La France craint l’arrivée du blé russe en Algérie, alors qu’elle a fourni plus de 50% des besoins du pays en 2018..

Le blé russe est de meilleure qualité, sans pesticide puisque l’engrais vert est préféré, ce qui fait que les terres ne sont jamais nues et, non OGM, c’est déjà largement suffisant pour faire un choix éclairé. Quant aux intérêts français, des arguments seront-ils mis en avant pour « décider » l’Algérie ? Partagez ! Volti

******

Source Sputnik-News

Illustration/Pixabay

Dans son dernier rapport, le site français Ports et Corridors a indiqué que l’Algérie avait importé 55% de ses besoins en blé tendre de France, soit 4,6 millions de tonnes, durant la saison céréalière 2018/2019. Par ailleurs, il a fait part de l’inquiétude des producteurs français de voir le blé russe arriver sur le marché algérien.

Selon un rapport publié par le site français Ports et Corridors consacré à la campagne céréalière 2018/2019, l’Algérie a importé 4,6 millions de tonnes de blé tendre depuis la France. Ce taux est en hausse de 34% par rapport aux quantités importées durant la saison 2017/2018. Par ailleurs, le site a indiqué que les fournisseurs français voyaient avec crainte l’arrivée du blé russe sur le marché algérien.

Selon la même source, 55% des approvisionnements de l’Algérie durant cette période ont été fournis par les céréaliers français. Ces quantités de blé constituent le triple de ce que l’Algérie a importé de l’Hexagone durant la saison 2016/2017.

Rémi Haquin, président de l’Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer (FranceAgriMer), cité dans le même rapport, a affirmé que «la question se pose de savoir si la France saura tenir son rôle lors de la prochaine campagne». Selon lui, en plus des prix du pétrole défavorables pour l’économie algérienne, il y a une inquiétude de voir le blé russe prendre des parts importantes dans le marché algérien.

Tout en rappelant qu’un lot test de 21 tonnes de blé russe avait été envoyé en Algérie pour des analyses, Ports et Corridors a souligné qu’avec la hausse de sa production prévue en 2019, la Russie pourrait être le trouble-fête des Français sur le marché algérien. À ceci s’ajoute la part que pourrait s’accaparer l’Argentine durant la prochaine saison, bien que sa présence actuelle sur le marché algérien ne soit pas concurrentielle.

Durant la saison 2018/2019, le même rapport a indiqué que l’Algérie avait produit 3,9 millions de tonnes de blé, quantité en hausse de 61% par rapport à la saison précédente. Le gouvernement algérien a prévu de rendre le pays autosuffisant en blé dur pour les prochaines années, a précisé Ports et Corridors.

Sputnik-News

Lire aussi :

Comment un officier français a révélé un projet otanien en Yougoslavie à un agent serbe.

Moscou a décliné la demande de Téhéran de lui livrer des systèmes S-400, selon Bloomberg

30 commentaires

  • Avatar Falcc

    Salut, je ne les trouve pas dans l’article de SN, où peut-on trouver des informations sur le blé russe décrit?

      • Avatar Falcc

        merci, pardon je me suis mal exprimé, je voulais dire qui parle des propriétés cités « meilleure qualité, sans pesticide puisque l’engrais vert est préféré, ce qui fait que les terres ne sont jamais nues et, non OGM »

        Du coup je voulais voir à quelle espèce ça faisait référence, et malheureusement sur l’article de Ports et Corridors ça ne parle que du marché mais pas des aspects précédents !

        • Volti Volti

          Ça c’est moi qui le dit, parce que Poutine refuse les OGM et que l’agriculture en Russie n’a pas recours aux pesticides car ils sont intelligents et ont compris, que la terre ne doit jamais être nue, donc ils plantent entre les cultures des engrais verts. Il ne faut pas croire que pour récolter il faille empoisonner la terre. :) Il y a des moutons comme « le Russe » (dont on a plus de nouvelles, il est peut-être resté la-bas) qui ont témoigné des pratiques agricoles de ce pays. Quant à l’espèce de blé planté, je l’ignore, on en saura plus quand les algériens l’auront analysé, s’ils publient leurs résultats :)

  • Avatar Balou

    La France met au défi l’armée algérienne !
    L’Algérie menace de bloquer la vente d’actifs pétroliers au groupe français Total

    https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/30/597288/Zoom-Maghreb-du-30-mai-201

  • Avatar Balou

    Algérie, Maroc, Égypte… La Russie menace-t-elle la France sur le marché des céréales ?

