Préparez-vous à vivre sans électricité

bougie

Je suis Français et je suis agent EDF.

Mon métier c’est de rétablir l’électricité 24 h sur 24 toute l’année dans n’importe quelles conditions et par n’importe quel temps. Je fais partie de ceux que chez EDF nous appelons des monteurs. Nous travaillons sur les lignes aériennes et souterraines moyenne et basse tension.

Chaque hiver et chaque été, nous battons des records de consommation. Il n’y a pas si longtemps il a fait -10 °C sur toute la France. Il a neigé sur toute la France. Nous avons eu une chance incroyable de ne pas avoir eu de vent de plus de 80 km/h, seuil au-delà duquel nos réseaux aériens commencent à tomber. Le record historique absolu de consommation a été battu. On a tous travaillé jour et nuit, la plupart des monteurs sont très fiers de leur métier.

C’est un métier avec une mentalité très particulière, ce sont des gens pas commodes, rugueux, mais très compétents et avec l’idée d’être au service du public.

Le problème c’est que cette entreprise, comme beaucoup, subit des départs massifs à la retraite de la génération des baby-boomers, et puis elle est touchée par la maladie de l’encadrement.

En clair il y plus d’officiers que de soldats.

Pour ne rien arranger, nous sommes paralysés par les tâches administratives, qui paradoxalement se sont accrues depuis l’arrivée de l’informatique. En même temps, on nous demande de faire de plus en plus de travail sans nous en donner les moyens. Le management repose sur la coercition, car on nous demande de faire beaucoup de choses différentes et cela veut dire nous donner de l’indépendance et donc du pouvoir.

Pour pallier à cela, l’encadrement est pléthorique et coercitif. Bref nous sommes très peu à grimper en haut des poteaux et à porter des bleus de travail. C’est aussi le cas dans les entreprises privées qui travaillent pour EDF.

D’ordinaire, je travaille en zone rurale. Des champs, des collines, des bois et 4 petites villes de 3 000 habitants.Les zones qui jouxtent la mienne sont d’un cotées une grande ville et de l’autre coté des montagnes.

Nous sommes constamment envoyés en renfort d’un côté ou de l’autre. Sur ma zone il y a environ 25 000 Kilomètres de lignes à 90 % hors réseaux routiers.

Nous sommes une trentaine de monteurs.

14 fourgons atelier 4×2.
5 nacelles Poids Lourds 4×2.
1 Camion plateau avec une grue lui aussi 4×2.
1 Land rover defender 90 4×4.
4 véhicules légers avec une transmission intégrale, 4×4 mais pour rouler sur de la piste et des champs non labourés.

Nous réclamons des Fourgons avec transmission intégrale pour que nous puissions au moins rouler sur les routes enneigées et les chemins de terre.

La différence de prix entre un fourgon 4×2 et un Fourgon 4×4 est de moins de 1000 euros.La semaine dernière, avec seulement 10 cm de neige, nos fourgons se sont plantés. D’autres étaient en réparations car nous faisons du tout terrain avec et ils ne sont pas prévu pour ça. Ils sont tous en surcharge et nous n’avons qu’un seul jeu de chaines par fourgons.

A cause de la surcharge, les chaines cassent dès qu’il y a du relief et elles sont toutes usées car nous nous en servons tout le temps pour nous sortir des chemins de terre quand nous sommes plantés.

Beaucoup de mes collègues sont devenus de vrais pilotes à force de faire du tout terrain avec des véhicules qui ne sont pas fait pour ça. Malgré cela, on se plante constamment et pendant ce temps les clients sont sans électricité.

Sans électricité, donc très vite sans téléphone puis sans eau, et immédiatement sans assistance respiratoire pour ceux qui le sont.

En 5 ans, 50 % du personnel est parti à la retraite avec leur savoir-faire et la plupart des véhicules tout terrain ont été supprimés. On nous annonce de plus en plus d’événements climatiques extrêmes, et je peux te dire qu’ils son déjà là. Et on ne veut pas nous donner des véhicules 4×4 car cela COUTE TROP CHER !!!!

Un autre exemple: pour piloter un réseau, il faut… communiquer, et pour communiquer il faut de l’électricité.

Nous sommes en train de mettre en place un système de réseau intelligent qui pourra piloter le compteur de chaque client afin d’ajuster la production par rapport à la consommation.

Ce système communique par clef 3G et donc utilise les antennes des opérateurs de téléphonie mobile.

