Apigénine : ce composé chimique casse l’immortalité des cellules cancéreuses

persil apigénine
(L’apigénine, qui abonde notamment dans le persil, aurait des effets protecteurs vis à vis du cancer. En effet, une étude américaine montre que l’apigénine modifie le processus de régulation génétique dans les cellules cancéreuses, ce qui a pour effet de les rendre à nouveau sensibles au processus de mort cellulaire. Crédits : H. Zell)
L’apigénine, un composé chimique naturel très présent dans le régime méditerranéen, brise l’immortalité des cellules cancéreuses. Un résultat obtenu par des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio (États-Unis).

On le sait, les cellules cancéreuses ont pour caractéristique de proliférer grâce à une capacité à s’affranchir du processus de mort cellulaire auquel elles devraient normalement être soumises.

Or, des biologistes américains ont découvert que l’apigénine (ou apigénol), un composé chimique très présent dans le régime méditerranéen (dit aussi régime crétois, le régime méditerranéen se caractérise par la consommation abondante de fruits, légumes, céréales et huile d’olive, doublée d’une faible consommation de viande et de produits laitiers) empêche les cellules cancéreuses d’inhiber le processus de mort cellulaire par lequel elle devrait normalement être régie. Résultat ? Ces cellules cancéreuses deviennent alors… mortelles.

Cette découverte, effectuée grâce à des travaux menés sur les souris, sera publiée cette semaine dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Quel est le mode opératoire de l’apigénine ? Selon le professeur de génétique moléculaire Andrea Doseff, auteur principal de l’étude, l’apigénine modifierait chez les cellules cancéreuses une étape spécifique dans le processus dit de régulation des gènes (le processus de régulation des gènes agit sur la façon dont les gènes de notre ADN s’expriment). Une modification qui aurait alors pour effet « d’obliger » les cellules cancéreuses à mourir comme prévu, en les rendant à nouveau sensibles au processus de mort cellulaire.

Selon les auteurs de l’étude, l’apigénine a également pour caractéristique de se lier avec quelque 160 protéines dans l’organisme humain. Ce qui suggère que l’effet protecteur de l’apigénine vis-à-vis du cancer est peut-être le fruit d’un mécanisme chimique plus large, impliquant d’autres aliments que ceux contenant seulement beaucoup d’apigénine.

Quels sont les sources d’apigénine ? Ce composé chimique de la famille des flavonoïdes abonde dans le persil, le plantain, le romarin, la camomille ou encore le céleri. Il est également présent en quantité non négligeable dans de nombreux fruits et légumes.

Si un tel résultat constitue à l’évidence une avancée importante dans la compréhension des effets de l’alimentation sur le cancer, il faut toutefois noter que le rôle bénéfique de l’apigénine avait déjà été mis en évidence. En effet, l’apigénine possède des propriétés anti-inflammatoires susceptibles de protéger l’organisme humain de certains cancers, comme le cancer du sein. Un constat révélé par une étude publiée en 2011 dans la revue Cancer Prevention Reseach, sous le titre « Apigenin prevents development of medroxyprogesterone acetate-accelerated 7,12-dimethylbenz(a)anthracene-induced mammary tumors in Sprague-Dawley rats ».

Pour en savoir plus : « The Compound in the Mediterranean Diet that Makes Cancer Cells ‘Mortal’ » (Ohio State University)

14 commentaires

  • Lionel

    Génial !
    Encore un truc qui va doubler les bénéfices de Big-Pharma et en même temps légitimer de continuer à respirer les vapeurs des diesels et les retombées nucléaires de Fukushima ou… de France ( celles-ci sont légales et dans les normes… )

  • carlusmagnus carlusmagnus

    Pourquoi doubler les bénéfices de Big Pharma? Le persil ça pousse dans le jardin très facilement et le régime crétois est bien connu.
    Une raison de plus de faire pousser du persil. Je suis plutôt optimiste pour le coup.