    Alors que la production russe de céréales a connu depuis cinq ans un véritable essor, l’échiquier céréalier mondial a quant à lui subi une profonde mutation. Incapable de s’adapter à la concurrence, la France risque de voir sa part sur ses marchés traditionnels se rétrécir, apprend-t-on d’un rapport Agridées.

    https://fr.sputniknews.com/economie/201902221040122315-russie-france-ble-cereales/

  • Avatar Balou

    La France est-elle en passe de perdre le marché algérien du blé ?

    Les quantités de blé que la France exportait vers l’Algérie sont en chute à cause de l’arrivée de l’Argentine, du Canada et des États-Unis sur ce marché, selon une étude des Chambres d’agriculture France. En plus de cela, la situation risque de se compliquer si la Russie arrive également à s’implanter sur ce marché.

    https://fr.sputniknews.com/afrique/201904091040673327-france-algerie-exportations-ble-concurrents/

  • Avatar Balou

    Moscou évincera-t-il Paris du marché du blé algérien ?

    L’Algérie songe à augmenter ses importations de blé russe, ce qui menacerait les intérêts de la France, jusqu’ici principal exportateur de céréales vers ce pays, note un média émirati.
    […]
    Depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962, la France est restée le seul acteur sur le marché du blé algérien, selon les économistes. Mais le fait que l’Algérie cherche à instaurer un marché plus compétitif a soulevé les préoccupations de la France. Des responsables du ministère algérien de l’Agriculture ont en effet déclaré que «l’Algérie a le droit de rechercher un marché plus compétitif» pour ne pas devenir prisonnier d’un seul fournisseur.
    […]
    https://fr.sputniknews.com/economie/201901141039632927-algerie-ble-france-russie/

    • Volti Volti

      Nous on a de la qualité de tomates tellement super-extra que personne n’en veut et qu’elles sont détruites.. :(
      De moins en moins consommées, des tonnes de tomates jetées dans la nature près de Rennes
      https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/pres-de-rennes-de-moins-en-moins-consommees-des-tonnes-de-tomates-jetees-dans-la-nature-6375599

      • Avatar Balou

        Ça ne m’étonne pas. La tomate est un bon exemple de foutage de gueule de la grande distribution. Non seulement ils la vende le plus cher qu’ils peuvent, mais ils la veulent en béton. Une tomate se cueille mûre après avoir profité de tous les rayons du spectre lumineux… du Soleil. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • Avatar mianne

      C’est l’arroseur arrosé . La France n’a pas de mémoire car c’est bien elle la grande responsable de son malheur . Quand la France a obéi comme un petit chien aux sanctions que Trump avaient placées unilatéralement sur la Russie et qu’elle a refusé de vendre son blé à la Russie, elle a nui aux agriculteurs français qui perdaient ainsi leur plus gros client . La Russie s’est donc tournée cette fois-là vers d’autres fournisseurs, mais surtout elle s’est lancée elle-même dans la production, en Sibérie, d’un blé d’une qualité très supérieure au nôtre et qui est maintenant préféré par nos anciens clients.

  • Avatar mianne

    La France n’a pas de mémoire car c’est bien elle la grande responsable de son malheur . Quand la France a obéi comme un petit chien aux sanctions que Trump avaient placées unilatéralement sur la Russie et qu’elle a refusé de vendre son blé à la Russie, elle a nui aux agriculteurs français qui perdaient ainsi leur plus gros client . La Russie s’est donc tournée cette fois-là vers d’autres fournisseurs, mais surtout elle s’est lancée elle-même dans la production, en Sibérie, d’un blé d’une qualité très supérieure au nôtre et qui est maintenant préféré par nos anciens clients.

  • Avatar Balou

    La production d’OGM officiellement interdite en Fédération de Russie
    04.07.2016
    Le président russe a signé la loi qui interdit la culture et l’élevage de plantes et d’animaux génétiquement modifiés sur le territoire de la Russie.

    Seules les recherches scientifiques sur les OGM seront autorisées. Le document prévoit des amendes jusqu’à 500.000 roubles pour la violation de la loi sur les OGM.

    La loi interdit également l’importation sur le territoire de la Fédération de Russie des organismes et des produits génétiquement modifiés qui ont une influence négative avérée sur l’homme et l’environnement. Les importateurs de produits OGM devront obligatoirement passer des procédures d’enregistrement spécifiques.