Il y a 10 ans, chaque zone pilotait sa portion de réseau à l’aide de postes de commandement radiomobile installés dans des fourgons.
Puis tout a été centralisé en un seul poste de commandement, si bien qu’en temps normal il faut des fois attendre 30 minutes avant d’avoir une réponse pour effectuer une manoeuvre d’interrupteur aérien.

Pendant la tempête de 2009 nous avons eu pendant 24 h des vents de 140km/h. Il fallait attendre des fois 3 h pour obtenir une autorisation de manœuvre… Au bout de 2 jours les antennes relais des opérateurs de téléphonie mobile sont tombées à court de batterie. Nous nous sommes rabattu sur les radios des véhicules pour communiquer avec le PC.

Le problème c’est que seulement une personne à la fois peut parler… et quand 2000 agents doivent parler, je te laisse imaginer le joyeux bordel que cela a été… En résumé, EDF compte sur les opérateurs de téléphonie mobile pour piloter son réseau et les opérateurs de téléphonie mobile comptent sur EDF pour alimenter leurs antennes.

C’est très économique en temps normal, mais en cas de pépin météo cela fonctionne 48H…

Pour dépanner un réseau il faut du matériel et du consommable

Câbles, connecteurs, poteaux, groupes électrogènes, gasoil etc…Nous n’avons pas de stock: nous sommes une armée sans munitions.

Pour avoir une munition il faut…téléphoner pour que l’usine la fabrique…. avec de l’électricité.

L’usine doit ensuite téléphoner au transporteur, qui doit lui même faire le plein de gasoil à la pompe de la station-service qui fonctionne elle aussi avec de l’électricité !

Alors en bon soldat :
Nous détournons et nous stockons des munitions en temps de paix pour faire NOTRE BOULOT quand c’est la guerre.

Quand on explique à nos chefs que le système ne fonctionne pas, ils nous répondent : « si, la preuve, vous y êtes arrivé la dernière fois »…

Nos centrales nucléaires ont toutes été construites en même temps… il y’a 30 ans.

Elles ont été conçues pour durer 30 ans.

Comme il est impossible de reconstruire toutes les centrales en même temps, l’ASN (autorité de sûreté nucléaire), a autorisé EDF à continuer d’exploiter toutes les centrales pour une nouvelle période de 30 ans….

La contrepartie exigée par l’ASN est qu’EDF doit massivement investir dans le reconditionnement de ces centrales.Les investissements à faire sont colossaux, et le retour sur investissement : triple zzz.

Et il me semble bien que c’est la crise ? Non ?

Il faut savoir une chose : tous les opérateurs nationaux énergétiques, dans tous les pays, ont suivi le même processus.Dans les années 90-2000, pour financer les fusions/acquisitions et devenir des opérateurs internationaux, ils ont rogné sur les budgets de maintenance des centrales et des lignes électriques… si bien que la maintenance aujourd’hui s’apparente à de la reconstruction.

Car ne pas faire de maintenance pendant 10 ans sur une infrastructure équivaut à la faire vieillir de 20 ans… mais pour le nucléaire ce n’est pas le plus inquiétant.Non, le plus grave pour le nucléaire français mais pas seulement, c’est la perte de savoir-faire.

Vu que toutes les centrales ont été construites sur la même période, tous ceux qui les ont construites sont à la retraite dans le meilleur des cas.

Un exemple de savoir-faire perdu :

Une centrale, c’est une « bombe » dont ont récupère l’énergie grâce à des fluides qui transitent par des tuyaux.

Ceux qui fabriquent et entretiennent ces tuyaux sont les chaudronniers et les robinetiers.

Etre capable de souder, sans interrompre le refroidissement, sur un acier qui a changé de nature à cause de la radioactivité et des contraintes auxquelles il a été soumis pendant 30 ans….c’est de l’art, du très grand art, qu’infiniment peu de personnes maitrisent.

Un autre exemple : dans le centre des villes, les câbles qui distribuent l’énergie datent des années 1930.L’isolant des câbles était réalisé à cette époque avec du papier imprégné d’huile ou de graisse animale.Lors des pics de consommation, ces vieux câbles fondent.Or, très peu de monteurs maitrisent la réparation de ces câbles.Réparation longue et fastidieuse. Il faudrait pas qu’au prochain record de consommation, ils fondent tous en même temps et dans plusieurs villes simultanément.

