Big Brother à la française: Les FAI devront livrer à l’Etat toutes les infos sur leurs réseaux

On le savait, au niveau surveillance, nous devons nous attendre au pire, mais cela va de plus en plus loin! Pour vivre heureux (ou hors du système), il va vraiment falloir vivre déconnectés…

En vertu d’un décret du 27 mars 2015, les fournisseurs d’accès à internet et hébergeurs déclarés Big-Brother« d’importance vitale » auront l’obligation de fournir à l’Etat toutes les documentations techniques sur les matériels et logiciels utilisés dans leurs réseaux, ainsi que les codes sources.

Outre l’installation obligatoire de produits de sécurité qualifiés par l’Etat ou par des prestataires agréés, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) et les hébergeurs considérés comme « d’importance vitale » par la France auront aussi l’obligation de donner accès à toutes les informations techniques sur leur réseau, qui relèvent en principe du secret industriel.

Dans son décret n° 2015-351 du 27 mars 2015 publié dimanche, le Gouvernement se fonde sur l’article L1332-6-3 du code de la défense créé par la loi de programmation militaire de fin 2013, pour exiger que les opérateurs d’importance vitale « soumettent leurs systèmes d’information à des contrôles destinés à vérifier le niveau de sécurité et le respect des règles de sécurité prévues« .

Dans le cadre de ce contrôle, qui pourra avoir lieu une fois par an (ou plus souvent en cas de défaillances), les FAI et hébergeurs concernés devront fournir à l’ANSSI ou au prestataire privé agréé « notamment la documentation technique des équipements et des logiciels utilisés dans ses systèmes ainsi que les codes sources de ces logiciels »

, ainsi que « les moyens nécessaires pour accéder à ses systèmes d’information et à l’ensemble de leurs composants afin de permettre au service de l’Etat ou au prestataire de réaliser des analyses sur les systèmes, notamment des relevés d’informations technique« .

Un rapport classé secret-défense désignera alors « les vulnérabilités et les manquements aux règles de sécurité constatés lors du contrôle« , ainsi que les recommandations pour y remédier.

Article complet sur Numerama.com

 

5 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif Traduction SVP http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Trollzilla Trollzilla

      Un simple pinot peut à tout moment avoir l’accès à l’intégralité de ton navigateur internet, de tes mails, de ton historique et ce sans demander l’autorisation à un proc.
      Tu peux configurer un DNS ou autre que cela ne changera rien pour eux.
      En gros Orwell est déjà dépassé…
      (corrigé moi si je me trompe svp)

  • Dubitatif

    Simple !

    Tous les hébergeurs n’ont qu’à dire NON !

    Ils se sont bien regroupés en secret pour les prix
    ils n’ont qu’à faire bloc pour dire non à cette dictature

    mais vont pas le faire.. après tout cette surveillance ne
    touche pas à du fric donc vont laisser faire les dictateurs

    encore une fois, PERSONNE ne va vous défendre, défendre votre LIBERTE. Le pouvoir c’est nous tous dans la rue
    tant que personne ne pige cette force… tout le reste, c’est du VENT

  • Thierry92 Thierry92

    En clair c’est trop tard pour beaucoup. Les reseaux maillés et autres personne n’a suivi les liens. Personne n’a regardé du coté du reseau citoyen belge.

    Donc ayant prévenu je n’ai pas de regrets.