    En outre, le document prévoit d’engager la responsabilité administrative pour l’utilisation d’OGM en violation de la nouvelle réglementation. Les amendes encourrues s’échelonnent entre 10.000 et 50.000 roubles pour les fonctionnaires et 100.000 à 500.000 roubles pour les personnes morales.

    https://fr.sputniknews.com/russie/201607041026393059-ogm-russie-poutine/

    • Avatar Balou

      OGM : la Russie insiste sur le droit d’informer ses citoyens (Poutine)

      4 juillet 2006

      MOSCOU, 4 juillet – RIA Novosti. Lors des négociations sur l’adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Russie insistera sur le droit d’informer ses citoyens sur les produits génétiquement modifiés (OGM), a fait savoir mardi Vladimir Poutine au forum des ONG « G8 civil 2006 ».

      « Un problème auquel nous nous sommes heurtés lors des négociations sur l’adhésion de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce consiste en ce qu’on veut nous obliger à renoncer à notre droit d’informer notre population sur les produits fabriqués à l’aide de l’ingénierie génétique », a-t-il déclaré.

      Selon lui, certains pays participants aux négociations y voient l’une des exigences principales.

      « Il s’agit des pays où l’ingénierie génétique a progressé et où les produits agricoles sont fabriqués d’après ces procédés ultramodernes. Mais nous insisterons sur l’application des normes proposées par les ONG », a affirmé le président.

      Le président russe a ainsi répondu aux représentants de certaines ONG qui jugent nécessaire d’assurer le droit des citoyens d’être informés sur la composition des produits génétiquement modifiés.

      https://fr.sputniknews.com/russie/2006070450883939/

      • Avatar Balou

        Les OGM sont-ils dangereux ou salutaires ?

        18.10.2004

        MOSCOU, 18 octobre – par Olga Sobolevskaïa, commentatrice RIA Novosti.

        L’Association nationale de la sécurité génétique et les représentants de plus de 30 organisations sociales, politiques et scientifiques viennent d’adresser une lettre ouverte au président russe Vladimir Poutine. « Ce message est dicté par la menace croissante qui pèse sur la sécurité biologique en Russie », déclarent les auteurs de la lettre.

        […]

        https://fr.sputniknews.com/opinion/2004101839925291/

    • Avatar Balou

      Comment Moscou peut duper l’Occident malgré les sanctions

      Tandis que l’Occident regarde d’un œil vigilant tous les petits pas de la Russie, il semble avoir loupé une nouvelle stratégie de cette dernière en matière d’agriculture. Ainsi, contrairement aux espoirs occidentaux, Moscou utilise les sanctions à son avantage et s’apprête à devenir un des plus grands producteurs de produits biologiques.

      https://fr.sputniknews.com/russie/201603051023149015-russie-occident-strategie/

  • Avatar engel

    C’est pas grave, il restera à la France le tourisme sexuel et la visite de ses ruines plus ou moins en flammes.

    … »Guillotin revient, ils sont devenus fous ! »https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Peut-être faut-il aller s’installer en Russie pour manger du bon pain, moins cher qu’à la Bio-coop ?

    • Avatar Balou

      Il reste la solution de choisir son grain, de le moudre ou le faire moudre et de faire son pain soi-même. L’épeautre n’a pas intéressé les apprentis sorciers OGM jusqu’ici à ma connaissance. Il est résistant et n’a pas besoin de traitements chimiques pour assurer la récolte. Sa qualité nutritive est supérieure aux meilleurs blés. Mais, car il y a un mais, la récolte est moindre, c’est pour ça qu’il est plus cher. Et aussi parce-qu’il faut retirer la coquille qui protège le grain (grand-épeautre). Depuis deux ans j’en achète par sacs de 20kg, ça me coute 2,40 euro le kilo livraison à domicile comprise (depuis l’Allemagne). Avec 1 kg je fais 1,5 kg de pain. Largement moins cher qu’une baguette de pain blanc OGM à la boulangerie du coin. De quoi amortir assez rapidement le coût du moulin.

  • Avatar predateur

    , » sans pesticide puisque l’engrais vert est préféré, « https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifquel rapport ??
     » non OGM, » en france aussi https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    « Le blé russe est de meilleure qualité »plus riche en protéines car les rendements ha sont divisés par deux par rapport à la france ,ce qui est normal …..

  • Avatar predateur

    guéguerre commerciale qui doit dépasser de loin la pensée philosophique du mouton de bergerie ….pi la traçabilité des produits russe …
    à une époque il s importait du lait bio de ces pays de l est coupé à l eau dans la limite toléré de 2/3 % à chaque échantillon