Ukraine, la désherbante innommable ….

Une réflexion bien à propos de Lediazec……..

Img/echelledejacob.

Pendant que la France débat sur les régions, dont le découpage n’est que continuité jacobine, en Ukraine, république fracassée par les Euro-States (ne l’oublions pas), sur la base de principes conquérants inaltérables, le civil, l’humain, le pauvre, débris des charniers capitalistes, meurt, de faim, de trouille et de mort tout court, au nom d’une désherbante innommable !
Qu’on ne s’inquiète pas. Tout va bien : la planche à billets s’est remise à ronronner et si quelqu’un éternue c’est à cause d’un excès de pollen poussé par des vents prévisibles, parole de météorologue militaro-industriel.
Rien que du déjà vu. Tout va bien, puisque les habitants des villes touchées par ce mal consubstantiel sont invités à prendre des vacances et c’est mérité ! Ah, oui, les morts !… C’est qui, les morts ?… Des allergiques ?… Ah, l’allergie !… Saleté d’allergie !… Ça vous excite les muqueuses que c’est pas idée !

Tout pareil que la grippe espagnole tout jadis, ou que la peste bien avant, une épidémie scélérate !… Qui pouvait prévoir ?… Soudaine, accrocheuse, brutale, impitoyable, elle vous tournait autour, vous fournissait la fosse commune sans bourse délier !… Autre chose que les pompes funèbres de nos jours, avec leurs salamalecs, où il vous faut vous saigner à blanc si vous souhaitez être enterré décemment !…

Une vraie saloperie, cette invasion soudaine de mouches à merde ! Ceux qui l’ont vue venir, l’épidémie, qui l’ont dénoncée, pensant que c’était combiné d’avance, que c’était leur devoir de s’insurger, en sont morts !… Tous au piquet ! Trahison ! Bouffés par les mouches à merde ! Quel malheur, mon Dieu !… Si vous aviez-vu ça !… Des mouches partout !… Une brume de mouches ! Avez-vous vu une brume de mouche, de vos yeux vu ?… Je ne vous le souhaite pas !… Et l’odeur que ça dégage !… Avec vos narines si délicates, si bien faites, vous n’auriez pas été à la noce, mon pauvre !… Maintenant ?… Vous voulez rire, mon brave !… Maintenant, c’est pire et tout pareil qu’avant. Tout va aussi bien que le mal le peut !…
Pour moi ?… Pour moi c’est mort, c’est pour vous que je m’inquiète !…
Auteur Lediazec

A lire l’ article de

Joseph de Maistre – Considérations sur la France (1797) publié par l’Echelle de Jacob dont voici un extrait:

……….

[…]

On verra la guerre sévir sans interruption, comme une fièvre continue marquée par d’effroyables redoublements. Je prie le lecteur de suivre ce tableau depuis le déclin de la république romaine.
Marius extermine, dans une bataille, deux cent mille Cimbres et Teutons. Mithridate fait égorger quatre-vingt mille Romains : Sylla lui tue quatre-vingt-dix mille hommes, dans un combat livré en Béotie, où il en perd lui-même dix mille. Bientôt on voit les guerres civiles et les proscriptions. César à lui seul fait mourir un million d’hommes sur le champ de bataille (avant lui Alexandre avait eu ce funeste honneur). Auguste ferme un instant le temple de Janus ; mais il l’ouvre pour des siècles, en établissant un empire électif. Quelques bons princes laissent respirer l’Etat ; mais la guerre ne cesse jamais, et sous l’empire du bon Titus six cent mille hommes périssent au siège de Jérusalem……[…]

Un commentaire

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Une référence toujours actuelle ,la république Romaine avec se gros pachas handicapés,corrompus et pervertis.
    Très instructif la visite des ruines romaines,un parallèle avec aujourd’hui et ce qui nous attend!
    Recueillement garanti.