nature doivent apprendre à faire, car c’est le seul moyen de pouvoir survivre longtemps. Mais bon, un petit morceau de viande bien préparée, de temps en temps, ça peut faire du bien, notamment les premiers jours…

Aujourd’hui donc, une publication inspirée par des conseils donnés par un de nos lecteurs, sur comment faire sécher de la viande. Ni Hugues ni moi ne sommes experts en la matière, et le fond de l’article vient entièrement de ce que ce grand-père sportif a su nous expliquer…

J’espère que cela vous plaira, et vous donnera envie de l’essayer.. Mais attention, plusieurs personnes m’ont dit que ce n’était pas si facile d’avoir un bon résultat !

Pour l’exemple, la préparation a été faite pour des filets mignons, mais cela peut s’adapter assez facilement à d’autres viande… Voici la procédure à suivre (de préférence entre avril et octobre, pour éviter la saison humide) :
Matériel : achetez 2 beaux filet mignons de porc, prenez une cuvette de 30cm de diamètre, un sac à jambon, et des filets (tissus micro-aérés)

  • Faire un trou sur le côté du fond de la bassine, afin d’avoir une sortie pour les liquides qui seront dedans:
  • étaler un léger lit de sel au fond de la cuvette, y déposer les filets mignons, puis les recouvrir intégralement de sel.
  • Laisser les filets ainsi pendant 24 heures, en mettant la bassine en pente, afin que le liquide puisse s’écouler par le trou que vous aurez au préalable percé (et oui, c’est mieux !)
  • Rincer les filets a l’eau claire et les faire tremper 12a 18h dans un seau d’eau, afin d’enlever l’excès de sel. Changer l’eau toutes les 6 heures.
  • Sortez les filets de l’eau, placez-les dans un récipient et assaisonnez les (herbes de Provence, ail, poivre, selon vos goûts), puis faites les mariner dans du porto ou du cognac pendant environ 48h, au frigo
  • attacher les filets avec une ficelle, les placer dans les filets, et mettre le tout dans le sac à jambon (pour éviter d’avoir à partager la viande avec des hôtes impolis !), fermer le sac en laissant dépasser la ficelle.
  • Les filets sont prêts : les mettre à sécher pendant environ 15 jours, dans un endroit ventilé, à l’abri des prédateurs plus gros que ceux dont le filet protège déjà ?
  • Récupérer le sel, le mettre à sécher au soleil pour pouvoir le ré-utiliser la prochaine fois !
  • Au bout de 15 jours, les filets ont blanchi à certains endroits : ils sont prêts. A conserver au frigo le plus longtemps possible.

Attention cependant, même ainsi, la viande ne se garde pas 1 an. L’idée n’est pas ici de constituer un stock de nourriture pour un cas d’urgence, mais plus de préparer un départ prévu.

Article en intégralité avec illustrations: Labibledusurvivalisme.com

À compléter avec d’autres méthodes pour conserver la nourriture en cas de besoin:

Il est toujours intéressant de connaître quelques astuces pour conserver de la nourriture car, nous n’aurons peut-être pas toujours à disposition de quoi faire des conserves ou un frigo entre autres raisons possibles… De plus, les techniques qui suivent permettent de conserver la nourriture sans disposer d’un matériel spécifique comme un déshydrateur ou du sel.

conservation-aliments-610

La congélation

C’est un excellent moyen de conserver la nourriture à condition évidemment que le climat le permette.

Le séchage

Les plantes et les viandes peuvent être séchées par le vent, le soleil, l’air ou le feu.

Le fumage

Si vous coupez la viande dans le sens des fibres en lanière de 6 mm d’èpaisseur et la laissez sécher dans le vent ou la fumée, elle sera coriace.
Placez plutôt les morceaux de viande sur un treillis de bois vert, au-dessus d’un feu doux, jusqu’à ce qu’ils deviennent friables.
Pour bâtir le feu, utilisez du saule, de l’aulne, du peuplier, du bouleau ordinaire ou du bouleau nain.
Les bois résineux, tel le pin et l’épinette, donnent à la viande une saveur douteuse.
Une tente TEEPEE en toile de parachute dont on a fermé les ouvertures au sommet convient parfaitement pour le fumage.
Suspendez-y la viande verticalement au-dessus d’un feu qui couve.

