Les raisons profondes d’un conflit militaire imminent

Le ténébreux projet de réinitialisation de l’Occident – Partie 5

11MARS

Dans le contexte que les oligarchies communistes de Davos mettent en évidence, il va de soi que les obligations émises par les sociétés ayant un trop fort bilan carbone ne vont plus trouver preneur. C’est donc la menace d’une faillite. Ils ne vont pas leur laisser de choix. Nous l’avons déjà bien vu avec cette crise sanitaire, totalement manœuvrée de Chine et visiblement préparée depuis longtemps. Il appert qu’ils ne reculeront devant rien pour rendre concret leur projet universitaire du Vert Global.

 

De gros fonds d’investissement étrangers se sont, par exemple, déjà retirés des actifs russes parce qu’ils contribuaient à la création de «l’effet de serre» !

L’Union européenne prépare des directives qui définiront de nouvelles règles du jeu, en tenant compte du «carbone» et d’autres facteurs environnementaux des activités des entreprises. Les entreprises russes mal notées en carbone se verront refuser l’accès aux bourses européennes. Et si l’approvisionnement en hydrocarbures russes sur le marché européen se poursuit, ils seront soumis à une taxe carbone (ou environnementale) spéciale. Certains experts affirment que le protectionnisme carbone de l’UE pourrait entrer en vigueur dès 2023.

Sans surprise, dès son arrivée à la Maison Blanche, Joe Biden a commencé à déclarer la nécessité de transférer l’Amérique vers «l’énergie verte». Il a déjà commencé à renverser les décisions de son prédécesseur, favorisant le développement de la production pétrolière dans le pays et la réouverture d’un certain nombre de champs. Les projets ambitieux de transformer les Etats-Unis en premier producteur et exportateur mondial d’hydrocarbures seront abandonnés.

Finalement, les bénéficiaires de la «manœuvre carbone» des économies occidentales seront la Russie et l’Arabie saoudite, qui prendront la position de maîtres absolus sur le marché mondial des hydrocarbures. Cependant, ils pourront bénéficier de ce poste pendant une courte période. Lorsque la «grande réinitialisation» de l’énergie mondiale sera terminée, personne n’aura besoin de pétrole russe ou saoudien. Des barrières insurmontables du protectionnisme «carbone» seront mises en place partout. Autrement dit, une course contre la montre est engagée. Est-ce que l’effondrement de l’Occident surviendra avant ce Monde Pastèque ? Si tel était le cas, les Russes n’ont pas de souci à se faire, mais ont bien raison de suivre la Chine dans une militarisation à outrance.

Viendra l’heure des règlements de compte…  [Fin]

 

Source : LIESI

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

5 commentaires

  • Avatar behappy

    « Des barrières insurmontables du protectionnisme «carbone» seront mises en place partout. »
    C’est surtout parce qu’il y en aura plus https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif et qque certains pays sont dans la mort du cygne https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    « Les institutions financières se désengagent des hydrocarbures
    La fin de l’ère du pétrole n’a pas échappé aux investisseurs puisque qu’en novembre 2019, la Banque européenne d’investissement (BEI), le plus grand prêteur multilatéral au monde, annonçait qu’elle ne financerait plus l’exploitation des combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz) d’ici la fin 2021. »
    Dubaï l’a bien compris
    « Comment les Émirats préparent l’après-pétrole »
    https://paperjam.lu/article/comment-emirats-preparent-apre

  • Il y a longtemps que ça nous pend au nez. Il faut s’y attendre, et comme le dit notre ineffable Charles, préparons-nous, il est déjà trop tard. Les « grands de ce monde » ont tenté de faire durer les bénéfices jusqu’au bout au lieu de préparer l’après, et de nous inciter fortement à l’autonomie. Évidemment, cela n’est pas une bonne affaire pour eux.
    C’est à nous à nous démm…r !
    L’occasion de rappeler, même si ce n’est pas vraiment dans le sujet: ne comptez plus sur l’électricité dans le logement, prévoyez des plans B et C. Pour les déplacements, prévoir aussi comment faire. Tout le monde n’a pas la place de loger un cheval, ni même un mulet ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Avatar Leveilleur

      Nous savons que ce système est a bout de souffle et les dirigeants le savent très bien, finalement ce virus arrive à point nommé pour que les gens ne descendent pas dans la rue, pour le moment nous vivons tous à crédit mais tout le monde sait que cela ne pourra pas durer et qu’il va falloir que les politiques partage les profits pour qu’il n’y est pas de révolte des peuples.

      Les 1% qui nous dirigent essaie de retarder l’échéance d’un effondrement par tout les moyens mais c’est reculer pour mieux sauter avec toutes les complications que cela va engendrer, ils ne veulent pas lâcher leur acquis et le pouvoir mais c’est pourtant bien ce qu’ils vont devoir faire car c’est la fin de ce système égoïste et tout doit être repensé, ils vont perdre le pouvoir sur nous totalement car nous n’avons plus besoins d’eux pour nous dire quoi penser, comment vivre, quand nous réunir, quoi faire, comment nous soigner, en un mot, nous n’avons plus besoin d’être gouverné par d’autre et ça, ça leur fait peur.

      Cette civilisation arrive à son apogée, ils ne pourront pas contrôler 7 milliards d’individus, ils vont devoir lâcher des choses ou abdiquer s’ils ne veulent pas une révolte généralisée, même leurs amendes, leurs lois, leurs sanctions, leur interdits ne seront plus suffisants pour nous contrôler si pour les peuples tout va devenir une question de survie.

  • Avatar osdeseiche

    c’est sans compter sur le refroidissement climatique qui est en route, et du coup, il sera difficile de faire avaler la taxe carbone quand nous aurons bien bien froid…

Laisser un commentaire