J’ai eu un aperçu de la réaction d’une population urbaine et ruralequand il n’y a plus d’électricité pendant 7 petits jours…

La semaine dernière je suis parti renforcer mes collègues qui travaillent dans une très grande ville.

Nous sommes restés j’usqu’a 3 h du matin dans une cité dangereuse, pour faire en sorte que les câbles de l’immeuble ne fondent pas.
Cette intervention aurait été impossible de jour…

A l’autre extrême, je suis parti renforcer mes collègues dans les montagnes, en plein hiver.Un hameau très isolé était depuis 5 jours sans électricité. Ils ne nous avaient pas appelés !

Non seulement la population locale s’en foutait mais en plus ce sont eux qui sont venus nous sortir de la merde, car nous avions planté nos véhicules.

C’est la nuit, il fait froid.

Un collègue s’est planté avec le fourgon pendant un dépannage, au même moment les pompiers l’appel pour qu’il vienne couper le courant sur une maison, car il y a du réseau électrique sur façade et il ne peuvent pas arroser dessus.

En hiver les feux électriques sont fréquents car les gens poussent le chauffage à fond.

Les pompiers n’ont donc pas pu attaquer le feu comme il l’aurait fallu et la maison a brulé entièrement.Quand mon collègue arrive enfin, les pompiers et les gendarmes sont en train de chercher des corps…

Une nuit d’été, la foudre tombe sur la ligne, il est 22 h. Le hameau qui est alimenté par cette ligne est sans courant.Après s’être concertés, l’un des habitants du hameau appelle le service dépannage EDF qui lui répond qu’après 21 h on ne dépanne plus.

C’est nouveau, et l’abonnement n’a pas diminué pour autant. On ne dépanne plus sauf odeur de brulé et usager sous assistance respiratoire.
A bon entendeur salut.

La ligne touchée par la foudre enjambe une route.
Les fils pendent.
Un jeune couple à moto rentre de boite de nuit.
Ils sont beaux, ils sont jeunes, ils sont amoureux, ils attendent un enfant, ils sont morts…

« L’histoire nous démontre que quand il y avait une erreur à ne surtout pas commettre, l’humanité l’a toujours commise. Mais l’histoire nous démontre aussi que l’humanité l’a toujours surmontée, c’est la qu’est son génie »

Je crois que c’est Bernard Weber qui a écrit cela.

Ce qu’il faut retenir de tout cela, c’est qu’aujourd’hui tous les réseaux, quelle que soit leur nature, sont interdépendants et qu’ils le seront de plus en plus.

Personne ne peut prédire les conséquences de l’effondrement d’un système de support sur les autres systèmes de support.

Quand un gouvernement recommande sur son site internet une liste d’équipements pour survivre en cas d’événement… C’est bien, mais on peut être sûr que ce sera insuffisant et inadapté.

Mon message peut se résumer ainsi : PREPAREZ-VOUS A VIVRE SANS ELECTRICITE !!!

En complément : Rapport par la commission des affaires économiques sur la sécurité et le financement des réseaux de distribution d’électricité

Trouvé sur Sott.net

36 commentaires

  • Lucidite77 Lucidite77

    Cela me rappelle le témoignage d’un conducteur de train, qui expliquait comment ça se passe, à la SNCF… Comment l’entreprise n’est plus publique et les conséquences (désastreuses) que ça engendre pour les employés et les usagers.
    Quelque part, c’est un peu le même schéma: le profit avant tout. Avant des vies humaines. Avant la satisfaction des usagers. Avant tout!
    C’est quelqu’un du terrain, qui en sait long sur l’entreprise pour laquelle il travaille. S’il dit ça, c’est qu’il a ses raisons, que ce n’est pas à prendre à la légère. Mais comment apprendre à vivre sans électricité pour les générations qui ont toujours vécu avec l’électricité? Car souvent, ces générations (dont je fais partie) paniquent quand il n’y a plus d’électricité, la panique engendre la colère, et la colère, le chaos. Et ce, parce qu’ils ignorent tout de la vie sans électricité. Des millions de personnes mangent, se chauffent, communiquent, travaillent grâce à l’électricité. Et ces millions de personnes n’ont jamais connu de quotidien exempt d’électricité. Comment vont-elles faire, le jour où il n’y en aura plus? Comment réagiront-elles? Que se passera-t-il?

  • Genuis

    Super témoignage, toujours très instructif et intéressant d’avoir la vision des gens de terrain.

  • Philippe30

    Merci pour votre témoignage édifiant sur les conditions de travail et les moyens dont dispose EDF et ERDF.