Voici une méthode très rapide pour fumer la viande

Dans le sol, creusez d’abord un trou d’un mètre de profondeur sur une demi-mètre de largeur, au fond duquel vous ferez un petit feu que vous recouvrirez de branches de bois vert.
A environ 5 cm au-dessus du feu , installez une grille improvisée.
Après une nuit de fumage, la viande se conserve durant cinq à sept jours.
Après deux nuits elle reste comestible plus d’un mois.
Lorsque la viande est adéquatement fumée , elle prend la forme d’une baguette tordue de couleur sombre .

Comment conserver le poisson, le gibier et les fruits

Le poisson et le gibier se conservent comme les autres viandes.
Pour fumer un poisson, coupez la tête, séparez-le en deux dans le sens de la longueur et utilisez une branche mince débarrassée de son écorce pour l’embrocher.
Vous pouvez également faire sécher le poisson au soleil , en le suspendant aux branches, en l’étendant sur des roches chaudes ou sur les côtés de votre radeau.
Lorsque la chair devient sèche, aspergez- la d ‘eau de mer afin d ‘en saler la surface. Ne gardez pas de fruits de mer a moins de les sécher et de les saler adéquatement.

Plantains, bananes, fruits de l’arbre a pain, feuilles, baies et autres fruits sauvages peuvent être séchés à l’air, au soleil, au vent ou au feu, avec ou sans fumée.
Coupez les fruits en minces tranches et placez-les au soleil ou près d’un feu.

Article complet sur survie-et-survivalisme.com

24 commentaires

  • gnafron

    le survivalisme, c’est un truc importé des USA…

    en France, compter sur du poisson et du gibier dans une nature

    sauvage, ben disons que l’espoir fait vivre…bon appétit !

    • MOI

      les US ces plein de monde comme chez nous. Des pourri et des moins pourris. Se n est qu un lieu, se qui en est fais dépend des gens qui son dessus.
      toutes connaissance utile est bonne a prendre. Tu peux utiliser ces technique pour te préparer a la survivre ou pour commencer a en faire pour inviter les gens a le déguster autour d une bonne discutions:) parce que pour l instant on peux encore le faire.

      • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

        si si gnafron y aura du gibier tu sais du style qui courent sur deux pattes et quand tu les alignes avec ton beau fusil ils crient leur cris de reconnaissance « PANOU PANOU PANOU » :)

  • soubiemyriam

    salut salut.

    ça c’est trop trop trop bon.

    c’est long mais ça se savoure.

  • Dubitatif

    je mets en copie ici ma question URGENTE mise sur ancien comment.

    URGENT URGENT
    et si on écrivait TOUS aux chaînes de télé pour leur
    demander qu’ils parlent des vraies infos ?

    ça c’est du concret ! qui peut nous donner mails directs ?
    de la direction de toutes ces chaînes d’infos ???

    par exemple pour parler de ça!

    http://reinformation.tv/mondialistes-cree-crise-migrants-contre-occident-romee-41954-2/

    Qu’en pensez-vous ? après tout on paye une taxe non ! ?

    • soubiemyriam

      j’aime beaucoup l’idée de submerger de courrier les merdias, ou même les politiques. t’imagine bien le facteur trimbaler son sac de 10000 lettres!! mouahahaha!!

      • Graine de piaf Graine de piaf

        le Net peut servir à bloquer les messageries de ces chaînes et en plus on n’a pas à payer le timbre !

        @ Dubitatif, ton idée est bonne à mettre en œuvre à la condition d’avoir les adresses mail qui enverraient les messages au bon endroit, pas au lampiste de service.

      • marco marco

        j’ai déjà proposé cette idée y a plusieurs années, résultat piouffff

        moi je te suis, mais attend peut etre d’autre ME
        remet chaque jour cette demande, et quand on atteint les 500, on envoie, mais revons pas!

        pour l’instant on est deux
        -dubitatif
        -marco
        -498 places restantes ^^

        je prefererai un envoi vers une petite structure ou une mairie, un député, un trou duc
        mais en anonyme, et pas un mot du site ME.
        et un texte différent de chaque personne.

      • marco marco

        ensuite faut que Benji et Volti soit dac.

      • Dubitatif

        merci grandement à tous ceux qui ont répondu à ma suggestion
        je ne pensais pas mêler V et B à cette idée mais s’ils veulent
        y participer pq pas !
        la question est COMMENT FAUT-IL PROCEDER ???
        pour agir en masse ?