    • Lionel

      Oui, comme la reine des prés est bien plus efficace que l’aspirine et entièrement gratuite, mais ce qui ne nous empêche pas d’acheter des anti-douleurs cancérigènes !
      Au fait à propos de persil, le célèbre taboulé que l’on croit venu du Maghreb, avec sa semoule de blé dur, eh ben en fait c’est iranien et c’est une salade de persil !
      C’est en passant par le Liban que peu à peu ça s’est modifié et chargé en semoule, moins chère et plus disponible !

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Tu vois je ne savais pas pour la reine des prés. Tu as des sources?
        L’aspirine c’est dans les saules non? Dois bien y avoir un moyen de l’extraire comme dans le temps.

  • nootrope12

    L’immortalité des cellules cancéreuses est une théorie basée sur la seule lignée de cellules cancéreuses qui a survécu invitro à l’époque, la souche HeLa… (du nom de la malade qui les a porté : Henrietta Lacks) un échantillon à l’adn mutant et qui a la capacité d’être en effet immortel et de se diviser de manière extrêmement rapide.
    Le pire c’est que cette cellule de cancer mutante a servit de base pour des vaccins.
    En fait l’ensemble des recherches sur la cellule, le génome, le cancer et les médicaments sont basés sur une cellule cancéreuse anormale !
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/01/08/01008-20110108ARTFIG00001-hela-l-incroyable-destin-d-une-immortelle.php
    http://retractionwatch.wordpress.com/2012/04/23/the-hela-problem-what-a-retraction-says-about-whether-cancer-researchers-trust-their-cell-lines/

    • rouletabille rouletabille

      Le cancer n’est il pas l’action d’un Virus ?
      C’est juste une question car j’ai appris que les VIRUS sont fossiles aussi,et peuvent se réactiver après des Milliards d’Années sans perte d’éficacité,meme en traversant l’espace (météorite par ex).
      J’ai tout faux ?

  • nemandi nemandi

    La Nature est bien faite quand même.

  • Freija Freija

    Le persil est devenu un simple condiment pour nous.

    Alors qu’il y a quelques dizaines d’années, il était un légume à part entière. Les anciens connaissaient les vertus du persil. N’hésitez pas à regarder ses vertus sur le web.
    En plus, il est très facile à faire pousser.

    Voici une recette d’un centenaire que je connais:
    20g de persil par jour (sauf pour les femmes en fin de cycle car il stimule aussi beaucoup les menstruations) et une grosse tete d’ail par jour.
    Et c’est un monsieur, qui est en très bonne santé et qui n’a pas 30 médoc à prendre chaque matin…

  • rouletabille rouletabille

    VIVE LE PERSIL LIBRE
    BAS les pattes MONSANTO.

  • rouletabille rouletabille

    cher
    nootrope12..
    Votre intervention m’avais interpelée pour diverses raisons,dont une qui étais reprise ci dessus et qui vous a certainement échappée ,pouvez vous nous éclairer svp?
    merci.

    • nootrope12

      J’ai mis des liens pour certaines explications, ce qui m’a interpellé dans cette histoire de lignée cellulaire HeLa c’est qu’il s’agit d’un ADN chimérique entre celui de cellules cancéreuses humaines (ou de cellules saines au départ, à voir) et celui de 1 ou 2 virus qui étaient « sur place ».
      Et que l’ensemble de la recherche fondamentale et appliquée en biologie a été faite sur cette lignée non humaine et hors du commun, donc non généralisable, et que les lignées actuelles sont souvent contaminées aussi(et certains vaccins cultivés dessus… donc notre propre ADN aussi?).

      • rouletabille rouletabille

        Pardonnez mon incurie svp ?
        Merci de votre intervention éclairée qui ne répond malheureusement pas à ma question assez primaire,j’avoue,comme c’est pas de mon domaine je n’insisterais plus.
        Encore merci…

  • rouletabille rouletabille

    Tous pour nous polluer de certitudes ,les seuls qu’ils connaissent ,les leurs ,j’allais dire les leurres,,bof ,personne m’écoute sauf les malades .
    Bonne convalescence QUAND MÊME.