    A quand des lignes enterrés alors ?

    Philippe

  • Cookinou

    Il est vieux cette article, sa fait un bon moment que je l’ait vue mais je sait + où.

  • Itsmie

    Témoignage très intéressant et très inquiétant.
    Plus d’électricité veut dire pratiquement tout le monde en arrêt de travail!

    Et comment se préparer à vivre totalement sans électricité pour ceux qui n’ont pas de moyens?

    Ça veut dire qu’il faut tout stocker ou bien vivre où on peut chasser/pêcher, cultiver et près d’une source!

    Sinon, tout coûte cher!
    Ne serait-ce que faire ses conserves au lieu de mettre les aliments au congélateur!
    Gaz, bouilleur, bocaux, étagères…
    Il faut la place pour stocker et pour cultiver ou alors il faut acheter la nourriture à stériliser ou déjà en conserve!
    Les gens en appartement n’ont généralement pas de place pour ça!
    Et tout prend un temps fou!
    Potager, stérilisation!

    Pour l’eau, il faut une source ou bien mettre une citerne, il faut la place et l’argent et il faut une pompe manuelle!

    Ça, ce sont les choses les plus importantes… mais il y a aussi tout le reste!

    C’est le moment d’acheter de l’ancien outillage manuel!

  • yaouank

    ce qui est grave et contre quoi il faut absolument se révolter, c’est que tous les moyens qui manquent ont été détournés afin de pouvoir fournir des dividendes aux actionnaires qui sont apparus dans le systeme. Quand EDF était EDF, le service public était un Service Public.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Constat accablant pour EDF ; …qui confirme bien une fois de plus l’importance du déni de réalité des plus hauts placés, à tous les niveaux dans ce pays (politiques compris), sans parler de la corruption à tous les étages et le mépris qui va avec ; …la catastrophe et le chaos semble inévitable les amis !

  • Maverick Maverick

    Triste état des lieux. Et ça ne va pas s’arranger avec la politique énergétique allemande … Le marché européen de l’électricité marche sur la tête, et on estime à 250 milliards d’Euros les investissements nécéssaires d’ici à 2030 pour faire face aux nouveaux flux d’échanges :

    http://www.journaldunet.com/economie/energie/prix-electricite-allemagne.shtml?utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml63_notedelafranced

  • fou

    interessant malin futé mais je n’y crois pas

    sans electricité le monde exploserais ce qui n’est pas prêt d’arriver ils vont construire d’autre centrale nucléaire ou d’autre machin et vôtre petite peur du noir ainsi que cette article disparaitra aussitôt vous l’aurez oublier

    aller au suivant

  • Yanne Hamar

    J’ai déjà lu aussi ce message, je l’ai d’abord pris au sérieux puis je me suis demandé s’il ne sort pas du tonneau de la manipulation par la trouille; ça irait bien avec les annonces de l’hiver épouvantable qui arrive.
    Au demeurant, je trouve normal de se préparer à vivre à la façon de nos grands-parents, avant cette course au confort exagérée et ruineuse pour la planète.Par exemple avec beaucoup moins d’edf.

  • fou

    tfaçon moi je ne crois plus en rien ! çà me dégoute tfaçon tout me dégoute la société les gens tout tout

    • fou

      même parler ici çà me dégoute bien que j’aime vôtre site

      • fou

        il n’y à que les enfants et les animaux auquel jais du respect parce que eux au moins ne te juge pas ils t’aime tout simplement naturellement c’est de l’amour authentique pas comme les adultes hypocrite et menteurs

      • odin29

        Fou, je vais te faire une confidence.
        C’est adolescent que j’ai découvert que les adultes pouvaient être trompeurs et hypocrites… J’en ai été bouleversé.
        Mais cette découverte m’a incité à chercher, justement, la vérité ailleurs que chez eux. Et j’ai commencé à lire, surtout lire ce que l’on voulait me cacher. Grace à cette prise de conscience j’ai pu aborder des vérités cachées au grand public, de là ma référence à Chilpéric: du pire peut surgir le meilleur!
        Ceci dit tu as raison les animaux, les enfants sont plus intérêssants que les hommes.  » Plus je vois les hommes et plus j’aime mon chien  » disait un célèbre acteur ( je crois que c’est Fernand Gravey )mais j’en suis pas sur. Crois-moi, tout n’est pas perdu. bien à toi…

    • odin29

      Fou.
      Je sais que les mots ont peu de sens pour celui qui a mal…mais du pire peut surgir le meilleur comme disait chilpéric. M’est avis qu’il ne faut pas désespérer de la providence. Un rien, peut changer les choses et les esprits et l’humanité peut changer de cap, comme ça, d’un seul coup.
      Ne baisse pas les bras, l’homme providentiel, ou l’idée est peut-être là…déja.