        Hier G également pensé au CSA qui régule (normalement)
        tout ce qui doit passer à l’antenne. « normalement » car par
        exemple les pubs EN ANGLAIS prolifèrent un max. A croire
        qu’ils veulent nous faire oublier notre CHER DICO LAROUSSE
        encore merci à tous

      • marco marco

        n’attend rien des ME
        à part deux ou trois!

      • voltigeur voltigeur

        Ca me rappelle la mobilisation que nous avons
        tentée contre le MES… Nous étions trois (3) en tout et
        pour tout, qui avons écrit pour interpeler les 577 députés…. :(

  • « pêcher et chasser, de cueillir des fruits sur place. Et c’est ce que les survivalistes qui souhaitent vraiment se débrouiller dans la nature doivent apprendre à faire »

    En espérant que le crash tant attendu ne soit pas un hiver nucléaire ou une ère glacière, parce qu’il n’y aura pas grand chose à ramasser, et encore moins à faire pousser…

    Dans un prochain sujet du genre, comment préparer et cuisiner du rat ?

    Edit : Et, les insectes comestibles en France et comment les préparer :D

  • SURICATE

    Y’a pas la recette pour Sécher les VIANDARDS HALLAL qui nous gouvernent et qui assèchent nos comptes en banque ?

    Ah pardon, SI… mais à transmettre en Privé ! OK . J’attends !

  • Encore un sujet sérieux qui tourne à la dérision. Qu’est-ce que viennent faire les chaînes de télé dans ce sujet ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Après un tel traitement, je ne suis pas sûre que la viande soit encore comestible ! Mais si certains veulent essayer…

    En ce moment, je fais sécher des prunes au soleil. C’est long mais ça semble bien fonctionner. Je ne sais pas en revanche quel est le point idéal car elles restent souples, comme des pruneaux.

    Le plantain sèche très bien -mais il sert alors pour les tisanes-, ainsi que l’ortie qu’on peut ensuite réduire en poudre pour en saupoudrer les salades.

    Idem pour les tomates.
    Ceci dans le Sud de la France. Sinon… c’est à voir. Car le séchage au four est coûteux en énergie.

  • Ukubi13

    Il me semble que la congélation c’est pas top pour les fruits et légumes, comme les laisser traîner trop longtemps dans le frigo on perd les apports nutritifs. Il faudrait les manger direct après qu’ils soient cueillis (le temps varie aussi en fonction de ce que c’est)

    Et pour la viande préférer les viandes blanches, pas abuser du porc.. poissons et crustacés c’est excellent pour nous (poissons séchés je sais pas si ça perd en apports nutritifs.. un connaisseur pour éclairer?)

  • Curieux que ne soit pas proposé la salaison, non ?

    24h dans le sel par kg de viande…

    Si vous savez faire une règle de trois, c’est un simple pro-rata en fonction du poids des morceaux de viandes que vous voulez conservez.

    Retirez du sel. Et laisser sécher dans un sac à jambon.

    Expérimenté avec succès sur du chevreuil, et bien sûr, sur du sanglier.

    NB : contrairement à ce que dit Gnafron, notre pays regorge de gibiers. Encore faut-il se promener un peu dans les champs et les bois, plutôt que de tout critiquer derrière un clavier.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifBen si !

    Fallait goûter pour voir.

    Et une fois que nous avons commencés avec un pote archer…

    Ben, c’est parti dans la quinzaine…

    Mais j’en ai d’autre au congel pour les grillades.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Nanker

    Si ce genre de trucs vous branche procurez-vous le bouquin de Xavier Maniguet « Survivre ». Une bible pour tous les survivalistes.

  • xeos839

    Désolés de le dire mais cet recette est erroné
    Tout d’abord aromatiser la viande avec alcool épicé herbe aux choix pendant une nuit ensuite passer au salage comme expliqué une fois salée rincer a l’eau maximum 6h ( pour un magret compter 1h ) ensuite fumage ou directement séchage
    Un premier séchage de 2 jour pour former la croûte extérieur à ce moment vous pouvez enrober votre pièce avec cendre poivre herbes au choix et finir par un séchage plus il seras long plus votre viande seras dur plus il faudra l’a coupée fine
    Pour mes rando je fait sécher la viande pour quel devienne sec comme un coup de trique couper très fin ou en cube dans un bouillon c’est délicieux j’arrive a la conserver 1semaine dans mon sac a dos au delà elle rancie mais reste comestible