  • fou

    tu à raison
    je sait même pas pourquoi jais dit tout çà xD
    oui mais moi je parlais des enfants pas des adolescents
    c’est pas de la méchanceter je pense plutôt à de l’ignorance ou du bourrage de crane mais un enfant reste un enfant avec une âme pur
    je ne baisse pas les bras mais disons que je suis très déçus de cette époque des gens surtout
    merci

    • odin29

      fou.
      Déçu?
      Et moi donc!!! Si tu savais à quel point je suis déçu!!!
      J’ai même l’impression de m’être trompé d’époque…
      C’est tout dire!
      Alors on fait face,on abandonne pas. Aller, haut les coeurs, comme disent les scouts: a coeur vaillant rien d’impossible!

  • wakan tanka

    Ciao ragazze ragazzi

    D apres ce que j’ai compris nous avons vecu sans pendant …pfiouuuu (je n’ ai pas assez de mes dix doigts pour compter)

    On devrais bien pouvoir surpasser une petite defaillance de notre grande hyper genial simplificatrice avancee technologique

    cosmotelluriquement votre

    • Itsmie

      A la campagne, pas mal de gens vivent en partie comme « avant »!
      Moi je fais mon potager, mes conserves, j’ai de l’eau et un purificateur, chauffage au bois etc…

      Pour les gens de la campagne, ça ne poserait pas tellement de problèmes, mais ce serait un drame pour beaucoup de gens des villes!

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        En 1995 je crois,il y a eu de grosses chutes de neige,entre 50cm et 1m ce qui a eu pour effet du au poids de la neige sur les fil des ruptures des lignes électriques,résultat plus de courant pendant 3semaines.
        Les techniciens étaient débordés et ne pouvaient pas se déplacer facilement, les routes étaient coupées.

        Malgré tout,les gens se sont débrouillés et entre-aidés,certains ont achetés des groupes électrogènes, à savoir qu’une chaudière au fioul ou au gaz ne tourne pas sans électricité.
        Donc ,prévoir au maximum du matériel autonome, avec une génératrice et des batteries pour un peu d’électricité.

  • rouletabille rouletabille

    Sans électricité hahaahah?
    Il feront tout pour faire payer ceux qui n’en auront plus ..
    Faire un monde radioactif est juste leur priorité comme pour le Gaz de schiste,polluer les nappes phréatiques,l’air devient irrespirable,ils nous empoisonnent…

    • wakan tanka

      goeienavond RTB

      Ouais payer de sa vie et se la payer papier monnaie

      Si c’ est juste LEUR priorite……

      Eh bien ce n’est pas la mienne …..

      Sur qu’ a cote de LEUR priorite je suis frele

      mais puissque nous sommes sur les moutons enrages qui ouvrent les yeux…..

      eh bien je n’ai pas attendu de les cligner pour poser quelques actes profitants a tous et tout le monde

      C’est et ca va etre rude mais je ferai le maximum pour ne pas etre des leur(rre)s

      dikke kus van onze vriend colibri

  • tatoom331

    BON POST mais déjà lu y a plus de 1 ans sur d autres sites..

  • carlusmagnus carlusmagnus

    Merci très intéressant.
    Je n’avais jamais eu l’occasion de le lire. J’ai particulièrement savouré le hameau qui se foutait de ne pas avoir l’électricité, et c’est eux en plus qui viennent sortir de la merde les ouvriers.
    En ville, combien ont encore des simples bougies à la maison, à part pendant Noël?

  • LUMIERE : Quant aux Lumières de notre Gouvernement … le Courent ne passe plus entre eux et les Français , la panne sèche arrivent pas a pas …

  • Yanne Hamar

    Franchement, ce serait une sacré aventure de passer 1 mois sans la fée électricité. Les grandes maisons deviendraient de vraies colonies de vacances car il faudrait héberger les éberlués qui ont tout misé sur edf. Ils se réchaufferaient autour du fourneau qu’ils regardaient autrefois avec dédain.
    Ce serait le théatre de conversations passionnantes.